LIVRE événement, critique. Frédéric Gagneux : André SuarÚs et le wagnérisme (Editions Classiques Garnier, nov 2021).

Wagner suares fred gagneux critique livre classique garnier critique par classiquenewsLIVRE Ă©vĂ©nement, critique. FrĂ©dĂ©ric Gagneux : AndrĂ© SuarĂšs et le wagnĂ©risme (Editions Classiques Garnier, nov 2021). SuarĂšs et Wagner, c’est l’équation littĂ©raire (et musicale, prĂ©cisĂ©ment opĂ©ratique) qui ne cesse de fasciner par son rapport lui-mĂȘme obsessionnel, entre l’admirateur et le sujet de son enthousiasme. Le jeune AndrĂ© SuarĂšs (1868 – 1948) contemporain de Claudel, et surtout Romain Rolland, son ami avec lequel il partage une sensibilitĂ© exceptionnelle comme mĂ©lomane pianiste, s’ingĂ©nie Ă  « expliquer » le mystĂšre Wagner. Tout au long de sa vie, il n’a cessĂ© de questionner le drame wagnĂ©rien sans jamais Ă©puiser sa cohĂ©rence
 Son Ɠuvre littĂ©raire, poĂ©tique, dramaturgique, thĂ©Ăątrale entre en rĂ©sonance avec l’auteur de Parsifal auquel il consacre un essai : Wagner (1899) qui pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ© comme la somme vĂ©cue en miroir du wagnĂ©risme en France, particuliĂšrement vivace depuis les annĂ©es 1880.
L’intĂ©rĂȘt du regard de SuarĂšs sur Wagner dĂ©coule d’une connaissance profonde, intime de chaque livret rĂ©digĂ© par Wagner pour ses opĂ©ras, comme l’écrivain pianiste joue pour lui-mĂȘme toutes les partitions wagnĂ©riennes. L’écrivain SuarĂšs questionne le poĂšte et dramaturge Wagner. Tout en suivant un cheminement traversĂ© de doutes, surgit la lumiĂšre de la compassion telle qu’elle irradie dans Parsifal
 Tout cela SuarĂšs dĂšs ses jeunes annĂ©es de formation Ă  l’époque de la Revue wagnĂ©rienne et des premiers concerts wagnĂ©riens Ă  Paris (dĂ©but des annĂ©e 1880), l’entend, le mesure, l’absorbe.
L’analyse de FrĂ©dĂ©ric Gagneux brosse le panorama des pistes et commentaires du wagnĂ©rien le plus pertinent en France, jusqu’à son essai de 1899. La diversitĂ© et la profondeur des Ă©crits sur Wagner, mis en regard avec ses autres textes littĂ©raires (poĂ©sies, romans, thĂ©Ăątre
) affirme la sensibilitĂ© et la justesse du jeune Ă©crivain marseillais alors en quĂȘte de lui-mĂȘme.

AprĂšs une riche introduction et un bilan de la recherche suarĂ©sienne, l’auteur dĂ©veloppe 6 grandes parties : le contexte wagnĂ©rien des annĂ©es parisiennes (I ; dont une trĂšs pertinente Ă©vocation des articles de la Revue WagnĂ©rienne et son influence sur les symbolistes) ; les projets artistiques (II : sous le signe de Wagner et de MallarmĂ©, prĂ©sentation des Ɠuvres de SuarĂšs tels que PsychĂ© Martyre, Lylian, Airs, Images de la grandeur
) ; les projets dramatiques (III : SuarĂšs sous influence de Wagner
 et de Villiers de l’Isle Adam, L’üle d’amour, ThulĂ©, l’Atlantide ; sans omettre les drames sur le Christ, dans le sillon du Parsifal wagnĂ©rien) ; textes narratifs et projets romanesques (IV : Primavera, Voici l’homme
) ; textes thĂ©oriques et projets mĂ©taphoriques (V : La nuit mystique de Marseille
) ; enfin une ultime partie Ă©videmment synthĂ©tique de toute la pĂ©riode Ă©voquĂ©e, dĂ©diĂ©e Ă  l’essai de 1899 : Wagner, lequel sonne comme une borne synthĂ©tique (VI :

