CD, événement. FURIOSO BAROCCO : Mathieu Salama, contre ténor (1 cd Klarthe records 2019)

furioso barroco cd clic classiquenews matheiu salama cd klarthe critiqueCD Ă©vĂ©nement, critique. FURIOSO BAROCCO : Mathieu Salama, contre tĂ©nor (1 cd Klarthe records 2019) – Mathieu Salama chante Haendel et Vivaldi : l’interprĂšte peut s’appuyer aujourd’hui sur une solide expĂ©rience du concert ; une aisance qui explique ce naturel engagĂ© qui perce et le porte en studio. Investi, incarnĂ©, d’une intensitĂ© qui touche par son immĂ©diate sincĂ©ritĂ©, le chant du contre tĂ©nor Mathieu Salama rayonne en clartĂ© et acuitĂ© expressive. Pour Klarthe, le chanteur offre un rĂ©cital emblĂ©matique de ses possibilitĂ©s et de son tempĂ©rament : agilitĂ©, engagement, profondeur. Le soliste s’entoure de deux autres chanteurs pour entre autres exprimer d’autres langueurs amoureuses en duo (Duo final PoppĂ©e / NĂ©ron de l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi). Mathieu Salama chante l’ivresse et le vertige des coeurs amoureux, du dĂ©lire inquiet Ă  la dĂ©termination audacieuse voire Ă©ruptive
 voilĂ  qui convient Ă  sa nature fougueuse voire intempestive (d’oĂč le titre Furioso Barocco). Mathieu Salama dĂ©voile le vertige des sens qu’habite son chant direct, puissant, d’une rondeur constante, Ă©cartant les aciditĂ©s de bon nombre de ses confrĂšres. De fureur il est question certes, mais sous l’élan quasi instinctif, se cachent en vĂ©ritĂ© un dĂ©sarroi, voire une inquiĂ©tude et une impuissance panique Ă  demi mots que le chanteur rĂ©vĂšle peu Ă  peu, apportant Ă  son jeu, une richesse de couleurs qui sĂ©duit inexorablement.

Ainsi se dĂ©ploie une hypersensibilitĂ© active portĂ©e par l’écriture souvent incandescente de deux gĂ©nies lyriques du XVIIIĂš, le vĂ©nitien Vivaldi et le plus italien des saxons, Haendel. Habilement associĂ©es ici, les hĂ©ros vivaldiens et haendĂ©liens font crĂ©piter un tempĂ©rament taillĂ© pour le drame. Ce programme s’articule comme un condensĂ© d’opĂ©ra: Ă  chaque air correspond un personnage en souffrance ou en dĂ©sir, une situation clĂ© dont le soliste Ă©claire les enjeux manifestes et souterrains. Son Tolomeo (« Stille amare ») touche dans l’ample lamento traversĂ© par la mort ; en un prĂ©cipitĂ© nostalgique, le chanteur en exprime le frisson glaçant de la mort. Plus rugueux et combattif voire impĂ©rieux, Serse affirme sa volontĂ© guerriĂšre et conquĂ©rante, Ă  la limite du caprice royal (« Si, la volgio e l’ottero »). Et la somptueuse cantate RV 684 de Vivaldi souligne par son timbre incandescent, au verbe attentif, le diamant d’un cƓur exacerbĂ© lui aussi, toujours digne mais blessĂ©, qui semble avoir vĂ©cu tous les tourments de l’amour.

