CD, critique. EVOLUTION : Aynur Begutov, guitare Ă  7 cordes (1 cd Vision Fugitive 2020)

evolution aynur BEGUTOV cd critique classiquenews vision fugitiveCD, critique. EVOLUTION : Aynur Begutov, guitare Ă  7 cordes (1 cd Vision Fugitive 2020). Le label Vision Fugitive apporte sa contribution Ă  la clarification de l’école russe de guitare ; une filiĂšre artistique mĂ©connue pourtant florissante dĂšs la fin du XVIIIĂš et au cours du XIXĂš (avec Andrei O Sikhra, 1773 – 1850 et ici ses Variations sur La Pie de voleuse de Rossini, qui exploite de façon gĂ©niale la technique sur 7 cordes). Le guitariste Aynur Begutov explicite et Ă©claire l’écriture du pĂ©dagogue et compositeur russe romantique, douĂ© d’une pensĂ©e vĂ©ritablement « orchestrale ». Si le maĂźtre Sikhra sĂ©duit immĂ©diatement l’auditeur par sa facilitĂ© mĂ©lodique, il en est de mĂȘme chez son Ă©lĂšve NikolaĂŻ Iv. Aleksandrov (1818 – 1884) qui fut colonel de la garde impĂ©riale des hussards ; totalement dĂ©diĂ© Ă  la composition musicale, son Ă©criture renouvelle avec goĂ»t et style la musique de salon russe du plein XIXĂš, comme l’attestent les 3 piĂšces rĂ©unies ici : Valse de l’adieu, Mazurka et Chic Polka.

 

 

A la dĂ©couverte de l’école russe de guitare
Aynur Begutov joue un florilĂšge de compositeurs guitaristes
de Sikhra à Orekhov


 

 

Le parcours qui s’apparente Ă  une anthologie consistante, s’impose par le sĂ©rieux de la sĂ©lection, une mise en avant qui s’écoute Ă  la fois comme une invitation Ă  approfondir sa connaissance de la guitare russe et un avant goĂ»t prometteur; la sĂ©lection comprend d’autres figures majeures telles Kostantin G Vassiliev (1970) dont 5 piĂšces courtes et denses, tĂ©moignent d’un apport puissant et original. Ces 5 esquisses russes ont Ă©tĂ© Ă©crites en 2012 justement pour Aynur Begutov et concentrent la quintessence de l’art artisanal russe, osant des passerelles entre musique et arts dĂ©coratifs populaires. La digitalitĂ© du guitariste exploite les rĂ©fĂ©rences aux techniques diverses utilisĂ©es, Ă  leurs effets chromatiques, aux effets de matiĂšre aussi ; la derniĂšre « Khokhloma » est emblĂ©matique du cycle.

L’écriture de SergueĂŻ D Orekhov (1935 – 1998), guitariste devenu lĂ©gendaire dans les annĂ©es 1970 / 1980 se distingue tout autant : Aynur Begutov rend hommage Ă  ses dons de compositeur, maĂźtrisant totalement les ressources techniques des 7 cordes, lui permettant de vivifier des piĂšces populaires telles la polka de Sokolov, la romance russe « les saules pleureurs endormis » ; « Mare diandia », trĂšs belle danse gitane.
Une affection particuliĂšre va Ă  un autre romantique Ă©clairĂ© Mikhail Tim. Vysotsky (1791 – 1837) dont l’écriture trĂšs personnelle a sĂ©duit musiciens et Ă©crivains dont Lermontov. Ici Aynur Begutov rend hommage Ă  l’auteur de l’Enseignement pratique de la guitare Ă  7 cordes : il en souligne l’exubĂ©rante inspiration cultivĂ©e dans le genre de la Variation (superbe Ă©lan des Variations sur la mĂ©lodie « Ma petite maman, j’ai mal Ă  la tĂȘte »  Programme dĂ©fricheur et audacieux.

————————————————————————————————————————————————–

CD, critique. EVOLUTION : Aynur Begutov, guitare Ă  7 cordes (1 cd Vision Fugitive 2020).

————————————————————————————————————————————————–

 

 

VOIR ici le TEASER du cd EVOLUTION / Aynur BEGUTOV (1 cd Vision Fugitive)
https://www.youtube.com/watch?v=bXUDHQjv2c4

————————————————————————————————————————————————–

 

 

EN LIRE PLUS sur le site du label VISION FUGITiVE
https://www.visionfugitive.fr/fr
Lien vers la page de présentation du cd Evolution / Aynur BEGUTOV :
https://www.visionfugitive.fr/fr/catalogue/evolution/21

————————————————————————————————————————————————–