REPORTAGE. ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE 21 / 22 : temps forts, actu cd, l’Orchestre pendant la crise sanitaire… (PARTIE 2 /2)

ON-LILLE-orchestre-national-de-lille-saison-2021-2022-concerts-critique-opera-tournee-classiquenewsNOUVELLE SAISON 21 /22 de l’ON LILLE / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE – Partie 2 / 2  -  La nouvelle saison 21 / 22 de l’ON LILLE / Orchestre National de LILLE est Ă©clectique, flamboyante, diverse. Les fils rouges sont multiples : Mozart, Bernstein, Beethoven… Les formats et les publics de plus en plus variĂ©s… Cette saison s’est ouverte sur la crĂ©ation d’une Ĺ“uvre grandiose du compositeur en rĂ©sidence ALEX NANTE, les 23 et 24 sept 2021. C’est aussi la 6è saison du directeur musical ALEXANDRE BLOCH qui dresse un bilan de son travail avec les musiciens et prĂ©cise les points qu’il renforcera dans les annĂ©es Ă  venir… Jamais l’ON LILLE n’a semblĂ© plus engagĂ© et enthousiaste ; en rĂ©alitĂ© le travail n’a jamais cessĂ© en dĂ©pit de la crise sanitaire, le niveau artistique en tĂ©moigne aujourd’hui comme la rĂ©alisation de programmes en concert et au disque : dernier CD paru : le Carnaval des Animaux de Camille SAINT-SAĂ‹NS, dans une nouvelle version qui mĂŞle autodĂ©rision, finesse, verve orchestrale… REPORTAGE 2 / 2 © studio CLASSIQUENEWS.COM 2021

https://youtu.be/gr2mpR-pW2c
Durée : 14:23

 

 

 

SOMMAIRE

Jusqu’Ă  3’22 : TEMPS FORTS, TOUR D’HORIZON par François Bou et Alexandre Bloch 3’23 : La diversitĂ© de l’offre et des formats 4’07 : L’Orchestre pendant la crise sanitaire 8’19 : actu CD (Carnaval des animaux)

QUESTIONS A ALEXANDRE BLOCH, directeur musical :
9’07 : Quel bilan pour cette 6è saison ?
12′ : Quelle direction renforcer dans les annĂ©es Ă  venir ?

 

 

 

VOIR AUSSI :

NANTE-ALEX-portrait-creation-sinfonia-del-cuerpo-de-luz-classiquenews-reportage-photo-3VOIR aussi notre REPORTAGE ON LILLE saison 21 / 22 – partie 1 : crĂ©ation mondiale de Sinfonia del cuerpo de luz d’ALEX NANTE, compositeur en rĂ©sidence (23 et 24 sept 2021)  – Pour son concert d’ouverture de la saison 2021 – 2022, l’ON LILLE convoque le grand orchestre dans une partition contemporaine enivrante…  ElĂ©ment marquant de la nouvelle saison du National de Lille : le retour de l’Orchestre Ă  son complet sur la scène du Nouveau Siècle Ă  Lille sous la direction d’Alexandre BLOCH, directeur musical / Pourquoi la nouvelle pièce pour grand orchestre d’Alex NANTE est-elle particulièrement inspirĂ©e par le feu ? © reportage studio CLASSIQUENEWS – septembre 2021

 

 

 

Le Carnaval des animaux de SAINT-SAĂ‹NS (France 5)

Centenaire Camille Saint-Saëns 2021FRANCE 5, ven 19 fév 2021,20h50. SAINT-SAËNS, PROKOFIEV. Superbe programme sur France 5 comprenant deux partitions d’éducation musicale autant que d’ivresse instrumentale, destiné moins aux enfants qu’à toute la famille ; Prokofiev et Saint-Saëns signent là deux ouvrages qui tout en mettant en avant les timbres de chaque famille instrumentale, narrent chacun chacun une histoire édifiante ; les exploits d’une jeune héros, Pierre chez Prokofiev ; les enchantements du bestiaire extraordinaire exploitant la riche palette expressive de l’orchestre chez Saint-Saëns. Programmes incontournables déjà diffusés en 2010 et 2014, mais d’autant plus opportuns pour l’année du centenaire Saint-Saëns 2021…

