ENTRETIEN avec Léo Marillier à propos des « Caprice Variations » de Georg ROCHBERG

ENTRETIEN avec LĂ©o Marillier Ă  propos des « Caprice Variations » de Georg ROCHBERG. Le violoniste LĂ©o Marillier dĂ©voile la force et la puissance poĂ©tique des « Caprice Variations » composĂ©s en 1970 par George Rochberg (1918-2005), compositeur amĂ©ricain d’autant plus mĂ©connu que son Ă©criture opĂšre une rĂ©flexion fondamentale sur la musique et les formes musicales. En tĂ©moignent ses 51 Variations inspirĂ©es de Paganini, point de dĂ©part d’un labyrinthe foisonnant, flamboyant qui mĂȘle et interroge tous les styles, en un parcours dont l’architecture Ă©chappant Ă  l’évidence, exprime le tumulte mĂȘme d’une vie tragique, celle prĂ©cipitĂ©e de l’auteur lui-mĂȘme, foudroyĂ© par une catastrophe personnelle
 LĂ©o Marillier, qui est aussi membre du Quatuor Diotima depuis dĂ©c 2021, est le premier violoniste français Ă  enregistrer l’intĂ©grale des “Caprice Variations” qui paraĂźt en mars 2022 (aprĂšs avoir rĂ©alisĂ© la crĂ©ation française de l’oeuvre en concert Ă  Paris en 2017). L’interprĂšte en Ă©claire les incertitudes critiques comme le cheminement allusif.

 

 

marillier-leo-alto-violon-concert-rochberg-variations-critique-cd-annonce-concert-classiquenews-entretien

 Léo Marillier par © Aurélien Melior.

 

 

____________________________________________

 

 

CLASSIQUENEWS : Comment prĂ©sentez-vous l’écriture de Rochberg Ă  travers ses 51 Variations : Ă©clectique, nĂ©o classique, nĂ©o tonale ? De quelle maniĂšre nous fait-il comprendre l’inventivitĂ© qui s’offre au compositeur en jouant des styles ?

 

LÉO MARILLIER : George Rochberg Ă©tait un poly-styliste dans ses oeuvres des annĂ©es 70, donc il est dĂ©licat de pouvoir prĂ©senter l’écriture des Caprice Variations sans en faire un catalogue. Je ne le qualifierai pas de nĂ©oclassique cependant, car s’il reprend les principes du classicisme ce n’est pas Ă  un niveau de surface Ă  l’instar d’un Stravinsky dans les annĂ©es 30, mais plutĂŽt d’un Brahms, pour qui l’équilibre des formes, d’un Schönberg pour qui la tenue et le port mĂ©lodique sont cruciaux, et hĂ©ritĂ©s de la rhĂ©torique classique de Haydn. Cette attitude, ces rĂ©flexes nĂ©oclassiques sont ceux qui dominent les premiĂšres variations. Ils sont le port d’attache duquel nous partirons de plus en plus loin au cours de l’oeuvre.

Au fur et Ă  mesure de l’oeuvre, de maniĂšre assez linĂ©aire, la rhĂ©torique classique se distend, et laisse place Ă  une forme d’inventivitĂ© plus Ă©purĂ©e, plus moderne. Rochberg, par la dimension «vignettes» qu’implique le genre de la variation, permet de faire comprendre que l’inventivitĂ© va dans les deux sens :
le compositeur joue des styles et les styles jouent du compositeur. Certaines variations sont de mon point de vue, des sortes d’aveux -surtout au regard de la modernitĂ© des annĂ©es 60 – tels que l’inventivitĂ© requiert du courage pour les mettre sur papier. L’éclectisme est, je dirais, la condition sine qua non de son style et sa comprĂ©hension. Aucun emprunt Ă  un style ne pourrait fonctionner sans la prĂ©sence, quelque part dans les Variations, de son antithĂšse, son reflet. Les variations nĂ©oclassiques, reprenant Brahms, Dvorak, Bach, ne « fonctionnent » que si les Variations sans rĂ©fĂ©rence, sans tonalitĂ©, sans barres de mesure, sont Ă©galement lĂ . En jouant des styles, il s’impose de jouer de ces oppositions qu’il s’agit d’évider, d’épuiser


 
 

CLASSIQUENEWS : Le doute et le questionnement perpĂ©tuel portent tout l’édifice. Pour autant dĂ©celez-vous au fond du parcours, une impuissance tragique ou une rĂ©demption positive ?

