REPORTAGE vidĂ©o. ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE saison 2021 – 2022 : concert d’ouverture (crĂ©ation mondiale d’Alex NANTE)

NANTE-ALEX-portrait-creation-sinfonia-del-cuerpo-de-luz-classiquenews-reportage-photo-3REPORTAGE. ON LILLE / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE saison 2021 – 2022 : Concert d’ouverture (23 et 24 sept 2021). Reportage autour de la crĂ©ation mondiale de SinfonĂ­a del cuerpo de luz d’Alex NANTE, compositeur en rĂ©sidence au sein de l’ON LILLE – ElĂ©ment marquant de la nouvelle saison du National de Lille : le retour de l’Orchestre Ă  son complet sur la scĂšne du Nouveau SiĂšcle Ă  Lille sous la direction d’Alexandre BLOCH, directeur musical / Pourquoi la nouvelle piĂšce pour grand orchestre d’Alex NANTE est-elle particuliĂšrement inspirĂ©e par le feu ? © reportage studio CLASSIQUENEWS – septembre 2021

 

______________________________

alexandre-bloch-orchestre-national-de-lille-critique-concert-lille-classiquenews-23-sept2021-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luzLIRE aussi notre critique complĂšte du CONCERT D’OUVERTURE de la nouvelle saison de l’ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE / crĂ©ation mondiale de Sinfonia del cuerpo de luz d’ALEX NANTE, nouveau compositeur en rĂ©sidence (23 sept 2021) : “tantrisme symphonique, le feu scintillant d’Alex Nante rĂ©vĂ©lĂ© par l’Orchestre National de Lille et Alexandre Bloch”… http://www.classiquenews.com/critique-concert-lille-le-23-septembre-2021-concert-inaugural-de-la-saison-2021-2022-alex-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luz-creation-saint-saens-concerto-pour-violoncelle-n1-vict/

 
 
 
 
 
 

VOIR aussi notre REPORTAGE ON LILLE / Nouvelle saison 2021 – 2022 – PARTIE 2 / 2 :

______________________________

ON-LILLE-orchestre-national-de-lille-saison-2021-2022-concerts-critique-opera-tournee-classiquenewsVOIR aussi notre REPORTAGE vidĂ©o ON LILLE / Orchestre National de LILLE, nouvelle saison 2021 – 2022, PARTIE 2 : La nouvelle saison 21 / 22 de l’ON LILLE / Orchestre National de LILLE est Ă©clectique, flamboyante, diverse. Les fils rouges sont multiples : Mozart, Bernstein, Beethoven
 Les formats et les publics de plus en plus variĂ©s
 Cette saison s’est ouverte sur la crĂ©ation d’une Ɠuvre grandiose du compositeur en rĂ©sidence ALEX NANTE, les 23 et 24 sept 2021. C’est aussi la 6Ăš saison du directeur musical ALEXANDRE BLOCH qui dresse un bilan de son travail avec les musiciens et prĂ©cise les points qu’il renforcera dans les annĂ©es Ă  venir
 Jamais l’ON LILLE n’a semblĂ© plus engagĂ© et enthousiaste ; en rĂ©alitĂ© le travail n’a jamais cessĂ© en dĂ©pit de la crise sanitaire, le niveau artistique en tĂ©moigne aujourd’hui comme la rĂ©alisation de programmes en concert et au disque : dernier CD paru : le Carnaval des Animaux de Camille SAINT-SAËNS, dans une nouvelle version qui mĂȘle autodĂ©rision, finesse, verve orchestrale
 REPORTAGE 2 / 2 © studio CLASSIQUENEWS.COM 2021

 
 
 
 
 
 

