PARIS, Exposition : LE GRAND OPERA : 1828 -1867 (Palais Garnier)

DECORS-gustave-III-bal-masque-VERDI-grand-opera-ballet-annonce-critique-classiquenewsPARIS, Palais Garnier, Exposition : LE GRAND OPERA : 1828 -1867. Dans les galeries de la BibliothĂšque-MusĂ©e du Palais Garnier s’ouvre cette semaine l’exposition qui devrait enfin faire le point sur le genre lyrique par excellence : le grand opĂ©ra. La formule naĂźt sous l’Empire avec Cherubini, Spontini, Lesueur ; et la Restauration avec Rossini


 

 

 

Quand l’opĂ©ra a rendez vous avec l’Histoire

________________________________________________________________________________________________

meyerbeer-africaine-vasco-de-gama-maquette-grand-opera-de-paris-classiquenews-exposition-critique-annonce-opera 
 
Maquette pour Vasco de Gama – L’Africaine de Meyerbeer

 

 

Puis atteint un essor jamais vu auparavant, avec l’avĂšnement de Louis Philippe grĂące Ă  l’Allemand Meyerbeer et le poĂšte librettiste Scribe : ainsi dĂšs 1830 (grĂące Ă  la direction du directeur Louis DĂ©sirĂ© VĂ©ron) jusqu’Ă  la fin du Second Empire, se succĂšdent les grands ouvrages de l’opĂ©ra permis par l’inspiration des compositeurs, mais aussi l’excellence des Ă©quipes artistiques engagĂ©es : par ses effectifs et les moyens mis en Ɠuvres pour divertir donc attirer le public, surtout bourgeois, l’OpĂ©ra de Paris devient le centre de la crĂ©ation lyrique en Europe ; pas un compositeur digne de ce nom, ayant ambitionnĂ© de se faire un nom comme compositeur d’opĂ©ras, qui ne souhaitent briller
 Ă  Paris. Ainsi Wagner et Verdi ne cesseront de vouloir se faire produire sur la scĂšne de l’OpĂ©ra parisien, en particulier la Salle Le Peletier. L’OpĂ©ra Garnier ne produit son premier spectacle qu’en 1875.

donc-carlos-verdi-affiche-opera-paris-annonce-critique-opera-classiquenewsAinsi le spectateur peut recomposer le fil d’une histoire oĂč le spectaculaire et les effets ont compter avant toute chose : grandiose des dĂ©cors, grandiose du ballet, virtuositĂ© et puissance des voix, sĂ©duction et souffle de l’orchestre
 C’est un spectacle total auquel Wagner puisera pour forger son propre thĂ©Ăątre lyrique Ă  Bayreuth (Il a admirĂ© Meyerbeer). Aujourd’hui que les piĂšces maĂźtresses de ce dernier sont oubliĂ©es y compris de l’OpĂ©ra national de Paris (seuls les Huguenots sont jouĂ©s de temps Ă  autre), l’exposition LE GRAND OPERA rĂ©capitule une odyssĂ©e musicale Ă  redĂ©couvrir, c’est l’apogĂ©e des arts du spectacle au XIXĂš, quand l’opĂ©ra rivalisait avec la peinture d’histoire.

 

 

 

don-carlos-opera-verdi-decor-opera-de-paris-palais-garnier-exposition-grand-opera-classiquenews
Maquette pour Charles VI de Halévy (1843) / la Basilique Saint-Denis, évocation gothique

 

 

vasco-de-gama-africaine-maquette-bateau-exposition-grand-opera-palais-garnier-classiquenews
 
Maquette pour Vasco de Gama – L’Africaine de Meyerbeer

 

 

opera-le-peletier-gravure 

 L’OpĂ©ra – Salle Le Peletier jusqu’en 1872

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

NOTRE SELECTION – Les 5 sections de l’exposition qui nous ont particuliĂšrement convaincus :

 

 

 

DECORS SPECTACULAIRES
 L’esquisse panoramique de La Juive de HalĂ©vy (1835) qui souligne l’ampleur dĂ©jĂ  cinĂ©matographique des dĂ©cors du grand opĂ©ra
;

 

 

 

