Salzbourg 2021 : Muti dirige la Missa Solemnis de Beethoven

BEETHOVEN 2020 dossier portrait discographie selection classiquenewsFRANCE MUSIQUE, 20 aoĂ»t 2021, 20h. BEETHOVEN : Missa Solemnis. La partition est un sommet Ă  la fois spirituel et artistique qui a assis dĂ©finitivement la puissance et la profondeur de visions demeurĂ©es lĂ©gendaires, telles celles de Karajan (1985) ou celle de Nikolaus Harnoncourt dont Sony faisait ainsi paraĂźtre l’ultime enregistrement en mai 2016.
L’enjeu des sĂ©quences chorales, l’incise des parties solistes (Benedictus avec violon solo), le souffle de l’orchestre (normal de la part de l’auteur de la 9Ăš symphonie !) dĂ©fendent ici une architecture Ă  la fois colossale et individuelle dont les Ă©quilibres sont exemplaires et la force poĂ©tique, irrĂ©sistible 
 cf le murmure jusqu’au silence de la conclusion, Ă©lĂ©ment phare de la vision Harnoncourt, par exemple)
 La partition offre Ă  plus d’un titre comme la Messe en si de JS Bach, une formidable source de dĂ©passement oĂč chacun peut tĂ©moigner de sa propre expĂ©rience humaine et donc de son humanisme.
Dans le cas d’Harnoncourt,   « On s’y dĂ©lecte surtout de sa lecture fĂ©line et suave, Ă©ruptive, prĂȘte Ă  toutes les (re)dĂ©couvertes sur une partition dont le MaĂźtre ne cesse de rĂ©vĂ©ler l’ñpretĂ© expressive, la justesse poĂ©tique, la profonde humanité  » Ă©crivait notre rĂ©dactrice Elvire James, dans sa critique du cd Missa Solemnis enregistrĂ© au festival Styriarte fondĂ© par le chef Ă  Graz.
« AbordĂ©e dĂšs 1988, au moment de son premier Fidelio Ă  Hambourg, la Solemnis est une cathĂ©drale impressionnante dont le maestro restitue et soigne constamment l’esprit de clartĂ©, et aussi la sĂ©rĂ©nitĂ© “impĂ©nĂ©trable” (ce choeur fraternel semble nous renvoyer le miracle d’une humanitĂ© enfin rĂ©conciliĂ©e, plus irrĂ©elle que possible). Les sĂ©quences solistes et choeurs sont bouleversantes : cf l’”Amen” du finale de l’Et resurrexit ; traitĂ©es avec une tendresse intĂ©rieure nouvelle » ajoute encore E James.
LIRE aussi notre critique du CD Missa Solemnis par Nikolaus Harnoncourt : 
http://www.classiquenews.com/cd-evenement-compte-rendu-critique-beethoven-missa-solemnis-nikolaus-harnoncourt-2015-1-cd-sony-classical/ (CLIC de CLASSIQUENEWS mai 2016)  / CD événement, compte rendu critique. Beethoven : Missa Solemnis : Nikolaus Harnoncourt (2015, 1 cd Sony classical)

L’oeuvre Ă©crite pour l’élĂ©vation d’un ascendant du chef Harnoncourt lui-mĂȘme, l’archiduc Rodolphe d’Autriche (un ancien Ă©lĂšve de Beethoven) au titre d’ArchevĂȘque d’Olomouc, est conçue sur un long terme de 1817 Ă  1823. On sait la tension et la nervositĂ©, une Ă©nergie par fois martiale dont est capable Muti, lequel s’est toujours intĂ©ressĂ© Ă  la direction et au sens des arches chorales (rĂ©vĂ©lant par exemple l’Ɠuvre particuliĂšre d’un Cherubini en la matiĂšre). Qu’en sera-t-il Ă  Salzbourg cette annĂ©e, dans cette lecture captĂ©e lors du festival, en juillet dernier ?

FRANCE MUSIQUE, Ven 20 août 2021, 20h. BEETHOVEN : Missa Solemnis. Concert donné le 15 août 2021 en la Grosses Festspielhaus de Salzbourg, dans le cadre du Festival de Salzbourg 2021.

Beethoven : Missa solemnis op. 123

1. Kyrie
2. Gloria
3. Credo
4. Sanctus
5. Agnus Dei

Rosa Feola, soprano
Alisa Kolosova, mezzo-soprano
Dmitry Korchak, ténor
Ildar Abdrazakov, basse

Vienna State Opera Chorus Concert Association
Orchestre Philharmonique de Vienne
Riccardo Muti, direction

Comments are closed.