Symphonie n°3 d’Albert ROUSSEL

ALBERT ROUSSEL, symphoniste magicien (150 ans en 2019)FRANCE MUSIQUE, le 9 juin 2019. ROUSSEL : Symphonie n°3 de ROUSSEL, Tribune des critiques de disques. Les cĂ©lĂ©brations ROUSSEL sont rares, aussi en attendant le prochain festival International ALBERT ROUSSEL (21 sept – 25 nov 2019) portĂ© par Damien Top, grand spĂ©cialiste et biographe affĂ»tĂ© du compositeur français, contemporain de Ravel et comme ce dernier, gĂ©nie de la composition et de l’orchestration, fĂŞtons le 150è anniversaire de sa naissance sur France Musique qui lui consacre un numĂ©ro de sa Tribune des critiques Ă  la sublime Symphonie n°3, sommet de maturitĂ© composĂ©e entre 1929 et 1930, en pleine crise europĂ©enne. Pour nous, il n’existe qu’une seule version convaincante celle de Charles Munch rĂ©cemment Ă©ditĂ©e par Warner Erato dans son fabuleux coffret ROUSSEL 2019 – CLIC de CLASSIQUENEWS (11 cd)
http://www.classiquenews.com/coffret-evenement-annonce-albert-roussel-edition-integrale-albert-roussel-2019-11-cd-erato/

« Printemps et maturité », sont les deux qualités mises en équation, et qui fondent selon Poulenc, la grande réussite de la Symphonie n°3 d’Albert Roussel. De fait, l’œuvre exalte une motricité irrésistible, un feu rythmique juvénile et printanier qui démontre incontestablement le génie roussellien en matière d’invention et de composition symphonique.
Comme portée par une urgence intérieure, impérieuse, mais aussi lumineuse et poétique, la 3è symphonie de Roussel est une commande de l’Orchestre de Boston, pour son jubilé (50è anniversaire) et son chef, Serge Koussevitzky, grand admirateur de Roussel et de la musique française du XXè en général. Ils créent à Boston l’ouvrage le 17 octobre1930. Les USA ont toujours été à le pointe du discernement, contrairement au public et à la critique parisienne, qui brille depuis toujours par son imbécilité et ses goûts archaïques. Ainsi Rousel encore aujourd’hui n’intéresse personne en France, en particulier pas les directeurs et responsables de salles comme de festivals, pour lesquels il demeure à torts, un compositeur secondaire. A contrario de cette culture réductrice, nous pensons que Roussel est un génie de la composition à l’égal d’un Ravel. C’est dire. Et ce symphonie n°3 le démontre amplement.
PLAN : 4 mouvements : Allegro vivo ; Adagio ; Vivace ; Allegro con spirito. Sans cependant utilisé le principe cyclique, un motif de 5 notes apparaît dans chacun des 4 séquences, et tend à unifier le cycle global.
L’allegro vivo initial affirme cette énergie primordiale, marqué par une urgence trépidante, entraînée par les cuivres (à la rondeur généreuse et cinglante chez Munch) ; l’Adagio aborde diversement le motif des 5 notes clés, en forme ABA, en fugue, en marche et de façon contrapuntique : la fin rejoint ce goût qu’a Roussel pour le rêve enfin recouvré ; le Vivace est u scherzo qui trépigne, animé par une certaine truculence hyper rythmique, vivifiée par le traitement des cordes et des bois, en leur couleur spécifique. Enfin l’Allegro vivace impose jusqu’à l’ivresse orgiaque (comme le Sabat berliozien) une fermeté nerveuse, allante, irrépressible en une élégance d’intonation toute haydnienne, sans omettre un court épisode de douceur élégiaque au violon solo, remarquablement ciselé sur la clarinette voluptueuse. Un chef d’oeuvre d’équilibre et d’activité rayonnante.

Approfondir
LIRE notre présentation du coffret Albert ROUSSEL 2019, 11 cd Warner Erato
http://www.classiquenews.com/coffret-evenement-annonce-albert-roussel-edition-integrale-albert-roussel-2019-11-cd-erato/

FRANCE MUSIQUE, le 9 juin 2019, 16h. Symphonie n°3 de ROUSSEL
Tribune des critiques de disques.

