FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE : ANAMORFOSI

festival baroque de pontoise 2021 2022 concerts critiques annonces classiquenews MENSONGESPONTOISE, Festival Baroque 2021. Sam 23 oct 2021, 20h30. ANAMORFOSI. Le Poème Harmonique. Sacré, profane ; amour sacré, amour profane, ferveur et désir sensuel… s’égalent à l’âge baroque où les compositeurs n’hésitent pas à utiliser la même musique pour des textes différents, sacrés et profanes. Ecoutez le Pianto della Madonna où Monteverdi reprend note à note son bouleversant Lamento d’Arianna ne changeant que le texte, passant sans réserve aucune du sacré au lyrique profane ; ou encore à Sì dolce è’l martire qui garde la tendresse chaloupée d’une page amoureuse, Sì dolce è l’tormento. L’incarnation est ainsi : l’humain est au monde par une langue et des accents sensuels, quelque soit le contexte, sacré ou profane.

CLIC D'OR macaron 200Le programme présenté à Pontoise, reprend le sommaire d’un cd thématique qui fut en son temps (enregistré en 2018, édité en sept 2019) couronné par un CLIC de CLASSIQUENEWS : « … Au carrefour du profane et du sacré, se développe une même musique, constante et touchante par ses aspérités passionnelles. En hymnes sacrés ou en vers madrigalesques, l’écriture musicale ne varie pas, mais elle modifie son sens selon les paroles associées : il n’y a donc pas de « métamorphoses » comme nous l’explique le Poème Harmonique qui du reste nous parle aussi d’anamorphoses (le titre du cd : intitulé plus adapté à ce dont il est question : une même chose dont l’aspect varie selon le point de vue) ; tout du moins, il s’agit ici d’un changement de paroles, donc superficiel ; un changement d’enveloppe (linguistique) ; les vertiges de la musique eux sont toujours invariables, constants.
« Vers 1630 en Italie, un voyageur franchit le seuil d’une église. Double vertige ! Tandis que l’œil se perd dans la profusion baroque, l’oreille croit rêver. Quels sont ces bruits de bataille, ces plaintes amoureuses, ces disputes théâtrales qui ont remplacé les cantiques ? »…

Ainsi est résumé le prétexte de ce nouveau programme que l’ensemble de Vincent Dumestre a déjà éprouvé en concert. A quelques pertes de tension près et de faiblesses (bien anecdotique) dans le parcours musical, nous tenons là un cycle de perles baroques captivant, où brillent surtout les jeunes voix actuelles, la soprano Déborah Cachet en tête, voix aux fulgurances naturelles et sincères, irrésistible. Dramatiques et introspectives, articulées et flexibles…. ». Le programme inclut dans sa version étoffée le Miserere d’Allegri :  joyau polyphonique  transfiguré par un retour aux manuscrits, ainsi qu’une ornementation  exaltée. Ultime métamorphose, par l’improvisation, d’un faux-bourdon devenu chef-d’œuvre et quintessence du baroque.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

Samedi 23 Octobre 2021 | 20h30
Église Notre-Dame, Place Notre-Dame, 95300 Pontoise

INFOS & RÉSERVATIONS
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/samedi-23-octobre-2021-20h30-le-poeme-harmonique-cathedrale-saint-maclou-pontoise

 

 

ANAMORFOSI
Å’uvres de Allegri, Cavalli, Monteverdi, Rossi
Le Poème Harmonique
(direction : Vincent Dumestre) / 
Déborah Cachet, Marthe Davost, Marie Théoleyre, sopranos
Anaïs Bertrand, alto
Nicholas Scott, Jan Van Elsacker, ténors
BenoÃŽt Arnould, Romain Bockler, barytons
Virgile Ancely, basse
Fiona-Émilie Poupard, Mira Glodeanu, violons
Adrien Mabire, cornet
Lucas Peres, lirone
Françoise Enock, violone
Sara Agueda Martin, harpe
Marouan Mankar Bennis, orgue
Vincent Dumestre, théorbe

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

POEME-HARMONIQUE-ANAMORFOSI-allegri-monteverdi-marazzolli-mazzochi-cd-review-critique-cd-classiquenews-vincent-dumestreLIRE aussi notre critique complète du CD ANAMORFOSI – CLIC de CLASSIQUENEWS de sept 2019 : … « le programme des afflictions sacrées, se poursuit avec les larmes de Marie au sépulcre (Monteverdi : « Maria quid ploras »), belle éloquence linguistique où chaque voix pèse, articule, nuance l’élan collectif. Même expressivité caractérisée et dans une ampleur suave et flexible dans le dernier épisode collectif, « Pascha concelebranda », prière à plusieurs qui captive par la diversité des effets et des nuances expressives du chant, entre drame profane, cantate sacrée, dramma opératique… tout en louant Jésus et le miracle final de sa Résurrection…. » :
https://www.classiquenews.com/cd-critique-anamorfosi-allegri-marazzoli-monteverdi-le-poeme-harmonique-juin-2018-1-cd-alpha/

 

 

 

 

 

 

 

Festival Baroque de Pontoise 2021. GESUALDO : La légende noire

Guilde-des-mercenaires-festival-baroque-de-pontoise-gesualdo-annonce-concert-classiquenewsPONTOISE. Ven 22 octobre 2021. La Guilde des Mercenaires dévoile « La légende noire ». Celle de l’illustre compositeur italien Carlo Gesualdo, réinventeur du madrigal maniériste, inquiet, ténébreux, d’une mélancolie saturnienne comme son âme. Gesualdo est aujourd’hui célèbre autant pour ses partitions que les péripéties scandaleuses de sa vie personnelle : « Après avoir assassiné sa première femme et l’amant de celle-ci, puis s’exilant pour revenir, se remariant avec une seconde épouse qu’il martyrisa (il fut aussi accusé du meurtre de son propre enfant), Carlo Gesualdo est au cÅ“ur de nombreuses histoires et légendes noires ». Prince d’une instabilité psychique dangereuse, Carlo Gesualdo n’en est pas moins un génie musicien, capable de réformer totalement l’écriture madrigalesque, un genre réservé à l’élite et aux patriciens et qui semble avoir été sa forme d’expression la plus aboutie.
GESUALDO-carlo-prince-assassin-classiquenews-concert-festival-baroque-de-pontoise-legende-noireAu programme du concert, accents des ténèbres, ferveur tendue, contrastée, constellée de chromatismes et de dissonances polyphonique du Livre VI de madrigaux, composé 2 ans avant sa mort (à Gesualdo le 8 sept 1613). Dans une orchestration inédite associant orgue, cornets, trombone et basson, chaque madrigal diffuse sa propre intensité incarnée ici par 5 chanteurs.