CLIC D'OR macaron 200On y relĂšve les ferments d’une Ăąme artistique fĂ©condĂ©e par l’Ɠuvre wagnĂ©rienne, comme la musique est fĂ©condĂ©e par la poĂ©sie
 Il en dĂ©coule tout un monde Ă  la psychĂ© fertile, suractive qui pose les bonnes questions s’agissant de l’amour, du poison insidieux du dĂ©sir et de la malĂ©diction, du salut,
 jusqu’à l’avĂšnement d’un nouveau monde oĂč la beautĂ© et l’art ont supplantĂ© la vĂ©nalitĂ©, la violence sadique, l’exploitation et l’argent, ainsi que Wagner en a rĂ©digĂ© le projet et le vƓu dans ses Ă©crits rĂ©volutionnaires. Ce questionnement attise la question de SuarĂšs sur l’art, le sens de ses propres Ɠuvres, la place de l’artiste dans la sociĂ©tĂ©, ce qu’il doit surtout rĂ©aliser en son nom propre.
Il en dĂ©coule un sentiment fort de dĂ©passement qui s’exalte Ă  l’écoute et Ă  la lecture de Wagner, le Marseillais souhaitant Ă©difier sa propre constellation littĂ©raire, rythmĂ©e comme l’est la partition de son modĂšle ; ainsi se prĂ©cisera une Ɠuvre mĂ»re, d’essence spirituelle, plus poĂ©tique que rĂ©ellement thĂ©Ăątrale, oĂč toujours se pose comme l’expression de l’idĂ©al, la musicalitĂ© intime du texte.

_________________________________________________________________________

LIVRE Ă©vĂ©nement, critique. FrĂ©dĂ©ric Gagneux : AndrĂ© SuarĂšs et le wagnĂ©risme – 543 pages / parution: 10/11/2021 / Collection Classiques Jaunes, n° 720 / SĂ©rie: Essais, n° 22 (Editeur : CLASSIQUES GARNIER) :
https://classiques-garnier.com/andre-suares-et-le-wagnerisme-1.html

LIVRE Ă©vĂ©nement, annonce. Jean-François Lattarico. Le Chant des bĂȘtes, Essai sur l’animalitĂ© Ă  l’opĂ©ra (CLASSIQUES GARNIER).

lattarico-jean-francois-essai-sur-l'animalite-a-lopera-annonce-livre-critique-opera-classiquenewsLIVRE Ă©vĂ©nement, annonce. Jean-François Lattarico. Le Chant des bĂȘtes, Essai sur l’animalitĂ© Ă  l’opĂ©ra (CLASSIQUES GARNIER). Dans un nouvel essai qui interroge la place et le sens de l’animal Ă  l’opĂ©ra, notre collaborateur chez classiquenews, correspondant permanent Ă  Lyon et en Italie entre autres, Jean-François Lattarico interroge la notion d’animalitĂ© appliquĂ©e Ă  l’histoire de la scĂšne lyrique
 Depuis OrphĂ©e charmant les bĂȘtes jusqu’au cancrelat de LĂ©vinas, l’histoire de l’opĂ©ra est remplie d’animaux allĂ©goriques, simples ïŹgurants ou vrais hĂ©ros de l’intrigue. Cet ouvrage retrace l’aventure de l’un des bestiaires les plus fascinants, avec celui de la sculpture mĂ©diĂ©vale puis romantique : voici le grand imaginaire lyrique dans lequel le chant de l’animal se mĂȘle Ă  celui de l’homme, et parfois le remplace. Prochaine grande critique dans le mag cd dvd livres de classiquenews.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

PrĂ©sentation de l’éditeur en anglais
From Orpheus charming the animals to LĂ©vinas’ cockroach, the history of opera is ïŹlled with allegorical animals, featuring as mere minor characters or as the real protagonists of the plot. This book traces the adventure of this lyrical bestiary in which the song of the animal mixes with that of man, and sometimes replaces it.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

CLIC D'OR macaron 200LIVRE Ă©vĂ©nement, annonce. Jean-François Lattarico. Le Chant des bĂȘtes, Essai sur l’animalitĂ© Ă  l’opĂ©ra (CLASSIQUES GARNIER) – Collection CONFLUENCES sous la direction de Pierre Glaudes, Ă©ditions CLASSIQUES GARNIER. N° 6, 392 pages, 15 x 22 cm – BrochĂ©, ISBN 978-2-406-08541-6, 48 € / ReliĂ©, ISBN 978-2-406-08542-3, 87 €