OperaVision, opéra on line : Maria Stuarda de Donizetti depuis l’Irish National Opera

maria-malibran-maria-stuarda-rossini-donizetti-opera-classiquenewsOPERAVISION, opéra on line : DONIZETTI : Maria Stuarda, depuis le Irish National Opera. Dès le 8 juil, 19h. Enregistré et filmé le 11 juin 2022 – Londres, 1587. Deux reines sont contemporaines mais l’une d’elles doit se démettre. L’une est catholique et écossaise : c’est Maria (Stuarda, soprano), l’autre est protestante et anglaise, c’est Elisabeth (Tudor, mezzo-soprano). Entre les deux : un homme partagé entre amour et loyauté (Leicester). L’une a fait emprisonner l’autre, qui la gratifie en retour (confrontation tendue de l’acte II) de « Vile bâtarde » : c’en est trop Elisabeth humiliée, signe l’arrêt de mort de Maria. Car Elisabeth décide la mort de sa cousine, quitte à en faire une reine martyr. Le drame s’achève quand les gardes emmènent Maria sur de le chemin de l’échafaud…

L’opera seria en 3 actes de Donizetti est créé en 1834 au San Carlo de Naples, dans une version édulcorée (intitulée « Buondelmonte », déplacé à la Renaissance !) qui devait plaire au Roi. Donizetti frustré obtient de la Scala la création de son opéra originel, avec Maria Malibran dans le rôle-titre (cf portrait ci dessus, DR). Dans la caractérisation sublime des portraits des deux femmes, – leur violente altercation à l’acte II, point d’orgue de toute l’action, Donizetti annonce le réalisme franc, direct, hautement dramatique de Verdi.

________________________________________________________________

Maria Stuarda _ INO2022__0161_ Anna Devin sings Queen Elizabeth 1 - INO chorus_ Pics Pat Redmond

 

 

___________________________________

VOIR Maria Stuarda depuis le Irish National Opera
sur operavision, dès le 8 juil et jusq’8 janv 2023 :
https://operavision.eu/fr/performance/maria-stuarda

La Création affichée en 1834 doit être reportée et la partition, modifiée… L’insulte est si violente que la première représentation de la tragédie lyrique de Donizetti à Naples est annulée à la dernière minute par une intervention royale. Une révision édulcorée échoue à la Scala l’année suivante, lorsque la grande Maria Malibran décide de chanter les paroles originales. Il faudra plus d’un siècle pour que Maria Stuarda ne fasse enfin son entrée dans le monde de l’opéra. Pour les rôles féminins principaux, Irish National Opera fait appel à deux chanteuses irlandaises aux carrières brillantes et internationales : la mezzo-soprano Tara Erraught et la soprano Anna Devin. La nouvelle production de Tom Creed promet un aperçu contemporain de ce qu’il se passe lorsque les grands États impériaux empiètent sur leurs petits voisins et lorsque les émotions viennent troubler la politique.

DISTRIBUTION
Maria Stuarda : Tara Erraught
Elisabetta : Anna Devin
Anna : Gemma Ní Bhriain
Leicester : Arthur Espiritu
Cecil : Giorgio Caoduro
Talbot : Callum Thorpe
Chœurs : Irish National Opera Chorus
Orchestre : Irish National Opera Orchestra

Musique : Gaetano Donizetti
Texte : Giuseppe Bardari
Direction musicale : Fergus Sheil
Mise en scène : Tom Creed
Décors et costumes : Katie Davenport
Lumières: Sinéad McKenna
Chef de Chœur : Elaine Kelly

________________________________________________________________

 

 

Comments are closed.