STREAMINGS opéras, concerts, docus… 2021

STREAMINGS CONCERTS, OPERAS, RECITALS 2021. Sélection CLASSIQUENEWS. Prisonniers des reports en reports, sans visibilité réelle, les acteurs du spectacle vivant évitent aujourd’hui l’asphyxie en continuant à travailler et en entretenant le lien avec leurs publics grâce à internet. Voici les diffusions annoncées, souvent en replay s’il s’agit de mise en ligne live. Opéras, concerts symphoniques, récitals, … ne manquez pas les événements classiques sur la toile.

 

TOP LIST CLASSIQUENEWS
STREAMINGS concerts & opéras 2021
_____________________________________________________________________________________

 

STREAMING-concert-chez-soi-e-concert-symphonique-annonce-critique-concert-confinement-classiquenews

 

 

 

 

 

 

 

JEUDI 3 JUIN 2021 : 18h
OPERA : TOSCA de Puccini / Alexandre BLOCH et l’ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE – mise en scène de concert : Olivier Fredj
_____________________________________________________________________________________

TOSCA-puccini-opera-lille-orchestre-national-de-lille-alexandre-bloch-annonce-critique-opera-classiquenewsLes retrouvailles de l’Orchestre et de son chef Alexandre Bloch avec le public se réaliseront lors du LILLE PIANO(S) Festival (18, 19 et 20 juin 2021 au Nouveau Siècle à Lille) mais aussi avant, grâce à la nouvelle production présentée par l’Opéra de Lille : TOSCA de Puccini (mise en espace : Olivier Fredj). DIFFUSION en direct sur la chaîne YOUTUBE de l’ON LILLE / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE – VOIR le 3 juin 2021 à 18h  l’opéra TOSCA par Alexandre BLOCH / l’ON LILLE Orchestre National de LILLE ici

 

 

 

 

 

 

 

MERCREDI 5 MAI 2021 : 20h
OPERA : THAMOS, roi d’Egypte de MOZART / David Reiland et l’ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE – mise en scène de concert : Damien Chardonnet-Darmaillacq
_____________________________________________________________________________________

L'ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE joue THAMOS de MOZARTPresque 20 avant son dernier opéra (1791), La Flûte enchantée, Mozart (âgé de 18 ans) reçoit la commande d’un ouvrage à la conception similaire, également chanté en allemand : selon l’idéal maçonnique (le commanditaire est le baron Tobias Philipp von Gebler, futur grand-maître d’une Loge franc-maçonne viennoise), il s’agit dans Thamos, d’un drame égyptien, opposant les ténèbres et la lumière, en une geste hautement symbolique suscitant déjà les mêmes personnages : Tamino, la Reine de la nuit…

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 17 AVRIL 2021 : 20h
CONCERT : MARIE-ANGE NGUCI et l’ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE jouent le Concerto n°20 de Mozart
_____________________________________________________________________________________

NGUCI-Marie-ange-piano-concert-critique-classiquenews-orchestre-national-de-lille-streaming-liveDepuis l’Auditorium du Nouveau Siècle à Lille, nouveau direct : le Concerto n°20 de Mozart, l’un des plus bouleversants, emblématique de cette gravité sombre et tendre de Wolfgang en 1785 à Vienne… ” Fulgurant, mordant et d’une étonnante intelligence des contrastes, le jeu de Marie-Ange Nguci écoute la matière, fait surgir des élans murmurés d’une poétique étrange, liquide, suspendue, auxquels répondent des déflagrations tranchantes ; mais il y aussi un impressionnisme sonore qui s’écoule, et des rythmes qui s’entrecroisent et se chevauchent dans un festival émotionnel permanent, contrôlé, scintillant… ». LIRE ici notre annonce du concert MOZART / Marie-Ange NGUCI / Orchestre National de Lille / Audito 2.0 / 17 avril 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 10 AVRIL 2021 : 20h
CONCERT : Ravel & Beethoven
_____________________________________________________________________________________

Depuis l’Auditorium du Nouveau Siècle à Lille, nouveau direct : Concert en sol de Ravelaudito-2.0-Orchestre-National-de-lille-concerts-annonce-critique-classiquenews (Alice Sara Ott, piano) puis Symphonie n°2 de Beethoven

