PIANO INCANDESCENT : Dimitri Papadopoulos joue JS BACH version Godowsky (1 cd KLARTHE)

KLA144 klarthe papadopoulos godowski bach critique cd classiquenewsCRITIQUE CD événement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano (1 cd Klarthe records – juil 2021)  -  Ici rayonne le jeu souverain de « Mr God » : le dieu vivant du clavier des années 1910-1920, – entendez Leopold Godowski (1870-1938), pianiste virtuose, le mieux payé de tous les instrumentistes de son époque, dont la technique subjugua jusqu’au grand Arthur Rubinstein ; et qui compta parmi ses élèves, Jorge Bolet ou Heinrich Neuhaus – ses transcriptions d’après les Suites pour violoncelles de JS Bach (1923) occupent le programme de ce disque ambitieux, solidement défendu par le jeu carré, articulé du franco-américain Dimitri Papadopoulos. Comme ses Transcriptions d’après les 53 études de Chopin, les Suites de Bach version Godowski, saisissent par l’intelligence re-créative du pianiste compositeur transcripteur, par ses stratégies digitales pour exprimer l’architecture et la pensée de Bach. Harmonie et contrepoint étant particulièrement soignés dans l’écriture, parfois « amplifiés et suaves, dans le goût de l’époque », comme le souligne justement Dimitri Papadopoulos, dans la notice / présentation. COUP DE COEUR ÉTÉ 2022 / CD CLIC de CLASSIQUENEWS

LIRE notre critique complète du cd événement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano Paulello « Opus 102 » (1 cd Klarthe records – enregistré au studio Paulello, Villethierry – juil 2021). CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2022.

http://www.classiquenews.com/critique-cd-evenement-godowsky-bach-cello-suites-dimitri-papadopoulos-piano-1-cd-klarthe-records-juil-2021/

PIANO INCANDESCENT : Dmitri Papadopoulos joue JS BACH version Godowsky (1 cd KLARTHE)

KLA144 klarthe papadopoulos godowski bach critique cd classiquenewsCRITIQUE CD Ă©vĂ©nement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano (1 cd Klarthe records – juil 2021) – Ici rayonne le jeu souverain de « Mr God » : le dieu vivant du clavier des annĂ©es 1910-1920, – entendez Leopold Godowski (1870-1938), pianiste virtuose, le mieux payĂ© de tous les instrumentistes de son Ă©poque, dont la technique subjugua jusqu’au grand Arthur Rubinstein ; et qui compta parmi ses Ă©lèves, Jorge Bolet ou Heinrich Neuhaus – ses transcriptions d’après les Suites pour violoncelles de JS Bach (1923) occupent le programme de ce disque ambitieux, solidement dĂ©fendu par le jeu carrĂ©, articulĂ© du franco-amĂ©ricain Dimitri Papadopoulos. Comme ses Transcriptions d’après les 53 Ă©tudes de Chopin, les Suites de Bach version Godowski, saisissent par l’intelligence re-crĂ©ative du pianiste compositeur transcripteur, par ses stratĂ©gies digitales pour exprimer l’architecture et la pensĂ©e de Bach. Harmonie et contrepoint Ă©tant particulièrement soignĂ©s dans l’écriture, parfois « amplifiĂ©s et suaves, dans le goĂ»t de l’époque », comme le souligne justement Dimitri Papadopoulos, dans la notice / prĂ©sentation. COUP DE COEUR ÉTÉ 2022 / CD CLIC de CLASSIQUENEWS

CLIC D'OR macaron 200LIRE notre critique complète du cd événement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano Paulello « Opus 102 » (1 cd Klarthe records – enregistré au studio Paulello, Villethierry – juil 2021). CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2022.

http://www.classiquenews.com/critique-cd-evenement-godowsky-bach-cello-suites-dimitri-papadopoulos-piano-1-cd-klarthe-records-juil-2021/

Media Vita – Karol BEFFA : cycle de musique vocale (1 cd Klarthe records)

KAROL BEFFA : Media Vita – la soprano BEFFA-media-vita-22-COVER souligne la clartĂ© des indications et intentions du compositeur avec lequel elle a pu travailler pour l’interprĂ©tation des pièces magistrales de Karol Beffa (Fragments of China, 2017, d’après les poèmes du chinois Li Qingzhao). Travail de nuances, de suggestions ironiques, folkloriques aussi selon l’idĂ©e imaginaire de la Chine ancienne, voire dĂ©lirantes et pathĂ©tiques de l’aimĂ©e dont le parcours Ă©motionnel, malheureux, tragique, halluciné… est Ă©voquĂ© ici ; de la première rencontre, printanière, Ă  l’hiver des dĂ©sillusions amères, les saisons de l’amour sont abordĂ©es avec infiniment de tact et de style par Karl Beffa, qui rĂ©pond alors Ă  la commande d’une juge magistrate Ă  la Cour europĂ©enne de Justice, Ninon Colneric ; ainsi le cycle de mĂ©lodies d’après des poèmes du XIIè, soit 4 mĂ©lodies oĂą poĂ©sie et musique fusionnent. Karol Beffa signe dans ce programme Ă©ditĂ© par Klarthe, son disque le plus important de mĂ©lodies vocales, pour soliste donc, et pour choeur (Media Vita, extase sacrĂ©e suspendue aux cĂ´tĂ©s du De Produndis) sans omettre l’humeur tendre et lucide des Deux Poèmes d’Apollinaire (2019). la puissance Ă©vocatoire de l’écriture de Karol Beffa s’exprime ici avec une rare intensitĂ©, proclamant la force de l’allusion.