CARLO GESUALDO : La légende noireboutonreservation
Vendredi 22 Octobre 2021 | 20h30
Église Notre-Dame, Place Notre-Dame, 95300 Pontoise

La Guilde des Mercenaires
(direction : Adrien Mabire)

Violaine Le Chenadec, soprano
Léa Trommenshlager, soprano
Anaïs Bertrand, mezzo-soprano
Clément Debieuvre, ténor
Renaud Bres, baryton-basse

Benoît Tainturier, cornets
Alexis Lahens, trombone
Abel Rochbach, trombone
Jérémie Papasergio, basson
Yoann Moulin, orgue
Adrien Mabire, cornets

Programme : Å’uvres de Gesualdo et contemporains

RÉSERVEZ VOS PLACES ici :

https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-22-octobre-2021-20h30-la-guilde-des-mercenaires-eglise-notre-dame-pontoise

PONTOISE. Dim 17 oct 2021. GLI ANGELI : MEMBRA JESU NOSTRI – Buxtehude / Dayer

GLI-ANGELI-stephan-MacLeod-Festival-baroque-de-pontoise-classiquenewsPONTOISE. Dim 17 oct 2021, 17h. GLI ANGELI : MEMBRA JESU NOSTRI. L’ensemble fondé par Stephan McLeod, Gli Angeli aborde le cycle spirituel de Buxtehude qui influençca JS Bach lui-même : Membra Jesu Nostri. C’est un pilier de la musique baroque sacrée germanique qui exprime avant l’auteur des Passions selon Saint-Mathieu et saint-Jean, doutes, vertiges, espérance du pêcheur. « Jusqu’aux fameuses Abendmusiken de Lübeck, la musique en Allemagne, n’existe en effet que dans la rue, pendant les services religieux et chez les nobles. Buxtehude va grandement contribuer à changer la donne. Il est un grand passeur, un partageur de musique.» . Le compositeur contemporain Xavier Dayer s’inspire de monuments du répertoire pour tisser de nouvelles textures musicales, en témoigne l’oeuvre qu’il a produit en prolongement de celle de Buxtehude.

PONTOISE, Cathédrale Saint-Maclou
Dimanche 17 octobre 2021, 17h

BUXTEHUDE – DAYER : MEMBRA JESU NOSTRI
Gli Angeli Genève et Ensemble Contrechamps
(direction Stephan MacLeod)

RÉSERVEZ VOS PLACESboutonreservation
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/dimanche-17-octobre-2021-17h00-gli-angeli-geneve-ensemble-contrechamps-cathedrale-saint-maclou-pontoise

Miriam Feuersinger, Aleksandra Lewandowska, sopranos
Alex Potter, contre-ténor
Thomas Hobbs, ténor
Stephan MacLeod, basse
Leila Schayegh, Eva Saladin, violon
Garance Boizot, Nicholas Milne,
Lucile Boulanger, Joshua Cheatham, violes de gambe
Michael Chanu, violone
Matthias Spaeter, luth et guitare
Felix Knecht, violoncelle
Francis Jacob, orgue positif et clavecin
Susanne Peters, flûte
Béatrice Laplante, hautbois
Megumi TAabuchi, clarinette
Elise Jacoberger, basson
Charles Pierron, cor

Programme : Å’uvres de Buxtehude, Dayer

Festival Baroque de Pontoise : Thomas Dolié en bad boy

thomas-dolie-opera-festival-baroque-de-pontoise-2021-annonce-critique-opera-classiquenewsPONTOISE. Ven 15 oct 2021, 20h30. «  MAUVAIS GENRE ». Le baryton Thomas Dolié joue les bads boys et incarne les personnages et héros noirs de l’opéra français, mis en musique par Lully, Mouret, Rameau… son timbre de basse-taille lui permet en effet d’endosser des figures multiples, personnages pervers ou déités haineuses et effrayantes aux pouvoirs non moins terrifiants : des Huascar ou Abramane (chez Rameau) aux divinités et allégories : Furie, Haine ou Jalousie ainsi que prendre les armes de la déesse de la guerre Bellone, sans omettre de se travestir en redoutable Méduse, voire en vieille amoureuse aigrie délirante Ragonde (chez Mouret)…

PONTOISE, église Notre-Dame
Vendredi 15 Octobre 2021 | 20h30
MAUVAIS GENRE

Thomas Dolié, baryton
La Diane Française
(direction Stéphanie-Marie Degand)

Programme : Å’uvres de Rameau, Mouret, Lully
Église Notre-Dame, Place Notre-Dame, 95300 Pontoise

RÉSERVEZ VOS PLACES
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-15-octobre-2021-20h30-la-diane-francaise-eglise-notre-dame-pontoise

36è Festival Baroque de PONTOISE : concert inaugural (25 sept 2021)

festival baroque de pontoise 2021 2022 concerts critiques annonces classiquenews MENSONGESPONTOISE, Dôme. Samedi 25 sept 2021, 19h. Soirée de présentation 36è Festival. Avec La Diane Française. Chaque année, le Festival Baroque de Pontoise organise sa traditionnelle soirée d’inauguration. Paroles de bienvenue des élu.e.s, présentation de la saison par le directeur artistique Pascal Bertin, montage vidéo des événements qui ponctueront la saison et petit concert en forme d’avant-goût (par les instrumentistes de l’ensemble La Diane Française, marquant ainsi sa troisième année de résidence)… le concert est gratuit mais n’oubliez pas de réserver vos places !

