GSTAAD MENUHIN FESTIVAL 2019 (Saanenland, Suisse). 3 concerts les 25, 26 et 27 juillet : Bertrand Chamayou et Sol Gabetta.

gstaad-menuhin-festival-2019-PARIS-annonce-prĂ©sentation-classiquenews-582GSTAAD MENUHIN FESTIVAL (Suisse). 3 concerts des 25, 26, 27 juillet : Bertrand Chamayou et Sol Gabetta. 3 concerts Ă  ne pas manquer Ă  Saanen et Rougemont, jeudi 25, vendredi 26 et samedi 27 juillet 2019. En vedettes, le pianiste Bertrand Chamayou et la violoncelliste Sol Gabetta dans un premier programme dĂ©diĂ© au « violoncelle française » (Gala musique de chambre, jeudi 25 juillet 2019, 19h30 Ă©glise de Saanen), puis vendredi 26 juillet Ă  l’église de Rougemont, 19h30 (rĂ©cital de Bertrand Chamayou interprète de Saint-SaĂ«ns) ; enfin samedi 27 juillet Ă  19h30, rĂ©cital lyrique par Patricia Petibon en mozartienne hallucinĂ©e / nante, dans l’église lĂ©gendaire de Saanen (lĂ  mĂŞme ou joua le fondateur Yehudi Menuhin dès les dĂ©buts du festival en 1957)… Festival majeur en Suisse (Saanenland), jusqu’au 6 septembre 2019

 

 

 

gstaad-menuhin-festival-paris-juillet-sept-annonce-gstaad-menuhin-festival-2019-festival-critique-classiquenews 

 

 

 

 

 

_________________________________

_______________________________________________________________

Jeudi 25 juillet 2019
19h30, Eglise de Saanen
GALA Musique de chambre
Le violoncelle français – Semaine française I
Sol Gabetta, violoncelle & Bertrand Chamayou, piano
Artist in Residence 2019

Claude Debussy (1862-1918)
Sonate pour violoncelle CD 144

Francis Poulenc (1899-1963)
Sonate pour violoncelle FP 143

– Pause –

Frédéric Chopin (1810-1849)
Sonate pour violoncelle en sol mineur op. 65

Polonais ou Français? Tout le monde s’arrache l’hĂ©ritage de FrĂ©dĂ©ric Chopin. Mais le musicien ne serait sans doute pas devenu le gĂ©nie que l’on connaĂ®t sans la double empreinte de la terre polonaise et des salons parisiens. Avec sa Sonate pour violoncelle dĂ©diĂ©e au virtuose Auguste-Joseph Franchomme, il rĂ©alise l’un des rares pas de cĂ´tĂ© de sa carrière par rapport Ă  l’omniprĂ©sent piano.

Une Ĺ“uvre qui s’accorde idĂ©alement avec les sonates de Debussy et de Poulenc, qui nous font avancer chacune d’un demi-siècle environ et nous placent Ă  leur tour face Ă  l’Ă©vidence du gĂ©nie. Prenez Poulenc, qui dĂ©clare Ă  qui veut l’entendre son malaise face aux instruments Ă  cordes et offre pourtant Ă  Pierre Fournier en 1948 l’une des sonates les plus jubilatoires jamais Ă©crites pour le violoncelle.

RESERVEZ
https://www.gstaadmenuhinfestival.ch/fr/programme-and-location/concerts-2019/gala-musique-de-chambre-25-07-19

 

 

 

GABETTA-sol-violoncelle-festival-concerts-critique-cd-classiquenews-GSTAAD-festival-MENUHIN-2019-critique-opera

 Sol Gabetta (DR)

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

Vendredi 26 juillet 2019
19h30, Eglise de Rougemont
Musique de chambre
L’univers Saint-SaĂ«ns – Semaine française II
Bertrand Chamayou, piano
Artist in Residence 2019

On ne peut rĂŞver programme mieux conçu pour tĂ©moigner de cet «esprit français» Ă  la fois si familier – synonyme de grâce, de finesse, de lĂ©gèretĂ© – et si difficile Ă  dĂ©finir, pour la bonne et simple raison qu’il n’est pas un mais multiple. Camille Saint-SaĂ«ns en est une belle incarnation, auteur de pages tout Ă  la fois si françaises et si… classiques! Et qui de mieux pour le servir que le pianiste Bertrand Chamayou, «artiste en rĂ©sidence» de cette cuvĂ©e 2019 du Gstaad Menuhin Festival, que l’on a pu apprĂ©cier Ă  plusieurs reprises dĂ©jĂ  – dans Schubert revisitĂ© par Liszt en 2014, et dans Ravel en 2016.