REPLAY. ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE : revivez le concert d’ouverture : NANTE, STRAUSS, SAINT-SAËNS (23, 24 sept 2021)

alexandre-bloch-orchestre-national-de-lille-critique-concert-lille-classiquenews-23-sept2021-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luzORCHESTRE NATIONAL DE LILLE : revivez le concert d’ouverture : Alex NANTE, Richard Strauss, Camille Saint-SAËNS, sur la chaĂźne youtube de l’Orchestre : le programme dirigĂ© par Alexandre Bloch, directeur musical, trace un parcours irrĂ©sistible, de l’ombre Ă  la lumiĂšre
 sĂ©rie de saluts au soleil selon la sensibilitĂ© exaltĂ©e, spirituel du compositeur en rĂ©sidence Alex NANTE (qui signe une Ɠuvre enivrante pour l’orchestre Ă  son complet, crĂ©ation mondiale de sa « Sinfonia del cuerpo de luz »), virtuositĂ© schumanienne et unitĂ© cyclique lumineuse du Concerto pour violoncelle n°1 de Saint-SaĂ«ns (avec le soliste Victor JULIEN-LAFERRIERE), enfin sublimation et dĂ©livrance grĂące au poĂšme symphonique « Mort et Transfiguration » de Richard Strauss pour lequel l’expĂ©rience ultime est un voyage miraculeux conçu comme une expĂ©rience salvatrice
. Cela faisiat 18 mois que l’Orchestre National de Lille n’avait pas jouĂ© au complet sur la scĂšne du Nouveau SiĂšcle Ă  Lille (concerts des 23 et 24 sept dernier)

 

 

VOIR LE REPLAY
VISIONNER le concert événement ici :

https://www.youtube.com/watch?v=wqP4SdKLE-E

 

 

orchestre-national-de-lille-alex-nante-cuerpo-de-luz-creation-concert-critique-classiquenews

 

 

 

00:01 NANTE
SinfonĂ­a del cuerpo de luz
[Commande de l’ONL – CrĂ©ation mondiale]

26:00 SAINT-SAËNS
Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 / Cello Concerto No.1 in A minor

48:00 R. STRAUSS
Mort et Transfiguration / Death and Transfiguration

 

 

 

Replay ALEX NANTE, crĂ©ation de la sinfonia del cuerpo de luz… accessible pendant 3 mois, jusqu’au 30 dĂ©mcembre 2021.

 

 

 

 

 

 

ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE. Le concert d’ouverture de la saison 21 22 en REPLAY / REQUIEM de MOZART
 les 6 et 7 oct 2021

de-vriend-jan-willem-maestro-chef-classiquenews-orch-national-de-lille-marcel-Boek-classiquenews-concerts-orchestre-national-lille-streamingORCHESTRE NATIONAL DE LILLE. Revivez le concert d’ouverture de la saison 21 22, ne manquez pas le REQUIEM de MOZART
 les 6 et 7 oct 2021. C’est l’un des fils rouges de sa nouvelle saison 21 / 22 : Mozart (comme Bernstein). 1er chef invitĂ© de l’ON LILLE / Orchestre National de Lille, le nĂ©erlandais Jan Willem De Vriend retrouve les instrumentistes de l’Orchestre lillois dans un programme 100% Mozart (un parcours thĂ©matique illustrĂ© jusqu’en mars 2022) : le concert des 6 et 7 octobre Ă©claire la haute inspiration de Wolfgang sur le thĂšme de la mort : expĂ©rience profonde et nimbĂ©e de lumiĂšre fraternelle, tels qu’en tĂ©moignent sa Musique funĂšbre maçonnique comme son cĂ©lĂšbre Requiem. Au total 6 programmes Mozart s’affichent Ă  l’Auditorium du Nouveau SiĂšcle Ă  Lille, comprenant concerts symphoniques, concert Flash (Ă  12h30), opĂ©ra, cinĂ©-concerts ! Mozart qui intĂ©gra une loge maçonnique Ă  Vienne dĂšs 1784, composa nombre de musique pour les rituels fraternels : l’orchestration de ses partitions favorise en particulier aux cĂŽtĂ© des cordes la superbe phalange des bois dont le timbre puissant et caverneux (bassons, clarinettes) favorise la gravitĂ© tendre, entre mĂ©ditation et somptueuse noblesse.
mozart-vignette-carre-depeche-mozart-2016Bien que laissĂ© inachevĂ© Ă  la mort de Mozart (1791), le Requiem demeure avec Don Giovanni (« l’opĂ©ra des opĂ©ras »), l’un des mythes absolus de l’histoire de la musique. A la demande de l’épouse de Wolgang, Constanze, l’élĂšve Franz Xaver SĂŒssmayr (qui avait fourni Ă  son maĂźtre les recitatifs de La ClĂ©mence de Titus), puis Joseph Eybler tentent de terminer la partition Ă  partir des esquisses, des indications de la bouche mĂȘme du compositeur agonisant, en veillant Ă  son chevet. Ainsi, ils Ă©chafaudent la conclusion du cycle aprĂšs le Lacrymosa, ultime section livrĂ©e par la main de Mozart (les 8 premiĂšres mesures sont autographes). De sorte que l’Ɠuvre bien que commandĂ©e par un aristocrate (probablement le comte de Walsegg), est aussi le testament de l’auteur
 Chez Mozart, saisit la fulgurance de vagues chorales, le quatuor dramatique, opĂ©ratique des chanteurs solistes et surtout avant l’ùre romantique, le voile terrifiant, miraculeux de la mort. Il y faut une clartĂ© absolue et aussi la gravitĂ© du lugubre qui saisit. Cet alliage a fait la rĂ©ussite des meilleures lectures.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Mercredi 6 octobre 2021 — 20h
Jeudi 7 octobre 2021 — 20h
Lille – Auditorium du Nouveau Siùcle
± 1h sans entracte

