CD. Recréation du Sacre du printemps version mai 1913 (Les Siècles, François-Xavier Roth), annonce

stravinsky_siecles_sacre_printemps_cd_actes-sudCD. Nouvelle lecture «  historique » du Sacre du printemps… François Xavier Roth et son orchestre sur instruments d’époque, Les Siècles, poursuivent leur exploration de la musique française Ă  l’aube de la première guerre mondiale avec une excellente version du Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky dans la formulation de la crĂ©ation, celle du 29 mai 1913 au Théâtre des Champs ElysĂ©es : direction vive, claire et musclĂ©e rĂ©vĂ©lant avec les instruments de 1913, l’éclat inouĂŻ de la facture française d’époque (bois, cuivres, …) sans omettre, dans un format sonore restituĂ©, des dynamiques justes, une palette de timbres magistralement associĂ©e, cette sauvagerie rythmique qui fondent toujours la fascination d’une Ĺ“uvre clĂ© de l’histoire de la musique. Le disque qui paraĂ®t le 7 mai 2014 est l’aboutissement d’une sĂ©rie de concerts et d’un travail important rĂ©alisĂ© sur les sources du Sacre pendant l’annĂ©e du Centenaire de l’œuvre en 2013. Le Sacre du Printemps ainsi rĂ©vĂ©lĂ© est couplĂ© avec la version originale de Petrouchka de 1911. Outre la spĂ©cificitĂ© de l’orchestre français des annĂ©es 1910, c’est aussi deux jalons de l’écriture de Stravinsky qui nous sont restituĂ©s quand le compositeur participait Ă  l’épopĂ©e des Ballets Russes Ă  Paris (1 cd Actes Sud, collection Les Siècles Live). CD Ă©vĂ©nement. Grande critique Ă  venir dans le mag cd de classiquenews.

Les Siècles ont prĂ©cĂ©demment enregistrĂ© chez Actes Sud, deux albums dĂ©diĂ©s aux compositeurs français romantiques, chacun dĂ©voilant une perle inĂ©dite, vĂ©ritable rĂ©vĂ©lation musicale par le disque : ThĂ©odore Dubois (superbe ouverture de Frithiof) et le plus rĂ©cent, Paul Dukas (cantate VellĂ©da de 1889 et surtout l’ouverture de Polyeucte).