 

SOIRÉE DE PRÉSENTATION DU 36E FESTIVAL
La Diane Française
(direction : Stéphanie-Marie Degand)

Lieu : Dôme, Place de l’Hôtel de Ville, 95300 Pontoisefestival-baroque-de-pontoise-mensonges-2021-classiquenews
Gratuit sur réservation / réservez ici
https://festivalbaroque-pontoise.notre-billetterie.fr/formulaire?dial=sommaire
Soirée de présentation du 36e Festival

 

 

Toutes les infos sur le site du Festival baroque de Pontoise
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/samedi-25-septembre-2021-19h00-inauguration-la-diane-francaise-dome-pontoise

 

 

_____________________________________________________________

 

 

Prochains concerts du 36è Festival Baroque de Pontoise : Ven 1er octobre (Madrigaux de Monteverdi, Frescobaldi, Luzzaschi… Les Arts Flo, Paul Agnew / Cat Saint-Maclou, Pontoise), sam 2 oct (Ma p’tite chanson, chant, ukulélé, accordéon / Th de l’usine, Eragny-sur-Oise), dim 3 oct (17h : Récital Pierre Hantaï, clavecin / Hommage à Gustav Leonhardt, Eg st-Christophe, Cergy)…
PLUS D’INFOS : https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/programmes/acte-1-du-1er-octobre-2021-au-23-octobre-2021

 

 

 

 

Festival Baroque de PONTOISE 2021 : dès le 25 sept 2021.

logo_festival baroque pontoise festival annonce classiquenews FBP2021Festival Baroque de PONTOISE 2021 : dès le 25 sept 2021. L’édition 2021 / 2022 du Festival Baroque de Pontoise, en connexion étroite avec l’actualité, s’intéresse aux « mensonges », donc aux légendes urbaines, vraies fausses rumeurs, fakenews florissantes aujourd’hui, terreaux des théories complotistes les plus délirantes mais pourtant partagées sur les réseaux sociaux. Plus que jamais, la vérité doit être dévoilée et diffusée selon le souci d’Apaté (*), « voltairienne convaincue qui faisait sienne la phrase du philosophe : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ».

 

 

MENSONGES ! Démêler le vrai du faux …

Transcriptions, fausse attribution, pastiches, détournements…
 

 

En artisan d’un débat ouvert et raisonné, Pascal Bertin directeur artistique du festival,Pascal Bertin festival baroque de pontoise souhaite démêler le vrai du faux : « En 2021-22, nous fêterons le 500e anniversaire de Josquin Desprez dont quelques dizaines de pièces signées de sa main n’en sont pas. Le 350e anniversaire de Tomaso Albinoni, mondialement connu pour un Adagio qu’il n’a pas écrit. Le 100e anniversaire de Camille Saint-Saëns, fanatique de Rameau qui fait mentir ceux qui pensent que le renouveau baroque date des années 60.

« (…) Nous parlerons des erreurs ou des canulars de musicologues, des transcriptions, réorchestrations, mais également de ce qui nous tient à cœur : le grand mensonge de l’imperméabilité des genres, des styles et des disciplines. On retrouvera tous les croisements culturels et temporels, artistiques et sociétaux qui deviennent l’identité même du festival. Prenez plaisir et soyez curieux, la vérité se cache dans la qualité de nos propositions. »

______________

*Apaté : déesse grecque de la duperie de la tromperie et de la fraude

Le mot du directeur artistique Pascal Bertin :
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/le-festival/le-mot-du-directeur-artistique-pascal-bertin

 

festival baroque de pontoise 2021 2022 concerts critiques annonces classiquenews MENSONGES

 

 

 

 

 

TEMPS FORTS 2021

ACTE I
________________________________________

 

 

 

25 sept, 19h РPontoise, le D̫me
Soirée de présentation
Présentation de la programmation par Pascal Bertin
Avec intervention de l’ensemble La Diane Française, en résidence depuis 3 ans. Concert gratuit sur réservation préalable.

 

 

 

Ven 1er oct, 20h30
Cathédrale Saint-Maclou
Du Profane au sacré : Les Arts Florissants (Paul Agnew, direction)
Vraies fausses contrefactas / contrefaçons dans le style madrigalesque italien… signées Aquilino Coppini / œuvres de Monteverdi, Frescobaldi, Merulo, Luzzaschi…

 

 

 

Dim 3 oct, 17h
Eglise Saint-Christophe, CERGY
Pierre Hantaï, Hommage à Gustav Leonhart
A la suite de G Leonhardt, P Hantaï accrédite les bienfaits de la transcription… et joue les Sonates et Partitas pour violon, au clavecin, ainsi que JS Bach lui-même le faisait ajoutant à l’envi autant d’harmonies nouvelles.

 

 

 

Ven 8 oct, 20h30
Eglise Saint-Aubin, ENNERY
Le vrai du faux : Josquin Desprez
L’ensemble légendaire Clément Jannequin et Dominique Visse dévoile 10 chansons frauduleusement attribuées à Desprez, mises en regard avec les partitions authentiques : pour célébrer les 500 ans du génie de la Renaissance française, rien de mieux que de juger sur pièces.

