CD, critique. DEBUSSY : Un flot antique de lumiĂšre
 Gionata Sgambaro, flĂ»te / FrĂ©dĂ©ric Vaysse–Knitter, piano (1 cd Klarthe records, 2016)

flot antique de lumiere mallarme debussy prelude un faune vaysse knitter gambaro klarthe cd critique classiquenews KLA107couv_lowCD, critique. DEBUSSY : Un flot antique de lumiĂšre
 Gionata Sgambaro, flĂ»te / FrĂ©dĂ©ric Vaysse–Knitter, piano (1 cd Klarthe records, 2016). Sous le sceau de noces inspirantes, alliant poĂ©sie et musique, deux musiciens complices fĂȘtent ainsi leur 15 ans de partage et de coopĂ©ration artistique en dĂ©diant ce nouvel album Ă©ditĂ© par Klarthe au secret poĂ©tique de Debussy : passionnĂ© d’AntiquitĂ©, chantre enivrĂ©, adepte des miracles de Pan (comme Ravel dans Daphnis et ChloĂ©), en harmonie avec la Nature, le compositeur sait suggĂ©rer, exprimer, traduire en musique l’enchantement magique que produit le poĂšme. Les 9 Ɠuvres ainsi abordĂ©es se concentrent sur les inspirations de Debussy, le texte incantatoire, le flux du verbe alchimiste qui est Ă  la source de bien des partitions. Or la rĂ©ussite du programme tient Ă  l’éloquence des deux instrumentistes dont la fusion, l’écoute, la respiration Ă  deux Ăąmes fraternelles remplacent aisĂ©ment la force de la parole et du chant, en particulier dans leur transcription des mĂ©lodies.


 Un FLOT ANTIQUE DE LUMIERE

Gionata Sgambaro et Frédéric Vaysse-Knitter
ressuscitent l’AntiquitĂ© rĂȘvĂ©e de Debussy

Mais la voix ne manque ici tant les instrumentistes font parler leur instrument. La flĂ»te, syringe moderne invoque la riche thĂ©matique de l‘univers debussyste, fantasmagorie qui mĂȘle vĂ©nĂ©ration des silhouettes antiques, culte de la vie, de son frĂ©missement dĂ©licat, Ă©vanescent, d’une fugacitĂ© presque terrifiante comme le rappelle justement la Sonate n°3, l’ultime, Ă©manation selon les mots de Claude « de ce qu’un homme malade peut Ă©crire pendant la guerre » (1917).
A travers le cycle Bilitis ou « 6 Ă©pigraphes antiques » ressuscite l’image et son frĂ©missement des reliefs antiques auxquels le souffle des musiciens apportent Ă©clairs et accents du souffle vital. La ductilitĂ© coloriste des deux musiciens s’accomplit pleinement dans la sĂ©lections de mĂ©lodies dont ils offrent une transcription ciselĂ©e, dans l’intonation, l’émission, la suggestivitĂ© : Nuits d’étoiles (1880), Beau soir (1891) ou Green
, entre autres, respectivement d’aprĂšs Banville, Bourget, Verlaine (qui aussi inspirĂ© « il pleure dans mon cƓur »  prĂ©cisent cette inspiration premiĂšre chez Debussy qui en fait un compositeur littĂ©raire, au grand bonheur de MallarmĂ©. Le titre de l’album « sous un flot antique de lumiĂšre », renvoie au Faune qui s’éveille.
CLIC D'OR macaron 200Et le voyage en correspondances et filiations orfĂ©vrĂ©es s’achĂšve par le chef d’Ɠuvre primordial qui les annonce tous, PrĂ©lude Ă  l’AprĂšs-midi d’un Faune, conçu dĂšs 1894 d’aprĂšs MallarmĂ© justement et dont la version ici apporte un Ă©clairage aussi poĂ©tique, puissant qu’original. Ainsi se dresse, fier et naĂŻf, l’Egipan, compagnon et disciple de Pan  « fatiguĂ© de poursuivre nymphes craintives et naĂŻades timides, (il) s’abandonne Ă  un sommeil voluptueux qu’anime le rĂȘve d’un dĂ©sir enfin rĂ©alisĂ© : la possession complĂšte de la nature entiĂšre ». Les deux musiciens en parfaite harmonie, expriment Ă  deux voix ce rĂȘve d’un jeune ĂȘtre immense par son dĂ©sir comme sa pudeur insatisfaite. Remarquable rĂ©cital, idĂ©alement debussysyte.

