Printemps des Arts de Monte-Carlo : 13 mars – 11 avril 2020

printemps arts monte carlo 2020 annonce critique concerts classiquenewsPRINTEMPS DES ARTS DE MONTE-CARLO, du 13 mars au 11 avril 2020 : le QuĂ©bec Ă  Monaco, avant-garde et tradition, la musique française. Le Festival Printemps des Arts de Monte-Carlo mĂ©rite une attention particuliĂšre, pour l’offre diversifiĂ©e et les incursions qu’il propose dans toutes les expressions artistiques, avec pour phare la musique. Marc Monnet, son directeur artistique, n’est ni plan-plan ni frileux. Il ose, explore et innove. Sa programmation qui laisse une place importante Ă  la crĂ©ation et Ă  la dĂ©couverte, prĂ©sente l’art dans sa plus Ă©clatante vitalitĂ©, et sa plus grande ouverture, en accordant passĂ© et prĂ©sent. Elle est originale au sens le plus noble du terme, et la notion de plaisir y est omniprĂ©sente. Cette annĂ©e, le festival invite pour la premiĂšre fois un pays et sa culture: le QuĂ©bec sera Ă  l’honneur toute la durĂ©e du festival.
Le Festival monĂ©gasque fait mĂȘme un grand Ă©cart gĂ©ographique, convoquant la richesse et la diversitĂ© artistiques du QuĂ©bec, et la musique et la danse traditionnelles balinaises, reprĂ©sentĂ©es par la troupe du village de Sebaku, que l’on pourra dĂ©couvrir les 10 et 11 avril.  Un spectacle rare! Entretemps, deux grands pans de la programmation cohabiteront dans les divers lieux investis par le festival: la musique française du XVIIIĂšme siĂšcle au dĂ©but du XXĂšme, et l’art venu de la Belle Province, dans ses expressions contemporaines et traditionnelles.

 

 

 

LA FRANCE ET LE QUÉBEC À L’HONNEUR

________________________________________________________________________________________________

Le festival ouvrira une fenĂȘtre sur le clavecin français du XVIIIĂšme siĂšcle, en miroir avec celui de notre Ă©poque contemporaine: Maurice Ohana, Tƍru Takemitsu, Thierry PĂ©cou, Yan Maresz, dont on entendra une crĂ©ation mondiale, croiseront Couperin, Rameau, D’Anglebert, Dandrieu
avec Olivier Baumont, Pierre HantaĂŻ, Andreas Staier et Les Folies Françoises. La pianiste Aline Piboule nous fera dĂ©couvrir les compositeurs français oubliĂ©s de la fin du XIXĂšme siĂšcle. Les Quatuors Mona, et Modigliani, les pianistes Nicholas Angelich, François-FrĂ©dĂ©ric Guy et Guillaume Bellom dĂ©fendront le rĂ©pertoire français du dĂ©but du XXĂšme siĂšcle. VĂ©ronique Gens et Sophie Koch chanteront Chausson, Debussy et Duparc. On entendra de GĂ©rard Pesson, le compositeur en rĂ©sidence cette annĂ©e, une crĂ©ation pour accordĂ©on et orchestre, commande du festival (par Vincent Lhermet et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Susanna MĂ€lkki). Un spectacle mis en scĂšne par Arno Fabre, « Bibilolo », sur une composition de Marc Monnet, attirera le jeune public.

Une plĂ©iade d’artistes et de crĂ©ateurs du QuĂ©bec seront prĂ©sents dĂšs le dĂ©but du festival.  Le public pourra dĂ©couvrir l’art inuit sous son jour ancestral (chants traditionnels, rencontre avec l’ethno-musicologue Jean-Jacques Nattiez, et exposition « jeux et chants de gorge du QuĂ©bec arctique », du MusĂ©e des beaux Arts de MontrĂ©al et de l’Institut culturel inuit Avataq), le folk progressif avec la compagnie Vent du Nord, la danse avec la compagnie Cas Public et son danseur atypique Cai Glover, et le thĂ©Ăątre avec la projection de « Belles-sƓurs » de Michel Tremblay. L’ensemble Masques du claveciniste quĂ©bĂ©cois Olivier Fortin apportera sa touche baroque. Deux grands noms du chant et du piano quĂ©bĂ©cois donneront des rĂ©citals exceptionnels: la soprano HĂ©lĂšne Guilmette et le pianiste Marc-AndrĂ© Hamelin (lequel nous a rĂ©servĂ© un entretien en fĂ©vrier 2020) L’art sera prĂ©sent dans ses expressions plastiques, numĂ©riques et technologiques, avec la prĂ©sence de la S.A.T., SociĂ©tĂ© des Arts Technologiques de MontrĂ©al, et investira l’avenue Monte-Carlo avec ses sculptures interactives.

Enfin signalons les nouvelles parutions discographiques du Printemps des Arts: Beethoven d’une part, avec ses quatuors Ă  cordes par le Quatuor Signum et le Quatuor Parker, et l’intĂ©grale de ses concertos pour piano par François-FrĂ©dĂ©ric Guy et le Sinfonia Varsovia Orchestra, et d’autre part les sorties de mars: Mantovani (symphonie n°1) par Pascal RophĂ©, Marc Coppey et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, et Brahms (les deux concertos pour piano) par Philippe Bianconi et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Michel Nesterowicz.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

renseignements et réservations :
http://www.printempsdesarts.mc