 

 

Sam 9 oct, 20h30
Le Figuier blanc, ARGENTEUIL
Création : BACH MINIMALISTE
Et si l’énergie rythmique de Bach pouvait dialoguer avec les Minimalistes du XXè ? Compagnie La Tempête / Simon-Pierre Bestion, direction

 

 

 

Jeu 14 oct, 20h30
Théâtre de POISSY
MONTEVERDI : Orfeo
En 1607, encore madrigalesque dans l’écriture, Monteverdi « invente » l’opéra italien : un drame où s’incarne (de façon monodique), les individualités désirantes et souvent tragiques : le mythe d’Orphée en témoigne : le poète de Thrace parviendra-t-il à dominer ses passions pour reconquérir le cœur de son aimée Eurydice ? Et qu’a-t-il à proposer à Caron puis Pluton pour pénétrer aux enfers et ravir sa défunte épouse qui lui a été arrachée ?
Avec Emiliano Gonzalez Toro qui chante le héros et dirige son ensemble I Gemelli.

 

 

 

Ven 15 oct, 20h30
Eglise Notre-Dame de PONTOISE
MAUVAIS GENRE : airs d’opéras pour baryton
Thomas Dolié, baryton / La Diane Française
Dans l’opéra baroque, la voix de basse-taille incarne les forces spectaculaires souvent terrifiantes : Abramane ou Huascar, mais aussi personnification des Jalousie, Haine, Bellone (déesse de la guerre), Méduse ou Ragonde, la vieille amoureuse… œuvres de Rameau, Mouret, Lully…

 

 

 

Dim 17 oct, 17h
Cathédrale Saint-Maclou, PONTOISE
BUXTEHUDE – DAYER : l’ensemble Gli Angeli (Stephan MacLeod, direction) joue Buxtehude et les Å“uvres du compositeur contemporain Xavier Dayer, très inspiré par l’imaginaire sonore baroque. Création contemporaine.

 

 

 

Sam 23 oct, 20h30
Eglise Notre-Dame de PONTOISE
ANAMORPHOSI / Le Poème Harmonique
Monteverdi illustre la perméabilité des genres sacrés et profanes, recyclant des airs d’opéras en prières sacrées : ainsi son Lamento d’Arianna devient note pour note (et avec un autre texte), il Pianto della Madonna. Au programme aussi, la Miserere d’Allegri, joyau plyphonique restitué dans une version autographe méconnue…

 

 

 

 

 

 

ACTE II
________________________________________

 

 

 

Mar 16 nov, 19h30
Le Dôme, PONTOISE
GALILEO GALILEI
Et pourtant elle tourne ! Galilée disait vrai mais l’Inquisition a décida autrement, organisant l’assassinat du scientifique sincère et juste. A travers le dialogue entre le maître et l’enfant, les interprètes dévoilent les délices d’une exploration musicale et spatiale à la découverte des interrogations de la Renaissance et du Baroque : œuvres du père et du fils Galilei (Michelangelo et Vincenzo)… Spectacle Jeune public (dès 6 ans). Par l’Académie des Lynx, la Compagnie La Lumineuse.

 

 

 

Mar 30 nov, 20h30
L’imprévu, ST OUEN L’AUMONE
Tapanak / Canticum Nuovum (Emmanuel Bardon, direction)
Embarquez sur l’arche (Tapanak) et accostez sur une terre idyllique et nouvelle… musiques anciennes d’Arménie, des Balkans et du Moyen-Orient
Spectacle Jeune public dès 7 ans

 

 

 

Mer 1er décembre 2021, 20h30
Pts Communs-Théâtre des Louvrais, PONTOISE
HIGHLANDS
La Compagnie de danse Mal Pelo présente son dernier volet de la Tétralogie inspiré par les musiques de JS Bach.

 

 

 

Mer 22 décembre 2021, 20h30
CANTATES DE BACH
Eglise Notre-Dame, PONTOISE
Cantate BWV 82, … Lambert Wilson, baryton. La Diane Française

 

 

 

Sam 5 février 2022, 20h30
Eglise Notre-Dame, PONTOISE
BRUITS DE GUERRE ET DE BATAILLES
Elèves du Conservatoire de Paris / Hugo Reyne, direction
Couperin, Biber, Lully, Philidor évoquent les paysages de guerre, le fracas des armes…

 

 

 

Ven 8 avril 2022, 20h30
Conservatoire à rayonnement régional, CERGY
UN CLAVECIN CHEZ PROUST
A l’époque où Proust compose A la recherche du temps perdu, le mouvement pour la musique ancienne et les instruments anciens se précise ; Proust lui-même cite dans son texte des œuvres baroques et aussi le clavecin ou l’épinette… Olivier Baumont, clavecins.

 

 

 

Sam 28 mai 2022, 18h30
Musée de la Renaissance, ECOUEN
A BYRD CELEBRATION
Ensemble Près de votre oreille / R Pharo, direction
Hommage au compositeur britannique William Byrd (Messe à 4 voix, œuvres pour consort de violes de gambe…), astre méconnu au début du Baroque.

 

 

 

TOUTES LES INFOS / RÉSERVATIONS
sur le site du Festival Baroque de Pontoise 2021 :
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/programmes/thematique-2021-2022

 

 

 

BROCHURE / Programmation complète des actes I et II
________________________________________

Téléchargez ici la brochure 2021 2022
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/images/presse/Brochure_FBP_2021-bd.pdf

 

 

 

RÉSERVATIONS
________________________________________

• Par internet
Billetterie en ligne
www.festivalbaroque-pontoise.fr

• Par correspondance
En retournant ce bulletin accompagné du réglement par chèque à :
Festival Baroque de Pontoise/AOND
2, rue des P̢tis Р95300 Pontoise.
• Au bureau du festival
2, rue des P̢tis Р95300 Pontoise
Du 7 septembre 2021 au 28 mai 2022 Le mardi et le vendredi : 14h30 – 18h Le samedi* : 10h30 – 13h

• Le jour des concerts
Dans la limite des places disponibles. Billetterie ouverte 30 min avant l’heure de début du concert.

