LIVRE événement, annonce. Christopher SMALL : MUSIQUER (editions Philharmonie, la rue musicale, mai 2019)

SMALL Christopher musiquer livre clic de classsiquenews critique annonce livre compte rendu critique concerts operas festival critique concertsLIVRE Ă©vĂ©nement, annonce. Christopher SMALL : MUSIQUER (editions Philharmonie, la rue musicale, mai 2019). Quand je rend vivante la musique que j’interprĂšte, je place entre moi et le spectateur toute l’expĂ©rience individuelle (ou collective) que je porte pour la rendre sensible
 mais alrosq qu’est qui importe le plus ? le geste et le tĂ©moignage des artistes interprĂštes, ou l’idĂ©e de la partition, absolu musical qui permet de mesurer l’imagination des premiers ? Tel est le fondement de la question que pose Christopher Small. La collection La rue musicale Ă©ditĂ© par la Philharmonie de Paris s’enrichit d’un nouveau titre, traduction enfin rĂ©alisĂ©e d’un texte fondateur qui Ă©claire la conception anglosaxonne du concert : performance et respect de la partition. Christopher Small a le sens de la formule et par « musiquer », parle non pas de faire de la musique, de jouer comme il est dit communĂ©ment ; mais l’auteur nous sensibilise Ă  toute l’expĂ©rience que porte et cristallise l’interprĂšte (l’humain soliste ou l’intelligence humaine collective) qui rend vivante cette musique tant sacralisĂ©e. Pour le coup, la conception tort le cou aux prĂ©supposĂ©s français, car l’Hexagone poursuit une vision trĂšs archaĂŻque du concert, codifiant depuis toujours la place immuable de l’artiste, du public et du programme musical. VoilĂ  un texte majeur qui remet en question le geste de l’interprĂšte, performeur et virtuose, mais aussi passeur crĂ©ateur sans lequel rien ne serait rendu sensible et manifeste au public.
La traduction du texte originel paru en 1998 (« Musicking ») rĂ©tablit la pertinence des conceptions sur l’acte musical et le concert, l’interprĂ©tation, le rapport de l’interprĂšte et de l’Ɠuvre, l’équilibre entre partition et source originelles, et recrĂ©ation vivante incarnĂ©e par le « performeur » 

PrĂ©sentation du titre par l’éditeur : « La musique n’est pas du tout une chose, mais une activité », nous dit Christopher Small. S’il prĂ©fĂšre utiliser le verbe « musiquer » plutĂŽt que jouer ou Ă©couter de la musique, c’est qu’il veut libĂ©rer l’analyse de l’expĂ©rience musicale de la tyrannie de l’Ɠuvre. Celle-ci est au service de la performance, non l’inverse. De la composition Ă  l’écoute, Ă  la danse ou au fredonnement solitaire, en passant par l’histoire, les institutions et les espaces de la vie musicale, Small part Ă  la chasse de tout ce qui dote la musique de significations sans cesse renouvelĂ©es.
Dans cet essai influent et polĂ©mique, dont les rĂ©flexions sont ancrĂ©es dans un parcours dĂ©diĂ© tout entier Ă  la pratique de la musique comme Ă  sa transmission, l’auteur nous invite Ă  explorer la multiplicitĂ© des relations vivantes que nous imaginons, rĂ©alisons et cĂ©lĂ©brons lorsque nous « musiquons ». Prochaine grande critique dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com

________________________________________________________________________________________________

LIVRE événement, annonce. Christopher SMALL : MUSIQUER (editions Philharmonie, la rue musicale, mai 2019).

Musiquer : Le sens de l’expĂ©rience musicale

Essai de Christopher Small, auteur
Antoine Hennion, préfacier
Jedediah Sklower, Traducteur

COLLECTION : La rue musicale
DATE DE PARUTION : mai 2019 – Prix indicatif en mai 2019 : 16,90 €

Format : BrochĂ© – Poids : 430 g – Dimensions : 12 x 17
ISBN : 979-10-94642-31-3 – Parution : mai 2019

Sommaire

Préface, Antoine Hennion
Prélude, Musique et musiquer
Un lieu pour entendre
Une affaire on ne peut plus contemporaine
Partager avec des inconnus
Interlude, Le langage des gestes
Un monde séparé
Une humble révérence
Invoquer le compositeur mort
Interlude, La mĂšre de tous les arts
Parties et partitions
L’harmonie cĂ©leste
Interlude, Des significations socialement construites
Un art du théùtre
Un drame de relations
La vision de l’ordre
Que se passe-t-il vraiment ici ?
Un joueur de flûte solitaire
Postlude, Qu’est-ce qu’une bonne performance ?