CD, critique. QUINTETTE AQUILON : Saisons (Piazzolla, Tomasi, Barber, McDowall… – 1 cd Klarthe records)

aquilon cd saisons critique classiquenews piazzolla mcdowel critique cd par classiquenews CLIC de CLASSIQUENEWS de mai et juin 2019 KLA070couv_lowCD, critique. QUINTETTE AQUILON : Saisons (Piazzolla, Tomasi, Barber, McDowall… – 1 cd Klarthe records). Mon premier cd Ă©colo est en carton, imprimĂ© sur un papier ensemencĂ© (de graines mellifères) et il peut mĂŞme fleurir. Mais avant vos germinations et fleurissements Ă©cologiques, il y a au cĹ“ur de cet engagement visionnaire, un programme dĂ©lectable qui confirme le brio du quintette de musiciennes Aquilon. Les 5 jeunes musiciennes rĂ©alisent ici un programme percutant qui met en avant la plasticitĂ© conjuguĂ©e de leurs instruments respectifs (flĂ»te, basson, clarinette, cor et hautbois) ; la conception du cd, – rĂ©duisant le plastic a minima, affirmant haut et fort la fragilitĂ© des espèces animales et du patrimoine vĂ©gĂ©tal, est en soi un acte mĂ©ritant dont toute l’industrie musicale devrait s’inspirer. Saluons le label Klarthe de s’associer Ă  cette vision des plus pertinentes.

 

 

LES SAISONS par AQUILON : mon premier cd Ă©colo

 

Sur le thème des SAISONS, le cycle comprend l’inusable Piazzolla (qu’elles ont joué en concert), les plus rares « Printemps » de Tomasi (avec le saxo de Vincent David), Summer music de Barber (alliant sérénité et contemplation), et « cerise sur le gâteau », deux compositrices à (re)découvrir avec urgence : Autumn music de Jennifer Higdon et surtout Winter music de Cecilia McDowall (1951) dont l’écriture allie verve et humour.
Ottoño porteño et Invierno de Piazzolla sont intercalĂ©s Ă  Barber et Higdon, ajoutant Ă  l’unitĂ© et Ă  la cohĂ©rence du dĂ©roulement global. A la diversitĂ© des Ă©critures – fait marquant qui renouvelle l’approche sur le thème pourtant usĂ© et rebattu des « saisons », rĂ©pond une attention spĂ©cifique aux nuances et accents souvent privilĂ©giĂ©s par chaque compositeur. On se dĂ©lecte des chants d’oiseaux du Tomasi, vĂ©ritable volière sonore, riche en couleurs et en vivacitĂ© ; distinguons parmi les partitions contemporaines, celle de McDowall, palpitante, heureuse, plus printanière Ă  notre sens qu’hivernale. L’acuitĂ© expressive de chaque musicienne rĂ©tablit ce jeu sonore propre Ă  un collectif vĂ©ritablement complice et agile. Habile et astucieux dans chaque partitions (certaines transcriptions), Aquilon caractĂ©rise chaque sĂ©quence avec un style et un goĂ»t sĂ»rs. Certaines instrumentistes jouent en orchestre, maĂ®trisant la pratique des instruments historiques : tout cela s’entend dans la rĂ©alisation des accents et des phrases plus chantantes et ornementĂ©es. De sorte que nous tenons lĂ , un programme enthousiasmant, serti de trouvailles souvent irrĂ©sistibles dans l’art du jeu concertant et dialoguĂ©. Convaincant.

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

CD, critique. QUINTETTE AQUILON : Saisons (Piazzolla, Tomasi, Barber, McDowall… – 1 cd Klarthe records)

Astor Piazzolla (1921- 1992) – Estaciones porteñas, arrangement Ulf Guido Schäfer
Henri Tomasi (1901 – 1971) – Printemps pour sextuor à vent (Saxophone, Vincent David)
Samuel Barber (1910-1981) – Summer music
Jennifer Higdon (1962*) – Autumn music
Cecilia McDowall (1951*) – Winter music

CLIC D'OR macaron 200Quintette Ă  vents Aquilon (Marion Ralincourt, flĂ»te – Claire Sirjacobs, hautbois – StĂ©phanie Corre, clarinette – Marianne Tilquin, cor – GaĂ«lle Habert, basson) – CLIC de CLASSIQUENEWS de mai et juin 2019.

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

VIDEO, teaser du cd SAISONS par le Quintette Aquilon / 1 cd KLARTHE records
https://www.youtube.com/watch?v=-xFt37jq5WI