Symphonie n°3 d’ALBERT ROUSSEL (1930)

roussel Albert-Roussel-resize-1-500x450FRANCE MUSIQUE. Dim 9 juin 2019, 16h. Symphonie n°3 de Roussel. La chaĂ®ne consacre trop peu de son antenne Ă  cĂ©lĂ©brer le tempĂ©rament exceptionnel du compositeur Albert ROUSSEL dont 2019 marque cependant le 150è anniversaire de la naissance (1869 – 1937). Fruit de la maturitĂ©, la Symphonie n°3 d’Albert ROUSSEL affirme le gĂ©nie symphonique du compositeur français âgĂ© de 60 ans : son sens de la vibration instrumentale, des couleurs et des timbres, son intelligence architecturale, son souci comme Ravel ou Sibelius, au dĂ©but du XXè de l’équilibre formel et du sens de la structure. ComposĂ©e autour de l’annĂ©e 1930, la 3è confirme cette vie intĂ©rieure si riche et puissante qui alterne sĂ©quences apolliniennes et jubilation expressive. L’homme met aussi son intelligence musicale supĂ©rieure au service des autres et de la sociĂ©tĂ© civile, prĂ©sidant jusqu’à sa mort la FĂ©dĂ©ration musicale populaire, fondĂ© par le Front populaire en 1936. On ne saurait trop cĂ©lĂ©brer cet engagement admirable d’un artiste crĂ©ateur qui donne et reçoit, soucieux de la participation active de la pratique musicale et des concerts dans la vie de la citĂ©.
A propos de la 3ème, Poulenc souligne son équilibre merveilleux entre « printemps et maturité ». Roussel répond alors à une commande de l’Orchestre de Boston et de son chef Serge Koussevitzky, lequel ardent défenseur de la Symphonie n°2, souhaitait ainsi une œuvre ambitieuse et aboutie pour les 50 ans de la phalange américaine. Créée donc le 17 octobre 1930 à Boston, la symphonie assoit définitivement le génie de Roussel entre France et Amérique.

UnitĂ© et cohĂ©rence interne d’un sommet symphonique de 1930. Sans ĂŞtre pour autant dĂ©duite du principe cyclique, l’œuvre est unifiĂ©e par un groupe de 5 notes qui paraĂ®t dans chacun des 4 mouvements.
1 – L’Allegro de sonate fait se succĂ©der une première sĂ©quence Ă©nergique Ă  3 temps (sol mineur), puis un Ă©lĂ©giaque (si bĂ©mol majeur). Le flux aboutit au 5 notes, puis la rĂ©exposition rĂ©Ă©claire les 2 motifs prĂ©cĂ©dents.
2 - A partir des 5 notes dĂ©veloppĂ©es en contrepoint, sous forme de marche, de fugue : la forme ABA de l’Adagio, expose ensuite un agitato puis une apothĂ©ose lumineuse, dont l’équilibre et l’éclat cite Mozart.
3 – le Vivace est un scherzo pĂ©tillant, d’une verve insouciante et juvĂ©nile, miracle de printemps Ă©panoui et coulant. Roussel semble aussi y dĂ©velopper une certaine conscience ironique de sa propre forme. L’acuitĂ© rĂ©side aussi dans l’exceptionnel dialogue entre deux motifs alternĂ©s, en rĂ©ponses, entre les bois et les vents dont Roussel exploite avec subtilitĂ©, la singularitĂ© des timbres et des couleurs.
4 – L’esprit et la carrure hyperĂ©lĂ©gante de l’Allegro final (con spirito) ressuscite la verve et le nerf raffinĂ© du meilleur Haydn. Roussel dĂ©veloppe en son flux nerveux et hyper Ă©nergique, une sĂ©quence plus intĂ©rieure oĂą le vilon solo chante sur le tapis contrapuntique tissĂ© par la trilogie impĂ©riale et savoureuse clarinette, basson, cors… comme un rĂ©bus Ă©clairĂ©, et l’énigme dĂ©voilĂ©e pour conclusion, les 5 notes paraissent enfin pour fermer le cycle dans une trĂ©pidation dĂ©terminĂ©e et volontaire.
Harmonie, contrepoint, hédonisme des alliances de timbres et de couleurs, intelligence intérieure et verve impérieuse, la 3è de ROUSSEL est un bonheur continu qui convoque par l’ampleur et le raffinement de son plan, sapensée et sa sensualité triomphantes, … Mozart, Haydn et Beethoven. Il faut donc ajouter au duo révolutionnaire du début du XXè français, Debussy et Ravel, le nom illustre d’Albert Roussel, poète, démiurge, alchimiste.