________________________________________________________________________________________________

CD, critique. DEBUSSY : Un flot antique de lumiĂšre
 Gionata Sgambaro, flĂ»te / FrĂ©dĂ©ric Vaysse–Knitter, piano (1 cd Klarthe records, enregistrement rĂ©alisĂ© en sept 2016). CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2021.

https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/un-flot-antique-de-lumiere-detail

________________________________________________________________________________________________

Programme

CLAUDE DEBUSSY

I. SYRINX
II. BEAU SOIR
III. IL PLEURE DANS MON COEUR

IV.-IX. BILITIS (SIX ÉPIGRAPHES ANTIQUES)*

X. ROMANCE – L’Ăąme Ă©vaporĂ©
XI. GREEN
XII.-XIV. SONATE n°3
Allegro vivo / IntermÚde. Fantasque et léger / Finale. TrÚs animé

XV. NUIT D’ÉTOILES
XVI. L’OMBRE DES ARBRES

XVII. PRÉLUDE À “L’APRÈS-MIDI D’UN FAUNE”

Adaptations et arrangements par Gionata Sgambaro (Klarthe Editions)
*arrangement par Karl Lenski

CD Ă©vĂ©nement, critique. SAINT-SAËNS, HUILLET : Concertos. Damien Ventula, violoncelle (1 cd Klarthe records, 2020)

SAINT SAENS opus33 damien Ventula violoncelle klarthe cd critique cd review classiquenews ravel Huillet CLIC de classiquenewsCD Ă©vĂ©nement, critique. SAINT-SAËNS, HUILLET : Concertos. Damien Ventula, violoncelle (1 cd Klarthe records, 2020) – Belle vitalitĂ© de l’orchestre de cordes, Ă©loquence contrastĂ©e, vivace du soliste toulousain
 le rare Concerto pour violoncelle opus 33 de Saint-SaĂ«ns (arrangĂ© ici par le chef Gilles Colliard) s’impose par sa carrure Ă©nergique voire Ă©chevelĂ©e, ce dĂšs le premier Allegro (non troppo) ; une volontĂ© conquĂ©rante que compense l’Allegretto central, conçu comme un menuet oĂč brille la tendresse plus intĂ©riorisĂ©e du violoncelle (ici un somptueux Antoine MĂ©dard de 
 1675); orfĂšvre d’un jeu tout en accents et fluiditĂ©, Damien Ventula affronte dĂ©fis et points extrĂȘmes d’une Ă©criture virtuose mais trĂšs Ă©quilibrĂ©e, oĂč partout rayonne un absolu sens de l’équilibre (n’est pas Saint-SaĂ«ns qui veut).
Une mĂȘme attention, ce souci d’une expressivitĂ© dĂ©taillĂ©e et presque narrative se dĂ©veloppent aussi dans le diptyque contemporain opus 99 de Thierry Huillet (Concerto Ă©crit en 2020 pour Damien Ventula et d’un effectif semblable: orchestre de cordes / violoncelle, que l’opus de Saint-SaĂ«ns), oĂč aprĂšs un volet premier saisissant d’énergie lui aussi, se dĂ©ploie le dialogue plus contournĂ©, complice et suggestif entre les cordes de l’orchestre et celles de l’instrument soliste, jusqu’à l’accelerando frĂ©nĂ©tique qui ouvre le champ Ă  un lamento vibrant, Ă©crit comme une priĂšre ardente. De quoi faire sonner l’instrument soliste
 dans la lumiĂšre et la clartĂ© amoureuse. Belle correspondance entre Huillet et Saint-SaĂ«ns. L’aptitude avec laquelle Damien Ventula fait chanter et parler son violoncelle (avec cordes en boyau, comme Pablo Casals ou Jasha Heifetz)) est indiscutable (en particulier dans ce second volet « Moto Perpetuo » d’une frĂ©nĂ©sie presque joyeuse ; la vocalitĂ© de l’instrument transporte littĂ©ralement. C’est une transe prĂ©cipitĂ©e comme une course ultime, portĂ©e par le chant superbement articulĂ© du violoncelle). Qui douterait encore que le violoncelle est parmi les instruments les plus proches de la voix humaine ?

CLIC_macaron_2014ComplĂ©ments bĂ©nĂ©fiques Ă  ce programme trĂšs Ă©quilibrĂ© (comme une page entiĂšre de Saint-SaĂ«ns) : l’Habanera de Ravel, en ses sortilĂšges secrets et raffinĂ©s, d’une voluptĂ© secrĂšte, ineffable ; deux piĂšces du gĂ©ant romantique français, sobre ambassadeur du classicisme de la IIIĂš RĂ©publique : la Romance (dans l’arrangement du violoncelliste) puis l’éternelle majestĂ© du « Cygne » (ici tout en nuances volatiles) : voilĂ  un trĂšs bel hommage Ă  Camille Saint-SaĂ«ns pour son centenaire 2021, et dans la collection de plus en plus riche de l’éditeur Klarthe, un nouveau jalon de son rayonnage de musique française.

 

————————————————————————————————————————————————–

 

CD Ă©vĂ©nement, critique. SAINT-SAËNS, HUILLET : Concertos. Damien Ventula, violoncelle (1 cd Klarthe records, 2020)CLIC de CLASSIQUENEWS janvier 2021.

 

 

 

 

 

Damien Ventula, violoncelle
Orchestre de chambre de Toulouse
Gilles Colliard, direction

Saint-Saëns : Concerto op.33
Thierry Huillet : Concerto op.99
PiĂšce en forme d’Habanera – Maurice Ravel (arr. Jehan Stefan)
Romance op.36 – Camille Saint-SaĂ«ns (arr. Damien Ventula)
Le Cygne – Camille Saint-SaĂ«ns (arr. Michiko Iiyoshi)
————————————————————————————————————————————————–

 

 

 

 

 

PLUS D’INFOS sur le site de Klarthe records :
https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/concertos-detail