CD, Ă©vĂ©nement. Alexandre DENÉREAZ : TOUTANKHAMON
 Volgograd Symph Orchestra / Siffert (1 cd GALLO, 2006).

denereaz alexandre tombe toutankhamon le tombeau de toutankhamon cd critique glallo critique review cd critique cd opera concert critique classiquenewsCD, Ă©vĂ©nement. Alexandre DENÉREAZ : TOUTANKHAMON
 Volgograd Symph Orchestra / Siffert (1 cd GALLO, 2006). Compositeur contemporain de Ravel, le suisse nĂ© Ă  Lausanne Alexandre DenĂ©rĂ©az (1875 – 1947) « ose » mettre en musique le choc retentissant que fut la dĂ©couverte de la tombe du souverain d’Egypte Toutankhamon, le 4 novembre 1922. Il allait crĂ©er sa nouvelle partition 4 ans aprĂšs la dĂ©couverte phĂ©nomĂ©nale
 Curieusement trop peu de compositeurs ont relayĂ© l’actualitĂ© de l’égyptologie, contrairement aux arts dĂ©coratifs ou Ă  la peinture, miroirs de cette passion française et europĂ©enne pour l’Egypte ancienne. Certes Philip Glass a bien composĂ© sur l’hĂ©rĂ©siarque mystique Akhetaton
 mais il reste un cas isolĂ©.
Le Suisse Alexandre DenĂ©rĂ©az vient opportunĂ©ment enrichir le tableau. Pas facile de trouver les Ă©quivalences musicales (timbres et rythmes), au raffinement inouĂŻ des piĂšces d’or et de gemmes prĂ©cieuses, retrouvĂ©es par Howard Carter dans la VallĂ©e des Rois. CrĂ©Ă© par Ernest Ansermet Ă  Lausanne en 1926, l’ample poĂšme symphonique de plus de 15 mn rend cependant hommage Ă  l’évĂ©nement archĂ©ologique le plus bouleversant de l’égyptologie (aprĂšs la rĂ©solution des hiĂ©roglyphes par Champollion en 1824) ; certes dans l’interprĂ©tation que nous en offre Emmanuel Siffert et l’orchestre de Volgograd (enregistrement de 2006), on regrette la duretĂ© du geste et les contrastes dynamiques trop appuyĂ©s (cors faillibles en ouverture), creusant les Ă©carts dynamiques
 pourtant le compositeur ne manque pas de vertiges allusifs comme Le RĂȘve (la piĂšce qui suit Toutankhamon) le dĂ©montre aisĂ©ment. DatĂ©e de 1908, l’intermĂšde symphonique tĂ©moigne d’une sensibilitĂ© souple et rĂȘveuse, au chant mesurĂ© pourtant d’une couleur straussienne, manifeste.

La TOMBE de TOUTANKHAMON

Connaissez-vous le poÚme symphonique du compositeur suisse Alexandre Denéréaz (1926) ?

