METZ, Arsenal : l’écrin des musiciennes

METZ-cite-musicale-metz-abonnements-saison-musicale-2019-2020-classiquenewsMETZ cité musicale, ARSENAL, L’ÉCRIN DES MUSICIENNES. Comme un fil rouge tout au long de sa saison 2019 2020, la Cité musicale-METZ offre un cadre exemplaire pour l’émergence des talents. Comme un compagnonnage inspiré, les sensibilités artistiques peuvent s’y épanouir et présenter leurs travaux. Tout au long de cette nouvelle saison, l’Arsenal met l’accent sur l’inventivité des profils féminins ; des interprètes, chorégraphes et compositrices engagées qui redéfinissent l’expérience du concert dit « classique ». autant de propositions à la croisée des registres, des genres, des disciplines qui enrichissent l’offre artistique globale de l’Arsenal à Metz. Jamais la musique n’a été aussi connectée aux vibrations contemporaines et ces 4 tempéraments là donnent le ton pour une programmation particulièrement dense et équilibrée : Vassilena Serafimova, Clara Ianotta, Aïcha M’Barek, Sarah Baltzinger. En complément de cette constellation de rvs et d’événements à ne pas manquer, l’Apéro baroque du mercredi 12 février, 19h “Les femmes, génies oubliées de la musique baroque“… Présentation de quatre musiciennes en résidence à l’ARSENAL DE METZ :

 

 

 

 

4 PARCOURS DE FEMMES à l’ARSENAL de METZ 

saison 2019 2020 Cité Musicale METZ

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

VASSELINA SERAFIMOVA

 
 
serafimova-vassilena-marimba-concert-critique-classiquenews

 

 

Elle représente la percussion libre, imaginative, accessible. Virtuose du marimba, la bulgare Vasselina Serafimova (Victoires de la musique 2015) associe vitalité rythmique et fascinante palette sonore… A METZ, Vasselina Serafimova présente 2 programmes en 2020 : TIME (création, le 9 janvier), puis Danses Hongroises (15 mais 2020). Lire ci-après.

agenda

 

 

boutonreservationTIME : jeudi 9 janvier 2020, 20h
ARSENAL, Salle de l’Esplanade
La percussionniste bulgare Vassilena Serafimova est l’une des plus grandes figures mondiales du marimba, ce xylophone africain qui s’est répandu dans plusieurs pays d’Amérique latine. L’artiste réinterprète les oeuvres des compositeurs contemporains : Steve Reich, Astor Piazzolla ou encore Javier Álvarez dans une création visuelle et sensorielle, aux côtés du vidéaste Julien Poulain. TIME instaure une vibration entre musique, images graphiques, épurées et références à la nature : autant de tableaux proposant au public une immersion totale au sein d’un univers hors du temps. Durée : 1h.

Steve Reich : Clapping music, Nagoya Marimbas, Electric Counterpoint
Casey Cangelosi : Bad Touch
Astor Piazzolla : Verano Porteño
Javier Álvarez : Temazcal
John Psathas : One Study, One Summery

RESERVEZ ici :
https://cmm.shop.secutix.com/selection/event/date?productId=101438454776

 

________________________________________________________________________________________________

 

boutonreservationDANSES HONGROISES
Vend 15 mai 2020, 20h
Arsenal, Grande Salle

Agile et féerique, Vassilena Serafimova relève les défis du concerto pour percussion « Frozen in Time » du compositeur israélien Avner Dorman. Massif impressionnant qui mêle les esthétiques et affirme une énergie tellurique. En complément, les célèbres danses symphoniques de Brahms et de Borodine. La cheffe québécoise Dina Gilbert ajoute en ouverture de concert : la Suite de Danses où, « dans une orchestration stylisée, Bartók associait des danses de diverses provenances ethniques, rejoignant ainsi l’esprit populaire et métissé du programme ». Durée : 1h20 + entracte. Dans le cadre du temps fort : « Folklore : du savant au populaire »
RESERVEZ ici :
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/danses-hongroises

  

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

CLARA IANNOTTA

 
 

iannotta-carla-compositrice-metz-concert-critique-classiquenewsNé à Rome mais résidente à Berlin, la compositrice Clara Iannotta a le souci de son propre instrumentarium, fasciné par l’invention des couleurs et des timbres : elle fabrique elle-même certains instruments utilisés pour jouer ses partitions. C’est aussi dans l’esprit d’une conversation inventive, un partage avec les interprètes pour affiner au plus près de ses intentions, le geste instrumental final.