Le Carnaval des animaux
Camille-Saint-Saens DRComposée pour le mardi gras 1886 chez le violoncelliste Charles Lebouc, puis repris pour fêter la mi-Carême chez la cantatrice célébrissime Pauline Viardot en avril 1886 (en présence de Liszt, grand ami de Saint-Saëns), le Carnaval des animaux fut aussitôt ses créations parisiennes réalisées, interdit par l’auteur lui-même, soucieux de faire taire les mauvaises langues qui lui reprochaient aussitôt d’avoir commis une « puérilité » dommageable indigne de son art (soit disant) « si sérieux ». C’est omettre une qualité essentielle, partagée avec Haydn, au sein de l’écriture de Saint-Saëns, son raffinement certes mais aussi son humour et sa facétie joyeuse (comme Rossini d’ailleurs). Seule exception écartée de cette interdiction, le Cygne, bientôt devenu par sa noblesse tendre, page d’anthologie pour tous les violoncellistes. En réalité, en dépit des incertitudes du compositeur, Le Carnaval des animaux est une fantaisie zoologique qui est trait de génie : Saint-Saëns manie l’orchestration comme un orfèvre préravélien, tout en jouant des citations multiples de ses prédécesseurs (Rameau, Offenbach, Berlioz, Rossini, Mendelssohn…), avec un goût inouï pour l’autodérision.

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

Programme du Carnaval

Introduction et marche royal du lion
Poules et coq
Hémiones (les animaux véloces)
Tortues
L’éléphant
Kangourous
Aquarium
Personnages Ă  longues oreilles
Le coucou au fond des bois
Volière
Fossiles (dinosaures et autres trésors)
Le Cygne
FINAL (fraternité : le loup danse avec l’agneau, le renard avec le corbeau…)

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

VENDREDI 19 FEVRIER, 20h50 -
France 5 Ă  20h50
En replay ensuite sur le site CULTUREBOX
https://www.france.tv/france-5/

Par l’Orchestre National de France
et l’Orchestre Philharmonique de Radio France

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

PROKOFIEV : Pierre et le loup
François Morel, narrateur / Orchestre National de France / Daniele Gatti, direction
DurĂ©e : 30 min – Gordon, Pierre-Emmanuel Lyet & Corentin Leconte, rĂ©alisation (2014)

Le Carnaval des animaux
Camille Saint-Saëns / Le Carnaval des animaux, sur un livret de Smaïn
Smaïn et Rayane Fairouze, récitants / Orchestre Philharmonique de Radio France
Myung-Whun Chung direction

DurĂ©e : 26 minutes – Emmanuelle Tchoukriel, Illustrations
Andy Sommer et Gordon, réalisation / 2010

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

LIRE AUSSI notre DOSSIER spécial CENTENAIRE DE SAINT-SAËNS 2021

SAINT-SAENS-camille-portrait-centenaire-mort-de-camille-saint-saens2021 marque le centenaire de la mort de Camille Saint-Saëns : esprit libre, électron génial, défenseur de la musique française (contre l’hégémonie des Allemands et de Wagner). Le musicien fut pianiste et compositeur, d’une rare culture, voyageur régulier, solitaire polémiste dont l’acuité de l’esprit inspire toujours. Ayant connu Berlioz, témoin des œuvres de Debussy et Ravel, Saint-Saëns traverse le XIXè avec éclat par ses audaces formelles, son goût du théâtre où se déploie la passion des anciens. C’est un Baroqueux avant l’heure : passionné par Lully et Marc Antoine Charpentier, Rameau et Gluck (comme Berlioz)… Voici quelques thématiques clés pour mieux approcher la diversité d’un génie romantique difficile à classer.