Tchaïkovski – Lac des Cygnes (partition interactive pour PIANO)

Icône_1024x1024_TchaïkovskyTchaïkovski – Lac des Cygnes (partition interactive pour PIANO).  Partition interactive pour piano seul (sans accompagnement de l’orchestre). Composé en 1876 par Tchaikovsky pour Mocou, le ballet n’est chorégraphié par Marius Petipa qu’en… 1895 à Saint-Pétersbourg: Tchaïkovski ne connaîtra pas le succès de son oeuvre: il était mort deux années auparavant. Cette version reste la plus jouée sur les scènes du monde: c’est elle qui assure à l’oeuvre son unité et la réussite de sa réalisation scénique. Elle amplifie la part onirique du conte imaginé par le compositeur russe qui y mêle, en résonance avec sa vie intime, tendresse maudite, mélancolie tragique, espoir vain, vies brisées… Odette appartient à un monde féerique inaccessible pour celui qui l’aime. La musique sublime le nouveau type de la princesse-cygne, création romantique la plus énigmatique et la plus troublante de l’âge romantique tardif.

 

tchaikovski Pyotr+Ilyich+Tchaikovsky-1Au départ, Tchaïkovsky répond à une commande du Théâtre du Bolchoï à Moscou qui souhaite présenter un nouveau ballet romantique, fantastique et féerique. Le compositeur renouvelle avec génie le ballet pour une danseuse étoile, après Giselle d’Adam, 1841; Coppélia, 1870 et aussi Sylvia, 1876, ces deux derniers ballets mis en musique par Léo Delibes. Créé la même année que La Bayadère (Saint-Pétersbourg dans la chorégraphie de Petitpa et Minkus) dont le succès fut immense et immédiat, Le Lac des Cygnes lors de sa création en 1877 au Bolchoï (Moscou) suscite les plus vives critiques à cause essentiellement de la médiocrité de sa chorégraphie originelle signée Reisinger, bien inférieure à la beauté de la partition. Le Prince Siegfried et son tuteur, Wolfgang festoient quand survient un messager de la Reine qui annonce sa venue imminente. La Reine souhaite trouver une jeune femme pour le Prince… contrariés, les convives partent chasser dans la forêt. Dans sa course solitaire, le prince Siegfried surprend la nuit venue, sur un lac, des cygnes qui se transforment en jeunes filles ; l’une d’elles, la Princesse Odette, suscite immédiatement le désir du Prince. Elle lui apprend le maléfice perpétré par le magicien Rotbart : cygne le jour, femme la nuit, elle doit réaliser sa double nature à moins qu’un mariage ne rompe l’envoûtement…

 

L’Andante édité par Tombooks expose le thème principal du ballet, d’un lyrisme intense et tragique.

 

 

LIRE aussi notre dossier spécial Le Lac des cygnes de Tchaikovski par Alban Deags

 

 
 

 

bouton partitionDECOUVREZ la partition interactive du Le Lac des cygnes de Tchaikovski, éditée par Tombooks

Niveau de difficulté : progressif
Type de partition : sans accompagnement 
Prix de la partition : 4,99 euros

 
 
 

Bénéfices de la partition interactive éditée par Tombooks :

Avec l’application pour iPad Play TCHAIKOVSKY – Le Lac des cygnes de Tchaikovski, Tombooks rĂ©volutionne la partition musicale:

- Jouez dans votre salon accompagnĂ© par d’autres musiciens, comme dans une salle de concert
- Adaptez le tempo de l’accompagnement Ă  votre niveau
- Ajouter vos annotations personnalisées à la partition et imprimez-là
- Enregistrez-vous et réécoutez-vous
- Partagez vos enregistrements et vos partitions annotées avec votre professeur ou vos amis

 
 
 

IcĂ´ne_1024x1024_TchaĂŻkovskyPrĂ©sentation vidĂ©o de l’application proposĂ©e par Tombooks : sur le pupitre du piano, la partition dĂ©file sur la tablette rendant claires et confortables, les conditions du jeu… jouer avec l’orchestre apporte une stimulation mais aussi un enrichissement dans l’apprentissage voire l’interprĂ©tation du morceau. DurĂ©e de la vidĂ©o : 2mn15.

 
 

.

TchaĂŻkovski : Le Lac des Cygnes (Noureev, 1984)

cygnes_lac_noureev_tchaikovskiARTE. TchaĂŻkovski: le Lac des cygnes, le 29 dĂ©cembre 2013, 16h55. AchevĂ©e en 1876, la partition du ballet Le Lac des Cygnes de Tchaikovski tĂ©moigne de la volontĂ© du compositeur de confĂ©rer au ballet, une ampleur et un raffinement symphonique. S’inspirant des compositeurs spĂ©cialisĂ©s comme Adam (Giselle), Delibes (Coppelia) dont il connaĂ®t le gĂ©nie mĂ©lodique, TchaĂŻkovski apporte un souffle Ă©pique et tragique inĂ©dit au ballet romantique.