ROUSSEL-dossier-2019-albert-roussel-2019-Albert-Roussel-resize-3b

HOME CINEMA : notre sélection

HOME CINEMAHOME CINEMA. Notre sĂ©lection. Vous avez votre Ă©cran… vous souhaitez Ă  prĂ©sent profitez de tous vos programmes tĂ©lĂ© avec un son de qualitĂ© ? Voici nos premiers choix pour un guide peu Ă  peu exhaustif selon les nouveautĂ©s du marchĂ© et nos retours tests. Face Ă  la diversitĂ© des offres tĂ©lĂ©visuelles, comment recevoir dans de bonnes conditions d’Ă©coute dans son salon, les Ă©missions, fictions, concerts, retransmissions et opĂ©ras qui vous sont chers ? Le choix d’un grand Ă©cran ne fait plus problème. Lui associer un système audio convenable – idĂ©al pour les retransmissions en direct par exemple, reste plus dĂ©licat. Voici notre choix pour rĂ©ussir Ă  faire de votre cher foyer, une presque salle de cinĂ©ma oĂą retrouver le plaisir du grand Ă©cran associĂ© Ă  un son de qualitĂ©.

Les Ă©crans tĂ©lĂ© vidĂ©o se sont agrandis, offre le nouveau standard de la full HD, se son allĂ©gĂ©s mais… souvent, prĂ©sente un son trop lĂ©ger dĂ©pourvu de dĂ©finition et de basse. L’offre packagĂ©e du tout en un, est souvent Ă  Ă©viter. Vous obtiendrez un meilleur rĂ©sultat en associant Ă  votre tĂ©lĂ©viseur, deux enceintes classiques reliĂ©es ou non au poste vidĂ©o via un ampli.

 

 

 

ampli audio vidéo
pioneer_VSX_527Pioneer : rĂ©cepteur VSX-527. A moins de 500 euros, le VSX 527 de Pioneer saura vous satisfaire en restituant audio et vidĂ©o de haute qualitĂ©. Il est compatible Airplay et Android. Le dĂ©tail des pochette de l’album choisi, s’affiche avec les infos audio. La connectique avec votre Iphone, Ipod, Ipad est possible. Avc l’appli ControlApp de Pioneer sur votre mobil, vous pouvez depuis votre smartphone ou votre tablette streamer (streaming en DLNA) directement sans fil votre tracklist sur vos enceinte connectĂ©es depuis le rĂ©cepteur.
L’appareil est dotĂ© de 6 entrĂ©es vidĂ©o HDMI; sa puissance est de 5 x 100 w ; les entrĂ©es audio comprennent 4 analogiques, 1 numĂ©rique coaxiale, 1 numĂ©rique optique. De plus, il fait aussi tuner FM et AM permettant de recevoir toutes les radios accessibles. Dimensions : LxHxP : 43,5 x 16,8 x 34 cm. Poids : 9 kg. Façade noire. Origine : Japon.
Consulter le fiche produit du récepteur VSX-527 sur le site de Pioneer
(prix indicatif autour de 450 euros)

 

 

 

enceintes pour Ă©crans

 

BOSTON_TVEE_26_soundbar

 

A moins de 400 euros (autour de 399 euros), le BOSTON Tvee model 26 est pour vous. La barre de son, ” soundbar ” (2kg) remplace ici le dispositif alternatif et Ă©clatĂ© (de 4 Ă  6 enceintes selon les systèmes et les marques) pour assurer la spatialisation du son autour de l’Ă©cran. d’une largeur de 80 cm, la barre se place sous l’Ă©cran ou au dessus (prĂ©voir une installation adaptĂ©e en consĂ©quence). Sa hauteur – moins de 9 cm : 8,3 com prĂ©cisĂ©ment-, abrite deux haut parleurs large bande. La barre est connectĂ©e directement Ă  l’Ă©cran (entrĂ©es analogiques : fiche RCA ou minijacks, ou entrĂ©es optiques), le dĂ©codeur Dolby est intĂ©grĂ©. La barre est associĂ© Ă  un caisson de grave (3kg), sans fil, Ă  placer oĂą bon vous semble dans la pièce (rectangle aux dimensions correctes, peu encombrant : LxHxP: 27 x 24 x 28 cm). Boston propose aussi l’option sans le caisson de grave (model 10 Ă  environ 229 euros). Puissance : 150 w (RMS). Finition noire. Origine : USA. VoilĂ  de quoi recomposer dans votre salon, l’ambiance thĂ©atralisĂ©e d’une salle de cinĂ©ma. Consultez les sites vendeurs et comparez les prix : de bonnes affaires vous attendent sur ce produit. Son rapport performance / prix est sans concurrent sur ce segment.
Consultez le site de Bostonacoustics.com

 

Vous pouvez dans un autre cas, optez pour un fabricant de qualitĂ© supĂ©rieure tel B&W dont l’excellent modèle ” Panorama 2 “, (Ă©galement barre de son mais pièce unique : pas de caisson sĂ©parĂ© associĂ© – longueur : 110 cm) peut atteindre 2000 euros. Question de choix et de porte monnaie.