LÉO MARILLIER : Rochberg n’était pas dans une relation rĂ©demptrice Ă  la musique : avec les Variations, il n’a pas cherchĂ© Ă  rĂ©dimer ou faire renaĂźtre son fils Paul. De mĂȘme, un sentiment tragique, s’il peut paraĂźtre important dans le contexte biographique de l’auteur des Caprice Variations : guerre du Vietnam, mort de Paul, modernitĂ© Ă©clatĂ©e, n’est pas la raison de la conduite si singuliĂšre de l’oeuvre. Il l’est davantage, je le pense, dans une autre de ses oeuvres : « Music for the Magic
Theater ».

 

 

Un jeu de styles qui dévoile la singularité du réel

 

 

rochberg-georg-leo-marillier-violon-violin-caprice-variations-critique-cd-review-classiquenews-CLIC-de-classiquenews-entretien-interview-leo-marillierIl n’y a pas non plus ici d’impuissance Ă  la Beckett de moment oĂč l’oeuvre, l’énoncĂ© des notes, se transforme en babil, comme il y aurait dans le thĂ©Ăątre de Beckett, si ce n’est de maniĂšre volontaire parodique – je pense essentiellement Ă  la variation 45. Il y a cependant une impuissance gĂ©nĂ©ralisĂ©e, non dans la parole et l’acte crĂ©ateurs, mais dans le fait de vivre pour Rochberg Ă  ce moment-lĂ . Celle ci conduit Ă  une rĂ©flexion trĂšs forte dans le texte « No Center » notamment oĂč plutĂŽt que l’impuissance ou la rĂ©demption, c’est la nĂ©cessitĂ© qui conduit l’oeuvre Ă  ĂȘtre crĂ©Ă©e. Trouver de nouvelles maniĂšres d’échapper aux hiĂ©rarchies de certaines formes, classiques ou sĂ©rielles, pour percer le filtre de la forme et atteindre le fond, toucher le fond. N’oublions pas qu’une pareille expĂ©rience de rĂ©alisme musical est menĂ©e dans les mĂȘmes annĂ©es par George Crumb, ami et collĂšgue de Rochberg, avec son « Black Angels ».
Rochberg ne cherche pas Ă  se rĂ©dimer par cette oeuvre peut-ĂȘtre veut-il savoir oĂč se trouve son centre, ainsi que celui de la musique d’oĂč le fait que le thĂšme se fasse attendre tout le long des Variations.
A la fin du parcours de l’oeuvre ce qui domine, c’est le fait d’avoir atteint un pays fertile trĂšs Ă©trange, polysĂ©mique, polymorphe dont on peut tenir en notre esprit la singularitĂ©. Une rĂ©solution particuliĂšre traverse les derniĂšres pages et les cinq derniĂšres Variations car elles s’enfoncent de plus en plus profondĂ©ment dans le mystĂšre de leur
contemplation.

 
 

 

CLASSIQUENEWS : Quels sont les plus grands dĂ©fis pour l’interprĂšte dans la rĂ©alisation du cycle que vous avez tenu Ă  jouer / enregistrer comme s’il s’agissait de la continuitĂ© ‘un concert ?

LÉO MARILLIER : En dehors de la technicitĂ© requise pour parfaire l’oeuvre, la grande difficultĂ© est de rĂ©aliser quelles variations participent d’un parcours qui les recouvre du dĂ©but Ă  la fin, et quelles autres sont en quelque sorte des «impasses», des apartĂ©s. Comprendre cela permet de mettre en regard des variations jugĂ©es « d’un second ordre », comme Ă©tant des essais avortĂ©s de la part du
compositeur avec des variations dont le placement dans cet ordre est surprenant.
En effet les variations, dans leur ordre de publication, s’enfoncent, s’élĂšvent de plus en plus vers la modernitĂ© – mais certaines premiĂšres variations sont des prĂ©monitions de cet Ă©lan qui sera actualisĂ© plus tard dans l’oeuvre. De mĂȘme la fin de l’oeuvre compte des variations d’allure classique, comme des rĂ©miniscences isolĂ©es. J’ai jouĂ© Ă  quelques reprises les variations dans un ordre plus libre, mais l’effet de la piĂšce dans son ordonnancement originel de publication est tel que je ne pouvais adopter un autre ordre lors de l’enregistrement.
L’autre difficultĂ© consiste Ă  pouvoir renouveler l’écoute malgrĂ© le fait que toute cette musique tourne autour de la note « la ». Il faut creuser trĂšs loin pour pouvoir trouver encore une Ă©nergie, un dĂ©tail d’articulation qui donnera Ă  telle ou telle variation, son charme et faire dĂ©passer son stade de variation sur le chemin de la totalitĂ© de la piĂšce.