Robert Schumann (1810-1856)
BlumenstĂĽck op. 19
Carnaval op. 9

– Pause –

Maurice Ravel (1875-1937)
«Miroirs», 5 pièces pour piano M. 43

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
«Les Cloches de Las Palmas», étude op. 111 n° 4
Mazurkas n° 2 op. 24 & n° 3 op. 66
«En forme de valse», étude op. 52 n° 6

RESERVEZ
https://www.gstaadmenuhinfestival.ch/fr/programme-and-location/concerts-2019/musique-de-chambre-26-07-19

 

 

 

chamayou-bertrand-piano-concert-annonce-classiquenews-recital-critique-classiquenews-gstaad-menuhin-festival-2019

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

Samedi 27 juillet 2019
19h30, Eglise de Saanen
GALA Concert orchestral
Mozart (et Figaro) Ă  Paris I
Patricia Petibon, soprano / La Cetra Barockorchester Basel
Karel Valter, direction

C’est l’une des voix les plus pĂ©tillantes du rĂ©pertoire. Si elle s’est fait connaĂ®tre dans le rĂ©pertoire baroque Ă  la fin des annĂ©es 1990, elle a prouvĂ© depuis qu’elle est Ă  l’aise Ă©galement dans Mozart, Poulenc, la Lulu d’Alban Berg et mĂŞme… Edith Piaf (qu’elle chante en 2018 dans Alchimia, l’ultime crĂ©ation de son dĂ©funt mari Didier Lockwood).

VĂ©ritable star du classique, Ă©gĂ©rie de la Deutsche Grammophon depuis 2008, Patricia Petibon est de passage Ă  Saanen avec le sourire de Figaro… et de ses dames! Ainsi qu’avec le trop rare chevalier Gluck, le plus français des compositeurs allemands.

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Ouverture de l’opĂ©ra «Le nozze di Figaro» K. 492
Cavatine de Barbarina «L’ho perduta… me meschina!» extraite de l’opĂ©ra «Le nozze di Figaro»
Air de la Comtesse «Porgi amor» extrait de l’opĂ©ra «Le nozze di Figaro»
Ouverture de l’opĂ©ra «Mitridate, re di Ponto» K. 87/74a
«Alma grande e nobil core», air pour soprano et orchestre K. 578
«Nel grave tormento», air d’Aspasia extrait de l’opĂ©ra «Mitridate, re di Ponto» K. 87

Christoph Willibald Gluck (1714-1787)
Introduction et Chaconne de l’opĂ©ra «Paride ed Elena» (3e acte, Finale)
«Ah! Si la libertĂ© me doit ĂŞtre ravie», air extrait de l’opĂ©ra «Armide», (3e acte)
«Non, cet affreux devoir je ne puis le remplir» & «Je t’implore et je tremble, Ă´ dĂ©esse implacable», airs extraits de l’opĂ©ra «IphigĂ©nie en Tauride»

– Pause –

Joseph Martin Kraus (1756-1792)
Symphonie en ut mineur VB 142

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
«Fra i pensier piĂą funesti di morte», air de Giunia extrait de l’opĂ©ra «Lucio Silla» K. 135

Christoph Willibald Gluck (1714-1787)
Air d’Alceste «DivinitĂ©s du Styx» extrait de l’opĂ©ra «Alceste»

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Ouverture de l’opĂ©ra «Idomeneo» K. 366
«Oh Smania!… D’Oreste, d’Aciace», scène d’Elettra et air extraits de l’opĂ©ra «Idomeneo»

RESERVEZ
https://www.gstaadmenuhinfestival.ch/fr/programme-and-location/concerts-2019/gala-concert-orchestral-27-07-19

 

 

 

petibon-patricia-concert-critique-annonce-classiquenews-gstaad-menuhin-festival-2019

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

gstaad-menuhin-festival-2019-PARIS-annonce-présentation-classiquenews-582MENUHIN GSTAAD Festival 2019 (Suisse), LOCATION OUVERTE. Le premier festival musical estival en Suisse (à Saanen et à Gstaad là même où Yehudi Menuhin avait repéré des lieux propices à la musique et aux concerts) ouvre sa billetterie : il est enfin possible de réserver ses places, ce pour tous les concerts de l’édition 2019 : une foison de programmes servis par les meilleurs artistes et interprètes de la scène actuelle : chefs, pianistes, chanteurs, orchestres… Le 63è festival Menuhin allie comme à son habitude l’excellence et aussi l’audace, sans omettre aux côtés de l’équilibre de ses propositions, la sensibilisation du classique à tous les publics.

PARIS, JE T’AIME !! Le programme dĂ©taillĂ© de l’ensemble des concerts du 63e Gstaad Menuhin Festival est dĂ©sormais en ligne : assurez-vous les meilleurs places en rĂ©servant directement sur le site du Menuhin Gstaad Festival 2019, ou par tĂ©lĂ©phone au 033 748 81 82.
Du 18 juillet au 6 septembre 2019 : 60 CONCERTS à l’affiche pendant presque 2 mois. Les concerts ont lieu dans les églises du canton (écrins intimistes du Saanenland), ou sous la tente à Gstaad,  ample vaisseau réservé aux grandes célébrations symphoniques, opératiques, événementielles… Il y a pour tous les goûts à Gstaad chaque été.