VOIR et LIRE la présentation du CONCERT : ici

 

 

 

 

 

 

 

JUSQU’AU 9 OCT 2021
OPERA : Pelléas et Mélisande (Opéra de Lille)
_____________________________________________________________________________________

pelleasmelisande_0813-©Frederic-Iovino opera lille critique annonce classiquenews stremaing operaL’Opéra de Lille a enregistré cette nouvelle production en mars 2021. L’argument principal est certes la distribution, principalement francophone (Julien Behr, Vannina Santoni, Alexandre Duhamel… dans les rôles de Pelléas, Mélisande, Golaud), mais surtout la couleur spécifique d’un orchestre sur instruments d’époque, qui plus est dirigé par l’excellent chef François-Xavier ROTH  -  VOIR, LIRE notre présentation ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VENDREDI 26 MARS 2021 : 20h
OPERA. GOUNOD : Faust.
_____________________________________________________________________________________

Depuis l’Opéra Bastille, Paris, nouvelle production de mars 2021, sur FRANCE 5 – diffusion radiophonique le samedi 3 avril 2021 sur France Musique.
VOIR ici l’opéra :
https://www.france.tv/france-5/direct.html

 

 

 

 

 

 

MARDI 23 MARS 2021 : 20h30
CONCERT. RAVEL, BARTOK, BRUCKNER

_____________________________________________________________________________________

 

JEUNE MAESTRO FINNOIS : Klaus MÄKELÄDans le cadre du projet « Nouvelle vague » qui met l’accent sur de jeunes chefs et solistes
A VOIR sur le site Philharmonie Live / Orchestre de Paris : https://live.philharmoniedeparis.fr/
Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez–*captation à 17h

KLAUS MÄKELÄ, direction
KIRILL GERSTEIN, piano

Maurice Ravel : Pavane pour une infante défunte
Béla Bartók : Concerto pour piano et orchestre n° 3
Anton Bruckner : Symphonie n° 9

DIMANCHE 21 MARS 2021 : 15h30 puis 23h55
OPERA. R. STRAUSS : Der Rosenkavalier sur ARTE concert
_____________________________________________________________________________________

Depuis l’Opéra d’état de Bavière, Munich. Munich, Bayerische Staatsoper, 2021 – Vladimir Jurowski, direction.
Barrie Kosky, mise en scène. Marilis Petersen, la Maréchale. Christof Fischesser, Ochs. Strauss, l’enfant terrible d’un symphonisme flamboyant regarde ici dans l’esprit d’une Fantaisie, vers la poésie courtoise et comique du XVIIIè. Inspiré des gravures de William Hogarth, Strauss et son prodigieux librettiste Hofmannsthal conçoivent à 4 mains, un opéra dans l’esprit de Mozart…Nouvelle production événement du printemps 2021.
VOIR l’opéra ici :
https://www.staatsoper.de/staatsopertv.html?no_cache=1#c18480

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 14 MARS 2021 : 19h
OPERA. ZANDONAI: Francesca da Rimini
_____________________________________________________________________________________

Berlin, Deutsch Oper, streaming direct 2021 – Liens vers Talkt1 et DFLKultur-radio sur le site.
Christof Loy, mise en scène / avec : Sara Jakubiak, Ivan Inverardi, Jonathan Tetelman, Charles Workman
VOIR l’opéra ici
https://www.deutscheoperberlin.de/de_DE/francesca-da-rimini-im-stream

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 14 MARS 2021 : 14h30
CONCERT BAROQUE. GLI INCOGNITI, Amandine Beyer, violon
_____________________________________________________________________________________

SAINTES : nouvelle session orchestrale du JOA piloté par Amandine BeyerEn accès direct depuis le site du Théâtre de la Ville à Paris, assistez en direct dès 14h30 au concert de la violoniste facétieuse et volubile AMANDINE BEYER, qui depuis 20 ans fait souffler sur la planète classique et baroque, un vent rafraîchissant, audacieux, élégant, subtil, véritable prolongement du geste des premiers « baroqueux ». Son approche du répertoire respire l’originalité et pourtant le strict respect des partitions, mais ici renouvelé grâce à une connaissance aiguisée des traités d’époque, de la pratique dite historique. Amandine Beyer a ce tempérament critique, analyste et furieusement naturel en partage avec un autre enfant virtuose du violon baroque, le jeune Augustin Lusson, récent partenaire inspiré des Sonates de Clément, génie français révélé par le claveciniste Iakovos Pappas.
Artiste en résidence au Théâtre de la Ville à Paris, Amandine Beyer joue dans ce programme de mars 2021, les œuvres de JEAN-SEBASTIEN BACH.