CLIC D'OR macaron 200InterprĂšte soucieux d’éloquence comme de finesse poĂ©tique, Mathieu Salama offre une remarquable collection d’airs d’opĂ©ras parmi les plus saisissants du rĂ©pertoire. Difficile de rester de marbre d’autant qu’à son contact, la complicitĂ© des instrumentistes de l’ensemble La RĂ©jouissance s’affirme sans rĂ©serve, – que des cordes impĂ©tueuses et bondissantes, sous la direction du chef italien, lui-mĂȘme passionnĂ© par les affetti baroques, Stefano Intrieri. Superbe rĂ©cital lyrique.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

CD, Ă©vĂ©nement. FURIOSO BAROCCO : Mathieu Salama, contre tĂ©nor (1 cd Klarthe records 2019) - sortie discographique le 23 octobre 2020 – Plus d’infos : https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/furioso-barocco-detail

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

VOIR la vidéo FURIOSO BAROCCO par le contre ténor Mathieu Salama, teaser de son nouveau cd édité par Klarthe records :
https://www.youtube.com/watch?v=obOQ11enrjc&feature=emb_logo

 

 

 

 

Programme détaillé :

Antonio Vivaldi (1678 – 1741)
Il Farnace RV 711, Venezia 1727 : “Gelido in ogni vena”
cantate RV 684, ca. 1727 : “Ah, ch’infelice sempre”
Orlando RV 728, Venezia 1727 : “Nel profondo cieco mondo”

Georg Friedrich HĂ€ndel (1685 – 1759)
Giulio Cesare in Egitto HWV 17, London 1724 : “PiangerĂČ la sorte mia”

Claudio Monteverdi (1567 – 1643)
L’incoronazione di Poppea SV 308, Venezia 1643 : “Pur ti miro, pur ti godo”

Girolamo Frescobaldi (1583 – 1643)
Primo libro d’arie musicali, Firenze 1630 : “Se l’aura spira”

Antonio Vivaldi (1678 – 1741)
Il Giustino RV 717, Roma 1724 : “Sento in seno ch’in pioggia di lagrime”

Georg Friedrich HĂ€ndel (1685 – 1759)
Serse HWV 40, London 1738 : “SĂŹ, la voglio e l’otterrĂČ”

Henry Purcell (1659 – 1695)
Ode for the Birthday of Queen Mary Z. 323, London 1694 : “Sound the trumpet”

Georg Friedrich HĂ€ndel (1685 – 1759)
Tolomeo, re d’Egitto HWV 25, London 1728 :
Recitativo, Accompagnato & Aria “Stille amare”

 

 

 

Mathieu SALAMA, contre-ténor
Jeanne PARIS, mezzosoprano
Benjamin LOCHER, contre-ténor II

Gruppo strumentale La RĂ©jouissance
Jan Pieter van COOLWIJCK, violon I
Evert-Jan SCHUUR, violon II
Niek IDEMA, alto
JĂ©rĂŽme VIDALLER, violoncelle
Michel FRÉCHINA, viole de gambe & contrebasse

Stefano INTRIERI, clavecin & direction

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE aussi notre présentation du concert de Mathieu Salama, Salle Cortot, le 16 oct 2020 : https://www.classiquenews.com/paris-cortot-mathieu-salama-furieusement-baroque/

 

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE aussi notre ENTRETIEN avec Mathieu SALAMA : http://www.classiquenews.com/entretien-avec-mathieu-salama-contre-tenor-a-propos-de-son-nouveau-cd-furioso-barocco-1-cd-klarthe-records/

furioso barroco cd clic classiquenews matheiu salama cd klarthe critiqueENTRETIEN avec Mathieu Salama, contre tĂ©nor. Fougueux voire furieux, le chant investi du contre tĂ©nor français Mathieu Salama marque les esprits par la qualitĂ© de son implication pour chaque air choisi. Au concert dont il est familier depuis des annĂ©es, le chanteur se passionne dans l’expression des affects baroques. Fort de cette expĂ©rience, Mathieu Salama enregistre son dernier album chez Klarthe records, « Furioso barocco », nouveau jalon dans la maturation d’un tempĂ©rament vocal franc, direct, Ă  l’impĂ©rieuse intensitĂ©. Pour classiquenews, Mathieu Salama dĂ©voile les coulisses de l’enregistrement (distinguĂ© par le CLIC de CLASSIQUENEWS) et prĂ©cise quelques Ă©lĂ©ments de sa genĂšse.

________________________________________________________________________________________________