 

 

 

le GSTAAD MENUHIN FESTIVAL 2019 fĂŞte PARIS !

 

 

 

GSTAAD-MENUHIN-FESTIVAL-2019-festival-&-academy-annonce-teaser-programme-annonce-critique-par-CLASSIQUENEWS-MUSIQUE-CLASSIQUE-OPERA-CONCERTS-ETE-2019

 

 

 

GSTAAD suisse vaches r faux copyright annonce concert menuhin gstaad festival and academy 2018 classiquenews

 

 

GSTAAD MENUHIN Festival 2018

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

gstaad-menuhin-festival-2019-paris-gd-format-artistes-petibon-say-gabetta-annonce-location-par-classiquenewsMOISSON DE TEMPERAMENTS… Cette annĂ©e le Festival suisse fĂŞte PARIS, son thème fĂ©dĂ©rateur. De nombreux artistes français sont prĂ©sents mais pas seulement :
L’Ă©glise de Saanen accueille cette annĂ©e HervĂ© Niquet et son Concert Spirituel dans le «Te Deum» de Charpentier (20.7), Sol Gabetta dans le 2e Concerto de Saint-SaĂ«ns (21.7), Patricia Petibon dans des airs de Mozart et de Gluck (27.7), l’organiste de Notre-Dame de Paris Olivier Latry (28.7), le trompettiste Gábor Boldoczki (29.7), Andreas Ottensamer et Yuja Wang en duo (31.7), Fazil Say dans le «Clair de lune» de Debussy (2.8), Ute Lemper dans des chansons françaises et de cabaret (10.8), Bertrand Chamayou dans le 23e Concerto de Mozart (11.8), Cecilia Bartoli (23.8) ou encore Hilary Hahn dans les deux concertos pour violon de Bach avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen (29.8). On pourra entendre sinon David Guerrier Ă  Château-d’Ĺ’x (22.7), Nuria Rial (5.8), Isabelle Faust (9.8), L’Arpeggiata (15.8) et Maurice Steger (4.9) Ă  Zweisimmen, l’Ensemble Janoska et BirĂ©li Lagrène (8.8), Christophe Rousset (20.8) et Francesco Piemontesi (26.8) Ă  Rougemont, le Quatuor Chiaroscuro (23.7) et Christian Bezuidenhout (27.8) Ă  Lauenen. Quelques-uns parmi les plus de 60 concerts proposĂ©s en 2019…

 

 

gstaad-menuhin-festival-2019-jeunes-talents-concerts-annonce-festivals-musique-classique-actualites-classiquenews

 

________________________________________________________________________________________________

FOCUS GRANDES FORMATIONS :Vous prĂ©fĂ©rez les grands effectifs? RĂ©servez aussi vos soirĂ©es sous la Tente de Gstaad avec Seong-Jin Cho et Manfred Honeck dans «L’Empereur» de Beethoven et la «PathĂ©tique» de TchaĂŻkovski (17.8), «Carmen» en version de concert (24.8), Vilde Frang dans Bruch (25.8), Gautier Capuçon et Mikko Franck dans Haydn et la «Symphonie fantastique» de Berlioz (31.8), Klaus Florian Vogt dans Wagner (1.9), Yuja Wang et Myung-Whun Chung dans le 3e Concerto de Rachmaninov (6.9), qui sont en vente depuis le 20 dĂ©cembre dĂ©jĂ !

 

 

 

gstaad-menuhin-festival-2019-orchestre-tente-annonce-classiquenews-location-ouverte

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

Depuis 2 ans, le GSTAAD Menuhin Festival enrichit son offre numĂ©rique proposant Ă  la relecture et au visionnage permanent, de nombreux contenus vidĂ©os, au sein de son offre « GSTAAD DIGITAL FESTIVAL » – Actuellement, reportage sur l’un des laurĂ©ats de l’AcadĂ©mie de direction d’orchestre, organisĂ©e chaque Ă©tĂ© sous la tente / le jeune maestro Joseph Bastian, laurĂ©at du Neeme Järvi 2016 explique le fonctionnement de la «Gstaad Conducting Academy»

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

RESERVEZ VOS PLACES

boutonreservation

directement sur le site du 63è MENUHIN GSTAAD FESTIVAL :

https://www.gstaadmenuhinfestival.ch/fr/programme-and-location/edition-2019

 

 

 

 

gstaad-menuhin-festival-2019-paris-gd-format-artistes-petibon-say-gabetta-annonce-location-par-classiquenews

 

et aussi les concerts symphoniques spectaculaires
sous la tente de Gstaad