• Renseignements billetterie
Du mardi au vendredi à partir de 14h30 Le samedi* à partir de 10h30
T. 01 34 35 18 71
ou reservation@festivalbaroque-pontoise.fr
* du 7 septembre au 23 octobre 2021 seulement.

 

 

 

PROTOCOLE SANITAIRE – COVID-19
________________________________________

La présentation du pass sanitaire est obligatoire pour accéder aux concerts
www.festivalbaroque-pontoise.fr
rubrique Autour du festival/Nos engagements/Covid-19

 

 

REPLAY / VIDEO
________________________________________

Pou ceux qui ne peuvent pas se déplacer au concert, le Festival Baroque de Pontoise enregistre et diffuse en streaming certains des concerts de sa nouvelle saison 2021 2022. Retrouvez sur le site du Festival, les programmes accessible sur la toile en replay :
www.festivalbaroque-pontoise.fr rubrique Médias
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/programmes/medias-videos-interviews-captations-concerts

 

 

 

 

 

 

Festival Baroque de Pontoise. L’opérabus sur les routes du Vexin

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE 2021 : 14 – 16 juin 2021 : sur les routes du Vexin. En juin 2021, le FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE propose une nouvelle expérience de l’itinérance grâce à l’Operabus qui présente un opéra miniature sur les routes du Vexin. L’opéra voyage au plus près des territoires, hors des théâtres urbains ; ainsi à La Chapelle-en-Vexin, Grisy-les-Plâtres, Pontoise, Ennery et Haravilliers, les enfants des écoles, les centres de loisirs, les familles assisteront à une production lyrique digne des métropoles, à bord d’une structure totalement originale : un bus. Une aventure et une expérience lyrique exceptionnelle (5è édition ainsi présentée dans le cadre du Festival Baroque de Pontoise) en 5 jours et 12 représentations, avec les solistes du Concert d’Astrée (Emmanuelle Haïm, direction)

« Pourquoi les chanteuses lyriques mettent-elles du rouge à lèvres ? » Le spectacle interroge l’identité féminine : « Dans cette période où les questions de parité, d’égalité des sexes et de genre sont posées, où la parole des femmes se libère […], comment parle-t-on de ce qu’est une femme sans avoir un discours contre les hommes ? ».

En réponse, chaque représentation mêle répertoires baroques, classiques, d’opéra, de mélodies, de chanson française, pop, etc., en provenance de pays différents… Il s’agit aussi de répondre à la question légitime d’un garçon de 11 ans : « pourquoi les chanteuses lyriques mettent-elles du rouge à lèvres ? »

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Pourquoi les chanteuses lyriques
mettent-elles du rouge à lèvres ?

FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE
VOYAGE MUSICAL DANS LE VEXIN FRANÇAIS

DU 14 AU 18 JUIN 2021
La Chapelle-en-Vexin, Grisy-les-Plâtres, Pontoise, Ennery et Haravilliers

3 REPRÉSENTATIONS OUVERTES AU PUBLIC

La Chapelle-en-Vexin
> lundi 14 juin à 19h

Grisy-les-Plâtres
> mardi 15 juin à 19h

Maison de quartier des Louvrais (Pontoise)
> mercredi 16 juin à 17h30

Par les solistes du Concert d’Astrée (Emmanuelle Haïm)
Camille Poul, soprano
Isabelle Saint-Yves, viole de gambe
Romain Falik, luth

________________________________________________________________________________________________

 

OPERA-BUS-FESTIVAL-BAROQUE-DE-PONTOISE-pourquoi-chanteuses-lyriques-mettent-elle-du-rouge-a-levres-annonce-critique-classiquenews

 

RENSEIGNEMENTS
ET RÉSERVATIONS

Auprès des communes d’accueil
ou de la Maison de quartier des Louvrais (Pontoise).
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/

Au vu des conditions d’accueil imposées par la situation sanitaire actuelle,
les places sont très limitées.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

STREAMING, FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE. MARIA DERAISMES : Eve dans l’Humanité

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020STREAMING concert, aujourdh’ui 3 juin, 19h. ÈVE DANS L’HUMANITÉ présenté par le Festival Baroque de Pontoise. Connaissez-vous Maria Deraismes ? Féministe, journaliste, remarquable oratrice du XIXe siècle, elle demeure célèbre pour ses conférences et fondatrice du Droit Humain, la 1re loge maçonnique mixte. Contre les caricatures et les méconnaissances de toute sorte, Maria Deraismes réclame une juste représentation de la femme sur la scène… « Tous les caractères féminins se produisant à la scène sont niais, médiocres, rusés ou pervers. Et nous sommes, à notre grand regret, forcées de le reconnaître, c’est la perversité qui a le mieux excité l’attention du public… Rendez donc à la femme ce qui lui appartient dans l’ordre élevé de l’intelligence et du caractère. » (Maria Deraismes, Ève dans l’humanité,1891)
Les caractères de la femme tels que décrits par Maria dans La femme dans le théâtre ont connu une transposition à l’opéra. La conférence, adaptée par Aude Py, est ici présentée sous la forme d’une conversation imaginaire entre l’autrice de ce texte (incarnée par Julie Depardieu) et une jeune fille d’aujourd’hui, Madeleine Béchy. Elles discuteront des grandes figures dramatiques : Médée, Iphygénie, Didon ou Dalila… avec la complicité d’instrumentistes qui en proposeront le contrepoint musical, du XVIIe au XIXe siècle. Les artistes en scène osent l’élargissement des répertoires au service d’un texte révolutionnaire.

