ENTRETIEN avec Pascal Bertin, directeur artistique du Festival de Pontoise

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020ENTRETIEN avec Pascal Bertin, directeur artistique du Festival de Pontoise  -  Nouveau directeur artistique du Festival Baroque de Pontoise, Pascal Bertin précise le positionnement et les pistes de travail à venir. C’est un esprit ouvert et curieux dont les nouvelles perspectives tout en prolongeant l’héritage des années passées, sait renouveler l’idée même de Baroque. Entretien exclusif pour CLASSIQUENEWS.

CLASSIQUENEWS :  Le Festival Baroque de Pontoise prend acte de l’actualité la plus tendue actuellement et offre son propre regard sur la notion de migration, et à travers elle sur la question des migrants. Est ce important pour vous de défendre une vision engagée ? Comment la réussir et pourquoi ce positionnement ?

Pascal Bertin festival baroque de pontoisePASCAL BERTIN : Je laisse à chacun la couleur de son engagement et il n’appartient pas au festival de se positionner sur des questions sociétales ou morales, encore moins de donner des leçons. En revanche, je ne dissocie pas le geste artistique de la parole politique, pas politicienne mais politique au sens de la civilité. D’une façon historique puisque nous pratiquons des répertoires anciens: « qu’a voulu dire le compositeur à ses contemporains ? »  « s’est-il opposé à un courant ou s’agit-il d’une oeuvre de commande ? » mais aussi d’une façon moderne en nous demandant comment cette pièce nous parle aujourd’hui et peut-on lui trouver un écho dans l’actualité ?
Je ne veux pas d’une attitude muséale pour ce festival. Le public n’arrive pas en calèche, emperruqué et en haut de chausses, je laisse cela à d’autres. Je suis comblé si les gens qui viennent écouter un concert se remettent en question sur des a priori qu’ils peuvent avoir depuis toujours. Sur le féminisme l’année dernière, sur les migrations cette année. Mais les thèmes sociaux que nous choisissons tous les ans sont toujours inspirés par les compositeurs que nous choisissons de célébrer

CLASSIQUENEWS : Vous faîtes ainsi évoluer la notion même de Baroque… Quel avenir pour la musique baroque selon vous ? Et que défendrez vous particulièrement dans les années à venir pour renouveler le répertoire ?

PASCAL BERTIN : Le mot baroque pour définir la musique du 17e ou 18e siècle n’est absolument pas historique, c’est Robert Veyron-Lacroix , professeur de clavecin au Conservatoire de Paris qui l’utilise en premier au début des années 50. Mon projet pour le festival était de revenir au sens étymologique: « étrange, irrégulier, bizarre » sans toutefois renier le grand répertoire qui d’ailleurs forme l’essentiel de ma propre personnalité artistique. Une phrase lachée au cours d’une interview est devenue assez représentative du festival: « Le baroque n’est pas qu’une époque ».
Pour répondre à votre dernière question, Il y a quelque chose de paradoxal dans l’idée de renouveler un répertoire qui n’a rien produit de nouveau depuis 250 ans. c’est donc l’interprétation qui évolue. Bonne nouvelle, la pratique historiquement informée n’a jamais été aussi riche. Il y a les grands ensembles issus des années 80 qui continuent de porter cette esthétique, les jeunes sortant des conservatoires supérieurs européens poussent la recherche beaucoup plus loin que leurs ainés et proposent de nouveaux axes de travail dont le plus important me semble être l’improvisation. Dans le même temps, les instrumentistes classiques qui regardaient autrefois la musique ancienne avec un peu de condescendance ont pris le sujet à bras le corps et ont acquis des connaissances musicologiques qui leur offre une place importante dans le paysage de la musique ancienne. Notre répertoire s’enrichit donc chaque jour de nouvelles forces vives.

CLASSIQUENEWS : Votre programmation 2020 veille à l’équilibre et à la diversité des formes et des œuvres : récital chambriste, œuvres sacrées en question, présence des instrumentistes au profil atypique… Comment avez vous conçu le cycle 2020 et selon quel fonctionnement d’une œuvre à l’autre ?

PASCAL BERTIN : La pluridisciplinarité a toujours été l’identité du festival, c’est ce qui en fait la richesse, c’est aussi ce qui nous permet les partenariats divers avec les théâtres et salles de spectacle du territoire qui ne sont pas particulièrement spécialisés en musique classique. Nous cherchons ensemble des projets qui peuvent rassembler nos publics respectifs. Je n’arrive pas chez eux en terrain conquis, ils connaissent leur public, ils sont aussi forces de proposition et me font découvrir des projets auxquels je n’aurais pas forcément pensé au départ.
Il y a une joie très égoïste à diriger un festival, on se fait d’abord plaisir et on espère que ce plaisir sera partagé. Heureusement cet enthousiasme parfois intempestif peut être tempéré par l’équipe expérimentée qui travaille autour de moi. C’est tous ensemble que nous équilibrons la programmation.

