Benjamin GROSVENOR joue Liszt, Ginastera et Ravel sur France Musique

grosvenor benjamin liszt decca cd review critique piano cd clic de classiquenewsFRANCE MUSIQUE, ce soir, 17 aoĂ»t 2021, 20h. RĂ©cital BENJAMIN GROSVENOR, piano. Le programme du rĂ©cital montpelliĂ©rain est ambitieux et bien agencĂ©, Ă  l’instar du tempĂ©rament perfectionniste du jeune pianiste britannique Benjamin Grosvenor. CLASSIQUENEWS suit depuis ses dĂ©buts en France le musicien, souvent saisi par son sens du dĂ©tail, sa digitalitĂ© Ă©lĂ©gante au service du drame intĂ©rieur des textes musicaux. Ses divers albums discographiques Ă©ditĂ©s chez Decca ont tous Ă©tĂ© saluĂ© par la RĂ©daction de CLASSIQUENEWS, la plupart distinguĂ©s par notre label / award, le fameux CLIC de CLASSIQUENEWS. Le dernier, dĂ©diĂ© Ă  LISZT, lui aussi Ă©tait trĂšs apprĂ©ciĂ© :

LIRE notre critique du cd LISZT par Benjamin GROSVENOR / Clic de classiquenews de mars 2021 :
http://www.classiquenews.com/tag/decca/
Y rĂšgne la Sonate en si mineur :   »Aucun doute ce disque est celui de la pleine maturitĂ© : celui d’un interprĂšte qui allie discours, intention et suprĂȘme musicalitĂ©. La forme et le fond Ă©tant fusionnĂ©s avec une Ă©lĂ©gance so british continue rĂ©alise ici un sans faute, qui touche par son Ă©loquence. Le mot est essentiel chez Grosvenor : Ă©loquence. »

Le pianiste a rĂ©cemment donnĂ© un rĂ©cital Ă  La Roque d’AnthĂ©ron, ce 11 aoĂ»t dernier : LIRE ici la critique de notre rĂ©dacteur Hubert Stoeklin qui parle entre autres de 
 «  
 totale libertĂ©, reposant sur une technique superlative faisant penser que « tout, absolument tout est possible » Ă  cet artiste qui fait de cette interprĂ©tation une rĂ©fĂ©rence qui fera date (NDLR : Ă  propos de la Sonate en si). La maturitĂ© acquise par le jeune homme de 29 ans laisse pantois. ». Le rĂ©cital de Montpellier aborde aussi Ginastera et surtout Ravel dont Gaspard de la Nuit
 LĂ  encore les mots de notre correpondant Ă  la Roque d’AnthĂ©ron sont sans appel : « Ravel et son si difficile « Gaspard de la nuit » constitue l’apothĂ©ose de ce concert virtuose. Chez Benjamin Grosvenor, Ondine est un piano fait en Ă©lĂ©ment liquide avec le brillant des rayons de lune dans l’eau. C’est incroyablement prĂ©cis et flou en mĂȘme temps afin de crĂ©er une dimension onirique. Un piano entre rĂȘve et rĂ©alitĂ©, absolument magique. Le Gibet avec des sonoritĂ©s d’un froid glacial change totalement le son du piano. Benjamin Grosvenor ose des effets de grande inquiĂ©tude. C’est Scarbo qui offre la plus grande virtuositĂ© et exige le plus de mise en scĂšne musicale. Grosvenor comme dans ses Liszt garde la tĂȘte froide et les doigts souverains. Rien ne lui Ă©chappe et la clartĂ© du jeu permet de tout entendre dans cette partition pourtant tout Ă  fait diabolique. Comment est-il possible d’obtenir cette prĂ©cision Ă  cette vitesse ? VoilĂ  un secret bien gardĂ© par le jeune homme si douĂ© et aussi appliquĂ© dans sa recherche de perfection. Avec peu de sorties de disques, des concerts reprenant un rĂ©pertoire bien travaillĂ© Benjamin Grosvenor est un sage parmi les jeunes pianistes plus frĂ©nĂ©tiques. »
LIRE la critique du rĂ©cital de Benjamin GROSVENOR Ă  La Roque d’AnthĂ©ron (11 aoĂ»t 2021) ici : http://www.classiquenews.com/critique-concert-la-roque-dantheron-auditorium-du-parc-le-11-aout-2021-liszt-ginastera-ravel-benjamin-grosvenor-piano/

_____________________________________________________________________________________

 

 

 

 

grosvenor-benjamin-piano-critique-concert-review-concert-piano-on-classiquenews-antheron-aout-2021

 

 

FRANCE MUSIQUE, 17 août 2021, 20h. Récital de Benjamin GROSVENOR, piano.

Concert donnĂ© le 28 juillet 2021 en l’OpĂ©ra Berlioz du Corum de Montpellier dans le cadre du Festival Radio France Occitanie Montpellier.

Johannes Brahms
Intermezzi op.117
1. Andante moderato
2. Andante non troppo e con molto espressione
3. Andante con moto

 
Franz Liszt
Sonate pour piano en si mineur S.178
1. Lento assai – Allegro energico – Grandioso
2. Andante sostenuto
3. Allegro energico Du samedi 14 au vendredi 20 août 2021 & du samedi 21 au vendredi 27 août 2021 15

 

Alberto Ginastera
Danzas Argentinas op.2
1. Danza del viejo boyero
2. Danza de la moza donosa
3. Danza del gaucho matrero

 

Franz Liszt
DeuxiÚme année, Italie S 161 : Sonetto 104 del Petrarca n°5, ext. des Années de pÚlerinage
DeuxiÚme année, Italie S 161 : Sonetto 123 del Petrarca n°6, ext. des Années de pÚlerinage

 

Maurice Ravel
Gaspard de la nuit, Trois poĂšmes pour piano d’aprĂšs Aloysius Bertrand
1. Ondine
2. Le Gibet
3. Scarbo 

 

 
Benjamin Grosvenor, piano

Photo : © Valentine Chauvin / La Roque d’AnthĂ©ron 2021