Haute-SaĂ´ne. Dernier week end Festival Musique et MĂ©moire : les 29, 30 et 31 juillet 2016

bach-vignette-portrait-carre-jean-sebastien-bach-582HAUTE-SAĂ”NE. Festival Musique et MĂ©moire : 29,30 et 31 juillet 2016. 3ème week end : JS BACH par Alia Mens. Suite des ensembles phares et percutants en rĂ©sidence au Festival Musqiue et MĂ©moire 2016 ; après Les Timbres, d’une juvĂ©nilitĂ© ciselĂ©e, ardente, chambriste souvent Ă©poustouflante (le premier week end des 15, 16 et 17 juillet 2016), puis Les Cyclopes (ambassadeurs d’un grand week end passionnant dĂ©diĂ© aux 400 ans de Froberger, les 20,21,22,23, et 24 juillet 2016), voici le dernier des ensembles qui sait exploiter le tremplin expĂ©rimental mis Ă  disposition par Fabrice Creux, directeur du Festival Musique et MĂ©moire : week end 3 soit ” journĂ©es Ă  nouveau passionnantes, les 29, 30 et 31 juillet 2016.

L’ensemble Alia Mens inaugure lors de ce week end sa première annĂ©e de rĂ©sidence (sur les habituelles 3 annĂ©es rĂ©servĂ©es Ă  chaque formation Ă©lue) : au programme 4 programmes inĂ©dits, tous crĂ©ations et commandes du Festival ; soit un exemple unique en France d’accompagnement d’un festival vers ses formations invitĂ©es associĂ©es, lesquelles peuvent l’espace d’une rĂ©sidence approfondir, oser, dĂ©fricher, ciseler… tout ce qui fait aujourd’hui pour les publics du festival, les dĂ©lices de la dĂ©couverte et de l’engagement long terme.

 

 

 

RĂ©sidence d’Alia Mens, annĂ©e 1, au Festival Musique et MĂ©moire
Jean-Sébastien Bach et Froberger en majesté

 

 

musique-et-memoire-2016-festival-vignette-intro-VIGNETTE-DEPECHE-juin-2016TEMPS FORTS d’ALIA MENS Ă  Musique et MĂ©moire 2016. Dès vendredi 29 juillet, 21h, en la Basilique Saint-Pierre de Luxeuil les Bains (et son orgue XVIIè magnifiquement sculptĂ© – lequel servait de dĂ©cor naturel et spectaculaire Ă  la recrĂ©ation de Proserpine de Lully par Les Timbres : voir notre reportage vidĂ©o Les Timbres en rĂ©sidence Ă  Musique et MĂ©moire, juillet 2015), pleins feux sur “La liturgie du verbe”… immersion dans l’univers recueilli, tour Ă  tour grave, inquiet ou fervent et tendre du choral luthĂ©rien tel que l’immense Jean-SĂ©bastien Bach l’a acclimatĂ© Ă  son gĂ©nie de compositeur sacrĂ©. Fil rouge soutendant toute l’architecture de la partition (Motet Jesu mein freude, cantates BWV 4, 125…), ou citation alusivement confiĂ©e aux seuls instruments comme s’il s’agissait de commentaire, le choral innerve en profondeur et de façon très subtile toute la littĂ©rature sacrĂ©e de Bach.

 

 

musique-et-memoire-2016-festival-vignette-intro-VIGNETTE-DEPECHE-juin-2016Samedi 30 juillet Ă  Luxeuil les Bains, 21h (Basilique Saint-Pierre) : Bach en “la citĂ© cĂ©leste” de Weimar... au dĂ©but du XVIIIè, le compositeur avant de rejoindre Leipzig, livre tout un cycle de partitions sacrĂ©es et instrumentales pour la Cour locale très amatrice de musique. Au programme 3 Cantates crĂ©Ă©es in loco entre 1711 et 1714 : Bach qui est nommĂ© Concertmeister dĂ©couvre aussi les auteurs italiens dont il assimile avec le gĂ©nie que l’on sait la manière et l’esprit. Le compositeur excelle dans l’art de l’Ă©loquence musicale, produisant chez les auditeurs, vertiges et contrastes Ă©motionnels propres Ă  exalter la ferveur et revivifier la croyance. Bach y atteint des sommets de profonde solitude (celle du croyant inquiet et critique) et d’exultation collective cĂ©lĂ©brant l’harmonie des cimes cĂ©lestes… RĂ©pĂ©titions ouvertes au public Ă  17h. Concert Ă  21h.

 

 

musique-et-memoire-2016-festival-vignette-intro-VIGNETTE-DEPECHE-juin-20163 concerts Ă  LURE, le dimanche 31 juillet 2016. La journĂ©e finale est digne d’un marathon musical pour artistes et publics : 11h, Auditorium de Lure (“Le discours sans parole : Sonate et Suite de JS Bach) ; Ă  16h, Grand salon de l’HĂ´tel de Ville de Lure : rĂ©cital pour clavecin par Jean-Luc Ho (clavicorde Ă  pĂ©dalier de 2012), Ă©vocation de la joute musicale de Froberger et de Weckmann Ă  Dresde en 1649. Oeuvres de Weckmann, Weiss, Bruhns… extraits du manuscrit Hintze Manuscript offert par Froberger Ă  Weckmann…
Enfin, le dernier concert, est un temps fort de l’Ă©dition 2016 du Festival en Haute-SaĂ´ne : “Collegium musicum” (LURE, Ă  21h, Eglise Saint-Martin) : essor du gĂ©nie de JS Bach, Ă  la fin de son sĂ©jour Ă  Weimar quand il dĂ©couvre et recycle l’Ă©criture vivaldienne et le genre du Concerto italien. L’invention dont le compositeur est capable alors, dĂ©signe un maĂ®tre audacieux et virtuose de l’expĂ©rimentation totale… au programme : les Concertos Brandebourgeois (6 Concertos Ă  plusieurs instruments, en particulier les BWV 1049 pour 2 flĂ»tes Ă  bec, languissant, pastoral ; le BWV 1051 qui reprend le principe du consort de violes…), le Concerto pour violon et cordes BWV 1042… Chez Bach, tout concourt Ă  faire chanter les instruments solistes et parler la musique.

 

 

Alia Mens au Festival Musique et Mémoire : le génie de JS Bach et Froberger en vedette, 5 concerts événements, les 29, 30 et 31 juillet 2016. INFOS et RESERVATIONS sur le site du Festival Musique et Mémoire 2016