RÉSERVEZ ICI vos places
https://www.onlille.com/saison_21-22/concert/requiem-de-mozart/

MOZART
Musique funÚbre maçonnique
Requiem : ‹Sarah Wegener, Soprano / ‹Ingeborg Bröcheler, Alto‹ / Marcel Beekman, TĂ©nor‹ / Geert Smits, Baryton
ChƓur de Chambre de Namur (‹Thibaut Lenaerts, chef de chƓur‹)
Orchestre National de Lille / Willem de Vriend, direction

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

EN REPLAY
_______________________________________

alexandre-bloch-orchestre-national-de-lille-critique-concert-lille-classiquenews-23-sept2021-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luzCONCERT D’OUVERTURE de la saison 2021 2022 : crĂ©ation d’Alex NANTE, compositeur en rĂ©sidence (sinfonia del cuerpo de fuego), Moart et rĂ©surrection de R Strauss, Concert n°1 pour violoncelle de Saint-SaĂ«ns (Victor Julien-LaferriĂšre, violoncelle), enregistrĂ© filmĂ© les 23 et 24 septembre 2021.
REVIVEZ cet Ă©vĂ©nement symphonique de la rentrĂ©e 2021 2022 sur la chaĂźne youtube de l’ON LILLE Orchestre National de Lille:
https://www.onlille.com/saison_21-22/audito-2-0/

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

alex-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luz-orchestre-national-de-lille-creation-23-sept2021-critique-concert-classiquenews-bord-de-sceneLIRE ici notre critique complĂšte du concert d’ouverture de l’ON LILLE, NANTE, STRAUSS, SAINT-SAËNS par Alexandre Bloch et l’Orchestre National de Lille, les 23 et 24 sept 2021 : « tantrisme symphonique : le feu scintillant du compositeur Alex NANTE rĂ©vĂ©lĂ© par le national de Lille »
http://www.classiquenews.com/critique-concert-lille-le-23-septembre-2021-concert-inaugural-de-la-saison-2021-2022-alex-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luz-creation-saint-saens-concerto-pour-violoncelle-n1-vict/

CRITIQUE, concert. LILLE, le 23 septembre 2021 : Concert inaugural de la saison 2021 – 2022 : Alex NANTE (SinfonĂ­a del cuerpo de luz, crĂ©ation) – SAINT-SAËNS : Concerto pour violoncelle n°1 (Victor Julien-LaferriĂšre, violoncelle) – Richard STRAUSS : Mort et transfiguration. Orchestre National de Lille. Alexandre BLOCH, direction.

