POLITIQUE. Quel programme culturel pour les candidats aux Primaires de la Droite 2016 ?

politics-politique-et-culture-par-classiquenews-2016-primaires-election-presidentielle-francaisePOLITIQUE / POLITICS. Les politiques nous parlent culture… Quel programme culturel pour les candidats aux Primaires de la Droite 2016 ? Classiquenews a posĂ© la question aux candidats officiels pour les Primaires de la Droite 2016. Quelle importance et quel statut pour la culture dans la sociĂ©tĂ© selon les candidats Alain JuppĂ©, Jean-FrĂ©dĂ©ric Poisson, ou HervĂ© Mariton ? RĂ©ponses prĂ©cises et plan d’action dans nos 3 entretiens Ă©crits et vidĂ©os exclusifs. Et bientĂ´t, quelle culture selon Roselyne Bachelot ? Entretien vidĂ©o Ă  venir d’ici le 15 septembre 2016.

 

 

 

 

POLITICS : les Politiques nous parlent de culture

 

 

LIRE notre grand entretien avec Alain Juppé : quelle culture si je suis Président de la République ? « la culture, un enjeu national et européen ».

 

 

VIDEO. CULTURE et POLITIQUE : les programmes cour la culture selon les candidats en lice pour les Primaires de la Droite : Hervé Mariton, et Jean-Frédéric Poisson.

 

 

 

EDITO (1). La culture française debout contre le terrorisme

PARIS prayer for PAris PEACE FOR PARIS france paris attaques terroristes 13 novembreEDITO (1). Le jour d’après. La sociĂ©tĂ© française et ses valeurs de solidaritĂ© et de fraternitĂ© ne seront plus jamais les mĂŞmes après les attentats de Paris survenus ce 13 novembre 2015. Notre « 11 septembre » Ă  nous. DĂ©jĂ  plusieurs directeurs de salles de concerts parisiennes se sont exprimĂ©s, (StĂ©phane Lissner, Laurent Bayle, Jean-Luc Choplin, respectivement directeurs de l’OpĂ©ra national de Paris, de la Philharmonie, du Châtelet) dans un article paru dans le Figaro le 14 novembre 2015 (« le monde du classique rĂ©agit aux attentats »). RĂ©tablir la sĂ©curitĂ© dans les théâtres, sanctuariser les lieux de culture pour que le public y vienne et y revienne en toute confiance, c’est Ă  dire cultiver et maintenir la vigilance, rĂ©organiser l’accès aux salles… sont leurs prioritĂ©s. Il est fondamental que la culture sous toute ses formes et la libertĂ© de la vivre et de la partager puissent s’exercer encore et toujours, librement. Après le temps du deuil et en conformitĂ© avec l’état d’urgence dĂ©crĂ©tĂ©, nous devons reprendre rapidement le chemin des théâtres et des salles de spectacle. C’est un acte de rĂ©sistance contre l’obscurantisme et le fanatisme.

Concrètement, au regard des cibles précises visées par les terroristes vendredi 13 novembre, ce sont plusieurs éléments qui ont été ciblés avec la ferme intention de les anéantir :

1) aller au spectacle
2) rompre le lien entre les artistes et le public 
3) être tout simplement ensemble et partager nos goûts, notre joie, notre liberté, notre tolérance, notre art de vivre à la française

 

Des actions pédagogiques pour le vivre-ensemble. Le vivre ensemble est notre bien le plus précieux, mais il s’apprend dès le plus jeune âge : il faut renforcer les programmes éducatifs à l’attention des plus jeunes afin de diffuser les valeurs morales, philosophiques, sociétales transmises depuis la Révolution et véhiculés par l’Esprit des Lumières : liberté, égalité, fraternité ;  jamais les mots de la République n’ont autant compté. Cette équation tripartite détient le secret de notre démocratie : relisons-la, faisons-la notre. Ces mots sont notre trésor pour citoyens français. A nous, à chacun de se les réapproprier. De les appliquer et de les vivre au quotidien.



RESISTONS !

peace and paris jean JullienC’est la culture et le formidable vivier d’idĂ©es et d’enseignements qui ont Ă©tĂ© visĂ©s. DĂ©jĂ  par les attentats de janvier 2015, en souhaitant tuer l’esprit de Charlie, les terroristes avaient visĂ© la libertĂ© d’expression, l’insolence du crayon, la force critique, la verve parodique de la caricature. Aujourd’hui, c’est la culture et le spectacle vivant qui sont menacĂ©s directement. Aller au spectacle, c’est redĂ©couvrir le monde, mieux le comprendre ; le vivre et le revivre ensemble, -de façon festive ou critique-, dans une salle de spectacle, aux cĂ´tĂ©s de gens diffĂ©rents, libres, curieux.

La vitalitĂ© et la diversitĂ© de la sociĂ©tĂ© civile s’exprime sur la scène et dans la salle de nos théâtres, dans les concerts, les festivals, Ă  l’opĂ©ra… La voix des artistes, le chant des musiciens, l’écriture des compositeurs disent l’élan, l’éveil, la conscience, la libertĂ©, la richesse vitale et salvatrice de notre sociĂ©tĂ©. Vouloir les museler, nous empĂŞcher de les retrouver, c’est vouloir nous tuer. Sachons dès aujourd’hui rĂ©sister.

Souhaitons que bientôt nos salles de spectacles réouvrent en sécurité.

 

 

La culture doit rester debout.
Affirmons-la, pratiquons-la, haut et fort,
contre le terrorisme et la barbarie

.

 

Nos pensées vont à toutes les victimes des attentats du 13 novembre dernier, à celles et ceux qui luttent encore entre la vie et la mort.

La RĂ©daction de CLASSIQUENEWS

 

Le monde d'après... Debout, la culture contre la barbarie

 

 

 

PEACEforPARIS-180-728-bandeau-homepage

 

Le logo PEACE for PARIS est une création du designer français Jean Jullien

 

 

 

peace and paris jean Jullien