PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020

Affiche_(portrait)_Le_Ring_2020(2)PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musĂ©e de l’OpĂ©ra / BNF – OpĂ©ra national de Paris. Histoire de la mise en scène de la TĂ©tralogie en France, de la fin du 19e siècle Ă  aujourd’hui. Au dĂ©but des annĂ©es 1890, Charles Lamoureux s’investit plus que tout autre pour faire Ă©couter les opĂ©ras de Wagner dont Lohengrin et Tristan und Isolde. Mais le Ring wagnĂ©rien crĂ©Ă© Ă  Bayreuth en aoĂ»t 1876 s’imposera plus tard encore sur la scène de l’OpĂ©ra national. Il est vrai que le contexte de la première guerre et la dĂ©testation des allemands depuis 1870 (qui a entraĂ®nĂ© la chute du secod empire) n’a guère aidĂ© pour la rĂ©conciliation entre France et Allemagne. Le Ring (CrĂ©puscule des dieux) est reprĂ©sentĂ© pour la première fois au Palais Garnier en oct 1908, en français (version Alfred Ernst) sous la direction d’AndrĂ© Messager (et dans cette production jusqu’en 1933). Après guerre, c’est Hans Knappertsbusch qui dirige une nouvelle production Ă  partir de 1955 (avec Max Lorenz en Siegfried, Kirsten Flagstadt / Martha Mödl en BrĂĽnnhilde). Astrid Varnay y chante elle aussi BrĂĽnnhilde en 1957

 
 

 
 

A PARIS, Le Ring est une aventure…

 

 

Exposition présentée en complément de la nouvelle Tétralogie produite par l’Opéra national de Paris, à partir du printemps 2020 (metteur en scène du catalan délirant Calixto Bieito / direction de Philippe Jordan à la tête de l’Orchestre et des Chœurs de l’Opéra de Paris). Solistes annoncés : Iain Paterson, Jochen Schmeckenbecher, Ekaterina Gubanova, Jonas Kaufmann, John Relyea, Eva-Maria Westbroek, Martina Serafin, Andreas Schager, Ricarda Merbeth, Julie Fuchs, Anna Gabler, Sarah Connolly…

L’annĂ©e 2020 sera-t-elle celle du retour rĂ©ussi de la TĂ©tralogie ou Ring de Wagner Ă  Paris ? A l’affiche de l’OpĂ©ra Bastille : au printemps L’Or du Rhin et La Walkyrie suivis de Siegfried et Le CrĂ©puscule des dieux Ă  l’automne. Le le cycle sera par la suite donnĂ© en intĂ©gralitĂ© sous la forme d’un festival Ă  l’occasion de deux sĂ©ries de reprĂ©sentations qui concluront « un an d’aventures musicales, théâtrales et humaines ». Le dernier cycle du Ring Ă  l’OpĂ©ra Bastille Ă©tait celui, plutĂ´t très rĂ©ussi bien que dĂ©criĂ©, signĂ© GĂĽnther Krämer, – il y a 10 ans, en mars 2010, avec dĂ©jĂ  un Philippe Jordan Ă©blouissant de couleurs et douĂ© d’un dramatisme intense.

 

   

 

________________________________________________________________________________________________

PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musĂ©e de l’OpĂ©ra / BNF – OpĂ©ra national de Paris – Palais Garnier : EntrĂ©e des visiteurs et des lecteurs à l’angle des rues Scribe et Auber.
Adresse postale :
8 rue Scribe
75009 Paris
Téléphone : 33(0)1 53 79 59 59
https://www.bnf.fr/fr/opera

 

 

 
 
LE RING DE WAGNER version Krämer (2010) sur CLASSIQUENEWS :

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE notre présentation critique de l’Or du Rhin par Krämer / Jordan, Opéra Bastille 2010
http://www.classiquenews.com/richard-wagner-lor-du-rhin-gunther-krmerparis-opra-bastille-du-4-au-28-mars-2010/

 

 

2è présentation / annonce de l’Or du Rhin Krämer / Jordan :
https://www.classiquenews.com/wagner-lor-du-rhin-jordan-krmerparis-opra-bastille-reportage-vido/

 

 

LIRE notre critique du Crépuscule des Dieux / Götterdämmerung : Krämer / Jordan, 2013
https://www.classiquenews.com/compte-rendu-paris-opera-bastille-le-25-mai-2013-wagner-le-crepuscule-des-dieux-philippe-jordan-direction-gunter-kramer-mise-en-scene/

 

 

LIRE notre critique de La Walkyrie / Die Walkure : Krämer / Jordan (juin 2010) : https://www.classiquenews.com/paris-opra-bastille-le-16-juin-2010-richard-wagner-la-walkyrie-robert-dean-smith-siegmund-ricarda-merbeth-sieglinde-katarina-dalayman-brnnhilde-philippe-jordan-direc/