Casque Focal: le Spirit One ” Qobuz edition “, test et prĂ©sentation du casque nomade

casque_FOCAL_spirit_quobuzz_280Casque Focal Spirit One ” Qobuz edition “   … Focal Spirit One : le test. Si Qobuz accepte de sigler le premier casque hi-fi Ă©ditĂ© par le fabricant stĂ©phanois Focal, ” Qobuz edition “, c’est bien parce que le produit audio recèle quelques qualitĂ©s, et non des moindres comme vous le verrez en terme de maniabilitĂ©, poids, restitution sonore, esthĂ©tique… Test par l’Ă©quipe de la rĂ©daction cd de classiquenews.com pour en identifier les apports.


Le Spirit One,  modèle des casques nomades

Le casque Hi-Fi (voir la fiche technique complète sur le site de Qobuz) ne manque pas d’atouts d’abord esthĂ©tiques et pratiques: l’accord aluminium brossĂ© / noir satinĂ©, le cordon bleu malachite flashy sont du dernier chic,… dommage cependant qu’il ne soit pas plus long (un complĂ©ment rallonge pourra-t-il ĂŞtre bientĂ´t disponible?). A moins de 230 gr, son poids est un vĂ©ritable atout: dans sa poche noire très discrète et livrĂ©e avec d’autres accessoires, il est un outil mobile très pratique en dĂ©placement. Le rĂŞve de tout voyageur mĂ©lomane, mobile et exigeant.
La prise jack femelle pour la connexion audio via le câble est amĂ©nagĂ©e dans l’oreillette gauche. Le cordon vert malachite est compatible iPhone (avec tĂ©lĂ©commande et microphone).

Pour assurer une isolation acoustique renforcĂ©e des bruits extĂ©rieurs, chaque oreillette de format ovale reçoit un rembourrage gainĂ© de cuir noir très efficace qui exerce une pression moyenne voire forte sur les oreilles: pas sĂ»r qu’Ă  la longue, l’auditeur ne souffre pas de la contrainte physique ainsi exercĂ©e sur le crâne. Mais la qualitĂ© du signal dĂ©pend – il est vrai-, de l’isolation optimale de chaque oreille.

 
 

Les concepteurs du casque ont intĂ©grĂ© la carte acoustique des enceintes Focal: restitution analytique très fine en particulier dans le medium… Qu’il s’agisse des enregistrements standard, des prises live ou surtout des bandes SACD, le casque dĂ©livre un signal riche et complet, finement caractĂ©risĂ©, prenant en compte la spacialitĂ©. Les versions sur instruments anciens (type les Symphonies de Schubert par Immerseel ou L’oiseau de feu par Les Siècles et François-Xavier Roth) sortent gagnantes en particulier par le relief ciselĂ© rĂ©cupĂ©rĂ© et finement traitĂ© par le Spirit One en terme de couleurs, de dynamiques (très prĂ©sentes), d’alliages individualisĂ©s des timbres.

Le casque a Ă©tĂ© testĂ© en environnement sonore moyen (voiture, avion, train…) et les coussinets, plus supportables Ă  long terme quand il sont placĂ©s en enveloppant le pavillon de l’oreille et plutĂ´t placĂ©s derrière l’oreille, s’avèrent isolants.

A moins de 200 euros, et dans un ligne esthĂ©tique d’un impeccable fini, le Spirit One s’affirme de lui-mĂŞme parmi les casques faciles Ă  utiliser et adaptĂ©s aux atteintes des mĂ©lomanes voyageurs. Plus d’infos sur le site de Focal