30 ans de la Chute du mur de Berlin

ode an die freiheit bernstein in berlin leonard bernstein 2 cd dg deutsche grammophon 1989 30 ans mur de berlin cd review critique cd classiquenews 4837441FRANCE MUSIQUE, 9, 10 nov 2019 : LA CHUTE DU MUR, spĂ©ciale 30 ans de la chute du mur de Berlin. DECONSTRUCTION ET OUVERTURE
 A contrario des frontiĂšres et des barbelĂ©s que beaucoup voudraient aujourd’hui rĂ©tablir, en Europe comme aux USA, 
 France Musique pose la question : « Symbole de la fin du bloc communiste, la chute du mur de Berlin reprĂ©senterait)il la nĂ©cessitĂ© d’entretenir dialogue et Ă©changes entre les populations? » La dĂ©construction de cette barriĂšre de bĂ©ton a Ă©tĂ© portĂ©e et cĂ©lĂ©brĂ©e notamment par la musique. Nombres d’artistes de tous horizons se sont mobilisĂ©s et ont cĂ©lĂ©brĂ© Ă  leur façon l’évĂ©nement de 1989 : Roger Waters (ex-leader des Pink Floyd), The Scorpions, U2
 Mais un genre incarne alors le mieux l’universalitĂ© du langage musical : le classique. Daniel BarenboĂŻm dirige le concert de la chute du mur trois jours aprĂšs l’évĂ©nement seulement. Le 25 dĂ©cembre de la mĂȘme annĂ©e, Leonard Bernstein dirige un orchestre composĂ© de musiciens du monde entier pour la Symphonie n°9 de Beethoven rebaptisĂ©e pour l’occasion « Ode an die Freiheit » (Ode Ă  la libertĂ©) – depuis enregistrĂ© et rĂ©Ă©ditĂ© en octobre 2019 par DG (pour les 30 ans justement) LIRE notre critique ici). Image emblĂ©matique de cet Ă©lan musical, celle du violoncelliste Mstislav Rostropovitch qui joue, assis devant le mur, moins de 48h aprĂšs l’ouverture des frontiĂšres, une partie des Suites de Bach. Trente ans aprĂšs le dĂ©but des Ă©vĂ©nements, France Musique rend hommage Ă  Berlin, capitale marquĂ©e par la musique.

Programme de la semaine précédente :
4/11 au 8/11 : Allegretto – « Chaque jour, Denisa Kerschova fait tomber une pierre du mur de Berlin »
8/11 : Musique Matin – Daniel BarenboĂŻm invitĂ© de la matinale
8/11 : Le Van Beethoven – “Ode an die Freiheit” de Bernstein
8/11 : Les trésors de France Musique : Rostropovitch,
musicien au pied du mur, prod. JĂ©rĂŽme Pernoo (2008)

Week-end
9/11 : Portraits de Famille – « 30 ans aprĂšs la Chute du Mur de Berlin »
9/11 : GĂ©nĂ©rations France Musique, le Live – Emission en direct de Berlin

10/11 : 42e Rue – « Retour Ă  Berlin »
10/11 : Au cƓur de l’orchestre – « Paysage orchestral berlinois avant et aprĂšs le mur »
10/11 : Tour de Chant – « Le renouveau du cabaret berlinois Ă  l’est et Ă  l’ouest (1945-1989) »
10/11 : Carrefour de LodĂ©on – Mstislav Rostropovitch

FOCUS sur le sujet 30 ans de la chute du mur de Berlin
Dim 10 nov 2019 : 9h – 11h Au cƓur de l’orchestre / Christian Merlin
Paysage orchestral berlinois avant et aprĂšs le mur
L’essor de la vie symphonique et orchestrale à Berlin.
Au cours de son histoire musicale, Berlin n’a jamais comptĂ© moins de six orchestres, du Philharmonique au Symphonique, de la Staatskapelle Ă  la Radio. Selon la gĂ©ographie politique de la ville, ils ne se sont pas toujours retrouvĂ©s du mĂȘme cĂŽtĂ©.

CD, critique. BEETHOVEN : Symph n°9 – Bernstein, Berlin 1989 (2 cd DG Deutsche Grammophon)

ode an die freiheit bernstein in berlin leonard bernstein 2 cd dg deutsche grammophon 1989 30 ans mur de berlin cd review critique cd classiquenews 4837441CD, critique. BEETHOVEN : Symph n°9 – Bernstein, Berlin 1989 (2 cd DG Deutsche Grammophon). Pour commĂ©morer les 30 ans de la chute du Mur de Berlin, DG rĂ©Ă©dite une trĂšs belle lecture de la 9Ăš de Beethoven, devenue hymne de l’Europe progressiste, dĂ©sormais indissociable des grandes heures et cĂ©lĂ©brations de l’histoire europĂ©enne. Evidemment contexte oblige, les interprĂštes venus cĂ©lĂ©brer la fin de l’Allemagne divisĂ©e, dĂ©sunie en chantant l’ode fraternelle conçue par Beethoven comme l’appel Ă  changer de monde, sont hautement inspirĂ©s par l’urgence et la joie collective de la Chute du mur. D’autant que la direction organique, instinctive, trĂšs investie du chef d’origine juive, Leonard Bernstein restitue toute la profondeur et l’humanitĂ© de la partition et du contexte dans lequel elle est ainsi rĂ©alisĂ©e en dĂ©cembre 1989. L’annĂ©e est celle de la mort de Karajan, le plus grand chef d’alors ; Bernstein lui aussi chez DG, Deutsche Grammophon, fait figure de dernier gĂ©ant d’un monde porteur d’un nouveau, renouvelĂ© comme plein d’espoirs.

RÉÉDITION HISTORIQUE
Plateau de grande classe dont la diva bellinienne June Anderson, orchestre bavarois auquel se sont joints divers super solistes de diffĂ©rents orchestres (Dresde, Leningrad, Londres, New York, Paris
 il faut bien dĂ©fendre l’idĂ©e d’une phalange concrĂštement europĂ©enne); choeurs multiples Ă©galement pour l’occasion (Dresde, Munich, Berlin GDR)
 ce live du 25 dĂ©cembre 1989 au Schauspielhaus de Berlin est de fait, fĂ©dĂ©rateur, historique. Donc incontournable. La fiĂšvre de l’histoire rejoint l’oeuvre fraternelle et humaniste du plus gĂ©nial des symphonistes de l’histoire europĂ©enne. Tout un symbole. L’occasion insuffle une tension unique Ă  la partition de Beethoven. La sensibilitĂ© communicative du chef choisi fait le reste.

CD, critique. BEETHOVEN : Symph n°9 – Bernstein, Berlin 1989 (2 cd DG Deutsche Grammophon).

Ode an die Freiheit – Ode to Freedom
Beethoven: Symphony No. 9
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Chor des Bayerischen Rundfunks
Chor der Staatskapelle Dresden
Kirov Orchestra, St Petersburg
Orchestre de Paris
London Symphony Orchestra
New York Philharmonic
Leonard Bernstein, direction
Live from Berlin 25 December/bre 1989

Parution : 27 Sept. 2019
2 CD Deutsche Grammophon – 0289 483 7441 0