Sauvons notre culture : l’ONPL en danger

Orchestres. L’ONPL en danger : « Sauvons notre culture ». EDITO. Quelle culture souhaitons-nous aujourd’hui ? Encore un nouvel exemple de fragilisation de la culture en France : au nom de la rigueur, les collectivités territoriales révisent leurs dépenses et sacrifient la culture au nom de son « inutilité ». Quand les politiques comprendront que la culture et l’expérience musicale sous toutes ses formes ne sont pas qu’un divertissement ? C’est oublier que sans culture, il n’y a pas de cohésion sociale, de compréhension mutuelle, que l’idée même du vivre ensemble n’a pas d’avenir. Nier les valeurs de la culture, pourtant piliers de la civilisation européenne, revient à cautionner que l’art est « accessoire » : or c’est tout l’inverse.
Rappelons que les terroristes ont fait leur, la négation de l’instruction, de l’éducation, de la sensibilité artistique qui cultivent l’esprit critique et l’émancipation individuelle. Combien d’autres Bouddah de Bâmyân et probablement de Palmyre, mutilés, dynamités, sacrifiés… pour qu’une prise de conscience surgisse enfin en Europe?

 

 

La menace qui pèse sur l’ONPL révèle la fragilisation inquiétante de la culture en France

Quelle culture souhaitons-nous en France ?

 

 

10363731_879006068812156_1746858497921662397_nDans le cas de l’ONPL, Orchestre national des Pays de la Loire, la vie et le fonctionnement d’un orchestre ne se réduit pas à la satisfaction de quelques initiés, c’est toute la culture en général et ses enjeux sociétaux qui se jouent actuellement : la transmission, la découverte, l’éveil artistique sont des données clés dans l’apprentissage du monde et de la société en particulier pour les jeunes. Combien de classes ont-elles franchi un cap décisif dans la maturation et l’enrichissement des jeunes esprits, en vivant l’expérience musicale : en allant à l’opéra, en chantant ou en dansant comme des professionnels ? Davantage de partage, de rencontres, d’expériences ainsi acquis pour que se déploie le sentiment salvateur de fraternité et de curiosité à l’autre…
Faut-il que l’Europe, la vieille Europe, soit si mal en point moralement pour que le modèle du Sistema, la réintégration et la réalisation individuelles des enfants les plus défavorisés de la société grâce à la musique classique (au Venezuela)-, reste un projet « exotique » sans guère de pertinence sur notre propre territoire ? Pour nous, la culture est un enjeu idéologique pour la défense des démocraties européennes, pour la réalisation du vivre ensemble à l’échelle locale.

Classiquenews a témoigné des actions dites culturelles où en associant les jeunes à l’expérience artistique et musicale, en favorisant la rencontre entre jeunes publics et artistes (1), c’est tout un monde différent qui pouvait naître alors : plus de respect, plus de compréhension, plus d’écoute mutuelle. De telles actions sont essentielles dans le monde qui est le nôtre, pour contrer les menaces d’affrontements communautaires, pour endiguer les tentations de peur et de haine qui font jour partout, de façon de plus en plus violente.

Les terrorismes les plus radicaux ont la haine de la culture. La fragiliser et la sacrifier comme c’est le cas actuellement, c’est favoriser le déclin de nos démocraties. C’est pourquoi CLASSIQUENEWS appelle à sauver la culture, notre culture et notre façon de la vivre et de la faire partager ainsi. Plus que jamais il faut sanctuariser les budgets allouer à la culture d’autant plus quand les chantiers et actions défendent les enjeux sociétaux et humanistes. Dans ce contexte, la situation de l’ONPL prend une signification particulière et emblématique. A travers la menace sur l’équilibre de son budget de fonctionnement, c’est la place et le sens de la culture qui sont directement concernés.

Signez la pétition de l’ONPL

L’Orchestre national des Pays de la Loire risque de perdre l’un de ses subventionneurs
L’ONPL en danger

ONPL-orchesre-national-des-pays-de-la-loire-petition-2015-pour-le-maintien-de-la-subvention-du-Maine-et-loire-quelle-cutlure-voulons-nous-en-France-edito-classiquenews-2015L’ONPL, rare exemple d’orchestre mutualisé en région, vient d’apprendre sans concertation préalable que l’un de ses financeurs, le Département du Mainte et Loire a fait savoir qu’il voulait se retirer du Syndicat mixte, entité juridique de l’Orchestre ligérien, et donc interrompre sa subvention soit 500 000 euros dès janvier 2016. En l’état, la perte lourde et brutale fait peser une menace concrète sur l’Orchestre, ses actions de diffusion, son identité qui est sa faculté exemplaire à ce jour à réaliser et à développer de très nombreuses actions culturelles entre deux villes, Angers et Nantes et au-delà dans tout le territoire des Pays de la Loire dont l’orchestre porte le nom.
L’Orchestre précise que le retrait du Département empêcherait de « renouveler les départs en retraite ou les postes actuellement vacants, soit 6 postes rien que pour les prochains mois et le projet de Pascal Rophé, le nouveau directeur artistique de l’orchestre, serait remis en cause, sans omettre les emplois administratifs également touchés par cette mesure ». A ce jour, l’Orchestre national des Pays de la Loire créé en 1971, réalise des actions multiples au rayonnement régional et national, comptant pour la saison 2014-2015, 200 000 auditeurs et 9000 abonnés.

