Opéra magazine, n°95, mai 2014. Juan Diego Florez, ténor.

Opéra magazine, n°95, mai 2014. Juan Diego Florez, ténor. «  C’est très important pour un artiste de ne pas tourner en rond dans les cinq mêmes opéras! ». Au sommaire du magazine mensuel de mai 2014 :

A la une, grand entretien : Juan Diego Florez
opera-magazine-95-mai-2014Avec son nouvel album d’airs d’opéras français chez Decca, récemment couronné d’un Diamant d’Opéra Magazine, le ténor péruvien annonce ce que sera l’évolution de sa carrière dans les années à venir. Catalogué « rossinien » dès ses grands débuts au Festival de Pesaro, en 1996, le chanteur n’a cessé depuis d’explorer de nouveaux territoires, jusqu’à sa dernière prise de rôle : Fernand dans La Favorite, à Monte-Carlo, en décembre 2013. Il prépare maintenant Roméo de Gounod et Raoul des Huguenots, sans renoncer pour autant aux emplois qui ont fait sa gloire. À partir du 23 mai 2014, il sera ainsi à l’affiche d’Il barbiere di Siviglia, au Bayerische Staatsoper de Munich.

Rencontres
Michel Legrand : Coproduction entre l’Opéra et le Théâtre National de Nice, Dreyfus, livret de Didier van Cauwelaert et musique de Michel Legrand, sera créé le 16 mai à l’Opéra de Nice. L’illustre compositeur de films et de chansons lève le voile sur cette nouvelle aventure.
Enrique Mazzola : Une nouvelle production de Tancredi, le 19 mai, La scala di seta en version de concert, le 13 juin : le chef italien, directeur musical de l’Orchestre National d’Île-de-France, célèbre au Théâtre des Champs-Élysées l’un de ses compositeurs de prédilection.
Bérénice Collet : À partir du 25 mai, au Théâtre Roger Barat d’Herblay, la metteuse en scène s’attaque au Consul de Menotti, créé à Philadelphie en 1950. Très rarement représenté en France, l’opéra le plus ambitieux du compositeur italo-américain est bien plus qu’une curiosité.
Nicolas Bacri : Le 14 mai, au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, le compositeur propose Cosi Fanciulli, son nouvel opéra, pensé comme un prologue à Cosi fan tutte.
Aurélien Dumont : Le 16 mai, au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine, Mireille Larroche met en scène Chantier Woyzeck, d’après Büchner.

Événement
Charles Lecocq revient à l’Opéra-Comique
À partir du 12 mai, la Salle Favart affiche Ali-Baba, « opéra-comique » en trois actes écrit par l’auteur de l’inusable Fille de Madame Angot. L’oeuvre a été créée à Bruxelles, en 1887. Cette nouvelle coproduction avec l’Opéra de Rouen Haute-Normandie et le Palazzetto Bru Zane-Centre de musique romantique française sera l’occasion, pour le public parisien, de renouer le lien avec un musicien jadis porté aux nues et aujourd’hui négligé, voire méprisé. Puisse Ali-Baba ouvrir la voie à la redécouverte d’autres ouvrages de Lecocq, Le Petit Duc en particulier, qu’on rêve de voir à l’Opéra-Comique !

En coulisse : le Real de Madrid
Une nouvelle ère s’est ouverte au Teatro Real après le « règne » du regretté Gérard Mortier. Après la nomination d’Ignacio Garcia-Belenguer Laita à la direction générale, en 2012, Joan Matabosch a succédé à Gérard Mortier à la direction artistique, à la rentrée 2013. Alors que le détail de la saison 2014-2015 vient d’être annoncé, les deux directeurs s’expriment sur le futur de l’institution.

Comptes rendus
Les scènes, concerts et récitals.

Guide pratique
La sélection CD, DVD, livres et l’agenda international des spectacles.

Opéra magazine n°95. Mai 2014. Parution : le 7 mai 2014.

Comments are closed.