 
 

CLASSIQUENEWS : Pourquoi Rochberg a-t-il choisi comme préambule ce Caprice XXIV de Paganini ?

LÉO MARILLIER : Pour la simplicitĂ© presque dĂ©sarmante de la structure de son thĂšme. MallĂ©able Ă  l’infini, chargĂ© d’une histoire consĂ©quente – il a Ă©tĂ© auparavant variĂ© par Brahms, Liszt, Rachmaninoff, Lutoslawski
, ce mythique caprice permet Ă  George Rochberg de puiser dans un genre d’inconscient collectif musical. C’est un peu le point zĂ©ro, le centre creux du phĂ©nomĂšne musical, ce d’autant plus que le thĂšme n’est vĂ©ritablement existant qu’aux derniers instants de l’oeuvre, n’apparaissant en tant que tel qu’à ce moment-lĂ .

Propos recueillis en février 2022.

____________________________________________

 

 

 

 

 

rochberg-georg-leo-marillier-violon-violin-caprice-variations-critique-cd-review-classiquenews-CLIC-de-classiquenews-entretien-interview-leo-marillierCD Ă©vĂ©nement : LĂ©o Marillier, violon. ROCHBERG : 51CLIC D'OR macaron 200 Caprice Variations – 1 cd Albany records. Parution : le 9 mars 2022. Prochaine critique du cd Ă  venir dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com

____________________________________________

 

 
 

 

Entretien prĂ©cĂ©dent avec LĂ©o Marillier, Ă  propos du Festival INVENTIO en Seine-et-Marne
 juin 2021  -

festival-inventio festival 2021 annonce programmation concerts classiquenews reservationsFESTIVAL INVENTIO 2021. Entretien avec LĂ©o Marillier, directeur artistique. PrĂ©sentation et enjeux du Festival INVENTIO 2021, 6Ăš Ă©dition, sur le thĂšme « Ecouter voir » 
 Fondateur du festival INVENTIO en Seine et Marne, le violoniste LĂ©o Marillier en assure aussi la direction artistique. Le musicien place au cƓur de son projet musical, l’humain, l’exploration voire l’expĂ©rimentation en partage Ă  destination du plus large public possible, avec une dose exaltante de crĂ©ation car le directeur artistique est aussi compositeur (dont les Ɠuvres sont jouĂ©es par son propre Quatuor, le Quatuor JOYCE). Bel acte de dĂ©mocratisation de la musique qui profite aussi aux expĂ©riences multiples, aux mĂ©tissages fraternels, Ă  une thĂ©atralisation crĂ©ative des instrumentistes, mis en dialogue avec les sites les plus dĂ©paysants voire enchanteurs de Seine-et-Marne (ThĂ©Ăątre du Voyageur, Galleria Continua
)
 Cette annĂ©e le thĂšme « écouter voir » tisse un nouveau parcours exaltant entre musique et peinture
 entretien exclusif.

http://www.classiquenews.com/festival-inventio-2021-entretien-avec-leo-marillier-directeur-artistique-presentation-et-enjeux-de-la-6e-edition/

 

 

