jeudi, décembre 8, 2022

Toulouse: le Couronnement de Poppée de Monteverdi jusqu’au 16 avril

A ne pas rater

Le Capitole toulousain accueille l’opéra Vénitien du XVIIème siècle. Et non des moindres, puisque Christophe Rousset et les Talens lyriques abordent jusqu’au 16 avril, le chef d’œuvre des opéras de Claudio Monteverdi, Le Couronnement de Poppée.

L’œuvre créée en 1642, ne couronne pas seulement la favorite de Néron : Poppée. Elle marque l’apothéose de la vie et de la carrière de son auteur. Monteverdi est à Venise depuis 1613, l’année où il a été nommé pour diriger l’institution musicale la plus prestigieuse de l’Italie baroque, la chapelle de la Basilique Saint-Marc, rattachée au prestige du Doge et de la Sérénissime. C’est un compositeur reconnu et respecté qui ose cependant avec son librettiste Busenello, illustrer l’histoire romaine avec cruauté et cynisme.

Un empereur (Néron) soumis aux envoûtements d’une intrigante (Poppée). En suscitant la répudiation de l’impératrice en titre (Octavie) et l’assassinat de Sénèque, la triomphale Poppée impose sa propre loi, celle d’un érotisme sans moral, cruel et barbare. Monteverdi impose une manière capitale que perpétueront chacun selon leur style, ses élèves, Cavalli, Cesti, Ferrari, autant de noms hiers méconnus, aujourd’hui mieux identifiés qui appartenant au laboratoire musical regroupé autour du Maître alors âgé de 76 ans, ont pour certains, composé quelques parties de l’Incoronazione. Comme l’admirable duo final, attribué aujourd’hui à Ferrari.

Pour illustrer son propos, le chef Christophe Rousset a réuni un plateau de jeunes chanteurs déjà aguerris à l’expression des passions baroques. Nul doute qu’aux côtés des chanteurs, les instrumentistes des Talens lyriques sauront apporter leur soin particulier à une partition majeure.


Claudio Monteverdi (1567-1643), Le Couronnement de Poppée, dramma per musica en un Prologue et Trois actes, (L’incoronazione di Poppea, Venise 1642). Avec:
Fortuna/Valetto: Giorgia Milanesi, Virtu/Damigella/Pallade: Raffaella Milanesi, Amore: Khatouna Gadelia, Ottone: Max-Emanuel Cencic, Soldato/Lucano/Familiare/Tribuno: Emiliano Gonzalez Toro,Poppea: Anne-Catherine Gillet, Nerone: Sophie Koch, Arnalta: Gilles Ragon, Ottavia: Catherine Malfitano, Nutrice/Familiare: Anders Dahlin,Seneca: Giorgio Giuseppini, Drusilla: Sabina Puertola, Mercurio/Consul: Yvan Ludlow, Liberto/Soldato/Tribuno: Alfredo Poesina, Familiare/Consul: Laurent Labarbe. Les talens lyriques, direction: Christophe Rousset. Capitole de Toulouse, jusqu’au 16 avril. Renseignements : 05 61 63 13 13 ou http://www.theatre-du-capitole.org

- Espace publicitaire -spot_img
- Sponsorisé -
Derniers articles

Cinéma. Maestro(s), le nouveau film de Bruno Chiche (7 déc 2022) 

Cinéma. Maestro(s), le nouveau film de Bruno Chiche (7 déc 2022)  -  Maestro(s), le nouveau film de Bruno Chiche,...
- Espace publicitaire -spot_img

Découvrez d'autres articles similaires

- Espace publicitaire -spot_img