Musicancy invite Apotropaik : Bella Donna

MUSICANCY-facade-noireMUSICANCY (Ancy-le-Franc), mardi 26 juil 2022, 20h. AprĂšs Correspondances et SĂ©bastien DauchĂ©, aprĂšs Paolo Zanzu et AnthĂ©a Pichanick, voici le programme Ă©vĂ©nement Ă  l‘affiche du Festival estival Musicancy, sis dans le sublime chĂąteau d’Ancy-le-Franc. Fannie Vernaz, directrice artistique invite ApotropaĂŻk qui interroge l’idĂ©al fĂ©minin Ă  l’époque mĂ©diĂ©vale, Ă  travers un cycle en 3 parties. L’ensemble est composĂ© de 4 artistes : ClĂ©mence Niclas (voix et flĂ»te Ă  bec), Marie-Domitille Murez (harpe gothique), Louise Bouedo-Mallet (viĂšle Ă  archet), ClĂ©ment Stagnol (luth mĂ©diĂ©val)

Femme idĂ©alisĂ©e et convoitĂ©e, la « bella donna » est louĂ©e dans la tradition de l’amour courtois
 tout en Ă©tant aussi la fleur sublime, vĂ©nĂ©neuse et mortelle. Fruit engageant Ă  la saveur douceĂątre, mais au violent poison, la belladone est bien connue des sorciĂšres pour la prĂ©paration de leurs onguents aux propriĂ©tĂ©s hallucinogĂšnes. Quelle mĂ©taphore plus appropriĂ©e pour illustrer l’ambiguĂŻtĂ© de la figure fĂ©minine dans l’imaginaire mĂ©diĂ©val ?

TempĂ©rance, Charme, Tourment : en un triptyque musical, ce programme s’ouvre sur l’image d’une femme rĂ©signĂ©e bien que toujours digne. PĂ©nĂ©trant le cƓur d’histoires envoĂ»tantes, une partie centrale dĂ©couvre des figures antiques ou spirituelles aux personnalitĂ©s fortes et fascinantes. Ces mythes fĂ©minins laissent progressivement apparaĂźtre un portrait beaucoup plus sombre, dernier volet du triptyque dans lequel la situation initiale se voit retournĂ©e : la femme trahie laisse place Ă  l’amant Ă©conduit, dont elle se joue et peut mĂȘme conduire Ă  la mort.

 

 

 

Mardi 26 juillet 2022
Concert au ChĂąteau d’ANCY-LE-FRANCboutonreservation

Cour d’honneur
La Bella Donna / ‹ApotropaïK
‹RÉSERVEZ directement vos places sur le site du Festival Musicancy 2022 :‹https://www.musicancy.org/la-bella-donna/‹

 

 

 

 

_______________________________

Chñteau d’Ancy-le-Franc
Musicancy – 11, place Clermont-Tonnerre – 89160 Ancy-le-Franc
contact@musicancy.org

29Ăš Ă©dition du festival Musicancy, du 25 juin au 11 sept 2022
https://www.musicancy.org

 

 

 

 

 

 

__________________________

VIDEO – Apotropaik (CitĂ© de la Voix, juil 2019)

_____________________________

 
 
 

 

 

ApotropaĂŻk est le prochain ensemble invitĂ© de Musicancy, ce mardi 26 juillet prochain Ă  20h (ChĂąteau d’Ancy-le-Franc, cour d’honneur). Fannie Vernaz, directrice artistique, favorise l’émergence de jeunes tempĂ©raments prometteurs, et sur ce plan, ApotropaĂŻk est Ă  suivre sans rĂ©serve.

Tous sortis du CNSMD de Lyon, diplĂŽmĂ©s autant en instruments qu’en Ă©criture et analyse de la musique mĂ©diĂ©vale, ces jeunes instrumentistes et chanteurs jouent la musique mĂ©diĂ©vale comme jamais avant eux. La voix de ClĂ©mence Niclas, pure, claire, lumineuse, a cette sĂ»retĂ© unique, « sidĂ©rante »… car elle est aussi flĂ»tiste. Le collectif vient d’obtenir plusieurs  distinctions dĂ©cernĂ© par le Cambridge Music Festival, par EEEmerging, les Friends of York Early Music Festival
 voilĂ  qui souligne l’éclosion d’un talent significatif.

RepĂ©rĂ© il y a quelques annĂ©es, invitĂ©s par Fannie Vernaz pour les Rencontres musicales de Villiers-les-Hauts, Ă  l’étĂ© 2021, ApotropaĂŻk a pu y enregistrer le programme BELLA DONNA dans la foulĂ©e (sept 2021, avec Alban Moraud au son / sortie prĂ©vue fin octobre 2022). DĂ©but 2022, l’ensemble est choisi pour une rĂ©sidence « incubateur » Ă  la Fondation Royaumont afin de prĂ©parer et affiner leur programme BELLA DONNA, prĂ©sentĂ© ainsi Ă  Musicancy.

 

 

 

.

 

 

 

Tout un monde et un imaginaire médiéval

MUSICANCY-facade-noireLe son d’ApotropaĂŻk prend sa source dans la variĂ©tĂ© des couleurs instrumentales portĂ©es par les flĂ»tes Ă  bec, la viĂšle Ă  archet, la harpe gothique, le luth jouĂ© au plectre, auxquelles se mĂȘle la voix. L’ambiguĂŻtĂ© entre la flĂ»te et la voix, toutes deux portĂ©es par une mĂȘme musicienne rappelle l’ubiquitĂ© entre vocal et instrumental. Soit une agilitĂ© et une pensĂ©e poĂ©tique qui soigne particuliĂšrement outre l’identitĂ© sonore, la souplesse du phrasĂ©, le contraste des tempi, une approche philologique du savoir musical.

