VIDEO, reportage : Les Motets oubliés de Clérambault : une découverte majeure

clerambault-motets-pour-3-hommes-fabien-armengaud-cd-paraty-review-announce-compte-rendu-critique-presentation-CLASSIQUENEWS-PARATY516141_couv---copieVIDEO, reportage. CLERAMBAULT RÉINVENTÉ … Et si Louis-Nicolas ClĂ©rambault Ă©tait Ă  l’Ă©gal d’un Rameau (plus tardif), le gĂ©nie (oubliĂ©) du Baroque français des Lumières ? On s’Ă©tonne que personne avant lui n’ait eu l’intuition d’un talent Ă©loquent, surtout l’audace et le courage de rĂ©aliser un nouveau disque totalement dĂ©diĂ©. L’organiste Fabien Armengaud se passionne pour l’éloquence des Baroques français. L’organiste et claveciniste a rĂ©uni plusieurs solistes chevronnĂ©s pour ressusciter la théâtralitĂ© intĂ©rieure, intense, très resserrĂ©e de Louis-Nicolas ClĂ©rambault.  Avec son nouvel Ensemble SĂ©bastien de Brossard, le chef Ă©claire un pan mĂ©connu et pourtant jubilatoire de la musique sacrĂ©e au dĂ©but du XVIII ème siècle, celle de Louis-Nicolas ClĂ©rambault dont ici les partitions pour 3 voix d’hommes sont dĂ©voilĂ©es Ă  leur juste format. On ne s’étonne pas de la part de l’auteur de la cantate La muse de l’opĂ©ra que le cycle choisi, Ă©blouisse par un sens exceptionnel du texte, par l’intelligence et le raffinement de son traitement dramatique. Le Passage de La mer Rouge ou la tempĂŞte du Motet Ă©voquant la bataille de LĂ©pante (1571), victoire Ă©crasante de la sainte ligue catholique contre les turcs musulmans, en tĂ©moignent ainsi particulièrement, exposant et articulant comme rarement le texte en plusieurs tableaux d’une très rare intensitĂ© expressive. En somme, monsieur ClĂ©rambault, Ă  l’église, fait de l’opĂ©ra. REPORTAGE VIDEO © studio CLASSIQUENEWS / RĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM 2016

logo-final-F.A.-et-ensemble2HDLIRE aussi notre prĂ©sentation annonce complète du cd Ă©vĂ©nement “Louis-Nicolas ClĂ©rambault : Motets Ă  trois voix d’hommes et symphonies par l’Ensemble SĂ©bastien de Brossard, Fabien Armenagud (direction)… 1 cd Paraty productions

ensemble-sebastien-brossard-fabien-armengaud-nouvel-ensemble-baroque