_________________________________________

Karol Beffa / Media Vita / télécharger le programme du cd Media Vita :
https://bfan.link/media-vita

Jeanne GĂ©rard – soprano
Karol Beffa – piano & compositions

Media Vita, le titre de cet album, reprend celui de la pièce pour chœur mixte que j’ai écrite en 2010 à la demande du danseur et chorégraphe Julien Lestel pour son ballet Corps et Âmes. Une autre pièce du ballet, De profundis, figure elle aussi dans le CD. La thématique de ce ballet en douze tableaux se fondait sur la dyade du corps et de l’âme, et la chorégraphie de Julien Lestel sur ma musique alternait délicate gestuelle aérienne et puissants mouvements chtoniens.

Media Vita, the title of this album, is based on the piece for mixed choir that I wrote in 2010, commissioned by the dancer and choreographer Julien Lestel for his ballet Corps et Ă‚mes. Another piece from the ballet, De profundis, also features on the CD. The theme of this ballet in twelve ‘tableaux’ was based on the dyad of body and soul, and Julien Lestel’s choreography to my music alternates between delicate aerial gestures and powerful chtonian movements.

PLUS D’INFOS sur le site de l’Ă©diteur KLARTHE records

CRITIQUE CD Ă©vĂ©nement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano (1 cd Klarthe records – juil 2021).

KLA144 klarthe papadopoulos godowski bach critique cd classiquenewsCRITIQUE CD Ă©vĂ©nement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano (1 cd Klarthe records – juil 2021)  -  Ici rayonne le jeu souverain de « Mr God » : le dieu vivant du clavier des annĂ©es 1910-1920, – entendez Leopold Godowski (1870-1938), pianiste virtuose, le mieux payĂ© de tous les instrumentistes de son Ă©poque, dont la technique subjugua jusqu’au grand Arthur Rubinstein ; et qui compta parmi ses Ă©lèves, Jorge Bolet ou Heinrich Neuhaus – ses transcriptions d’après les Suites pour violoncelles de JS Bach (1923) occupent le programme de ce disque ambitieux, solidement dĂ©fendu par le jeu carrĂ©, articulĂ© du franco-amĂ©ricain Dimitri Papadopoulos. Comme ses Transcriptions d’après les 53 Ă©tudes de Chopin, les Suites de Bach version Godowski, saisissent par l’intelligence re-crĂ©ative du pianiste compositeur transcripteur, par ses stratĂ©gies digitales pour exprimer l’architecture et la pensĂ©e de Bach. Harmonie et contrepoint Ă©tant particulièrement soignĂ©s dans l’écriture, parfois « amplifiĂ©s et suaves, dans le goĂ»t de l’époque », comme le souligne justement Dimitri Papadopoulos, dans la notice / prĂ©sentation.

Dimitri Papadopoulos dévoile le génie transcripteur de Godowski

3 Transcriptions géniales de Mr God

Il ne fallait pas moins que le spectaculaire piano imaginé par le facteur français Stephen Paulello (l’opus 102 pour ses 102 touches au lieu des 88 standard), joyau et miracle sonore, instrument phare dans l’écrin de son auditorium à Villethierry ) pour éclairer de l’intérieur la force et la précision des transcriptions de Godowski : les 3 Suites ainsi « sublimées » par son jeu pianistique sidérant, sa compréhension fine, imaginative et respectueuse du texte de Bach, captivent au clavier par leur ampleur et leur ambition architecturale, leur prouesse polyphonique, la complexité naturelle de l’écriture qui profite évidemment de la clarté des registres, de la longueur de son… permis par l’instrument, merveille de la facture française actuelle. « Transparence, stabilité, aération des plans sonores » … on ne peut que souscrire ; autant de qualités et possibilités techniques et sonores qui permettent une spatialisation lumineuse qui célèbre in fine l’inventivité impériale de l’inégalable bâtisseur Bach. Godowski, convaincu par la nécessité de l’enregistrement comme des vertus de la technologie, n’aurait pas écarté cette lecture à la fois limpide et précise, puissante et expressive mais nuancée et souvent idéalement intériorisée. L’engagement du pianiste démontre sans réserve que transcription signifie recréation.

___________________________

CLIC D'OR macaron 200CRITIQUE CD Ă©vĂ©nement : Godowsky / Bach – Cello Suites. Dimitri Papadopoulos, piano Paulello « Opus 102 » (1 cd Klarthe records – enregistrĂ© au studio Paulello, Villethierry – juil 2021). CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2022.

Plus d’infos sur le site de l’éditeur KLARTHE records :
https://www.klarthe.com/index.php/en/records-en/godowsky-bach-cello-suites-detail

___________________________

Programme :

Godowsky – Bach
Cello Suite II – BWV 1 008
Cello Suite III – BWV 1 009
Cello Suite V – BWV 1 011

//////////////////

 

 

 

VOIR le CLIP / reportage / entretien : Les Suites pour violoncelle de Bach, version GODOWSKY par Dimitri Papadopoulos :