CD, Ă©vĂ©nement, critique. SIBELIUS : Symphonie n°2. Gothenburg Symphony Orchestra, Santtu-Matias ROUVALI (1 cd Alpha – enregistrĂ© en juin 2019)

UnknownCD, Ă©vĂ©nement, critique. SIBELIUS : Symphonie n°2. Gothenburg Symphony Orchestra, Santtu-Matias ROUVALI (1 cd Alpha – enregistrĂ© en juin 2019)  -  Grave et sombre parfois, souvent inquiĂ©tante, d’une constellation de timbres libĂ©rĂ©s et vibrants comme une frondaison grouillante et chantante, cette lecture de la Symphonie n°2 (finie en 1902) Ă©ditĂ©e par Alpha, confirme l’excellente apprĂ©ciation de sa prĂ©cĂ©dente Symphonie n°1 Ă©galement jouĂ©e ici par le Gothenburg symphony et le chef Ă©lectrisant, pleinement imaginatif Santtu-Matias ROUVALI.

https://www.classiquenews.com/cd-critique-sibelius-symphonie-n1-en-saga-gothenburg-symphony-santtu-matias-rouvali-1-cd-alpha-2018/

S’y dĂ©ploient comme dans la Symphonie n°1, ce sens de l’architecture, le souffle qui transcende, une lisibilitĂ© Ă©gale des pupitres et cette vibration particuliĂšre qui assimile l’orchestre de Sibelius au chant de la nature la plus mystĂ©rieuse et la plus flamboyante. Jamais descriptif, mais expressive et Ăąpre dans ses Ă©lans et changements de rythmes et d’atmosphĂšres, « D’emblĂ©e, grĂące au chef, nous sommes dans la matrice bouillonnante des Ă©lĂ©ments. Sur le motif. » Ă©crivait Ă  propos de la Symphonie n°1, notre rĂ©dacteur Ernst Van Bek.
Au plus proche du vent, des arbres et de la mer, pourrions nous ajouter. C’est aussi sur le plan de la rĂ©alisation orchestrale, une splendide Ă©lectrisation des timbres et des couleurs, magistralement servie par la tension et la suretĂ© du geste qui construit, assĂšne, fait chanter le tissu symphonique sans jamais l’épaissir ni le lisser. Le relief de chaque instrument soliste s’en trouve investi, Ă  la fois intĂ©rieur et chantant. Evidemment ici rĂšgnent l’appel, l’ivresse, un sentiment de plĂ©nitude et d’activation frĂ©nĂ©tique mais jamais confuse (III. Vivacissimo), et d’aspiration vers les hauteurs, de cĂ©lĂ©bration pour la Nature, enfin de jubilation organisĂ©e, telle une formidable machine structurelle qui des Ă©lĂ©ments faussement Ă©pars prĂ©alables, Ă©difie une cathĂ©drale victorieuse. Qu’on y voit propre au contexte de la partition, une claire apothĂ©ose du gĂ©nie finnois, – affirmĂ© Ă  la face du voisin gĂ©ant Russe, y triomphe surtout la pensĂ©e musicale de Sibelius, laquelle en une rare cohĂ©rence organique qui semble jaillissante, s’équilibre peu Ă  peu, met en place une formidable sĂ©quence finale pleine de fougue construite et de panache ascensionnelle (dĂ©but de l’Allegro moderato, final : appel des cuivres y est irrĂ©sistible). Dans ses Ɠuvres suivantes, Sibelius dĂ©cantera peu Ă  peu la forme vers cette Ă©pure orchestrale fulgurante des derniĂšres Ɠuvres. Ce propre cheminement esthĂ©tique est des plus captivant. il fait de Sibelius le symphoniste le plus intĂ©ressant de la premiĂšre moitiĂ© du XXĂš, avec R. Strauss, Mahler, Ravel, Debussy.
CLIC D'OR macaron 200Plus narrative la Suite musicale « Roi Christian II » opus 27 (1899) apporte sur le sujet du Roi scandinave au XVIĂš, pour la piĂšce de Adolf Paul, une rĂ©elle confirmation de la sensibilitĂ© instrumentale du chef, son Ă©tonnante capacitĂ© Ă  structurer dans la mobilitĂ©, Ă  peindre et exprimer dans son activitĂ© fourmillante, une mosaĂŻque de cellules vivantes. AprĂšs l’ivresse Ă©perdue quasi Ă©chevelĂ©e mais d’une exceptionnelle intelligence du premier Ă©pisode “Nocturne” (plus lumineux et scintillant que vraiment sombre), Ă©coutez l’intĂ©rioritĂ©, et la fiĂšvre florale de l’ElĂ©gie, Ă  la fois sombre et implorante, et pourtant gorgĂ©e d’espĂ©rance. Superbe lecture, vive, affĂ»tĂ©e, clairement Ă©laborĂ©e, et la confirmation que Santtu-Matias ROUVALI est un sibĂ©lien captivant. Une intĂ©grale en cours ? A suivre. CLIC de CLASSIQUENEWS de mars 2020.

________________________________________________________________________________________________

CD, Ă©vĂ©nement, critique. SIBELIUS : Symphonie n°2. Gothenburg Symphony Orchestra, Santtu-Matias ROUVALI (1 cd Alpha – enregistrĂ© Ă  Gothenborg, en juin 2019 – SuĂšde) – CLIC de CLASSIQUENEWS de mars 2020.

________________________________________________________________________________________________

Approfondir
VISITER le site du Gothenborg Symphony Orchestra
https://www.gso.se/en/gsoplay/

________________________________________________________________________________________________

VIDEO sur YOUTUBE

Sibelius // Symphony No.1 & En Saga by Gothenburg Symphony & Santtu-Matias Rouvali

________________________________________________________________________________________________