 

 

Le premier ballet symphonique russe

 

 

noureev_lac_cygnes_rudolf_noureevLe Lac des cygnes est le premier ballet du musicien russe qui Ă©crira ensuite Casse Noisette et La Belle au bois dormant avec une cohĂ©rence renforcĂ©e. A l’Ă©poque du Lac, le chorĂ©graphe pressenti Julius Reisinger, plutĂ´t classique et conservateur, ne travaille pas avec le compositeur : il est mĂŞme dĂ©concertĂ© par la modernitĂ© de la partition, son ampleur et son trop grand raffinement orchestral. Sans ĂŞtre un Ă©chec, la crĂ©ation de 1877 au BolchoĂŻ, reste une humiliation pour Tcha¨kovski, certainement trop en attente.
Les reprises au dĂ©but des annĂ©es 1880 confirme l’impact du Lac auprès des spectateurs. Après la mort de Piotr Illiytch (1893), la nouvelle chorĂ©graphie signĂ©e Petipa (et son adjoint Ivanov) en 1895 apporte un nouveau souffle au premier ballet symphonique russe.

Noureev chorégraphe
Rêve-cauchemar entre fantastique et féerie

La version de Noureev conçue en 1984 pour l’OpĂ©ra de Paris souligne la caractère hautement tragique du ballet : l’impuissance du prince Siegfried, la malĂ©diction du magicien Rothbart contre Odette, emprisonnĂ©e dans son corps de cygne.  La figure noire d’Odile offre aussi un contrepoint très dramatique (solo, duos et trios au III) Ă  l’intrigue. Noureev imagine Siegfried, possĂ©dĂ© par ses rĂŞves et fantasmes oĂą l’idĂ©al fĂ©minin reste inaccessible. Seul, dĂ©truit, vaincu par Rothbart en fin d’action, Siegfried tend une main impuissante face au spectacle des deux amants rĂ©ellement rĂ©unis : Odile qui l’a trompĂ© et Rothbart qui s’Ă©lèvent, libĂ©rĂ©s, dans le ciel…
C’est l’une des lectures du ballet les plus cohĂ©rentes et les plus captivantes. Elle s’inscrit mĂŞme dans le drame intime du compositeur qui homosexuel dĂ©chirĂ© a voulu croire dans l’espoir d’un mariage vouĂ© Ă  l’Ă©chec. De fait, TchaĂŻkovski ne se remettra jamais rĂ©ellement de ses noces ratĂ©es qui dĂ©bouche sur une course aux abĂ®mes… Odile le cygne blanc incarne une union rĂŞvĂ©e qui lui est interdite. Et dans la vision de Noureev, le prince ne peut que finir fou en fin d’action. EpurĂ© des figures non efficaces, rĂ©Ă©crit en particulier pour les solos des figures masculines (Siegfried et Rothbart), Le Lac version Noureev raconte un rĂŞve (les 2 tableaux des 32 cygnes blancs sur le lac : deux tableaux blancs qui synthĂ©tisent la tradition des tableaux illusoires Ă  la fois fantastiques et fĂ©eriques, au I et au III), rĂŞve qui tourne au cauchemar et Ă  la folie. La figure du prince est fatalement passive et impuissante : c’est la confession pour TchaĂŻkovski de la fatalitĂ© Ă  laquelle il se soumet malgrĂ©. C’est la clĂ© tragique de toute son oeuvre, perceptible dans la dramaturgie de ses opĂ©ras (OnĂ©guine) et de ses Symphonies.
 
TchaĂŻkovski
Le lac des Cygnes
1877, version Noureev, 1984

Arte, dimanche 29 décembre 2013, 16h55
OpĂ©ra de Paris, 2011 avec JosĂ© Martinez, Karl Paquette, Agnès Letestu dans les rĂ´les de Siegfried, Rothbart, Odile/Odette…). La version diffusĂ©e par Arte ne rĂ©unit pas la meilleure distribution possible Ă  Paris : certes les trois solistes ne manquent pas d’Ă©lĂ©gance ni de technique mais la virtuositĂ© souvent froide et mĂ©canique de Martinez et de Letestu n’empĂŞchent pas un caractère dĂ©sincarnĂ© qui Ă´te Ă  la vision essentiellement passionnĂ©e et introspective de Noureev sa troublante attractivitĂ©. De toute Ă©vidence, on attend une distribution plus fulgurante.