Édito. AUSTRALIE : dans l’enfer des flammes, quelques KOALAS sauvĂ©s de l’extinction

Koalas australie feu caleb  micah irwin  classiquenews Image-1024-1024-13762584AUSTRALIE : dans l’enfer des flammes, quelques KOALAS sauvĂ©s de l’extinction. Le chant des animaux
 Si comme le dit le poĂšte la femme est l’avenir de l’homme, ce sont bien les animaux qui sont l’avenir de l’humanitĂ©. ConfrontĂ© Ă  une premiĂšre extinction inimaginable et dont il faut absolument tirer des leçons - plus d’1 milliard d’espĂšces animales a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© exterminĂ© par les incendies en Australie, l’humanitĂ© pourrait bien vivre elle aussi dans la dĂ©cennie qui vient, les premiĂšres vagues massives d’extermination humaine : le sort des animaux envoie des signaux de dĂ©tresse et tire la sonnette d’alarme. Car il faut bien parler s’agissant des animaux en Australie, d’extinction de grande ampleur, due essentiellement Ă  l’activitĂ© humaine (au choix dĂ©libĂ©rĂ© de l’Australie de favoriser l’économie du charbon). Sur les 80 000 koalas recensĂ©s en Australie, entre 6000 et 9000 auraient pĂ©ri dans les flammes. Sachons Ă©couter la souffrance animale, premiĂšre consĂ©quence des actions humaines sur les Ă©cosystĂšmes… LIRE aussi Le Chant des bĂȘtes, nouvel ouvrage de notre collaborateur Jean-François Lattarico / Essai sur l’animalitĂ© Ă  l’opĂ©ra.

 

 

 

 

 

En AUSTRALIE la Grande extinction a commencé. 
Comme de nombreuses espĂšces animales sur l’Ăźle continent…

le martyr des koalas australiens

 

 

 

Comme si cela ne suffisait pas, des snipers embarquĂ©s dans des hĂ©licoptĂšres vont bientĂŽt exterminer 10 000 dromadaires sauvages parce que dans leur course apocalyptique pour fuir le feu et trouver de l’eau, les bĂȘtes ainsi stigmatisĂ©es « risquent de vider les derniĂšres rĂ©serves d’eau » dans les territoires australiens (et aussi gĂȘner la circulation des automobiles). La campagne d’abattage se rĂ©alisera sur 5 jours dans le Nord-Ouest Australien (territoire APY Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara) pour effacer la menace que reprĂ©sentent les dromadaires sauvages sur les populations aborigĂšnes et leurs activitĂ©s agricoles… Dans quel monde vivons-nous dĂ©sormais pour tuer des troupeaux entiers d’animaux sauvages qui tentent de fuir les catastrophes que l’homme a causĂ© ? Combien de bĂȘtes devront-elles encore souffrir et ĂȘtre exterminĂ©es avant que l’humanitĂ© actuelle ne prenne en compte le respect et la protection du vivant et de la Nature ?

KOALA-brule-vicitme-australie-feu-classiquenewsAu sein de cette fournaise, et dans l’enfer que vivent les espĂšces animales en Australie, de jeunes hĂ©ros surgissent ; ils prennent valeur de combattants admirables au service de la souffrance animale : deux jeunes bravent le feu australien pour recueillir autant que faire se peu les koalas dĂ©munis, impuissants et terriblement exposĂ©s Ă  l’incendie. Micah, 19 ans, et Caleb, 18 ans, font partie des jeunes australiens capables de secourir une espĂšce  en voie d’extinction, au sujet de laquelle les scientifiques annoncent dĂ©jĂ  que pour la sauver il faudra faire appel Ă  la cryogĂ©nie ! Un koala exposĂ© aux flammes, se dĂ©place lentement (c’est un « paresseux australien ») ; pire, se sentant en danger, son instinct le somme de grimper jusqu’à la cime des arbres : une mort certaine scelle alors son sort. Illustration : Un koala grand brĂ»lĂ©, hydratĂ© sur place avant son transfert pour soins intensifs au Koala Hospital de Port Macquarie (qui a postĂ© cette vidĂ©o sur son compte Facebook) : https://www.facebook.com/koalahospital/videos/830712650697764/