________________________________________________________________________________________________

 

 

agenda

 

 

boutonreservationREVERIES ITALIENNES
mer 5 février 2020, 20h
Arsenal Salle de l’Esplanade

Produire de nouveaux univers sonores, réinventer les formes du concert… la quête des compositeurs contemporains italiens Clara Iannotta et Francesco Filidei, « figures de la nouvelle génération », s’avère passionnante. L’Ensemble Linea permet la réalisation des sonorités envisagées, « innover en transformant des objets en instruments et mettre l’inventivité au service du spectacle ». Ainsi le concert conçoit le jeu comme terreau d’expérimentation et renforce le pouvoir onirique de la musique.
Durée : 1h10 – Ensemble Linea, direction : Jean-Philippe Wurtz

Programme :
Francesco Filidei : Finito ogni gesto, Ballata 3
Clara Iannotta : D’après Troglodyte Angels Clank By

RESERVEZ ici :
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/reveries-italiennes

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

boutonreservationMIGRANTES
mer 25 mars 2020, 20h
Arsenal Salle de l’Esplanade

mirgantes-carla-iannotta-concert-critique-classiquenewsEngagé sur le front des métissages culturels et de la création, l’Ensemble Linea propose dans « Migrantes », un concert abordant les thèmes de la migration et de l’égalité des genres. « Composé d’œuvres écrites par des femmes originaires d’Asie, du Moyen Orient, d’Océanie ou d’Europe, ce programme rend hommage à la richesse des croisements culturels et au courage, à l’humanité et à la force de femmes artistes qui, partout dans le monde, tentent de faire entendre leur propre voix et celle d’une culture imprégnée de métissages ». Clara Iannotta ouvre ce concert avec « Paw-marks in wet cement (ii) », partition sur la mémoire.

Durée : 1h – Ensemble Linea, direction : Jean-Philippe Wurtz / contrebasse : Florentin Ginot

Programme :
Clara Iannotta : Paw-marks in wet cement (ii)
Zeynep Toraman : …A gilding process that echoes back to ancient times (Création mondiale).
Liza Lim : The table of knowledge pour contrebasse seule
Feliz Macahis : Nouvelle oeuvre pour ensemble Création
Rebecca Saunders : Fury II pour contrebasse et ensemble

RESERVEZ ici :
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/migrantes

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

boutonreservationBEETHOVEN ET LA MODERNITÉ
mar 31 mars 2020, 20h
Arsenal, Salle de l’Esplanade

Clara Iannotta, poursuit sa résidence à la Cité musicale-Metz, et dévoile de nouveaux fragments de son travail en cours d’accomplissement. A partir des objets dont elle fait des instruments, la compositrice italienne réinvente son propre spectre sonore, envisage de nouvelles passerelles entre expérimentation ludique et nouvelles écritures sonores.
diotima-quatuor-beethoven-carla-iannotta-concert-critique-metz-classiquenewsComplices de ce labyrinthe aux prolongements inédits, les instrumentistes du Quatuor DIOTIMA repousse les frontières de l’exploration esthétique : « Dead wasps in the jam-jar (iii) » plonge le spectateur dans « d’insondables profondeurs où le solo du violon s’étire dans des dimensions océaniques ». Pour l’année Beethoven 2020, dont est joué le sublime et visionnaire Quatuor n°15, les Diotima tisse les passerelles entre le prophète romantique et les perspectives ouvertes énoncées, permises par l’écriture de Carla Iannotta. La musique n’est-elle pas un questionnement continu qui ne cesse de réinventer les formes de l’avenir ?

Durée : 1h30 – Quatuor Diotima.