VOIR le CONCERT BAROQUE. GLI INCOGNITI, Amandine Beyer, violon
Depuis le Théâtre des Abbesses à PARIS :
https://www.theatredelaville-paris.com/fr/spectacles/gardons-le-lien/les-directs/amandine-beyer-gli-incogniti

Amandine Beyer, violon

GLI INCOGNITI
Manuel Granatiero, traverso
Antoine Torunczyk, hautbois
Alba Roca, Vadym Makarenko, violons
Marta Paramo, alto Marco Ceccato, violoncelle
Baldomero Barciela, violone
Anna Fontana, clavecin

 

PROGRAMME

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Concerto pour hautbois d’amore, BWV 1055R
Allegro • Larghetto • Allegro ma non tanto

Concerto pour violon, en la mineur, BWV 1041 [ ]
• Andante • Allegro assai

Concerto pour violon & hautbois, en ut mineur, BWV 1060R
Allegro • Adagio • Allegro

Concerto brandebourgeois, en ré majeur, BWV 1050
Allegro • Affettuoso • Allegro

TEASER Amandine Beyer

https://youtu.be/h1rCl0NcfgI

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 13 MARS 2021 : 20h
CONCERT. ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE / Jan Willem De Vriend, direction
_____________________________________________________________________________________

de-vriend-jan-willem-maestro-chef-classiquenews-orch-national-de-lille-marcel-Boek-classiquenews-concerts-orchestre-national-lille-streamingL’Orch National de Lille offre à nouveau un superbe concert, nouveau jalon de son offre digitale à suivre sur la toile (intitulée depuis début 2021 « Audito 2.0 »). Depuis l’Auditorium du Nouveau siècle à Lille, chaque concert lillois confirme la poursuite de l’activité musicale des instrumentistes soucieux à Lille de prolonger leur activité coûte que coûte, tout en diffusant les fruits de leur travail grâce aux concerts numériques. Ce samedi 13 mars 2021 à 20h, l’Orchestre retrouve son premier chef invité, le néerlandais Jan Willem De Vriend dans un programme « héroïque » autour des compositeurs Cherubini (qui fut directeur du Conservatoire) et Beethoven, mais aussi ceux qui les ont inspirés : Louis XVIII et Napoléon (fêté cette année pour son bicentenaire). Le programme solennel et spectaculaire évoque le dernier Cherubini et le tempérament de feu, éruptif et poétique du jeune Beethoven, spectateur passionné des événements français au début du nouveau siècle… Programme : Cherubini : Marche funèbre / Beethoven : Symphonie n°3 « héroïque ». EN LIRE PLUS ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MERCREDI 10 MARS 2021 : 20h30
CONCERT. POULENC
_____________________________________________________________________________________

Dans le cadre du projet « Nouvelle vague » qui met l’accent sur de jeunes chefs et solistes
A VOIR sur le site Philharmonie Live / Orchestre de  Paris :
https://live.philharmoniedeparis.fr/
Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez–*captation à 17h

CORINNA NIEMEYER, direction
LORIANE LLORCA, orgue
JEAN RONDEAU, clavecin

Francis Poulenc
Concert champêtrepour clavecin et orgue
Sinfonietta
Concerto pour orgue, orchestre à cordes et timbales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MERCREDI 3 MARS 2021 : 20h30
CONCERT. CAMILLE SAINT-SAËNS

_____________________________________________________________________________________

 

saint-saens_400_x_250_camille_2_musica_juin_1907_p._93Dans le cadre du projet « Nouvelle vague » qui met l’accent sur de jeunes chefs et solistes
A VOIR sur le site Philharmonie Live / Orchestre  de Paris :
https://live.philharmoniedeparis.fr/
Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez–*captation à 17h
LIEN DIRECT vers le concert ici :
https://live.philharmoniedeparis.fr/concert/1121933/orchestre-de-paris-julien-masmondet-100-saint-saens-marie-ange.html