Ce qui semble avoir marqué  DenĂ©rĂ©az, c’est moins le contenu mĂȘme de la tombe, – les nuances infinies d’or, d’une statue Ă  l’autre, de bijoux en coffrets
 que la nouvelle fracassante et son retentissement mondial, dĂšs la proclamation en novembre 1922. Soit presque 3000 objets exhumĂ©s, classĂ©s, analysĂ©s, identifiĂ©s au terme de 10 annĂ©es de soin  et de mĂ©thode scientifique
 Presque cent ans aprĂšs l’évĂ©nement, la force de la piĂšce exprime et le mystĂšre et la gloire de cette dĂ©couverte ahurissante en un orchestre rutilant parfois vĂ©hĂ©ment, au final percutant et vif. La majestĂ© et la violence aussi marquent l’évocation de la civilisation Ă©gyptienne par DenĂ©rĂ©az, visiblement touchĂ© par la signification de cette dĂ©couverte.
Soulignant la capacitĂ© narrative du compositeur, l’éditeur suisse Gallo complĂšte astucieusement l’édition de Toutankhamon par la Suite « ScĂšnes de la vie du cirque » de 1911, qu’il faut estimer comme une dĂ©monstration d’imagination nĂ©o wagnĂ©rienne, mais aussi telle une autre offrande Ă  la quĂȘte d’exotisme : l’homme-serpent, les Africains et la danse africaine (d’une belle ivresse non dĂ©nuĂ©e d’humour) avant l’épilogue soulignant la recherche des couleurs extra-europĂ©ennes que cultive le compositeur de Lausanne.
Au final, la verve imaginative de DenĂ©rĂ©az est Ă©vidente ; son langage symphonique Ă©tant prĂȘt Ă  relever tous les dĂ©fis de l’évocation moins de l’illustration littĂ©rale. C’est un tĂ©moignage prĂ©cieux de l’écho ressenti par un contemporain en 1922 : Toutankhamon n’a rien perdu de son aura, et en 2019, ce n’est pas l’exposition actuellement prĂ©sentĂ©e Ă  la Grande Halle de la Villette qui le dĂ©mentira : le visiteur y Ă©prouve chaque Ă©tape et suit le voyage de Pharaon divinisĂ©, au royaume des morts, du parcours nocturne Ă  sa rĂ©surrection finale au matin, en une scĂ©nographie plus que convaincante, s’il n’était le monde devant chaque vitrine

DenĂ©rĂ©az dĂšs 1926 semble avoir bien compris et mesurĂ© les enjeux de cette dĂ©couverte d’un apport encore pas totalement Ă©valuĂ© presque 100 ans aprĂšs sa rĂ©alisation
 Le poĂšme de DenĂ©rĂ©az ajoute Ă  la rĂ©flexion sur le pourquoi de la tombe retrouvĂ©e intacte, son apport vĂ©ritable sur le plan artistique comme spirituel


________________________________________________________________________________________________

CLIC D'OR macaron 200CD, Ă©vĂ©nement. Alexandre DENÉRÉAZ : 1. Au tombeau du Tut-Ankh-Amon – At Tutankhamen’s tomb – Am Grad vont Tu-ench-Amun. 2. Le rĂȘve -– dream – Der Traum. 3. ScĂšnes de la vie du cirque – Scenes from circus life – Szenen aus der Zirkuswelt. Orchestre symphonique de Volgograd, Emmanuel Siffert, Direction (enregistrement de 2006) — 1 cd GALLO. CLIC dĂ©couverte de CLASSIQUENEWS du mois d’avril 2019

denereaz alexandre tombe toutankhamon le tombeau de toutankhamon cd critique glallo critique review cd critique cd opera concert critique classiquenews

TOUT ANKH AMON : la derniĂšre enquĂȘte

toutankhamon-le-tresor-redecouvert-dvd-video-documentaire-arte-critique-annonce-exposition-par-classiquenewsARTE, Sam 27 avril 2019, 20:50 : TOUTANKHAMON, documentaire inĂ©dit. Toute la vĂ©ritĂ© sur les conditions de la dĂ©couverte en novembre 1922 de la tombe quasi intacte du jeune souverain Ă©gyptien du Nouvel Empire (XVIIIĂš dynastie) : Toutankhamon. Personne jusqu’alors n’avait supposĂ© l’emplacement de sa sĂ©pulture dans un site que l’on croyait avoir sondĂ© : la VallĂ©e des Rois.
Inconnu, non documentĂ© jusqu’à sa dĂ©couverte, le roi de l’Ancien Egypte ressuscite ainsi grĂące aux objets en or de sa sĂ©pulture, retrouvĂ© presque par hasard par l’égyptologue Howard Carter (financĂ© par Lord Carnavon).  On sait depuis quelques dĂ©cennies, grĂące aux derniĂšres trouvailles, que Toutankhamon Ă©tait loin d’ĂȘtre aussi beau et bien portant que son masque funĂ©raire et ses reprĂ©sentations multiples (sculptures, bas reliefs
) le laissent accroire. Il est mort Ă  19 ans, probablement assassinĂ©, et dĂ©jĂ  boiteux, d’une contexture plutĂŽt fragile. Effet de la consanguinitĂ© des souverains d’Egypte, Toutankhamon avait Ă©pousĂ© sa propre sƓur, laquelle Ă©tait dĂ©jĂ  l’épouse de leur pĂšre, l’hĂ©rĂ©siarque Akhenaton (le fou d’Aton)
 Son fils devenu Toutankhamon fut l’alibi des prĂȘtres d’Amon qui prirent soin de restaurer le culte du dieu cachĂ©, Amon. Remarquable enquĂȘte archĂ©ologique et historique qui lĂšve le voile sur l’un des souverains d’Egypte aussi mĂ©connu que fascinant