Seine-et-Marne, Paris. Festival INVENTIO : 6 juin 30 sept 2021

festival-inventio festival 2021 annonce programmation concerts classiquenews reservationsFESTIVAL INVENTIO 2021 : 6 juin – 30 sept 2021. « Écouter voir », la (dĂ©jĂ ) 6Ăšme Ă©dition du Festival INVENTIO en Seine et Marne cultive et diffuse sa passion de la musique de chambre en sollicitant tous les sens ; plusieurs sites patrimoniaux seine-et-marnais deviennent le temps de la programmation, Ă©crins pour une expĂ©rience musicale inĂ©dite. Autour du violoniste et compositeur LĂ©o Marillier, directeur artistique du Festival, les jeunes instrumentistes parmi les plus prometteurs jouent le grand rĂ©pertoire et « des pĂ©pites musicales inĂ©dites », les piliers de la musique chambriste et aussi plusieurs Ɠuvres contemporaines qui ouvrent de nouveaux dialogues et dĂ©fient les interprĂštes invitĂ©s. Au carrefour des disciplines, chaque expĂ©rience artistique favorise la rencontre, la dĂ©couverte et le partage. Tout Ɠuvre Ă  enrichir l’expĂ©rience du festivalier, avant et pendant le concert ; cette annĂ©e en accĂšs libre, une exposition de peinture, une expĂ©rience audio-visuelle, et une « ouverture au TaĂŻ Chi Chuan », offerte aux spectateurs (qui le souhaitent) complĂštent et prĂ©parent le concert qui s’ensuit… C’est une convergence et un dialogue des arts qui sont au cƓur de la programmation 2021. Comme s’ils encadraient l’étĂ©, en juin et en septembre, les concerts investissent des sites improbables ; ils ont lieu Ă  Paris et en Seine-et-Marne (Provins, Beauchery, Les MarĂȘts, Boissy-le-ChĂątel, Egligny, Gouaix, Everly) et dans les Hauts de Seine (AsniĂšres).

SUR RESERVATION
www.inventio-music.com

billetweb.fr/festival-inventio
resaconcert@orange.fr
01 64 01 59 29
De 0 Ă  15 euros, selon l’évĂ©nement

 

 ENTRETIEN avec LĂ©o MARILLIER : ” Ă©couter voir”, la 6Ăš Ă©dition d’INVENTIO

________________________________________________________________________________________________

 

 

festival-inventio festival 2021 annonce programmation concerts classiquenews reservationsFESTIVAL INVENTIO 2021. Entretien avec LĂ©o Marillier, directeur artistique. PrĂ©sentation et enjeux du Festival INVENTIO 2021, 6Ăš Ă©dition, sur le thĂšme « Ecouter voir » 
 Fondateur du festival INVENTIO en Seine et Marne, le violoniste LĂ©o Marillier en assure aussi la direction artistique. Le musicien place au cƓur de son projet musical, l’humain, l’exploration voire l’expĂ©rimentation en partage Ă  destination du plus large public possible, avec une dose exaltante de crĂ©ation car le directeur artistique est aussi compositeur (dont les Ɠuvres sont jouĂ©es par son propre Quatuor, le Quatuor JOYCE). Bel acte de dĂ©mocratisation de la musique qui profite aussi aux expĂ©riences multiples, aux mĂ©tissages fraternels, Ă  une thĂ©atralisation crĂ©ative des instrumentistes, mis en dialogue avec les sites les plus dĂ©paysants voire enchanteurs de Seine-et-Marne (ThĂ©Ăątre du Voyageur, Galleria Continua
)
 Cette annĂ©e le thĂšme « écouter voir » tisse un nouveau parcours exaltant entre musique et peinture
 entretien exclusif.

 

 

Leo-marillier-festival-inventio2021-entretien-concerts-2021-classiquenews
 

  LIRE ICI notre ENTRETIEN avec LĂ©o Marillier, 6Ăšme Ă©dition d’INVENTIO (2021)

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROGRAMMATION de JUIN 2021

________________________________________________________________________________________________

Programmation
Le Festival INVENTIO 2021 dĂ©bute dĂšs le 6 juin 2021. 6 rvs musicaux composent l’offre de juin 2021.