Propos recueillis en septembre 2020

FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE, à partir du 25 septembre 2020 : LIRE ici notre présentation générale, temps forts, thématique 2020…

35̬me FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE : 25 sept 2020 Р21 juin 2021 (Migrazione)

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 202035ème FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE : 25 sept 2020 – 21 juin 2021. Pour sa nouvelle édition, le premier festival de musique Baroque en ÃŽle de France, célèbre les Italiens hors d’Italie, soulignant les bénéfices de cette « migrazione » active, culturelle, humaine, musicale… La thématique n’hésite pas à relayer l’actualité géopolitique actuelle, en soulignant les apports et bénéfices des échanges migratoires, sources d’enrichissement et de fraternité.

 

 

 

« MIGRAZIONE ». DES ITALIENS HORS D’ITALIE
Le Festival Baroque de Pontoise 2020
DU 25 SEPTEMBRE 2020 AU 21 JUIN 2021

 

 

 

 

Migrazione_festival_Baroque_pontoise_toutelacultureMIGRATIONS MUSICALES… « Concerts, artistes, divas, ténors et castrats, d’églises cantates, fugues, sonates et d’arpèges bizarres, trémolo et cadence… autant de termes qui disent l’empire de l’Italie dans l’histoire musicale, en particulier à l’âge baroque. « L’influence de l’Italie est omniprésente en France, elle l’est tout autant dans le reste de l’Europe. » Les parfums d’Italie sont multiples… Voilà ce qu’illustre avec passion et générosité la programmation festive du Festival Baroque de Pontoise, conçue par son directeur artistique le contre ténor Pascal Bertin.

2020 marquent de nombreux anniversaires : Caldara et Bononcini (350e), Rossi (450e), Beethoven et Tartini (250e). « On y trouve justement beaucoup d’italiens qui ont fait rayonner leur art dans toutes les cours européennes. Comment ce pays, qui a littéralement colonisé culturellement toute l’Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, peut-il redouter aujourd’hui l’apport d’autres cultures, et plus précisément celles du sud ? « interroge le Festival, non sans acuité pertinente.
C’est surtout une formidable réflexion sur la mobilité, les migrants, les échanges culturels entre les nations que propose le Festival à partir de septembre 2020. l’honneur donc les musiques de Vivaldi, Cavalli et Caldara, ou les trop méconnus Bembo ou Leone … Artistes invités pour ce voyage en métissages et rencontres exceptionnels, dès le 25 septembre 2020 : Chantal Santon Jeffery, Stéphanie-Marie Degand et La Diane Française, Jean-François Novelli, Roman Vaille et Olivier Broche, Mariana Flores, Leonardo García Alarcón et Cappella Mediterranea, Jean-Luc Ho, Céline Scheen, Damien Guillon et Le Banquet Céleste, David Bobée, Sébastien D’Hérin et Les Nouveaux Caractères, Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique, Vincent Lièvre Picard et Florent Albrecht, Virgile Roche, Jérôme Hantaï et Spes Nostra, Waed Bouhassoun, Moslem Rahal et Orpheus XXI…

Mais aussi Emiliano Gonzalez Toro et I Gemelli, Hugo Reyne et les élèves du Conservatoire de Paris, Rosemary Standley et Dom La Nena, Julie Depardieu, Stanislas de la Touche, Florentino Calvo et Spirituoso, Stéphanie Petibon et La Lumineuse, Florence Beillacou et l’Académie des Lynx, Olivier Fortin et Masques, Marco Horvath et Faenza, Edoardo Torbianelli, Marc Hantai et le Teatro d’Arcadia, Catalina Vicens et Servir Antico.
Comme l’an dernier, le Festival invite à son cycle musical en deux parties : la première festivalière, « Acte 1 », du 25 septembre au 17 octobre 2020, suivie de l’ « Acte 2 », saisonnière, jusqu’au 21 juin 2021.

 

 

 

IDENTITÉ, CULTURE, MIGRATION…

 

Autour de la thématique forte cette année de la «  Migrazione » / migration, le Festival Baroque de Pontoise interroge la migration au sens large : les arts, les personnes, les savoir-faire. « En 2020, nous célébrerons quelques anniversaires importants, Caldara et Bononcini (350e), Rossi (450e), Beethoven et Tartini (250e). On y trouve justement beaucoup d’Italiens qui ont fait rayonner leur art dans toutes les cours européennes. Comment ce pays, qui a littéralement colonisé culturellement toute l’Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, peut-il redouter aujourd’hui l’apport d’autres cultures, et plus précisément celles du Sud ?
Musique, danse, littérature, tous les champs de la création nous seront ouverts pour inciter chacun à réfléchir sur la mobilité des arts, des personnes et la richesse des métissages qui ont fait l’identité culturelle de la France, l’Espagne, l’Angleterre, l’Autriche ou l’Allemagne. Qu’est-ce qu’une identité culturelle ? Pourquoi l’appropriation s’accompagne si souvent de l’oubli des origines ? » précise Pascal Bertin, directeur artistique du Festival.