Le programme Bella Donna offre un parcours transversal en Europe du XII au dĂ©but du XVĂš, autour de la notion de figure fĂ©minine dans la musique du Moyen Âge. Sous le titre « Bella donna : femme sublime, fleur mortelle », l’exploration musicale Ă©voque les conventions de l’amour courtois chantĂ© par les troubadours jusqu’aux portraits plus sombres, ceux des animaux anthropomorphes ou de figures mythologiques connues. Douceur et rĂ©signation s’effacent au profit du pouvoir, vers un nouveau rĂ©alisme oĂč percent la noirceur et la mort.

 

 

 

La Bella Donna
D’HĂ©lĂšne et BrisĂ©is Ă  la Vierge
Les 1001 visages de la femme médiévale

 apotropaik-concert-musicancy-26juil22

 

La Bella Donna, femme idĂ©alisĂ©e et convoitĂ©e, est louĂ©e dans la tradition de l’amour courtois. Elle est aussi la fleur sublime, vĂ©nĂ©neuse et mortelle. Fruit engageant, Ă  la saveur douceĂątre mais au violent poison, la belladone est bien connue des sorciĂšres pour la prĂ©paration de leurs onguents aux propriĂ©tĂ©s hallucinogĂšnes. Quelle mĂ©taphore plus appropriĂ©e pour illustrer l’ambiguĂŻtĂ© de la figure fĂ©minine dans l’imaginaire mĂ©diĂ©val ?

Le Moyen Âge se nourrit de culture antique, source d’inspiration inĂ©puisable pour les poĂštes. Les chansons profanes font le portrait d’HĂ©lĂšne, Ă  l’origine de la Guerre de Troie, ou de BrisĂ©is, qui aima Achille, bien que meurtrier de son pĂšre et de ses frĂšres. La femme de pouvoir est une magicienne : ainsi la sorciĂšre MĂ©dĂ©e ou la SirĂšne, chanteuse hypnotique qui fait pĂ©rir les hommes. La Fortune, quant Ă  elle « baille indiffĂ©remment chance et malchance en tournant sa fameuse roue ». Dans la veine sacrĂ©e, le rĂ©pertoire spirituel convoque des hĂ©roĂŻnes Ă©galement fascinantes comme les louanges de la Vierge dans les fameuses Cantigas de Santa MarĂ­a.

Les styles d’écritures sont variĂ©s: canso de trobairitz (l’alter ego fĂ©minin du troubadour), monodies et polyphonies jusqu’à l’orĂ©e du XVe siĂšcle quand « l’Ars subtilior y enveloppe ses Ɠuvres de mystĂšres, la subtilitĂ© de l’esthĂ©tique rĂ©pondant elle-mĂȘme Ă  celle d’une MĂ©dĂ©e ou d’une Isabella ».

 

 

 

Programme BELLA DONNA

 

 

 

1re partie : Tempérance
________________

Comtessa de Dia (fin XIIe-dĂ©b. XIIIe s.), A chantar m’er de so qu’eu no volria [canso]

Bernart de Ventadorn (c. 1130/40-c. 1190/1200), Can l’erba fresch’ [instrumental]

Anonyme, Santa Maria leva, Cantiga de Santa María, n° 320

Guillaume de Machaut (c. 1300-1377), Honte, paour, doubtance de meffaire [ballade]

Anonyme, PiĂšce sans titre, f. 49 v. [instrumental], Codex Faenza (dĂ©b. XVe s.), Faenza – Biblioteca Comunale, MS 117

Guillaume Dufay (1397-1474), La belle se siet au piet de la tour

 

 

 

2e partie : Charme
________________

Anonyme, Santa Maria amar, Cantiga de Santa María, n° 7

Anonyme, Ave Maris Stella, Codex Faenza

Anonyme, MedĂ©e fu en amer veritable [ballade], Codex Chantilly (fin. XIVe/dĂ©b. XVe s.), Chantilly – MusĂ©e CondĂ©, MS 564

 

 

 

3e partie : Tourment
________________

Guillaume de Machaut, Phyton, le merveilleus serpent [ballade]

Anonyme, O Crudel Donna [madrigal], Codex Rossi (c. 1370), Roma – Biblioteca Apostolica Vaticana, MS Rossi 215

Anonyme, Ha, Fortune, trop as vers moy grant tort [ballade], Codex Chantilly

Anonyme, Isabella [estampie – instrumental], London – British Library, Add. 29987 (c. 1400)

 

 

 

 

 

Programme « Bella Donna »
Dispositif de mise en scĂšne, aidĂ© par GĂ©nĂ©viĂšve Brunel-Lobrichon, Docteur Ăšs Lettres, ancienne MaĂźtre de confĂ©rences Ă  l’universitĂ© Paris 4-Sorbonne enseignant la langue et la littĂ©rature occitanes, et Marie Colombe Lobrichon, comĂ©dienne.

En concert, au festival de Royaumont, 2 octobre 2022

CD Ă  paraĂźtre fin octobre 2022.