Programme :
Karol Szymanovski : Quatuor n°2
Clara Iannotta : « Dead wasps in the jam-jar » (iii)
pour quatuor à cordes et électronique
Ludwig van Beethoven : Quatuor n°15

RESERVEZ ici:
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/beethoven-et-la-modernite

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

AÏCHA M’BAREK

 
 

Danseuse et chorégraphe, la tunisienne Aïcha M’Barek travaille avec son mari (Hafiz Dhaou) au sein de la compagnie qu’ils ont fondé tous les deux. Leur travail mêle l’intime et le politique, dans un regard qui demeure étroitement connecté avec les vibrations de l’actualité.

amour-sorcier-aicha-mbarek-machado-falla-danse-annonce-critique-classiquenews

 

 

agenda

 

 

boutonreservationL’AMOUR SORCIER
jeudi 14 mai 2020, 20h
Arsenal, Grande Salle

Le ballet conçu en 1915 par Manuel de Falla raconte comment une gitane, hantée par le fantôme de son fiancé, souhaite s’en libérer pour aimer librement. 10 musiciens, 6 danseurs, 1 chanteuse réactivent la charge fantastique et passionnelle de cette fable épique aux accents andalous. Jean-Marie Machado, et la compagnie Cantabile, fusionnent jazz, pop, musiques traditionnelles et même hip hop. Les musiciens offrent aux chorégraphes Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou de la Compagnie CHATHA, un fabuleux tapis sonore « pour un voyage sur les deux rives de la Méditerranée où danses, rituels et chants distillent leurs sortilèges ». Chant, rythmes, jubilation chorégraphique… le spectacle est total. Manuel de Falla souhaitait à l’origine que sa partition soit réalisée par une chanteuse de flamenco.

Durée : 1h15. Dans le cadre du temps fort : « Folklore : du savant au populaire » – chorégraphie et mise en scène : Aïcha M’Barek, Hafiz Dhaou / compositions et arrangements : Jean-Marie Machado (Orchestre Danzas) – Pièce pour 6 danseurs et un orchestre.
RESERVEZ ici :
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/lamour-sorcier

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SARAH BALTZINGER

 
 
sarah-baltzinger-danse-critique-classiquenews

 

 

Messine, Sarah Baltzinger a fondé sa propre compagnie de danse MIRAGE. Elle approfondit actuellement un travail spécifique sur l’appropriation du corps et sur la transmission. Son spectacle présenté en janvier 2020, s’intitule « Don’t you see it coming » / Ne le vois tu pas venir ? : en écho à la fameuse incantation, Anne ma sœur Anne, ne vois tu rien venir ? … Sarah Baltzinger interroge le conte de Perrault : Barbe-Bleue

 

 

agenda

 

boutonreservationDON’T YOU SEE IT COMING
mer 29 janvier 2020, 20h
jeudi 30 janv 2020, 19h

Danse - Création : voici le second volet lié à le recherche de Sarah Baltzinger et Guillaume Jullien sur l’héritage et la transmission. La création interroge le conte Barbe Bleue de Charles Perrault, en envisage les enjeux comme « une allégorie de nos sociétés modernes ». Le danger fascine autant qu’il effraie : « la pièce illustre le transgressif et la façon dont s’exerce nos relations inter-personnelles ».

Sur des thèmes baroques, « les deux artistes, au travers d’un mariage entre le son et le geste, évoquent les liens qui se font et se défont et la façon dont nous cherchons à nous révéler à nous-mêmes, en proie à notre besoin d’appartenance et de liberté ». Comment l’individualité peut-elle s’épanouir en s’affranchissant des contraintes du corps social ? Durée : 45 mn / Pièce pour 1 danseuse et 1 musicien.

RESERVEZ ici :
https://www.citemusicale-metz.fr/agenda/dont-you-see-it-coming

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 METZ-cite-musicale-metz-abonnements-saison-musicale-2019-2020-classiquenews

 

LIRE aussi notre présentation générale de la saison 2019 2020 de la Cité musicale-METZ – les temps forts de la saison actuelle
https://www.classiquenews.com/metz-cite-musical-metz-saison-2019-2020-temps-forts/

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

Toutes les photos : METZ service de presse 2019 DR