JULIEN MASMONDET, direction
MARIE-ANGE NGUCI, piano
VICTOR JULIEN-LAFERRIERE, violoncelle
EVA ZAVARO, violon

Camille Saint-Saëns :
La Princesse Jaune, ouverture
Concerto pour piano et orchestre n°2
Danse macabre
Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1
La Muse et le poète, pour violon, violoncelle et orchestre

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 28 FEVRIER 2021 : 22h
OPERA, ORATORIO. LEVINAS : La Passion selon Marc

_____________________________________________________________________________________

 

A VOIR sur Philharmonie Live et le site de l’Orchestre de chambre de Paris
et disponible jusqu’au 31 juillet 2021 :
https://live.philharmoniedeparis.fr/concert/1121832/

Michael Levinas.Composé pour les 500 ans de la Réforme, La Passion selon Marc, une passion après Auschwittz, un oratorio singulier, est l’occasion pour Michaël Levinas de revisiter le genre hérité du baroque et de relire les Évangiles dans une perspective déterminée par la Shoah. Une médiation musicale et philosophique sur le silence de Dieu et des hommes dans laquelle le compositeur propose de relire le récit chrétien de la passion de Jésus au regard de la Shoah.
Si le propos d’Adorno – « écrire un poème après Auschwitz est barbare » – a été mal compris, cette dialectique entre culture et barbarie pose une question existentielle : comment vivre et créer après Auschwitz ? S’emparant de La Passion selon Saint Marc – dont Bach avait tiré un chef-d’œuvre hélas perdu, Michael Levinas tente d’apporter quelques débuts de réponse. Portée par un engagement spirituel radical, sa partition donne ainsi au récit un point de vue plus féminin, mais aussi une dimension œcuménique, grâce notamment à deux poèmes de Paul Celan, lui-même victime du nazisme, qui referment le récit évangélique. Comment réinterpréter l’antijudaïsme hérité de la Passion après les millions de morts qu’il a engendrés ?

Magali Léger : soprano – (Mère) – Marion Grange : soprano (Marie-Madeleine)
Guilhem Terrail : contre-ténor (Évangéliste) – Mathieu Dubroca : baryton (Jésus)

Thomas Lacote : orgue – L’ensemble Le Balcon Chœur
Maxime Pascal : direction

ECOUTER Michael LEVINAS présenter, expliquer les enjeux et le sens de son opéra La Passion selon Saint-Marc
https://www.youtube.com/watch?v=CWf3tyRoOJQ&utm_campaign=La+Passion&utm_medium=email&utm_source=Mailjet

Créée en 2017, la Passion selon Marc de Michaël Levinas porte dans son titre une double référence : à Bach ​et à l’Holocauste. Écrire de la musique après Auschwitz, c’est composer une musique qui tremble. C’est poser sans cesse la même question qui taraudait Paul Celan. Peut-on chanter sans pleurer et sans trembler après la Shoah ?
https://philharmoniedeparis.fr/fr/act…​

00:00​ : Une Passion moderne
2:36​ : Une Passion après Auschwitz
5:41​ : Le Triptyque de la Passion
10:11​ : Le Balcon : en toute confiance

 

 

 

 

SAMEDI 27 FEVRIER 2021 : 19h
RECITAL LYRIQUE. SONYA YONCHEVA

_____________________________________________________________________________________

 

yoncheva-sonya-diva-soprano-opera-the-verdi-album-review-presentation-cd-par-classiquenews-critique-cd-par-classiquenewsSONYA YONCHEVA / Metropolitan Opera (New York) – dans le cadre de la programmation digital du MET : « Met Stars Live in Concert »
en direct sur le site du Met depuis un monastère rococo allemand, puis disponible 14 jours en ligne. Filmé depuis la bibliothèque rococo du monastère de Schussenried près de Munich

Sonya Yoncheva parle du récital :
> sur Facebook : https://www.facebook.com/MetOpera/videos/746495922724275
> sur Instagram : https://www.instagram.com/p/CLpUsgilxeK/

Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=s7FRv4aKpFg
Conversation entre Sonya Yoncheva et Peter Gelb sur le concert à venir : https://www.youtube.com/watch?v=k4_CUpXbCWc
Ce concert était initialement prévu en novembre 2020.

