PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020

Affiche_(portrait)_Le_Ring_2020(2)PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musée de l’Opéra / BNF – Opéra national de Paris. Histoire de la mise en scène de la Tétralogie en France, de la fin du 19e siècle à aujourd’hui. Au début des années 1890, Charles Lamoureux s’investit plus que tout autre pour faire écouter les opéras de Wagner dont Lohengrin et Tristan und Isolde. Mais le Ring wagnérien créé à Bayreuth en août 1876 s’imposera plus tard encore sur la scène de l’Opéra national. Il est vrai que le contexte de la première guerre et la détestation des allemands depuis 1870 (qui a entraîné la chute du secod empire) n’a guère aidé pour la réconciliation entre France et Allemagne. Le Ring (Crépuscule des dieux) est représenté pour la première fois au Palais Garnier en oct 1908, en français (version Alfred Ernst) sous la direction d’André Messager (et dans cette production jusqu’en 1933). Après guerre, c’est Hans Knappertsbusch qui dirige une nouvelle production à partir de 1955 (avec Max Lorenz en Siegfried, Kirsten Flagstadt / Martha Mödl en Brünnhilde). Astrid Varnay y chante elle aussi Brünnhilde en 1957

 
 

 
 

A PARIS, Le Ring est une aventure…

 

 

Exposition présentée en complément de la nouvelle Tétralogie produite par l’Opéra national de Paris, à partir du printemps 2020 (metteur en scène du catalan délirant Calixto Bieito / direction de Philippe Jordan à la tête de l’Orchestre et des Chœurs de l’Opéra de Paris). Solistes annoncés : Iain Paterson, Jochen Schmeckenbecher, Ekaterina Gubanova, Jonas Kaufmann, John Relyea, Eva-Maria Westbroek, Martina Serafin, Andreas Schager, Ricarda Merbeth, Julie Fuchs, Anna Gabler, Sarah Connolly…

L’année 2020 sera-t-elle celle du retour réussi de la Tétralogie ou Ring de Wagner à Paris ? A l’affiche de l’Opéra Bastille : au printemps L’Or du Rhin et La Walkyrie suivis de Siegfried et Le Crépuscule des dieux à l’automne. Le le cycle sera par la suite donné en intégralité sous la forme d’un festival à l’occasion de deux séries de représentations qui concluront « un an d’aventures musicales, théâtrales et humaines ». Le dernier cycle du Ring à l’Opéra Bastille était celui, plutôt très réussi bien que décrié, signé Günther Krämer, – il y a 10 ans, en mars 2010, avec déjà un Philippe Jordan éblouissant de couleurs et doué d’un dramatisme intense.

 

   

 

________________________________________________________________________________________________

PARIS, Palais Garnier, EXPO « L’aventure du Ring en France », 5 mai – 13 sept 2020. Bibliothèque-musée de l’Opéra / BNF – Opéra national de Paris – Palais Garnier : Entrée des visiteurs et des lecteurs à l’angle des rues Scribe et Auber.
Adresse postale :
8 rue Scribe
75009 Paris
Téléphone : 33(0)1 53 79 59 59
https://www.bnf.fr/fr/opera

 

 

 
 
LE RING DE WAGNER version Krämer (2010) sur CLASSIQUENEWS :

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE notre présentation critique de l’Or du Rhin par Krämer / Jordan, Opéra Bastille 2010
http://www.classiquenews.com/richard-wagner-lor-du-rhin-gunther-krmerparis-opra-bastille-du-4-au-28-mars-2010/

 

 

2è présentation / annonce de l’Or du Rhin Krämer / Jordan :
https://www.classiquenews.com/wagner-lor-du-rhin-jordan-krmerparis-opra-bastille-reportage-vido/

 

 

LIRE notre critique du Crépuscule des Dieux / Götterdämmerung : Krämer / Jordan, 2013
https://www.classiquenews.com/compte-rendu-paris-opera-bastille-le-25-mai-2013-wagner-le-crepuscule-des-dieux-philippe-jordan-direction-gunter-kramer-mise-en-scene/

 

 

LIRE notre critique de La Walkyrie / Die Walkure : Krämer / Jordan (juin 2010) : https://www.classiquenews.com/paris-opra-bastille-le-16-juin-2010-richard-wagner-la-walkyrie-robert-dean-smith-siegmund-ricarda-merbeth-sieglinde-katarina-dalayman-brnnhilde-philippe-jordan-direc/

 
 

 

 

 

Comments are closed.