ORLEANS : concert ” Ă  la conquĂȘte de l’Ouest” par l’Orchestre Symphonique

orleans-orchestre-symphonique-concert-conquete-ouest-marius-stieghorst-annonce-critique-concert-par-classiquenews-infos-actualites-musique-classique-concerts-operas-festivalsORLÉANS, 9 et 10 fĂ©v 2019 : A la conquĂȘte de l’Ouest. Grand concert symphonique Ă  OrlĂ©ans sous la direction du directeur musical de l’Orchestre Symphonique, Marius Stieghorst. Le programme affiche le cap vers le grand ouest, Ă©clectique, Ă©nergisant mais surtout cohĂ©rent. Tout d’abord, mosaĂŻque d’écritures et de sensibilitĂ©s diverses inspirĂ©es par l’horizon amĂ©ricain, de Ives Ă  Gershwin, de Schulhoff Ă  Stravinsky
 autant de mises en bouches qui exigent une forte caractĂ©risation instrumentale, pour le plat de consistance, sommet de l’inspiration amĂ©ricaine de Dvorak : la Symphonie n°9 du Nouveau Monde.

________________________________________________________________________________________________

SAMEDI 9 FÉVRIER 2019 à 20h30boutonreservation
DIMANCHE 10 FÉVRIER 2019 à 16h00
ThĂ©Ăątre d’ORLEANS
SALLE TOUCHARD

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS
Marius STIEGHORST, direction
Saxophoniste soliste : Vincent DAVID

________________________________________________________________________________________________

Présentation du concert

« À LA CONQUÊTE DE L’OUEST »

CHARLES IVES – The Unanswered Question (La Question sans rĂ©ponse)
Conçue en 1908, rĂ©visĂ©e entre 1930 et 1935, The Unanswered Question suit le travail et les interrogations de Charles Ives concernant la relation des hommes au cosmos. A l’immensitĂ© de l’Univers, en son mystĂšre impĂ©nĂ©trable, Ives inscrit la question du sens de la vie humaine : pourquoi l’ĂȘtre et le nĂ©ant ? Que vaut et oĂč va la destinĂ©e humaine ?

GEORGE GERSHWIN – Lullaby
Originellement pour quatuor Ă  cordes, Lullaby connaĂźt un nouveau souffle dans sa version pour orchestre Ă  cordes. En orchestrateur des mieux inspirĂ©s, Gershwin sait calibrer l’ivresse irrĂ©pressible du blues naissant, occurrence spĂ©cifiquement amĂ©ricaine, selon la subtilitĂ© et l’art de la suggestion propres aux impressionnistes français, Ravel et Debussy qu’il admire particuliĂšrement.

ERWIN SCHULHOFF – Hot-Sonate, pour saxophone alto et orchestre
Schulhoff affirme un tempĂ©rament trĂšs original et personnel dans l’utilisation entre autres du saxophone alto, instrument soliste concertant qui semble imposer face Ă  l’orchestre, le chant dĂ©terminant du jazz, autant dans l’autoritĂ© des rythmes, la sĂ©duction des harmonies, que des effets singuliers produits par la technique propre Ă  l’instrument ainsi mis en avant (glissandi, 
) / VINCENT DAVID, saxophoniste soliste.

IGOR STRAVINSKY – Circus Polka
Ce pourrait ĂȘtre le portrait d’un Ă©lĂ©phant, potache, burlesque, plus caricatural que compatissant pour l’animal : Ă  la demande du chorĂ©graphe George Balanchine pour un numĂ©ro d’élĂ©phants du cirque Barnum, Circus Polka est Ă©laborĂ©e pendant le seconde guerre mondiale en 1942. C’est une page musicale conçue Ă  des fins expressives essentiellement sur un ton caustique, facĂ©tieux dont les pointes sarcastiques sont rĂ©servĂ©es au trio dĂ©lurĂ©, dĂ©jantĂ© en diable : clarinette, cor et trombone.

ANTON DVORAK – Symphonie n°9 en mi mineur, op.95, B178, dite « Du Nouveau Monde » ComposĂ©e en 1893, crĂ©e le 15 dĂ©cembre de la mĂȘme annĂ©e au Carnegie Hall de New York par l’Orchestre philharmonique de New York sous la direction d’Anton Seidl, la 9Ăš Symphonie de Dvorak tĂ©moigne de l’enthousiasme de Dvorak pendant son sĂ©jour aux States.

________________________________________________________________________________________________

RESERVATIONS / INFORMATIONS PRATIQUES
‱ Lieu : Salle Touchard – ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans
‱ Tarifs : Cat.1 : 28/25€ ; Cat. 2 : 25/23/13€
RĂ©servations : ThĂ©Ăątre d’OrlĂ©ans : 02 38 62 75 30, du mardi au samedi de 13h Ă  19h, Ă  partir de 14h ou
sur le site HelloAsso :
https://www.helloasso.com/associations/orleans-concerts
‱ Site Web : www.orchestre-orleans.com

stieghorst marius portrait maestro copyright tonje thoresen classiquenews

 

Portrait du maestro et directeur musical de l’OSO, Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans : MARIUS STIEGHORST (© T. Thoresen)