Précédent récital encore dispo, visionnable en replay jusqu’au 27 février 2021
Anna Netrebko en direct du manège de l’Ecole espagnole d’équitation à Vienne est disponible jusqu’au 27 février. Des extraits de ce concert seront mis en ligne d’ici là sur la chaîne YouTube du Met.

 

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 27 FEVRIER 2021 : 20h
OPERA. USHER d’après La chute de la maison Usher de Claude Debussy
THEATER ‘T EILANDJE ANVERS

_____________________________________________________________________________________

 

USHER – VAN PARYS / OPERA DE CHAMBRE2021-usher-cannemieaugustijns-4174
VERSION REVISEE (STOCKHOLM 2019)
Annelies Van Parys (°1975)/ Claude Debussy (1862-1918)
Après disponible pour 14 jours / Billets: €10
A VOIR ici : operaballet.be

ANGOISSE DEVASTATRICE … La Chute de la maison Usher d’Edgar Allen Poe, grand classique de la littérature d’horreur, ainsi que les esquisses d’une composition sur ce thème laissées par Claude Debussy inspirent cette nouvelle production d’USHER (précédemment créé à Stockholm en 2019) de la compositrice belge Annelies Van Parys et de la librettiste Gaea Schoeters.
Les deux créatrices ont déjà réalisé l’opéra Private View, dont l’Opéra d’Anvers a accueilli la création mondiale en 2015. Leur Usher a déjà été applaudi à l’étranger et leur a valu des critiques élogieuses dans la presse internationale. En voici une nouvelle production à Anvers.

Usher se déroule dans un univers dominé par l’angoisse. Dans la maison de la famille Usher, qui semble en symbiose avec ses occupants, une mystérieuse maladie déchaîne la paranoïa et les psychoses, encore attisées par un médecin machiavélique et manipulateur. Dehors, le peuple réclame la protection d’un dirigeant fort. Une emprise enserre les cœurs, les éreintent peu à peu jusqu’à d’ultimes résolutions… Les parallèles avec la situation actuelle sont indéniables.

Le metteur en scène français Philippe Quesne propose une scénographie oppressante, évoquant l’atmosphère claustrophobe des films à suspense des années 1970.

LIVRET
Gaea Schoeters & Claude Debussy après The Fall of the House of Usher de Edgar Allan Poe
Nouvelle production – Version révisée, Stockholm 2019

Direction musicale : Marit Strindlund
Mise-en-scène et Chorégraphie : Philippe Quesne
Scénographie & Lumières : Philippe Quesne
Costumes : Philippe Quesne & Christin Haschke
Dramaturgie : Roman Reeger

RODERICK USHER : Ivan Thirion
LADY MADELINE : Alexandra Büchel
L’AMI : Martin Gerke
LE MEDECIN : Daniel Arnaldos

Orchestre Symphonique Opera Ballet Vlaanderen

 

 

 

 

 

ET AUSSI….

 

PÉDAGOGIE / MOOC (1)
Embarquez pour un voyage musical à travers la France du XVIIe siècle !
MOOC de La Sorbone

_____________________________________________________________________________________

 

Le Centre culturel d’Ambronay, l’ensemble Correspondances, le Musée du Louvre, La Sorbonne et l’IReMus se sont associés pour vous proposer un Mooc* sur la musique française du XVIIe siècle.
Apprenez ou approfondissez vos connaissances en compagnie de Saskia de Ville, productrice à France Musique et de Sébastien Daucé, directeur artistique de l’ensemble Correspondances/
Le MOOC « Voyage musical dans la France du 17e siècle » présente une période artistique parmi les plus foisonnantes de l’histoire française. Il s’adresse à un très large public et ne nécessite aucun pré-requis. Vous serez plongé au cœur de la richesse et de la beauté du patrimoine français à travers des vidéos, des exercices interactifs, des images d’archives et des extraits musicaux. Ce MOOC, entièrement gratuit, va stimuler votre curiosité et vous former à l’écoute de la musique du XVIIe siècle. La Faculté des Lettres de Sorbonne Université a apporté son expertise scientifique à ce MOOC réalisé en collaboration avec nos partenaires du centre culturel d’Ambronay, du Musée du Louvre, de l’IReMus et de l’ensemble musical Correspondances.