 

 

 

LE BAROQUE N’EST PAS QU’UNE ÉPOQUE

 

Pascal Bertin festival baroque de pontoiseLa question est ainsi posée, question brûlante dans notre actualité traversée de scandales et de réactions éruptives, liés aux migrants. Tout en questionnant les crispations de nos sociétés modernes, Pascal Bertin envisage aussi des champs d’exploration élargis pour le Festival Baroque de Pontoise : « Si je devais mentionner une autre thématique, je parlerais de la nouvelle identité du Festival. L’adjectif baroque ne qualifie plus uniquement un répertoire compris entre l’Orfeo de Monteverdi et la mort de Bach, nous nous intéressons à son sens étymologique: étrange, irrégulier, bizarre, excentrique, ce qui nous ouvre de larges perspectives. « Le baroque n’est pas qu’une époque », ajoute-t-il. Ainsi reformulé et contextualisé, le Baroque en musique esquisse des expériences inédites : des perspectives prometteuses, désormais à suivre à Pontoise.

 

 

 

TEMPS FORTS 2020
________________________________________________________________________________________________

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020La programmation 2020 a le souci de l’équilibre entre les ensembles très connus et les émergents, entre les programmes très pointus musicologiquement et ceux qui sont symboliquement plus accessibles et mieux connus, entre spectacles strictement musicaux et ceux qui font appel à d’autres modes d’expression, entre répertoires patrimoniaux et créations. Parmi les temps forts du Festival Baroque de Pontoise, voici nos coups de cœur :

 

 

Duels ! (soirée d’ouverture du festival, création)
Rivalité amicale et musicale entre la France et l’Italie
La Diane Française (Stéphanie-Marie Degand, direction)
Chantal Santon-Jeffery, soprano
Le 25 septembre 2020, 20h30
Eglise Notre-Dame de Pontoise
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-25-septembre-2020-20h30-la-diane-francaise-eglise-notre-dame-pontoise

 

Donne di Cavalli / Cappella Mediterranea
Un concert qui fait lien avec le thème de l’année dernière puisqu’il parle de compositrices. Focus sur la personnalité d’Antonia Bembo, musicienne vénitenne admirée par Louis XIV à qui elle dédia l’essentiel de sa musique et qui la prit sous sa protection jusqu’à sa mort. La Capella Mediterranea, Mariana Flores, soprano / Leonardo Garcia Alarcon, direction.
Le 27 septembre 2020, 17h
Cathédrale Saint-Maclou
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/dimanche-27-septembre-2020-17h00-mariana-flores-soprano-la-capella-mediterranea-cathedrale-saint-maclou-pontoise

 

 

 

 

Stabat Mater de Pergolesi,
2 versions particulières
Le Banquet Céleste et Les Nouveaux Caractères

Damien Guillon, Céline Scheen et Le Banquet Céleste nous proposeront la version réorchestrée par J S Bach sur le texte du psaume 51.
Le 1er octobre 2020, 20h30
Cathédrale Saint-Maclou
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/jeudi-1-octobre-2020-20h30-le-banquet-celeste-cathedrale-saint-maclou-pontoise

 

 

Les Nouveaux Caractères dirigés par Sebastien D’Hérin quant à eux, donneront la version originale de Naples, mise en scène par David Bobée et Caroline Mutel qui nous offriront une réflexion contemporaine sur la migration
Le 9 octobre 2020, 20h30
Pontoise, Points Communs
 https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-9-octobre-2020-20h30-les-nouveaux-caracteres-theatre-des-louvrais-points-communs-pontoise

 

 

 

 

Partitas pour clavier de Jean Sébastien Bach par Jean-Luc Ho
Cette coproduction souligne l’enracinement territorial du Festival Baroque de Pontoise. Sur les 6 partitas composées par le Cantor, 3 sont ici jouées à Cergy le 2 Octobre et 3 à l’abbaye de Royaumont le 4. Dans chaque lieu, 3 clavecins différents, dont chaque couleur correspond au mieux à chaque partita.
Les 2 et 4 octobre 2020 : 20h30 / 15h30
Cergy, église Saint-Christophe
Abbaye de Royaumont
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-2-octobre-2020-20h30-jean-luc-ho-clavecin-eglise-saint-christophe-cergy

 

 

 

 

Les voix lointaines / Orpheus  XXI
Après avoir évoqué la migration des œuvres, des instruments et des esthétiques, la première partie du festival s’achève ainsi avec les histoires humaines souvent dramatiques des migrations. La genèse de l’ensemble Les voix lointaines se trouve dans la jungle de Calais et dans un camp de réfugiés de Thessalonique lors de visites de Jordi Savall. Les musiciens exceptionnels qui le composent savent mieux que quiconque ce que peut être un déracinement.
Le 17 octobre 2020, 20h30
Pontoise, Le Dôme
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/samedi-17-octobre-2020-20h30-orpheus-XXI-dome-pontoise

 
________________________________________________________________________________________________

CONSULTEZ LA PROGRAMMATION COMPLETE sur le site du festival de Pontoise 2020 :
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/

Festival Baroque de Pontoise
2 rue des P̢tis Р95300 Pontoise
01 34 35 18 71 – info@festivalbaroque-pontoise.fr

________________________________________________________________________________________________

 

 

tous les concerts, les modalités de réservation, cliquez sur l’affiche 2020 :

pontoise festival baroque 2020 migrazione annonce concerts critique par classiquenews