DVD événement. TOUTANKHAMON, le trésor redécouvert (Arte éditions 2017)

51k5pYei9iL._SX339_BO1,204,203,200_DVD Ă©vĂ©nement. TOUTANKHAMON, le trĂ©sor redĂ©couvert (Arte Ă©ditions 2017). En complĂ©ment de la grande exposition parisienne dĂ©diĂ© au jeune souverain Ă©gyptien du Nouvelle Empire (XVIIIĂš dynastie) – La Villette : 23 mars – 15 septembre 2019-, les Ă©ditions ARTE publient un dvd qui fait date : TOUTANKHAMON le trĂ©sor retrouvĂ© (2017, rĂ©alisĂ© par FrĂ©dĂ©ric Willner). L’ensemble du mobilier dĂ©couvert en 1922 par l’archĂ©ologue Howard Carter, dont le sublime masque en or, soulignant la mestriĂ  des orfĂšvres de l’Egypte Ancienne, est ici analysĂ© selon l’apport des derniĂšres dĂ©couvertes scientifiques. Les objets Ă©taient-ils bien Ă  l’origine destinĂ©s au mobilier funĂ©raire de la tombe du Pharaon ? Carter n’a t il pas au moment de la dĂ©couverte dĂ©robĂ© certaines piĂšces majeures afin de les rĂ©server pour lui puis les vendre Ă  des collectionneurs passionnĂ©s ?

toutankhamon-le-tresor-redecouvert-dvd-video-documentaire-arte-critique-annonce-exposition-par-classiquenewsC’est un tout autre visage que revĂȘt ainsi le tombeau du monarque Ă©gyptien le plus cĂ©lĂšbre de l’histoire ancienne. PrĂšs de 100 ans aprĂšs la dĂ©couverte dans la VallĂ©e des Rois, il Ă©tait temps de rĂ©viser nos croyances : il semble que la plupart des piĂšces de la sĂ©pulture Ă©taient d’abord destinĂ©es au tombeau de sa sƓur Meritaton
 MenĂ© comme une enquĂȘte, le documentaire de 1h32mn ne laisse rien au hasard et rĂ©tablit enfin la vĂ©ritĂ© sur la genĂšse de la seule tombe d’un pharaon, retrouvĂ©e intacte, avec tout le matĂ©riel enseveli suite Ă  son dĂ©cĂšs. Magistral immersion. Un must pour les amateurs d’éternitĂ©. Et une excellente façon de prĂ©parer la visite de l’exposition Ă  La Villette Ă  partir du 23 mars oĂč sont exposĂ©s 150 objets provenant du tombeau royal de Toutankhamon.

 
 

 

________________________________________________________________________________________________

Plus d’infos sur le site des Ă©ditions ARTE
https://boutique.arte.tv/detail/toutankhamon_le_tresor_redecouvert#
 
 

RĂ©servez votre place pour l’exposition TOUTANKHAMON, le trĂ©sor du Pharaon – Grande Halle de la Villette
https://www.ticketmaster.fr/fr/manifestation/toutankhamon-le-tresor-du-pharaon-billet/idmanif/450008/idtier/22425636/codtypadh/FCM/numadh/01/codeconf/FTMS01?_ga=2.126697163.791193157.1551277289-1205416613.1551277289

________________________________________________________________________________________________