_____________________________________________________________________________________

 

 

Maria-Deraismes-festival-baroque-pontoise-streaming-classiquenews-critique-concertSTREAMING : ÈVE DANS L’HUMANITÉ
À voir à partir du jeudi 3 juin, 19h
Spectacle à voir en ligne
Ce jeudi 3 juin 2021 à 19h
sur le site www.festivalbaroque-pontoise.fr
sur la page Facebook @festivalbaroque.depontoise

_____________________________________________________________________________________

 

 

ÈVE DANS L’HUMANITÉ
Adaptation et mise en scène, Aude Py
Réalisation, Jacob Berger

Avec Julie Depardieu, Maria Deraismes
Madeleine Bechy, l’enfant

Lisa Chaïb Auriol, soprano
Victoire Bunel, mezzo-soprano

_____________________________________________________________________________________

 

 

Et La Diane Française
Stéphanie-Marie Degand, violon et direction
Violaine Cochard, clavecin
Rozarta Luka, violon
Chloé Lucas, contrebasse
Laurent Muller, alto
Gauthier Broutin, violoncelle
Thibault Roussel, théorbe

Spectacle enregistré le 11 mai 2021au Théâtre Roger Barat d’Herblay-sur-Seine.

PONTOISE, 35è Festival Baroque : 3 derniers concerts (14, 16, 17 oct 2020)

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020PONTOISE, derniers concerts pour le 35è Festival Baroque de Pontoise dont le thème est Migrazione / Migration : le 14 oct (18h30), récital de Virgile Roche, clavecin (claviers italiens, hier et aujourd’hui, Conservatoire de Cergy Pontoise) ; le 16 oct (20h30), Ferrabosco, un italien à Londres par Jérôme Hantaï / Spes Nostra (Eglise St-Aubin, Ennery) ; Clôture avec Orpheus XXI : les voix lointaines le 17 oct, 20h30 au Dôme de Pontoise. De quoi nous régaler et exciter notre goût des rencontres et des métissages… La culture et le baroque n’ont jamais paru plus vivants que lorsqu’ils étaient source de croisements, partages, découvertes. De ce point de vue, le 35è Festival Baroque de Pontoise a généreusement rempli sa mission.

LIRE aussi notre présentation du 35è Festival Baroque de Pontoise, entretien avec Pascal Bertin, directeur du Festival

http://www.classiquenews.com/35eme-festival-baroque-de-pontoise-25-sept-2020-21-juin-2021-migrazione-2/

http://www.classiquenews.com/entretien-avec-pascal-bertin-directeur-artistique-du-festival-de-pontoise/

ENTRETIEN avec Pascal Bertin, directeur artistique du Festival de Pontoise

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020ENTRETIEN avec Pascal Bertin, directeur artistique du Festival de Pontoise  -  Nouveau directeur artistique du Festival Baroque de Pontoise, Pascal Bertin précise le positionnement et les pistes de travail à venir. C’est un esprit ouvert et curieux dont les nouvelles perspectives tout en prolongeant l’héritage des années passées, sait renouveler l’idée même de Baroque. Entretien exclusif pour CLASSIQUENEWS.

CLASSIQUENEWS :  Le Festival Baroque de Pontoise prend acte de l’actualité la plus tendue actuellement et offre son propre regard sur la notion de migration, et à travers elle sur la question des migrants. Est ce important pour vous de défendre une vision engagée ? Comment la réussir et pourquoi ce positionnement ?

Pascal Bertin festival baroque de pontoisePASCAL BERTIN : Je laisse à chacun la couleur de son engagement et il n’appartient pas au festival de se positionner sur des questions sociétales ou morales, encore moins de donner des leçons. En revanche, je ne dissocie pas le geste artistique de la parole politique, pas politicienne mais politique au sens de la civilité. D’une façon historique puisque nous pratiquons des répertoires anciens: « qu’a voulu dire le compositeur à ses contemporains ? »  « s’est-il opposé à un courant ou s’agit-il d’une oeuvre de commande ? » mais aussi d’une façon moderne en nous demandant comment cette pièce nous parle aujourd’hui et peut-on lui trouver un écho dans l’actualité ?
Je ne veux pas d’une attitude muséale pour ce festival. Le public n’arrive pas en calèche, emperruqué et en haut de chausses, je laisse cela à d’autres. Je suis comblé si les gens qui viennent écouter un concert se remettent en question sur des a priori qu’ils peuvent avoir depuis toujours. Sur le féminisme l’année dernière, sur les migrations cette année. Mais les thèmes sociaux que nous choisissons tous les ans sont toujours inspirés par les compositeurs que nous choisissons de célébrer

CLASSIQUENEWS : Vous faîtes ainsi évoluer la notion même de Baroque… Quel avenir pour la musique baroque selon vous ? Et que défendrez vous particulièrement dans les années à venir pour renouveler le répertoire ?

PASCAL BERTIN : Le mot baroque pour définir la musique du 17e ou 18e siècle n’est absolument pas historique, c’est Robert Veyron-Lacroix , professeur de clavecin au Conservatoire de Paris qui l’utilise en premier au début des années 50. Mon projet pour le festival était de revenir au sens étymologique: « étrange, irrégulier, bizarre » sans toutefois renier le grand répertoire qui d’ailleurs forme l’essentiel de ma propre personnalité artistique. Une phrase lachée au cours d’une interview est devenue assez représentative du festival: « Le baroque n’est pas qu’une époque ».
Pour répondre à votre dernière question, Il y a quelque chose de paradoxal dans l’idée de renouveler un répertoire qui n’a rien produit de nouveau depuis 250 ans. c’est donc l’interprétation qui évolue. Bonne nouvelle, la pratique historiquement informée n’a jamais été aussi riche. Il y a les grands ensembles issus des années 80 qui continuent de porter cette esthétique, les jeunes sortant des conservatoires supérieurs européens poussent la recherche beaucoup plus loin que leurs ainés et proposent de nouveaux axes de travail dont le plus important me semble être l’improvisation. Dans le même temps, les instrumentistes classiques qui regardaient autrefois la musique ancienne avec un peu de condescendance ont pris le sujet à bras le corps et ont acquis des connaissances musicologiques qui leur offre une place importante dans le paysage de la musique ancienne. Notre répertoire s’enrichit donc chaque jour de nouvelles forces vives.

