Livre événement, annonce & critique. Domenico Scarlatti, par MARTIN MIRABEL (Actes Sud, 2019)

domenico-scarlatti-portrait-classiquenews-portrait-concert-festival-critique-classiquenewsLivre Ă©vĂ©nement, annonce & critique. Domenico Scarlatti, par MARTIN MIRABEL (Actes Sud, 2019). L’oeuvre dĂ©voile et prĂ©cise le profil d’un auteur qui se dĂ©robe
 La question est donc posĂ©e : Mais qu’est-ce qu’une sonate de Scarlatti ? « Un monde miniature. L’infiniment grand dans l’infiniment petit. Un tĂ©lescope dans lequel on voit se mouvoir les planĂštes dans un univers en expansion. De la vie condensĂ©e et de la fantaisie cadenassĂ©e par les mathĂ©matiques.Des “comprimĂ©s de bonheur” comme Ă©crivait Giono
 Et beaucoup d’autres choses que l’on va dĂ©couvrir dans cet ouvrage
. « . ComplĂ©tons la prĂ©sentation de l’éditeur, en particulier l’expression de l’amour secret inavouĂ© du maĂźtre professeur pour son Ă©lĂšve si douĂ©e, Maria Barbara, jeune princesse de Lisbonne, bientĂŽt Reine d’Espagne.
Chacune des 555 Sonates de Domenico Scarlatti le fils (1685 – 1757) ne serait-elle pas le fruit d’un pacte secret, entre la souveraine et le compositeur qui fut son professeur de clavecin depuis sa premiĂšre adolescence ? En explicitant la genĂšse de ces Ɠuvres inclassables, pochades dont la rapiditĂ© fulgurante le dispute Ă  la volubilitĂ© expressive, l’auteur, dans un style remarquablement fluide – comme l’art de Domenico, touche au plus juste : ce qui fonde ici l’amitiĂ© et l’estime entre le serviteur et la reine ; le mentor et la bien nĂ©e inacessible, et pourtant si complice.
La figure de Carlo Broschi, c’est Ă  dire Farinelli lui mĂȘme, le plus grand sopraniste et castrat napolitain du XVIIIĂš croise le chemin et la destinĂ©e romanesque de ce couple impossible. Dans une relation intime avec le couple royal, Maria Barbara et son Ă©poux Ferdinand VI en poste Ă  Madrid dĂšs 1746, Domenico livre toute la musique personnelle, de connivence avec le responsable des divertissements royaux, Farinelli. On se prĂȘte alors Ă  fantasmer aux duos savoureux entre Farinelli et la Reine accompagnĂ©s par Scarlatti II au clavier.
scarlatti domenico biographie portait livre martin mirabel actes sud critique review livre classiquenewsPersonnalitĂ© lunaire, presque saturnienne mĂȘme, c’est Ă  dire rĂȘveuse, secrĂšte et pudique, Scarlatti se dĂ©voile Ă  pas comptĂ©s dans un texte qui ressuscite le cercle de ses proches, les acteurs de sa vie musicale : sa rencontre avec son futur disciple Ă  Madrid, Padre Soler qui sous la dictĂ©e du MaĂźtre, copie chaque Sonate pour les archives de la Reine (aujourd’hui 15 volumes conservĂ©s Ă  Venise, et qui furent ainsi vendus aprĂšs la mort de Farinelli en 1782, rĂ©cupĂ©rĂ©s par la SĂ©rĂ©nissime pour la Marciana). Mais si Scarlatti l’homme a gardĂ© ses secrets (dure relation avec le pĂšre ; trop discrĂšte vie sentimentale, ses goĂ»ts musicaux, etc
), l’impact de son art, la fascination qu’exercent toujours ses exercices improvisĂ©s, heureusement notĂ©s pour partie dans les partitions qui nous sont parvenues (Essercizi) produisent un effet immĂ©diat dĂšs aprĂšs sa mort : comprenant qu’ils ont affaire Ă  un gĂ©nie du clavier, avec Bach, Clementi, Liszt, - Chopin mĂȘme, le jouent, le comprennent, l’estiment. Plus tard, Schumann admiratif, en transmet le culte au jeune Brahms, qui aimera consulter et jouer les presque 250 essercizi de sa collection personnelle. Mais au delĂ  de la virtuositĂ© technique que Scarlatti pose d’emblĂ©e Ă  tout interprĂšte dĂ©fricheur, comme condition sinequanon, Wanda Landowska, la pionniĂšre pour sa rĂ©habilitation au dĂ©but du XXĂš rĂ©tablit le lien vital qui unit la musique dansante de Scarlatti avec la rue grouillante et populeuse. La vie plutĂŽt que la sophistication musĂ©ale. La pulsion du dĂ©sir plutĂŽt que la technicitĂ© mĂ©tronomique
 Le secret de Scarlatti est lĂ  : exprimer le flux du sang, la vitalitĂ© suractive des artĂšres, la saine palpitation de la rue bariolĂ©e. Texte captivant et limpide. CLIC de CLASSIQUENEWS de septembre 2019.