CRITIQUE, concert. LILLE, le 23 septembre 2021 : Concert inaugural de la saison 2021 – 2022 : Alex NANTE (SinfonĂ­a del cuerpo de luz, crĂ©ation) – SAINT-SAËNS : Concerto pour violoncelle n°1 (Victor Julien-LaferriĂšre, violoncelle) – Richard STRAUSS : Mort et transfiguration. Orchestre National de Lille. Alexandre BLOCH, direction.   -  Alex Nante (nĂ© en 1992) s’affirme comme l’un des compositeurs contemporains les plus pertinents, rĂ©vĂ©lant ce soir une Ă©criture qui pense l’orchestre autant dans son ampleur sonore que dans ses scintillements instrumentaux les plus chambristes. L’auteur reconnaĂźt sans rĂ©serve son admiration pour les postromantiques du XXe, Mahler et Strauss prĂ©cisĂ©ment. 
Encore du travail et un Ă©largissement de ses champs sensibles… vers les français, souhaitons-le, Debussy et surtout Ravel, et peut ĂȘtre que demain assisterons-nous Ă  l’Ă©mergence d’un tempĂ©rament idĂ©alement captivant. Sa rĂ©sidence au sein de l’Orchestre National de Lille, en se dĂ©diant Ă  la lumiĂšre et Ă  la spiritualitĂ©, devrait s’avĂ©rer passionnante Ă  suivre.
DĂ©jĂ , ce soir dans la crĂ©ation de sa “SinfonĂ­a del cuerpo de luz” / Symphonie du corps de lumiĂšre, la dĂ©monstration est faite de sa trĂšs haute technicitĂ©, exigeante pour tous les pupitres qui sont en nombre (bois par 3,…). L’argentin Ă©lĂšve de Grisey et Benjamin, sert aussi un sens indĂ©niable de la dramaturgie que porte un souci spirituel ardent. Toute la piĂšce, aussi somptueuse que flamboyante, exprime un cheminement progressif Ă  travers les 7 chakras du corps. C’est un rituel sonore dont le langage orchestral traduit chaque avancĂ©e vers le final, explosif, Ă©ruptif, Ă©blouissant dans son mystĂšre exclamatif et libĂ©rateur qui rĂ©vĂšle alors le feu du « corps subtil ». Fils d’un philosophe des religions, lui mĂȘme intĂ©ressĂ© par la psychanalyse de Jung, Alex Nante cultive une musique Ă  la fois abstraite et organique, dont la premiĂšre valeur est cette fusion entre le miroitement concertĂ© des effets instrumentaux et le sens et l’architecture globale de la partition : temps musical et dramaturgie spirituelle fusionnent alors admirablement en une course Ă©chevelĂ©e d’environ 20 mn, qui scintille constamment. Le prochain temps fort de la rĂ©sidence d’Alex NANTE Ă  Lille aura lieu les 6 et 7 avril 2022, pour la crĂ©ation de son concerto pour piano, autre crĂ©ation mondiale rĂ©alisĂ©e avec la complicitĂ© du pianiste Alexandre Tharaud.

 

 

 

Tantrisme symphonique :
le feu scintillant du compositeur ALEX NANTE
rĂ©vĂ©lĂ© par l’Orchestre National de Lille

 

 

alex-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luz-orchestre-national-de-lille-creation-23-sept2021-critique-concert-classiquenews-bord-de-scene

 

 

