Geneviève de Brabant à Montpellier

genevieve_brabant_750Montpellier, Opéra Berlioz. Offenbach : Geneviève de Brabant. Les 16, 18, 20 mars 2016. Valérie Chevalier (directrice générale) et le chef principal Michael Schonwandt, choisissent une rareté d’Offenbach, non Elizabeth de Brabant (comme dans Lohengrin de Wagner, 1845) mais “Geneviève”, protagoniste ainsi révélée de la prochaine nouvelle production lyrique à l’Opéra de Montpellier. L’opéra bouffe sur un livret de Crémieux et Tréfeu est créé aux Bouffes-Parisiens en 1859 et donnée à l’Opéra Berlioz dans la version révisée critique de Jean-Christophe Keck (2015) lequel s’appuie essentiellement sur la version tardive de 1867.  Victimes de leur genèse difficiles voire rocambolesques, ou avortées (Les Contes d’Hoffmann), les ouvrages d’Offenbach peinent à retrouver la cohérence originelle souhaitée par l’auteur. Espèrons que la version Keck 2015, saura présenter l’unité dramatique d’une pièce comique à réestimer. En plein Second Empire, Offenbach s’empare du personnage de Geneviève de Brabant, “alter ego” de Jeanne d’Arc. Jamais content de ses écrits ou toujours prêt à régénérer l’opéra en fusionnant les genres, Offenbach rêvait surtout d’une légende médiévale d’essence féerique.

Qui est cette Geneviève méconnue ? Quelles facettes du personnage, Offenbach a t il souhaité nous dévoiler ? Le chef Claude Schnitzler et le metteur en scène Carlos Wagner se retrouvent ici (après entre autres une Carmen très convaincante, présentée à Metz et à Nancy). Justesse, sobriété, vraissemblance émotionnelle seront-elles au rendez vous de cette nouvelle production, événement lyrique à Montpellier en mars 2016 ?

boutonreservationGeneviève de Brabant d’Offenbach (version 1867) à Montpellier
Montpellier, Opéra Berlioz / Le Corum
Les mercredi 16, vendredi 18 (à 20h) et dimanche 20 mars 2016 (à 15h)
Nouvelle production
Avec Jodie Devos, Geneviève

Carlos Wagner, mise en scène
Claude Schnitzler, direction

Conférence de Jean-Christophe Keck,
mardi 15 mars 2016, 18h30, Salle Molière
Enjeux et défis de la nouvelle production dans sa version critique
Entrée gratuite

 

Geneviève de Brabant à Montpellier

genevieve_brabant_750Montpellier, Opéra Berlioz. Offenbach : Geneviève de Brabant. Les 16, 18, 20 mars 2016. Valérie Chevalier (directrice générale) et le chef principal Michael Schonwandt, choisissent une rareté d’Offenbach, non Elizabeth de Brabant (comme dans Lohengrin de Wagner, 1845) mais “Geneviève”, protagoniste ainsi révélée de la prochaine nouvelle production lyrique à l’Opéra de Montpellier. L’opéra bouffe sur un livret de Crémieux et Tréfeu est créé aux Bouffes-Parisiens en 1859 et donnée à l’Opéra Berlioz dans la version révisée critique de Jean-Christophe Keck (2015) lequel s’appuie essentiellement sur la version tardive de 1867.  Victimes de leur genèse difficiles voire rocambolesques, ou avortées (Les Contes d’Hoffmann), les ouvrages d’Offenbach peinent à retrouver la cohérence originelle souhaitée par l’auteur. Espèrons que la version Keck 2015, saura présenter l’unité dramatique d’une pièce comique à réestimer. En plein Second Empire, Offenbach s’empare du personnage de Geneviève de Brabant, “alter ego” de Jeanne d’Arc. Jamais content de ses écrits ou toujours prêt à régénérer l’opéra en fusionnant les genres, Offenbach rêvait surtout d’une légende médiévale d’essence féerique.

Qui est cette Geneviève méconnue ? Quelles facettes du personnage, Offenbach a t il souhaité nous dévoiler ? Le chef Claude Schnitzler et le metteur en scène Carlos Wagner se retrouvent ici (après entre autres une Carmen très convaincante, présentée à Metz et à Nancy). Justesse, sobriété, vraissemblance émotionnelle seront-elles au rendez vous de cette nouvelle production, événement lyrique à Montpellier en mars 2016 ?

boutonreservationGeneviève de Brabant d’Offenbach (version 1867) à Montpellier
Montpellier, Opéra Berlioz / Le Corum
Les mercredi 16, vendredi 18 (à 20h) et dimanche 20 mars 2016 (à 15h)
Nouvelle production
Avec Jodie Devos, Geneviève

Carlos Wagner, mise en scène
Claude Schnitzler, direction

Conférence de Jean-Christophe Keck,
mardi 15 mars 2016, 18h30, Salle Molière
Enjeux et défis de la nouvelle production dans sa version critique
Entrée gratuite