 

 

Dimanche 6 juin 2021

‹Parc – ChĂąteau de Flamboin
65 Rue du ChĂąteau 77114 Gouaix.
14h30 – Ouverture au TaĂŻ-chi-chuan
16h – Concert Ambre Vuillermoz, accordĂ©on‹ : Jean-SĂ©bastien Bach, Variations Goldberg arrangĂ©es pour accordĂ©on

 

 

 

Vendredi 11 juin 2021

20h‹ – Depuis votre canapĂ© – streaming youtube
Arnold Schoenberg, compositeur et peintre – ‹Projection film commentĂ© suivi d’un tchat en ligne avec LĂ©o Marillier‹ / VOIR sur le site du festival INVENTIO :
https://www.inventio-music.com

 

 

 

Vendredi 18 juin 2021

20h  -  ‹Ancienne gare d’AsniĂšres : ThĂ©Ăątre du Voyageur
Concert Quatuor Joyce : « ƒuvres inachevĂ©es ou infinies ? »
Andrew Norman, Peculiar Strokes
Franz Schubert, D 703
Leo Marillier, quatuor n°2 (création 2021)
Franz Schubert, D 103
Joseph Haydn, quatuor n°83
Bela Bartok, 3e quatuor

 

 

 

Samedi 19 juin 2021

Parc Galleria Continua Les Moulins (Boissy le ChĂątel)
16 h 30 : Ouverture au Taï-chi-chuan – parc
18 h : Concert Schoenberg – Espace Anish Kapoor

LĂ©o Marillier, violon,
Ryo Kojima, violon,
Laurent Camatte, alto,
LoĂŻc Abdelfettah, alto
Pierre Strauch, violoncelle
Clotilde Lacroix, violoncelle
Richard Wagner : prĂ©lude et mort d’Isolde (Tristan et Isolde),
Arrangement pour sextuor par LĂ©o Marillier.
Arnold Schoenberg, Trio Ă  cordes op. 45
Arnold Schoenberg, la Nuit Transfigurée op.4

 

 

 

Samedi 26 juin 2021

‹Eglise Saint-Hubert – Les MarĂȘts – Rue Saint-Hubert, 77560 Les MarĂȘts
18h30 : Ouverture au TaĂŻ-chi-chuan
20h – Concert
Quatuor Joyce : « ƒuvres inachevĂ©es ou infinies ? »
Franz Schubert, quatuor D 703
Leo Marillier, quatuor n°2 (2021)
Franz Schubert, quatuor D 103
Joseph Haydn, quatuor n°83
Bela Bartok, quatuor n°3
Exposition peintures de Jean-Pierre Corne

 

 

 

Dimanche 27 juin 2021
Kiosque du parc d’Everly – 77157 Everly
DĂšs 11h,
ScĂšne ouverte aux amateurs et conservatoires de musique
Ouvert Ă  toutes et tous pour un joyeux partage lors d’une journĂ©e rythmĂ©e par la musique dans ce magnifique parc d’Everly dotĂ© d’un joli kiosque, Ă©difiĂ© par un cercle de passionnĂ©s et situĂ© sur le Parc naturel de la BassĂ©e (RĂ©seau Natura 2000).

17h – Eudes Bernstein, saxophone / Orlando Bass, piano
Danses Exotiques »
Georges Gershwin (1898-1937) : Songbook
Tableaux de Provence (1948) de Paul Maurice (1910-1967)
Gershwin : Songbook‹Tango-Etudes (1989), Astor Piazzolla (1921-1992)
Scaramouche op 165 (1937), Darius Milhaud (1892-1974)
The Summons » (1994) (extrait de San Antonio Sonata), John Harbison (1938)
Valse Vanité (1926), Rudy Wiedoeft (1893-1940)
Saxophobia (1920)  -  Concert de clĂŽture de cette scĂšne ouverte avec deux invitĂ©s, Eudes Bernstein, talent remarquable et Ă©clectique, primĂ© par nombreux concours internationaux dont le concours d’Osaka et son compĂšre pianiste Orlando Bass, tous deux laurĂ©ats de la Fondation Banque Populaire.
 

PROGRAMMATION SEPTEMBRE 2021

________________________________________________________________________________________________

SEPTEMBRE 2021
4 rendez vous incontournables composent le 2Ăš volet du festival INVENTIO en septembre 2021.