Les deux jeunes hĂ©ros australiens recueillent tous les rescapĂ©s des flammes dans leur vĂ©hicule : dĂ©risoire engagement, mais geste si courageux. Pourtant parmi les victimes rĂ©cupĂ©rĂ©es de ce gĂ©nocide animal, prĂšs de la moitiĂ© ne survivront pas Ă  ce qu’ils ont endurĂ©. C’est dire le peu de chance de maintien d’une espĂšce dĂ©sormais condamnĂ©e.
Comme Micah et Caleb, la famille Irwin a dĂ©jĂ  sauvĂ© prĂšs de 90 000 animaux des flammes, grĂące Ă  l’hĂŽpital qu’elle a fondĂ© (Australia Zoo Wildlife Hospital Warriors) Ă  Beerwah, sur la cĂŽte orientale de l’Australie (https://wildlifewarriors.org.au/wildlife_hospital/).

Vous l’aurez compris classiquenews s’engage pour le respect de la vie animale, pour la prĂ©servation de la faune et de la flore. Wagner, vĂ©gĂ©tarien proclamĂ©, ne nous montrait il pas la voie des justes ? N’est-il pas parmi les premiers Ă  parler de souffrance animale ?

 

sauvons-les-koalas-en-australie-classiquenews-une-extinction-annoncee-classiquenews koalas-australie-extinction-sauvons-les-koalas-australie-classiquenews sauvez-les-koalas-australie-classiquenews

 

 

 

 

 

SAUVONS LES ANIMAUX D’AUSTRALIE, avec l’Australia Zoo Wildlife Hospital crĂ©Ă© en 2004 :

 

sauvons-les-koalas-en-australie-classiquenews-une-extinction-annoncee-classiquenews

 

 

 

VOIR LA VIDEO Les animaux sauvĂ©s par l’Australia Zoo Wildlife Hospital :

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

Source : article OUEST FRANCE : en Australie, deux jeunes bravent les flammes pour sauver les koalas de l’enfer des flammes
 (8 janvier 2020)
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/77629/reader/reader.html#!preferred/1/package/77629/pub/110047/page/7

Dans cet article, une vidĂ©o montre 7 paresseux visiblement en Ă©tat de choc, enfin prĂ©servĂ©s des flammes, abritĂ©s dans le vĂ©hicule des deux hĂ©ros de l’Australie


 

 

 

________________________________________________________________________________________________

AUSTRALIE, janvier 2020 : les incendies provoquent une extinction de masse des espÚces animales (source Le Figaro : https://www.lefigaro.fr/sciences/secheresse-en-australie-des-snipers-vont-abattre-10-000-dromadaires-sauvages-20200108)  - 8 janvier 2020.

 

 

 

 

 

https://www.lefigaro.fr/sciences/secheresse-en-australie-des-snipers-vont-abattre-10-000-dromadaires-sauvages-20200108

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE aussi Le Chant des bĂȘtes, nouvel ouvrage de notre collaborateur Jean-François Lattarico / Essai sur l’animalitĂ© Ă  l’opĂ©ra.
LIRE aussi notre ENTRETIEN avec Jean-François LATTARICO : Le chant des bĂȘtes / Essai sur l’animalitĂ© Ă  l’opĂ©ra


lattarico-jean-francois-essai-sur-l'animalite-a-lopera-annonce-livre-critique-opera-classiquenewsLIVRE Ă©vĂ©nement. ENTRETIEN avec JF LATTARICO : Le chant des bĂȘtes (Classiques Garnier). C’est l’un de nos coups de cƓur littĂ©raires de cet hiver, tant la prose de l’auteur reste accessible et remarquablement documentĂ©e ; le sens en outre focuse sur des sujets peu abordĂ©s et pourtant passionnants : le chant des bĂȘtes nous parle de l’image et de la reprĂ©sentation des animaux Ă  l’opĂ©ra. Simples prĂ©textes Ă  roucoulades et autres « effets » expressifs basĂ©s sur l’imitation
 ou prĂ©sence dramatique Ă©gale aux hĂ©ros, s’intĂ©ressant dĂ©jĂ  dans l’histoire du genre lyrique,
à la conscience animale? Jean-François Lattarico, outre qu’il fait partie du staff Ă©ditorial de classiquenews, tĂ©moigne de la vitalitĂ© de la scĂšne lyrique, baroque en particulier, ouvre ici des vastes champs