CLASSIQUENEWS : Votre programmation 2020 veille à l’équilibre et à la diversité des formes et des œuvres : récital chambriste, œuvres sacrées en question, présence des instrumentistes au profil atypique… Comment avez vous conçu le cycle 2020 et selon quel fonctionnement d’une œuvre à l’autre ?

PASCAL BERTIN : La pluridisciplinarité a toujours été l’identité du festival, c’est ce qui en fait la richesse, c’est aussi ce qui nous permet les partenariats divers avec les théâtres et salles de spectacle du territoire qui ne sont pas particulièrement spécialisés en musique classique. Nous cherchons ensemble des projets qui peuvent rassembler nos publics respectifs. Je n’arrive pas chez eux en terrain conquis, ils connaissent leur public, ils sont aussi forces de proposition et me font découvrir des projets auxquels je n’aurais pas forcément pensé au départ.
Il y a une joie très égoïste à diriger un festival, on se fait d’abord plaisir et on espère que ce plaisir sera partagé. Heureusement cet enthousiasme parfois intempestif peut être tempéré par l’équipe expérimentée qui travaille autour de moi. C’est tous ensemble que nous équilibrons la programmation.

Propos recueillis en septembre 2020

FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE, à partir du 25 septembre 2020 : LIRE ici notre présentation générale, temps forts, thématique 2020…

35̬me FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE : 25 sept 2020 Р21 juin 2021 (Migrazione)

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 202035ème FESTIVAL BAROQUE DE PONTOISE : 25 sept 2020 – 21 juin 2021. Pour sa nouvelle édition, le premier festival de musique Baroque en ÃŽle de France, célèbre les Italiens hors d’Italie, soulignant les bénéfices de cette « migrazione » active, culturelle, humaine, musicale… La thématique n’hésite pas à relayer l’actualité géopolitique actuelle, en soulignant les apports et bénéfices des échanges migratoires, sources d’enrichissement et de fraternité.

 

 

 

« MIGRAZIONE ». DES ITALIENS HORS D’ITALIE
Le Festival Baroque de Pontoise 2020
DU 25 SEPTEMBRE 2020 AU 21 JUIN 2021

 

 

 

 

Migrazione_festival_Baroque_pontoise_toutelacultureMIGRATIONS MUSICALES… « Concerts, artistes, divas, ténors et castrats, d’églises cantates, fugues, sonates et d’arpèges bizarres, trémolo et cadence… autant de termes qui disent l’empire de l’Italie dans l’histoire musicale, en particulier à l’âge baroque. « L’influence de l’Italie est omniprésente en France, elle l’est tout autant dans le reste de l’Europe. » Les parfums d’Italie sont multiples… Voilà ce qu’illustre avec passion et générosité la programmation festive du Festival Baroque de Pontoise, conçue par son directeur artistique le contre ténor Pascal Bertin.

2020 marquent de nombreux anniversaires : Caldara et Bononcini (350e), Rossi (450e), Beethoven et Tartini (250e). « On y trouve justement beaucoup d’italiens qui ont fait rayonner leur art dans toutes les cours européennes. Comment ce pays, qui a littéralement colonisé culturellement toute l’Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, peut-il redouter aujourd’hui l’apport d’autres cultures, et plus précisément celles du sud ? « interroge le Festival, non sans acuité pertinente.
C’est surtout une formidable réflexion sur la mobilité, les migrants, les échanges culturels entre les nations que propose le Festival à partir de septembre 2020. l’honneur donc les musiques de Vivaldi, Cavalli et Caldara, ou les trop méconnus Bembo ou Leone … Artistes invités pour ce voyage en métissages et rencontres exceptionnels, dès le 25 septembre 2020 : Chantal Santon Jeffery, Stéphanie-Marie Degand et La Diane Française, Jean-François Novelli, Roman Vaille et Olivier Broche, Mariana Flores, Leonardo García Alarcón et Cappella Mediterranea, Jean-Luc Ho, Céline Scheen, Damien Guillon et Le Banquet Céleste, David Bobée, Sébastien D’Hérin et Les Nouveaux Caractères, Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique, Vincent Lièvre Picard et Florent Albrecht, Virgile Roche, Jérôme Hantaï et Spes Nostra, Waed Bouhassoun, Moslem Rahal et Orpheus XXI…

Mais aussi Emiliano Gonzalez Toro et I Gemelli, Hugo Reyne et les élèves du Conservatoire de Paris, Rosemary Standley et Dom La Nena, Julie Depardieu, Stanislas de la Touche, Florentino Calvo et Spirituoso, Stéphanie Petibon et La Lumineuse, Florence Beillacou et l’Académie des Lynx, Olivier Fortin et Masques, Marco Horvath et Faenza, Edoardo Torbianelli, Marc Hantai et le Teatro d’Arcadia, Catalina Vicens et Servir Antico.
Comme l’an dernier, le Festival invite à son cycle musical en deux parties : la première festivalière, « Acte 1 », du 25 septembre au 17 octobre 2020, suivie de l’ « Acte 2 », saisonnière, jusqu’au 21 juin 2021.

 

 

 

IDENTITÉ, CULTURE, MIGRATION…

 

Autour de la thématique forte cette année de la «  Migrazione » / migration, le Festival Baroque de Pontoise interroge la migration au sens large : les arts, les personnes, les savoir-faire. « En 2020, nous célébrerons quelques anniversaires importants, Caldara et Bononcini (350e), Rossi (450e), Beethoven et Tartini (250e). On y trouve justement beaucoup d’Italiens qui ont fait rayonner leur art dans toutes les cours européennes. Comment ce pays, qui a littéralement colonisé culturellement toute l’Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, peut-il redouter aujourd’hui l’apport d’autres cultures, et plus précisément celles du Sud ?
Musique, danse, littérature, tous les champs de la création nous seront ouverts pour inciter chacun à réfléchir sur la mobilité des arts, des personnes et la richesse des métissages qui ont fait l’identité culturelle de la France, l’Espagne, l’Angleterre, l’Autriche ou l’Allemagne. Qu’est-ce qu’une identité culturelle ? Pourquoi l’appropriation s’accompagne si souvent de l’oubli des origines ? » précise Pascal Bertin, directeur artistique du Festival.

