Vannina Santoni chante Manon de Massenet

Massenet jules cherubin Jules_Massenet_portraitFRANCE MUSIQUE, sam 25 sept 2021, 20h. MASSENET : Manon / V Santoni (PARIS, TCE, 15 sept 2021). Ouverture de la saison 21 – 22 du Théâtre des Champs-ElysĂ©es avec cette version de concert de Manon de Massenet. Vannina Santoni remplace Patricia Petitbon en Manon, Jean-SĂ©bastien Bou Artur RuciĹ„ski en Lescaut : les auditeurs n’auront rien perdu au change. Vannina Santoni retrouve ainsi Samir Pirgu, en un duo dĂ©jĂ  apprĂ©ciĂ© in situ dans la Traviata (2018).

Convaincante MANON de Vannina Santoni

vaninna-santoni-chante-manon-opera-critique-classiquenewsVannina Santoni campe une Manon convaincante, nuancĂ©e et crĂ©dible : insouciante et dĂ©munie (« Je suis encore toute Ă©tourdie »), sensible et passive (« Adieu notre petite table »), triomphante au Cours La Reine ; passionnĂ©e, conquĂ©rante quand il faut re-sĂ©duire Desgrieux devenu abbĂ© Ă  saint-Sulpice (« n’est ce pas ma main…) : l’évolution du personnage, de plus en plus Ă©prouvĂ© et grave – jusqu’à la solitude fatale, est brillante et palpable. L’intelligence de l’interprète, rayonnante et cohĂ©rente. Dommage que le des Grieux de Pirgu manque d’assise, de nuances, d’intelligibilitĂ© : sensible certes mais trop contrastĂ©, son chant se durcit dans des aigus forcĂ©s. Le Lescaut de Jean-SĂ©bastien Bou incarne le parisien corrompu par le jeu, astucieux, irresponsable, d’une insouciance crasse mais la sĂ©duction de ce jouisseur impĂ©nitent brille dans l’air « Ă” Rosalinde », manifeste d’une langueur Ă©perdue. Nicolas TestĂ© tire son Ă©pingle du jeu par sa carrure indĂ©fectible, son autoritĂ© souveraine (Des Grieux père).
Même verve piquante, mordante, contrastée pour les seconds rôles (essentiels en vérité) : les 3 sirènes vénales (Poussette, Javotte et Rosette, incarnées par Margot Genet, Amandine Ammirati et Clémence Poussin), leur victime, le riche et crédule Guillot de Morfontaine (Eric Huchet).
Très dramatique, voire contrastée et nerveuse, la direction de Daniele Rustioni restitue à la partition de Massenet son nerf, ses muscles, une intensité évidente.

Concert donné le 15 septembre 2021 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris. Manon de Jules Massenet, opéra-comique en 5 actes d’après le roman de l’abbé Prévost, « l’Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut » (1731), créé à l’Opéra-Comique de Paris le 19 janvier 1884.

Distribution :
Vannina Santoni (soprano) : Manon Lescaut
Jean-Sébastien Bou (ténor) : Le Chevalier des Grieux
Artur Rucinski (baryton) : Lescaut, le cousin de Manon
Eric Huchet (ténor) : Guillot de Morfontaine, un noble
Philippe Estèphe, baryton, Monsieur de Brétigny
Nicolas Testé (baryton-basse) : Le comte des Grieux, le père du Chevalier
Margot Genet (soprano) : Poussette, une comédienne
Amandine Ammirati (soprano) : Javotte, une comédienne
Clémence Poussin (mezzo-soprano) : Rosette, une comédienne

Chœurs de l’Opéra national de Lyon
(dirigés par Roberto Balistreri)
Orchestre de l’Opéra national de Lyon
Daniele Rustioni, direction

Comments are closed.