STREAMING, concert. ON LILLE joue Wagner et Sibelius

alia Stasevska, maestra orchestre national de Lille, wagner, sibeliusSTREAMING, concert. Sam 3 avril 21, 20h. Wagner, Sibelius. ON LILLE, Dalia Stasevska. Pour ce nouveau rv numérique, dans le cadre de son offre digitale AUDIO 2.0, L’ON LILLE Orchestre National de Lille diffuse ce samedi à 20h, un nouveau programme symphonique… et lyrique sous la direction (première collaboration) de la maestra finlandaise Dalia Stasevska, principale invitée du BBC Symphony Orchestra.

IntitulĂ© « Enchantements », le programme associe la jeune cheffe et la soprano suĂ©doise Ingela Brimberg dans le diptyque wagnĂ©ren « PrĂ©lude et Mort d’Isolde », sorte de synthèse orchestrale et lyrique de l’opĂ©ra Tristan et Isolde, sommet romantique, crĂ©Ă© Ă  Munich en 1865. L’opĂ©ra scelle la liaison du compositeur avec Cosima, la fille de Liszt et renforce encore l’admiration que lui porte le jeune souverain Louis II de Bavière.

Après le prĂ©lude qui immerge l’auditeur dans la psychĂ© des deux ĂŞtres aussi passionnĂ©ment Ă©pris qu’ils sont vouĂ©s Ă  la mort, l’orchestre enchaĂ®ne par la mort d’Yseult (Liebestod), qui comme dans l’ultime scène du Ring (scène finale du CrĂ©puscule des dieux), place l’hĂ©roĂŻne (lĂ , BrĂĽnnhilde, ici Yseult), au centre du théâtre orchestral dont elle fait un accomplissement salvateur : non pas une mort mais une sublimation qui devient rĂ©demption. Pour Wagner, la femme sauve l’humanitĂ©, prophĂ©tesse ou figure messianique d’un monde nouveau Ă  venir ; le dĂ©fi est de taille pour la cheffe qui doit assurer un Ă©quilibre continu entre la masse flamboyante, enivrĂ©e de l’orchestre et le chant de la soliste… La musique de Tristan (et son fameux accord dissonant jouĂ© dès le dĂ©but du PrĂ©lude) est l’expression d’une immense frustration, l’évocation d’une passion insatiable, inaboutie qui ouvre un gouffre prĂŞt Ă  engloutir les amants et l’auditeur… Ă€ la toute fin de cet ocĂ©an de sons surgit la rĂ©solution de ce premier accord sur les mots : « Höchste Lust », voluptĂ© suprĂŞme… voluptĂ© libĂ©ratrice.

Sibelius 2015Associé au sensualisme tendu, ivre de Wagner, le symphonisme puissant et original du finlandais Jean Sibelius est le second défi de ce programme ambitieux. D’abord La Valse triste, air génial qui fit connaître le compositeur finnois aux USA ; puis c’est le pastoralisme très personnel de la 3ème Symphonie dont la structure et le souffle célèbrent le lieu de résidence de Sibelius qui s’installe en 1904 dans sa nouvelle propriété dans la forêt près d’un lac au Nord d’Helsinki, baptisée « Ainola » (en hommage à son épouse Aino). La forme et son développement suivent le souci de Sibelius pour la concision, l’économie, un étonnant raffinement de l’orchestration. Le chef doit ici ciseler la somptuosité d’une écriture naturaliste, aux éclats et reflets de la Nature, et aussi clarifier la structure comme l’imbrication organique des séquences entre elles. L’intensité poétique confère à la partition son ampleur comme sa grande pudeur.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

audito-2.0-Orchestre-National-de-lille-concerts-annonce-critique-classiquenewsLive streaming, Orchestre National de Lille / ON LILLE :
VOIR le concert en live streaming
Enchantements : Wagner / Sibelius
samedi 3 avril 2021, 20h
Depuis l’Auditorium du Nouveau Siècle à Lille

https://www.youtube.com/channel/UCDXlku0a3rJm7SV9WuQtAdw

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

PLUS D’INFOS sur le site de l’ON LILLE
https://www.onlille.com/saison_20-21/
LIRE la page dédiée au programme Enchantements : Wagner / Sibelius :
https://www.onlille.com/saison_20-21/concert/enchantements/

  

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

VOIR tous les concerts digitaux de l’ON LILLE : ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE sur la chaîne YOUTUBE de l’Orchestre lillois : ici
https://www.youtube.com/channel/UCDXlku0a3rJm7SV9WuQtAdw

 

 

 
 

 

 

Comments are closed.