 

meyerbeer-giacomo-opera-grand-opera-exposition-palais-garnier-2019-anonce-presentation-classiquenews-buste-meyerbeerGIACOMO MEYERBEER
 Les salles Meyerbeer, prĂ©sentĂ© en majestĂ©, grĂące entre autres Ă  son buste magistral ; Il est la figure tutĂ©laire du grand opĂ©ra français sous la Monarchie de juillet (soit avant la Seconde RĂ©publique dĂ©crĂ©tĂ©e en 1848 ; avant le Second Empire proclamĂ© en 1852) ; son apport est prĂ©sent Ă  travers l’évocation de Robert le diable (nov 1831),  du ProphĂšte (crĂ©Ă© en 1849) ; le grand tableau de Camille Roqueplan, Valentine et Raoul extrait des Huguenots ; les costumes et surtout le dĂ©cor de Vasco de Gama ou l’Africaine (maquette en volume reprĂ©sentant le pont du navire Ă  l’acte III 1865) ;

 

 

 

GIUSEPPE VERDI
 La prĂ©sence de Verdi dans cette gĂ©nĂ©alogie de drames impressionnants dont DON CARLOS en 1867 marque le sommet de la carriĂšre parisienne et un apport significatif au genre (maquette des dĂ©cors) ; juste avant le dĂ©voilement de la façade du nouvel opĂ©ra Garnier. D’ailleurs DON CARLOS reste le marqueur chronologique de l’exposition parisienne : sommet d’une contribution Ă©trangĂšre Ă  la « grande boutique ». Autres opĂ©ras crĂ©Ă©s par Verdi pour l’OpĂ©ra de Paris : JĂ©rusalem (nov 1847) ; Les VĂȘpres Siciliennes (pour l’Expo Universelle de 1855)

 

 

 

maquette-decors-peregrina-perle-le-prophete-meyerbeer-opera-annonce-classiquenewsBALLET DE / DANS L’OPERA
 Le rĂŽle du ballet, Ă©lĂ©ment imposĂ© et emblĂ©matique du genre, situĂ© au IIIĂš acte, dont le sujet est en rapport ou non avec l’action principal de l’opĂ©ra. Ainsi l’exemple du ballet de la PĂ©rĂ©grina (la perle) dans Donc Carlos de Verdi, n’a aucun rapport avec l’intrigue principal et mĂȘme devient une Ɠuvre autonome, divertissement indĂ©pendant


 

 

maquette-decors-peregrina-perle-le-prophete-meyerbeer-opera-annonce-classiquenews

 

décors pour le ballet la Pérégrina / La Perle dans DON CARLOS de Verdi (1867)

 

 

 

VOIX ENCHANTERESSES
 L’ñge d’or du chant français, Ă©voquĂ© en un « mur de portraits » de CornĂ©lie Falcon, Adolphe Nourrit, Gilbert Duprez, 
 et ailleurs, au dĂ©but du parcours, par le fameux tableau de François-Gabriel-Guillaume Lepaulle : Trio lĂ©gendaire de Robert le Diable, Nicolas Prosper Levasseur (Bertram), Adolphe Nourrit (Robert le Diable) et CornĂ©lie Falcon (Alice). Sainte trinitĂ© lyrique et romantique


 

 

 

exposition-grand-opera-palais-garnier-annonce-presentation-classiquenews-5-chanteurs-1-chef-Habeneck

Mur des portraits de chanteurs, avec le chef Habeneck

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

PARIS, Exposition : LE GRAND OPERA : 1828 -1867. BibliothĂšque-MusĂ©e du Palais Garnier – Du 24 octobre 2019 au 2 fĂ©vrier 2020.
Tous les jours de 10h à 17h (accùs jusqu’à 16h30), sauf fermetures exceptionnelles.
BibliothĂšque-musĂ©e de l’OpĂ©ra
Palais Garnier – Paris 9ùme
EntrĂ©e Ă  l’angle des rues Scribe et Auber
TARIFS : Plein Tarif : 14€ Tarif RĂ©duit : 10€

LIRE aussi notre prĂ©sentation de l’exposition LE GRAND OPERA : 1828 -1867. BibliothĂšque-MusĂ©e du Palais Garnier
https://www.classiquenews.com/expo-paris-palais-garnier-le-grand-opera-1828-1867-le-spectacle-de-lhistoire-jusquau-2-fevrier-2020/