Signez la pétition de l’ONPL
Sauvons notre culture : signez la pétition de l’ONPL
L’administration de l’Orchestre a lancé une pétition accessible ici, merci de la lire et de la signer par solidarité :

http://www.mesopinions.com/petition/art-culture/maintien-subvention-annuelleonpl/14615

onpl-petition-pour-le-maintien-de-la-subvention-du-departement-maine-et-loire-la-culture-en-danger-classiquenews-juin-2015

 

 

LIRE aussi le communiqué de l’ONPL sur sa page facebook

VISITER le site de l’ONPL (la nouvelle saison 2015-2016 est en ligne, avec présentation vidéo par Pascal Rophé,directeur artistique)

Pour soutenir l’Orchestre national des Pays de la Loire, signez la pétition : « pour le maintien de la contribution financière annuelle du Conseil départemental du Maine et Loire ». C’est aujourd’hui le sens et la place de la culture qui est en jeu. Sachons nous mobiliser.

 

 

—————-

 

 

 

CLASSIQUENEWS soutient les actions culturelles exemplaires de sensibilisation, de pédagogie vers tous les publics. En défendant de telles réalisations aux enjeux sociétaux, c’est le sens de la culture et la place qu’elle doit occuper qui sont en jeu. Voici deux réalisations expliquées en vidéo :

 

 

 

La culture, un enjeu sociétal

(1) – VOIR les reportages de classiquenews dédiés à l’action culturelle auprès des jeunes et des lycéens à travers deux exemples modèles :

Vidéo : Le Baroque de Rameau, une affaire de collégiens !L’Inde Galante : Rameau pour les lycéens (Centre de musique baroque de Versailles). L’Inde Galante d’après Rameau (février 2015). Rencontre pédagogique. A l’initiative du Cmbv, Centre de musique Baroque de Versailles, les collégiens de Trappes et les Pages du Centre de musique baroque de Versailles travaillent ensemble pour un spectacle inspiré des Indes Galantes de Rameau : L’Inde Galante. Répétitions et séances de travail à Trappes (cours de danse, de déclamation et de chant) puis représentation à Trappes (La Merise) et à l’Opéra royal de Versailles (les 10 puis 12 février 2015), la performance étonne et convainc en réussissant la rencontre entre jeunes de la même génération mais  d’univers différents. La transmission, l’apprentissage du collectif autour d’une œuvre baroque majeure à laquelle sont associés des textes des Lumières (maximes de l’Abbé Raynal) percutants par leur engagement humaniste font tout l’intérêt de cette production atypique, aux vertus pédagogiques et culturelles multiples.  Edifiant. Reportage vidéo de 22 mn © studio CLASSIQUENEWS.com 2015

 

Angers Nantes Opéra, Action culturelle : Autour de La Ville Morte de Korngold (mars 2015)Sensibilisation des lycéens à l’opéra de Korngold : La Ville Morte (ANO Angers Nantes Opéra). VIDEO. Reportage. Angers Nantes Opéra : l’opéra pour les collégiens (action de sensibilisation autour de La Ville Morte de Korngold, mars 2015). En mars 2015, Angers Nantes Opéra renouvelle ses actions de sensibilisation à l’opéra auprès des collégiens et de leurs professeurs. L’institution lyrique développe à l’adresse des collégiens un parcours découverte à Nantes visant à les sensibiliser à l’opéra La Ville Morte de Korngold, à l’affiche du Théâtre Graslin : parcours dans la ville, réflexion sur la représentation de la mort, rencontre avec les jeunes choristes du chœur de la Perverie, analyse du film vidéo de Pierrick Sorrin sur Nantes au Château des ducs de Bretagne à Nantes, spectacle d’intervention “Fantastique S” ( réalisation du collectif EDA – Maude Albertier et Matthieu Malet)… reportage exclusif © CLASSIQUENEWS.COM 2015… reportage exclusif © CLASSIQUENEWS.COM 2015.

 

 

VIDEO. Reportage. Angers Nantes Opéra : l’opéra pour les lycéens (action de sensibilisation autour de La Ville Morte de Korngold, mars 2015)

angers-nantes-opera-korngold-action-culturelle-pour-les-lyceens-reportage-video-classiquenews-mars-2015-l-opera-pour-les-lyceens-action-de-sensibilisationVIDEO. Reportage. Angers Nantes Opéra : l’opéra pour les collégiens (action de sensibilisation autour de La Ville Morte de Korngold, mars 2015). En mars 2015, Angers Nantes Opéra renouvelle ses actions de sensibilisation à l’opéra auprès des collégiens et de leurs professeurs. L’institution lyrique développe à l’adresse des collégiens un parcours découverte à Nantes visant à les sensibiliser à l’opéra La Ville Morte de Korngold, à l’affiche du Théâtre Graslin : parcours dans la ville, réflexion sur la représentation de la mort, rencontre avec les jeunes choristes du chœur de la Perverie, analyse du film vidéo de Pierrick Sorrin sur Nantes au Château des ducs de Bretagne à Nantes, spectacle d’intervention “Fantastique S” ( réalisation du collectif EDA – Maude Albertier et Matthieu Malet)… reportage exclusif © CLASSIQUENEWS.COM 2015… reportage exclusif © CLASSIQUENEWS.COM 2015.