________________________________________________________________________________________________

CLIC D'OR macaron 200Livre Ă©vĂ©nement, annonce & critique. Domenico Scarlatti, par MARTIN MIRABEL (Actes Sud, 2019) – 10,0 x 19,0 / 176 pages – ISBN 978-2-330-12225-6 – Prix indicatif : 17 € – CLIC de CLASSIQUENEWS de septembre 2019

Jean Rondeau, clavecin Ă  Saintes

Rondeau jeanSaintes. RĂ©cital Jean Rondeau, clavecin. D. Scarlatti. Le 15 juillet 2014, 13h. Clavecin mĂ©ridional. RĂ©cital de  clavecin mĂ©ridional avec son ambassadeur le plus rayonnant et virtuose: Domenico Scarlatti (1685-1757). A la fougue de son tempĂ©rament hautement napolitain dĂ©jĂ  riche en audacieuse crĂ©ativitĂ© (hĂ©ritage du pĂšre Alessandro), Domenico sait assimiler le dĂ©lire picaresque,  la flamboyante caractĂ©risation propres aux caractĂšres de son pays d’adoption: l’Espagne. Son oeuvre et son style sont si impressionnant (550 Sonates) que les virtuoses antĂ©rieurs sont tous minimisĂ©s sauf peut ĂȘtre le pĂšre pour tous S’agissant du clavecin ibĂ©rique : Antonio Soler (1729-1783).
Telles les jalons d’une pensĂ©e musicale qui recherche et expĂ©rimente sans se fixer de limites, les Sonates de Domenico outrepassent les rĂšgles dĂ©volues au clavier faisant de l’instrument avant les compositeurs romantiques,  le vecteur privilĂ©giĂ© de sa quĂȘte intarissable : un instrument expĂ©rimental de premier ordre qui suit les humeurs et les audaces de l’auteur.  De fait il nous laisse une littĂ©rature inĂ©dite dont l’esprit dynamique renouvelle totalement la forme musicale,  jusqu’au rapport Ă  l’instrument. Ce Scriabine du  clavecin aura subjuguĂ© bien des interprĂštes excitĂ©s par les dĂ©fis multiples d’oeuvres atypiques. Au premier rang desquels Scott Ross. Ralf Kirkpatrick musicologue que la question de Scarlatti n’a cessĂ© d’interroger, a tentĂ© de rĂ©tablir la chronologie d’un catalogue qui porte encore son nom et classe ainsi de façon critique une centaine de Sonates scarlatiennes.
Esprit nerveux,  Domenico affirme une Ă©criture vive qui se joue des modulations passant sans annonce ni prĂ©ambule du mineur au majeur. Les sonates baroques sont parfois trĂšs courtes en un seul mouvement,  dĂ©veloppant un seul thĂšme ou combinant plusieurs. Toujours le style est flamboyant,  imprĂ©visible,  d’une libĂ©rĂ© et d’un feu dĂ©jĂ  mozartiens. Un vrai dĂ©fi pour un jeune claveciniste prĂȘt Ă  relever tous les paris pour dĂ©voiler son propre tempĂ©rament : c’est assurĂ©ment le cas de Jean Rondeau, Ă©lĂšve de l’ineffable et subtile Blandine Verlet-, dont l’engagement pour le clavecin Ă©gale son art de l’improvisation qu’il cultive au piano au sein d’un ensemble de jazz. Volubile, curieux, mais aussi disciplinĂ©, Jean Rondeau crĂ©e l’évĂ©nement Ă  Saintes ce 15 juillet sous la voĂ»te de l’Abbatiale.

Mardi 15 juillet 2014
Abbaye aux dames, 13h

Jean Rondeau, clavecin

Domenico Scarlatti (1685-1757)

Sonate k.215 en Mi Majeur, andante
Sonate k.175 en la Mineur, allegro
Sonate k.208 en la Majeur, adagio e cantabile
Sonate k.119 en do Majeur, allegro
Sonate k.213 en ré Mineur, andante
Sonate k.141 en ré Mineur, allegro
Sonate k.30 en Sol Mineur « la Fugue du Chat », moderato
Sonate k.132 en do Majeur, cantabile
Sonata k.84 en do Mineur, allegro
Sonata k.481 en do Mineur, andante cantabile

Padre Antonio Soler (1729-1783)

Fandango r.143 en ré Mineur

Illustration : Jean Rondeau (DR)

Approfondir : consultez notre présentation complÚte du festival de Saintes 2014

 

Saintes abbayeLe festival de Saintes c’est aussi de nombreux jeunes talents dĂ©jĂ  remarquĂ©s Ă  Saintes ou nouveaux tempĂ©raments Ă  suivre dĂ©sormais et rĂ©vĂ©lĂ©s dans le cadre de l’Abbaye aux Dames : entre autres, Quatuor HermĂšs (Haydn, Beethoven, Schubert, le 13 juillet, 22h), Jean Rondeau, clavecin (le 15 juillet, 13h), RĂ©cital de l’excellente soprano CĂ©line Scheen (L’Amante segreto, le 16 juillet, 13h), Quatuor Hip4tet (Quatuors de FĂ©licien David et Mendelssohn, les 17 et 19 juillet, 17h), 


 

 

 

boutonreservation

Consultez l’ensemble de la programmation du festival de Saintes, les modalitĂ©s de rĂ©servations et les offres pacakagĂ©s plusieurs concerts, les conditions d’hĂ©bergement Ă  Saintes
 sur le site du festival de Saintes 2014

RĂ©servations par internet

par téléphone au  + 33 5 46 97 48 48