 

 

 

LE BAROQUE N’EST PAS QU’UNE ÉPOQUE

 

Pascal Bertin festival baroque de pontoiseLa question est ainsi posée, question brûlante dans notre actualité traversée de scandales et de réactions éruptives, liés aux migrants. Tout en questionnant les crispations de nos sociétés modernes, Pascal Bertin envisage aussi des champs d’exploration élargis pour le Festival Baroque de Pontoise : « Si je devais mentionner une autre thématique, je parlerais de la nouvelle identité du Festival. L’adjectif baroque ne qualifie plus uniquement un répertoire compris entre l’Orfeo de Monteverdi et la mort de Bach, nous nous intéressons à son sens étymologique: étrange, irrégulier, bizarre, excentrique, ce qui nous ouvre de larges perspectives. « Le baroque n’est pas qu’une époque », ajoute-t-il. Ainsi reformulé et contextualisé, le Baroque en musique esquisse des expériences inédites : des perspectives prometteuses, désormais à suivre à Pontoise.

 

 

 

TEMPS FORTS 2020
________________________________________________________________________________________________

pontoise festival baroque logo visuel 2020 critique annonce classiquenews 2020La programmation 2020 a le souci de l’équilibre entre les ensembles très connus et les émergents, entre les programmes très pointus musicologiquement et ceux qui sont symboliquement plus accessibles et mieux connus, entre spectacles strictement musicaux et ceux qui font appel à d’autres modes d’expression, entre répertoires patrimoniaux et créations. Parmi les temps forts du Festival Baroque de Pontoise, voici nos coups de cœur :

 

 

Duels ! (soirée d’ouverture du festival, création)
Rivalité amicale et musicale entre la France et l’Italie
La Diane Française (Stéphanie-Marie Degand, direction)
Chantal Santon-Jeffery, soprano
Le 25 septembre 2020, 20h30
Eglise Notre-Dame de Pontoise
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-25-septembre-2020-20h30-la-diane-francaise-eglise-notre-dame-pontoise

 

Donne di Cavalli / Cappella Mediterranea
Un concert qui fait lien avec le thème de l’année dernière puisqu’il parle de compositrices. Focus sur la personnalité d’Antonia Bembo, musicienne vénitenne admirée par Louis XIV à qui elle dédia l’essentiel de sa musique et qui la prit sous sa protection jusqu’à sa mort. La Capella Mediterranea, Mariana Flores, soprano / Leonardo Garcia Alarcon, direction.
Le 27 septembre 2020, 17h
Cathédrale Saint-Maclou
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/dimanche-27-septembre-2020-17h00-mariana-flores-soprano-la-capella-mediterranea-cathedrale-saint-maclou-pontoise

 

 

 

 

Stabat Mater de Pergolesi,
2 versions particulières
Le Banquet Céleste et Les Nouveaux Caractères

Damien Guillon, Céline Scheen et Le Banquet Céleste nous proposeront la version réorchestrée par J S Bach sur le texte du psaume 51.
Le 1er octobre 2020, 20h30
Cathédrale Saint-Maclou
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/jeudi-1-octobre-2020-20h30-le-banquet-celeste-cathedrale-saint-maclou-pontoise

 

 

Les Nouveaux Caractères dirigés par Sebastien D’Hérin quant à eux, donneront la version originale de Naples, mise en scène par David Bobée et Caroline Mutel qui nous offriront une réflexion contemporaine sur la migration
Le 9 octobre 2020, 20h30
Pontoise, Points Communs
 https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-9-octobre-2020-20h30-les-nouveaux-caracteres-theatre-des-louvrais-points-communs-pontoise

 

 

 

 

Partitas pour clavier de Jean Sébastien Bach par Jean-Luc Ho
Cette coproduction souligne l’enracinement territorial du Festival Baroque de Pontoise. Sur les 6 partitas composées par le Cantor, 3 sont ici jouées à Cergy le 2 Octobre et 3 à l’abbaye de Royaumont le 4. Dans chaque lieu, 3 clavecins différents, dont chaque couleur correspond au mieux à chaque partita.
Les 2 et 4 octobre 2020 : 20h30 / 15h30
Cergy, église Saint-Christophe
Abbaye de Royaumont
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/vendredi-2-octobre-2020-20h30-jean-luc-ho-clavecin-eglise-saint-christophe-cergy

 

 

 

 

Les voix lointaines / Orpheus  XXI
Après avoir évoqué la migration des œuvres, des instruments et des esthétiques, la première partie du festival s’achève ainsi avec les histoires humaines souvent dramatiques des migrations. La genèse de l’ensemble Les voix lointaines se trouve dans la jungle de Calais et dans un camp de réfugiés de Thessalonique lors de visites de Jordi Savall. Les musiciens exceptionnels qui le composent savent mieux que quiconque ce que peut être un déracinement.
Le 17 octobre 2020, 20h30
Pontoise, Le Dôme
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/samedi-17-octobre-2020-20h30-orpheus-XXI-dome-pontoise

 
________________________________________________________________________________________________

CONSULTEZ LA PROGRAMMATION COMPLETE sur le site du festival de Pontoise 2020 :
https://www.festivalbaroque-pontoise.fr/fr/

Festival Baroque de Pontoise
2 rue des P̢tis Р95300 Pontoise
01 34 35 18 71 – info@festivalbaroque-pontoise.fr

________________________________________________________________________________________________

 

 

tous les concerts, les modalités de réservation, cliquez sur l’affiche 2020 :

pontoise festival baroque 2020 migrazione annonce concerts critique par classiquenews