Face au dĂ©fi de cette crĂ©ation, commande du National de Lille, les musiciens sont survoltĂ©s et aussi attentifs aux multiples alliages tĂ©nus de l’Ă©criture qui comprend de superbes solos pour hautbois, clarinette, violoncelle, violon, eux mĂȘmes parfois associĂ©s en une rĂ©elle sensibilitĂ© et maĂźtrise instrumentale. Ce avec d’autant plus d’acuitĂ© et de relief que les jeunes instrumentistes, nouvellement recrutĂ©s, s’impliquent, articulent, se dĂ©passent ; preuve de l’énergie Ă©clatante d’un orchestre qui est aussi en plein renouvellement de ses effectifs.
Au final mĂȘme si le compositeur dĂ©clare avoir cultivĂ© une transparence progressive vers une Ă©pure croissante de la texture, force est de constater que la matiĂšre musicale en fin d’activitĂ© est encore furieusement dense ; dans cette expĂ©rience mystique qui confronte sacrĂ© / profane, esprit / matiĂšre, spirituel / matĂ©riel, la puissance de feu de Nante est celle d’un hĂ©doniste flamboyant dont la couleur et le timbre, la riche parure orchestrale attestent d’une suractivitĂ© dĂ©bordante : implosion plutĂŽt qu’épure ; incandescence plutĂŽt qu’effacement ; par son terreau fertile aux transfigurations voire illuminations {sujet du dernier concert de clĂŽture de cette saison 21 / 22, dĂ©cidĂ©ment hors normes de l’Orchestre lillois), le compositeur argentin fait feu de tout bois, impose une sĂ©rie de dĂ©flagrations irrĂ©sistibles (style « fireworks », dixit Alexandre Bloch dans sa prĂ©sentation). La conscience est totale, le geste large, la pensĂ©e de plus en plus libre, extatique, dansante.

La partition en crĂ©ation Ă©tait un mets de choix pour le grand retour de l’Orchestre national de Lille sur scĂšne en grand effectif, un dispositif plus vu ni ressenti avec une telle intensité  depuis 18 mois. PrĂ©sentant avec finesse et humour la piĂšce en crĂ©ation au dĂ©but du concert, Alexandre Bloch, directeur musical de l’Orchestre, ne cache pas son plaisir de diriger ainsi ses plus de 90 musiciens devant une salle pleine… Nous n’avions pas ressenti la vibration symphonique totale depuis l’odyssĂ©e des symphonies de Mahler, un accomplissement pour l’Orchestre pilotĂ© par un chef bien inspirĂ©. De fait l’exploration du langage mahlĂ©rien Ă  certainement profitĂ© Ă  la crĂ©ation de Nante, ce dernier partageant avec Mahler, une pensĂ©e cosmique de l’orchestre, un souci du sens et de l’architecture, – la prĂ©sence des voix et des vertiges autobiographiques …en moins.

__________

 
 

 

saint-saens-julien-victor-laferriere-alexandre-bloch-orchestre-national-de-lille-critique-concert-classiquenews-23-sept-2021

 

victor-julien-laferriere-alexandre-bloch-concerto-violoncelle-saint-saens-concert-critique-classiquenews-orchestre-national-de-lille

 
 

Le violoncelle de Victor Julien-LaferriĂšre succĂšde ensuite Ă  Nante. La complicitĂ© et l’entente entre chef et soliste sont celles de deux artistes frĂšres ; leur combinaison dĂ©voile un naturel et une facilitĂ©, manifestes. PortĂ© par une tel duo (et un orchestre complice lui aussi), le Concerto pour violoncelle n°1 de Saint-Saens (1873) fait bien la synthĂšse des romantiques germaniques, fusionnant l’Ă©lan schumannien, la mĂ©lancolie brahmsienne en une sensualitĂ© amoureuse d’une remarquable Ă©lĂ©gance
 toute française. Artisan du renouveau musical patriotique, Saint-SaĂ«ns Ă©crit lĂ  une oeuvre qui touche par sa justesse et son raffinement. Bel hommage au gĂ©nie français fĂȘtĂ© en 2021 pour son centenaire : le brio, l’Ă©loquence et parfois une attĂ©nuation expressive finement nuancĂ©e de la part du soliste (Allegreto con moto, central) Ă©claire chez l’auteur des opĂ©ras Samson ou Ascanio, sa sincĂ©ritĂ©, son Ă©lĂ©gance pudique, la suavitĂ© directe de ses dons mĂ©lodiques. L’accord violoncelle  / orchestre est idĂ©al, Ă©quilibrĂ©, transparent dans un esprit… mozartien.