 

 

 

Samedi 4 septembre 2021
Eglise de Beauchery-saint-Martin
3 Rue de la Fontaine, 77560 Beauchery-Saint-Martin
18 h 30 : Ouverture au TaĂŻ-chi-chuan
20 h : Concert hommage Ă  Ivan Wyschnegradsky (1893-1979)
Quatuor Joyce
Quatuor Ă  cordes n.1 op.13 (1923-24, rev. 1953-54)
Andante con moto
Quatuor Ă  cordes n.2 op.18 (1930-31)
1. Allegro scherzando
2. Andante
3. Allegro risoluto

Quatuor Ă  cordes n.3 en demi-tons op.38bis (1945, rev. 1958-59)
1. Allegro-Andante
Composition pour quatuor Ă  cordes op.43 (1960, rev. 1966-70)
Trio à cordes, op.53 (1978-79, complété par Claude Ballif en 1980)
Allegro ma non troppo

 

Samedi 18 septembre 2021
15 h (JEP 2021) ‹Couvent des Cordeliùres
Chemin de l’HĂŽpital 77160 Provins
Table ronde : Bruno Ducol, Franck Yesnikian, Xiangcheng Lu et LĂ©o Marillier

Samedi 25 septembre 2021
Ancienne abbaye de Preuilly
Avenue du Chemin Noir 77440 Égligny
16 h : Ouverture au TaĂŻ-chi-chuan
17 h 30 : Concert
Fernando Palomeque, piano / LĂ©o Marillier, violon
Franz Liszt, Gondole Lugubre (version violon et piano par Liszt)
Morton Feldman, Spring of Chosroes
Alexandre Scriabine, PoĂšme-nocturne transcription pour violon et piano par LĂ©o Marillier
Jean Sibelius, PiĂšces pour violon et piano
L.v. Beethoven, variations WoO 40 violon et piano en fa majeur
Robert Schumann, MĂ€rchenbilder op.113

 

Jeudi 30 septembre 2021
19 h 30 Fondation des Etats-Unis – Paris
Clément Lefebvre, piano / Léo Marillier, violon
Claude Debussy, Syrinx (argt violon seul par L.Marillier) (2021)
Olivier Messiaen, Extraits de « petites esquisses d’oiseau » (1985)
CĂ©sar Franck, Sonate
Benoit Menut, Les Nombres op 93 (2018)
Claude Debussy, Sonate

 

Billetterie en ligne : www.billetweb.fr/festival-inventio

‹Informations : resaconcert@orange.fr – 01 64 01 59 29

Tarif normal : 10 Ă  15 € – Tarif-Ă©vĂ©nement : 15 Ă  20 €

Ouverture au Taï-chi-chuan : gratuit sur réservation avec Fabienne Tournier : 1 h 30 avant le début des concerts des 6, 19, 26 juin, 4 et 25 septembre 2021

D’octobre Ă  dĂ©cembre 2021 : retransmission des concerts

CLIP TEASER
Festival INVENTIO 2021
https://www.youtube.com/watch?v=2lJ-UHcqEQg

FEST’INVENTIO en replay : 5 concerts Ă  voir jusqu’au 13 dĂ©cembre 2020

INVENTIO-replay-video-leo-marillier-video-classiquenews-replayINTERNET, le Festival INVENTIO en replay. Pour prolonger son Ă©dition 2020, le festival INVENTIO portĂ© par son directeur artistique le violoniste LĂ©o Marillier propose jusqu’au 18 octobre 2020, de visionner une sĂ©lection des concerts prĂ©sentĂ©s l’étĂ© dernier en Seine et Marne. C’est son offre virtuelle baptisĂ©e CANAP’PLUS ; de quoi revoir ou (re)dĂ©couvrir les concerts de l’Ă©dition Fest’Inventio 2020. Au total, 5 captations vidĂ©os ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es. La premiĂšre fixe le concert BEETHOVEN / BRAHMS rĂ©alisĂ© Ă  la Galleria Continua…

 

 

_____________________________

FEST’INVENTIO en REPLAY du 10 au 18 octobre 2020 :

CONCERT REPLAY 1
Quatuor Joyce

LĂ©o Marillier et Apolline Kirklar, violons
LoĂŻc Abdelfettah, alto
Emmanuel Acurero, violoncelle
InvitĂ©e d’honneur : Claire Merlet, alto

Beethoven, Quintette op. 29 en do majeur
Brahms, Quintette n°2 op. 111 en sol majeur