LIRE ICI :
https://lettres.sorbonne-universite.fr/actualites/mooc-musique-17e / Le premier épisode a été diffusé le 18 février mais vous pouvez encore rejoindre l’aventure !
(1) De l’anglais Massive Open Online Course, aussi appelé « cours en ligne ouvert à tous »

 

 

 

 

WEB SERIE : La Gymnastique, sans claquage
à partir de mercredi 24 février 2021
A VOIR sur ARTE.TV ici
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-017300/gymnastique/

_____________________________________________________________________________________

 

Gymnastique – La Culture sans claquage
5 épisodes inédits de la websérie documentaire d’ARTE tournés au Musée de la musique / Cité de la musique, PARIS. Cinq épisodes tournés l’automne dernier au Musée de la musique sous la supervision de Stéphane Vaiedelich, directeur scientifique.
Comment reconstituer un instrument disparu ? Pourquoi le glassarmonica est‑il un instrument diabolique ? Comment a‑t‑on mis tous les musiciens au même diapason ? Pourquoi fabriquer une octobasse ? A quoi peut bien servir cet étrange violon-trompette ? Enigmes, doutes, interrogations trouvent ici leur réponse grâce aux équipes de conservation et de recherche du Musée, qui, en plus de partager leur savoir avec passion, illustrent les différents concepts abordés par des expériences vivantes réalisées dans les salles du laboratoire.

Créée en 2019, Gymnastique est une série documentaire diffusée tous les mercredis sur la plateforme arte.tv. A travers de courts épisodes, elle aborde un thème culturel de façon décalée : histoires singulières, sujets méconnus, légendes urbaines.

OCTOBASSE
L’instrument énorme qui n’a pas fait beaucoup de bruit
C’est le mammouth des instruments à cordes : 3,87 m de haut et 135 Kg… Pensé en1849, l’octobasse a connu son heure de gloire, mais il n’en existe plus aujourd’hui que trois exemplaires utilisés dans le monde. Comment cet instrument si imposant a-t-il pu quasiment disparaître ?

ARMONICA DE VERRE
L’instrument qui rend fou
On a tous essayé de faire chanter un verre avec un doigt. Benjamin Franklin en a fait un instrument, l’armonica de verre. Magnifique, mais dangereux : il rendait fou ceux qui en jouaient ! 150 ans plus tard, certains bravent le danger et continuent à faire résonner ce son si particulier : Radiohead, Tom Waits, Bjork…

VIOLON STROH
Mais c’est quoi ce violon-trompette ?
Aujourd’hui, on apprend plutôt la musique avec une flûte, un piano ou une guitare. Mais dans les années 1900, vous auriez peut-être voulu à tout prix jouer du violon Stroh. Mi-trompette, mi-violon, il était alors la star des instruments. Mais à quoi sert cet étrange pavillon ?

DISPARUS
Le son des instruments disparus
Au Musée de la musique de Paris, certaines pièces sont si rares ou si anciennes qu’il est devenu impossible d’en jouer, comme la vihuela, l’ancêtre de la guitare. Bravant l’érosion du temps, des chercheurs arrivent pourtant à les ressusciter, en les copiant / reproduisant à l’identique. Est-ce que quelqu’un sait encore en jouer ? Et comment faire pour imiter le son d’un instrument du XVIème qu’on n’a jamais entendu jouer ?

PERSONNE N’EST AU DIAPASON
Personne n’est au diapason
On connait tous l’expression “donnez le la”. Mais saviez-vous d’où ça vient ? Tout simplement car avant de jouer en orchestre, les musiciens s’accordent à partir d’une seule note : le la. C’est pratique, ça évite les fausses notes. Le problème, c’est que tous les la ne se valent pas, selon la fréquence à laquelle on les joue ! Au XIXème siècle, le débat a enflammé l’Europe. Alors, comment s’est-on mis d’accord en musique ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.