En choisissant Mort et transfiguration de Richard Strauss, Alexandre Bloch nous offre de vivre un second parcours spirituel, celle du hĂ©ros straussien qui en 1890 rĂ©ussit le passage vers l’au-delĂ ; c’est comme si Strauss plantait le dĂ©cor, ses mouvements principaux, sa direction comme une Ă©lĂ©vation, puis comme si Nante prĂ©cisait encore la nature de l’opĂ©ration, ses enjeux et le contenu de la mĂ©tamorphose qui est Ă  l’Ɠuvre (et son caractĂšre incendiaire). Mais si Strauss Ă©difie une architecture vers la lumiĂšre et l’abstraction, Nante accomplit une sublimation volcanique par une transcendance sous le sceau du feu le plus Ă©blouissant. Chef et instrumentistes expriment le raffinement de l’écriture straussienne, sa couleur Ă©lĂ©gante elle aussi, sa puissance dramatique, sa verve orchestrale. La science instrumentale du Bavarois dialogue ainsi avec l’énergie de l’Argentin, accrĂ©ditant davantage la grande cohĂ©rence de ce programme d’ouverture de saison. Une totale rĂ©ussite et un lancement particuliĂšrement Ă©blouissant.

 

alexandre-bloch-orchestre-national-de-lille-critique-concert-lille-classiquenews-23-sept2021-nante-sinfonia-del-cuerpo-de-luz

 
Orchestrte-national-de-Lille-alexandre-Bloch-concert-nante-strauss-23-sept-2021-ouverture-de-saison

 
 

CRITIQUE, concert. LILLE, le 23 septembre 2021 : Concert inaugural de la saison 2021 – 2022 : Alex NANTE (SinfonĂ­a del cuerpo de luz, crĂ©ation) – SAINT-SAËNS : Concerto pour violoncelle n°1 (Victor Julien-LaferriĂšre, violoncelle) – Richard STRAUSS : Mort et transfiguration. Orchestre National de Lille. Alexandre BLOCH, direction.

_____________

 

 
 

 

Retrouvez ici : toute la saison de l’ON LILLE Orchestre National de Lille.

 

 

LIRE aussi ici : notre prĂ©sentation de la saison 2021 2022 de l’ON LILLE Orchestre National de Lille, temps forts, fils rouges, chefs invitĂ©s, programmes et thĂ©matiques, nouvelles formes de concert (concerts flash, cinĂ©-concerts, musique de chambre…)

 

 

LIRE aussi notre prĂ©sentation du concert NANTE, STRAUSS, SAINT-SAËNS par l’ON LILLE les 23 et 24 sept 2021
PHOTOS : Alex NANTE (Ă  gauche / bord de scĂšne aprĂšs le concert du 23 sept 2021) – Alexandre Bloch, Victor Julien-LaferriĂšre, violoncelle © Ugo Ponte / Orchestre National de Lille 2021

 

 
 

 
 

__________

 

PROCHAINS CONCERTS DE L’ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE :

  

 

6, 7 OCT : MOZART. Musique funÚbre maçonnique et REQUIEM
Direction : Jan Willem de Vriend
13, 14 OCT : Brahms, concert pour violon (Sergey Khachatryan, violon)
Beethoven : Symphonie n°6 « Pastorale »
Direction : Kristina Poska
21 OCT : « Pour CLARA »
Robert Schumann : Concerto pour violoncelle (Steven Isserlis, violoncelle)
Symphonie n°4
Direction : James Feddeck
25 OCT : JUST PLAY
ExpĂ©rience immersive dans le travail de l’Orchestre
Direction : Alexandre Bloch
29, 30 OCT : crĂ©ation «  MÊME PAS PEUR »
Conte dont le public est l’auteur, de Julien Joubert, Eric Herbette
Direction : Alexandre Bloch

 

 

INFOS et RÉSERVATIONS sur le site de l’ON LILLE
ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE