CHEFS. ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE : le directeur musical Alexandre BLOCH prolongé jusqu’en 2024

CHEFS. ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE : le directeur musical Alexandre BLOCH prolongé jusqu’en 2024. Ivan Renar, Président de l’Orchestre National de Lille, sur proposition de François Bou, Directeur général et en accord avec le Conseil d’Administration, a prolongé le mandat de directeur musical actuel : Alexandre Bloch jusqu’en juillet 2024.

 

 

Orchestre National de Lille
ALEXANDRE BLOCH prolongé

 
 

 

BLOCH-alexandre-chef-maestro-portrait-classiquenews-cycle-mahler-2018-integral-MAHLER-symphonies-orchestre-national-de-Lille

  

 

Directeur musical de l’Orchestre National de Lille depuis septembre 2016, le chef français Alexandre Bloch – 33 ans – poursuit sa 3ème saison lilloise. Depuis plus de deux ans et demi, Alexandre Bloch a su insuffler une nouvelle dynamique tant sur le plan artistique avec les musiciens de l’Orchestre (nombreux renouvellements au sein des pupitres dont la nouvelle violon solo Ayako Tanaka), qu’au niveau de la programmation en proposant de nouveaux formats – Smartphony, concert connecté / Just Play, une plongée interactive dans l’Orchestre, les Babyssimos, ciné-concerts pour les petits à partir de 2 ans ; sans omettre la relaxation musicale pour les futures mamans.

En collaboration étroite avec François Bou, Directeur général de l’Orchestre depuis septembre 2014, Alexandre Bloch diffuse et défend avec cœur et énergie, la signature « Orchestre National de Lille » : sur le plan discographique avec des enregistrements salués par la critique (Grammophon Magazine, le Monde, Télérama, Opéra Magazine, Diapason, Classica, France Musique, Res Musica, … et bien sûr Classiquenews…) : Les Pêcheurs de perles de Bizet chez Pentatone (enregistrement de mai 2017 / CLIC de CLASSIQUENEWS / VOIR notre reportage vidéo) ; le premier disque de la violoncelliste belge Camille Thomas chez Deutsche Grammophon, également sur le plan territorial notamment à travers les nombreux déplacements en région Hauts-de-France et les invitations régulières à la Philharmonie de Paris et dans de grands festivals (Radio France à Montpellier, Festival Enescu de Bucarest), mais aussi en portant le projet social et artistique DEMOS depuis février 2017 avec 95 enfants non musiciens issus de 9 communes de la Métropole Européenne de Lille.

Engagé, curieux et généreux, ALEXANDRE BLOCH est attentif à l’insertion professionnelle des jeunes chefs d’orchestre en organisant un concours de chef assistant en partenariat avec l’Orchestre de Picardie et l’ Orchestre National d’Ile-de-France : Léo Margue la saison dernière ou encore actuellement Jonas Ehrler ont bénéficié de ce tremplin qui œuvre pour la professionnalisation et la reconnaissance des talents les plus prometteurs.

Pour CLASSIQUENEWS, Alexandre BLOCH a démontré non seulement son haut professionalisme dans l’audace et le choix artistique qui révèle un goût pour l’ouverture et la démocratisation du concert symphonique, mais aussi un tempérament charismatique. En témoigne sa fabuleuse incursion dans l’univers humaniste, fraternel de LEONARD BERNSTEIN, dévoilant pour célébrer le centenaire du compositeur américain, l’actualité et la poétique déjantée de sa partition inclassable MASS : une expérience musicale qu’il a su partager entre instrumentistes, chanteurs, choristes et surtout public. VOIR notre reportage vidéo de MASS par Alexandre Bloch et l’Orchestre National de Lille / juin 2018.

Retrouvez ALEXANDRE BLOCH et L’ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE sur FRANCE 2, dans la reprise attendue du GRAND ECHIQUIER, jeudi 20 décembre 2018, 20h50
www.france.tv/france-2/le-grand-echiquier

 

 

BLOCH-alexandre-Orchestre-national-de-lille-classiquenews-orchestre-grand-angle

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

INTEGRALE GUSTAV MAHLER 2019

En 2019, ALEXANDRE BLOCH et l’Orchestre National de Lille proposent l’intégrale des Symphonies de Gustav Mahler, une immersion exceptionnelle dans l’univers d’un génie de l’orchestre, élargissant l’expérience orchestrale au début du XXè siècle, dans des proportions et une sonorité jamais écoutée avant lui…. LIRE notre présentation de l’intégrale des Symphonies de Gustav Mahler par ALEXANDRE BLOCH et l’Orchestre National de Lille (à partir du 1er février 2019)

Avec ce renouvellement, l’Orchestre National de Lille poursuit donc sa nouvelle étape et relève le défi d’une grande institution musicale du XXIème siècle.

 

 

bloch-alexandre-orchestre-national-de-lille-temple-noir-et-blanc-classiquenews

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

Reportage vidéo : ONL Orchestre National de Lille : MASS de BERNSTEIN / Alexandre Bloch (juin 2018)

mass-bernstein-lille-orchestre-national-compte-rendu-critique-classiquenews-alexandre-blochREPORTAGE VIDEO. ONL Orchestre National de Lille. BERNSTEIN : MASS (juin 2018). En hommage au génie de Leonard Bernstein et pour son centenaire en 2018, l’ONL Orchestre National de Lille sous la direction de son directeur musical Alexandre BLOCH, frappe fort en ce mois de juin 2018 ; la phalange lilloise à la laquelle se joignent les troupes musicales de la Région (choeurs, tambours et orchestres d’harmonie…) réussit tous les défis d’une partition atypique, méconnue et pourtant essentielle pour comprendre et mesurer l’humanisme engagé du compositeur américain : MASS (1972). ChÅ“urs d’enfants angéliques, émerveillés (une référence à cette innocence perdue dont a rêvé Bernstein toute sa vie ?), choeur solennel et parodique ; « street chorus », mordant, cynique, critique voire blasphématoire ; surtout célébrant incarné sombrant dans le doute et le désarroi le plus vertigineux… avant la grande réconciliation fraternelle de la fin. Bernstein ne fait pas que le procès du rituel, de tous les offices religieux ; il sait les réinscrire dans une vision profondément humaine, qui rétablit le sens profond d’une célébration collective : le partage et le respect mutuel. Tout dogme enseigné doit élargir le champs de vision, renforcer l’écoute de la diversité, cultiver la tolérance.

Rien ne manque dans cette partition qui cite certes l’esthétique des 70’s, mais reste atemporelle par son message pacifiste, amoureux, généreux, humaniste. Voici assurément le point d’orgue de l’année BERNSTEIN 2018 en France, et la réalisation la plus significative de l’année de célébration. GRAND REPORTAGE VIDEO © studio CLASSIQUENEWS.TV 2018 – Réalisation : Philippe-Alexandre PHAM.

———————————————————————————————————

LIRE aussi notre critique compl̬te de MASS de Leonard BERNSTEIN par Alexandre BLOCH (28 juin 2018) РAuditorium du Nouveau Si̬cle, LILLE / ONL

200 personnes sur le plateau et au-dessus (s’agissant des deux jazz band, et rock band, situés chacun au dessus de la scène, à jardin et à cour) incarnent et exaltent l’ivresse grandissante d’une partition protéiforme signée Bernstein, au début des années 1970 : MASS. Il faut donc pour le chef savoir coordonner le geste d’une colonie éparse de musiciens aux parties simultanées, et aussi préserver la clarté d’une oeuvre construite comme une cathédrale particulièrement riche en changements de rythmes et en formes musicales. Généreux, éclectique, Bernstein fait montre d’une invention parfois déroutante pour l’auditeur, mais tout le mérite revient au formidable engagement des chanteurs et instrumentistes, à la direction à la fois fiévreuse et précise du chef Alexandre Bloch, directeur musical de l’Orchestre National de Lille ; le maestro sculpte un monument esthétique qui suit très minutieusement son parcours, sans dilution, et avec des pointes sarcastiques ou lyriques d’une indiscutable intelligence…