Concert enregistrĂ© Ă  la Galleria Continua, le 5 septembre 2020, Ă  l’ombre d’une oeuvre monumentale d’Anish Kapoor. 77169 Boissy le ChĂątel / Seine et Marne

 

 

 

 

CANAP’PLUS, l’offre vidĂ©o replay du Festival INVENTIO, visionnable jusqu’au 18 octobre 2020 : toutes les infos ici : https://www.inventio-music.com/canap-plus/

 

 

 

 

 

 

CANAP’PLUS : 5 concerts BEETHOVEN en Replay

_________________________________________________________________________

 

 

 

QUAND ? DĂšs le 10 octobre et jusqu’au 18 octobre 2020 inclus, Canap’plus retransmet tout d’abord le concert en quintette qui s’est tenu Ă  la Galleria Continua Les Moulins (La FertĂ©-Gaucher) Ă  l’ombre de la sculpture monumentale “Cave” d’Anish Kapoor en septembre dernier.
Quatuor Joyce et Claire Merlet, alto
Beethoven, Quintette op. 29 en do majeur
Brahms, Quintette n°2 op. 111 en sol majeur

Les 4 autres concerts en ligne sont programmĂ©s selon le calendrier ci dessous jusqu’Ă  la mi-dĂ©cembre 2020 :

Du 24 octobre au 1er novembre : Trio Guersan concert “Filiations” sur instruments d’Ă©poque : Haydn, Albrechtsberger, Hummel, Beethoven (Beauchery saint Martin)

Du 7 au 15 novembre : Geister duo, intĂ©grale 4 mains oeuvres de Beethoven (Les MarĂȘts)

Du 21 au 29 novembre : Quatuor Joyce Schönberg/Beethoven (Chapelle expiatoire, Paris)

Du 5 au 13 dĂ©cembre 2020 : Kojiro Okada piano, Caroline Sypniewski violoncelle et LĂ©o marillier violon : Concert Beethoven autour du trio “Les Esprits” (Abbaye de Preuilly)

 

 

 

 

COMMENT ? RĂ©servations sur https://www.billetweb.fr/canap-plus-beethoven – la veille de l’Ă©vĂ©nement le spectateur reçoit un lien privĂ© de retransmission.  Le film est accompagnĂ© de l’envoi de la note de programme et du portrait des artistes invitĂ©s pour une expĂ©rience la plus qualitative possible.

Abonnement pour les 5 concerts,
contribution demandĂ©e : 25 € (au lieu de 30 €)

DÉCOUVRIR  le clip-vidĂ©o de prĂ©sentation de Canap’plus rĂ©alisĂ© par LĂ©o Marillier :
https://www.youtube.com/watch?v=n7rJaH0aO_Y

 

 

 

 

 

 

 

Approfondir

_________________________________________________________________________


LIRE notre prĂ©sentation gĂ©nĂ©rale du Festival INVENTIO 2020, l’entretien avec LĂ©o Marillier : http://www.classiquenews.com/seine-et-marne-festinventio-2020-celebre-beethoven/

fest inventio beethoven 2020 annonce concerts classiquenewsSEINE ET MARNE (77). FEST’INVENTIO jusqu’au 26 sept 2020. BEETHOVEN
 Hors des sentiers battus et urbains, le Festival INVENTIO : « FEST’INVENTIO » propose en Seine et Marne plusieurs concerts chambristes dans des sites inĂ©dits. La formule privilĂ©gie les rencontres et l’intimisme, la dĂ©couverte et le partage. Cette 5Ăš Ă©dition cĂ©lĂšbre le gĂ©nie de Beethoven jusqu’au 26 septembre 2020. Un choix artistique logique en cette annĂ©e 2020 qui marque les 250 ans de la naissance du compositeur nĂ© Ă  Bonn, actif Ă  Vienne, pilier de la rĂ©volution romantique. Pour Fest’inventio 2020, le violoniste LĂ©o Marillier, directeur artistique, conçoit une programmation Ă©clectique et gĂ©nĂ©reuse comprenant concerts, film, scĂšne ouverte, confĂ©rence, ateliers
 et mĂȘme une scĂšne virtuelle “Canap’plus” (diffusion en octobre des concerts filmĂ©s).