MUSIQUE ET MEMOIRE 2022 : 15 – 31 JUILLET 2022 : Parcours enchanteur dans les VOSGES DU SUD

musique et memoire 2022 festival annonce critique classiquenewsMUSIQUE ET MEMOIRE 2022 : 15 – 31 JUILLET 2022  -  La 29Ăš Ă©dition du premier festival de musique classique dans les VOSGES DU SUD affirme Ă  nouveau sa forte identitĂ© artistique en diffusant sur tout le territoire des 1000 Ă©tangs, une offre riche en expĂ©riences uniques. InvitĂ©s cette annĂ©es : La Fenice, a nocte temporis, Alia Mens, Doulce MĂ©moire, Les TraversĂ©es Baroques, Masques, Vesontio, les chanteurs d’oiseaux, Emmanuel ArakĂ©lian, Ronald Martin Alonso


TEMPS FORTS : le tĂ©nor Reinoud van Mechelen, avec son ensemble a nocte temporis, propose pour sa 2Ăš annĂ©e de rĂ©sidence une somptueuse production dĂ©diĂ©e Ă  JĂ©liote, haute-contre, chanteur vedette et virtuose cĂ©lĂ©brĂ© dans les opĂ©ras de Rameau ; un programme Bach trĂšs touchant ; une immersion dans les motets de Campra. L’ensemble Masques propose 4 concerts, avec en Ă©pilogue la crĂ©ation de l’oratorio La Morte Del cor Penitente de Giovanni Legrenzi, joyau lyrique sacrĂ© du plein XVIIĂš (Seicento). Fabrice Creux, fondateur et directeur artistique, a conçu la nouvelle programmation telle une suite de paysages musicaux dont la sĂ©duction tient outre Ă  l’engagement des artistes invitĂ©s, Ă  l’interaction idĂ©ale entre chaque site choisi et le programme dĂ©fendu dont il est l’écrin. Musique et MĂ©moire offre aussi de (re)dĂ©couvrir le trĂšs riche patrimoine naturel du territoire.

reinoud-mechelen-jeliote-concert-festival-musique-et-memoire-vosges-du-sud-classiquenews

Reinoud van Mechelen / a nocte temporis, en résidence à Musique et Mémoire (DR)

 

PARCOURS ENCHANTEUR
DANS LES VOSGES DU SUD

 

 

musique et memoire vosges du sud classiquenews

 

 

Fabrice CREUX, évoque en quelques mots ce parcours enchanté qui vous attend cet été dans les VOSGES DU SUD :

« Suivre la voix du haute-contre favori de Rameau, chanter en roulotte dans un jardin enchantĂ©, vivre les passions amoureuses d’Adam et Ève, s’émerveiller de la rencontre de Bach avec la musique de Vivaldi, plonger au cƓur du mystĂšre d’un orgue sĂ©culaire, regarder dans un miroir entre passĂ© et prĂ©sent avec Monsieur de Sainte-Colombe et Philippe Hersant, entrer dans les profondeurs de l’humanitĂ© avec les chants d’oiseaux, dĂ©couvrir l’atmosphĂšre Ă©tonnante du monde d’avant Bach, s’étonner de la musicalitĂ© mĂ©ridionale du fulgurant sagittaire vĂ©nitien, parcourir toute les Ă©motions d’un oratorio
 Un merveilleux thĂ©Ăątre des sensibilitĂ©s baroques ouvert sur le rĂȘve de chacun. » VoilĂ  suggĂ©rĂ© l’un des cheminements de cet Ă©tĂ© parmi les plus prometteurs.

_____________________________

 

 

 

festival-musique-et-memoire-vosges-du-sud-2022

 

 

 

musique-et-memoire-100-etangs-festival-2022-classiquenews

 

Étang Ă  Ecromagny © JG Simonet

 

 

PROGRAMME DES 3 WEEK ENDS

_____________________________

ACTE 1

La Fenice, a nocte temporis, Vesontio.

Du 15 au 17 juillet 2022

 

 

Vendredi 15 juillet Ă  Belfort 21h, Ă©glise Sainte-Odile,
La Fenice, Il Sagittario Venetiano

CĂ©lĂ©bration des 350 ans de la mort d’Heinrich SCHÜTZ (1585 – 1672) – L’ensemble LaFenice rĂ©vĂšle la verve mĂ©ridionale et le colorisme vĂ©nitien du ”musicien du Verbe” : ils lui furent inculquĂ©s au cours de sa jeunesse dans la citĂ© des doges, passĂ©e auprĂšs de son pĂšre spirituel Giovanni Gabrieli, qui lui remit son anneau d’or en quittant ce monde…

 

 

Samedi 16 juillet, Ă  Luxeuil-les-Bains 21h, basilique Saint-Pierre et Saint-Paul, a nocte temporis, JĂ©liote, haute-contre de Rameau

AprĂšs Dumesny, haute-contre de Lully, a nocte temporis s’intĂ©resse au grand haute-contre de l’histoire, Pierre de JĂ©liote du BĂ©arn (nĂ© Ă  Lasseube) qui fut aussi guitariste, violoncelliste et compositeur. AprĂšs des dĂ©buts remarquĂ©s en tant que ” Suivant d’Amour ” dans le prologue d’Hippolyte et Aricie, premier opĂ©ra de Jean-Philippe Rameau (1733), JĂ©liote doit attendre la retraite de son prĂ©dĂ©cesseur, Tribou, pour chanter les premiers rĂŽles : ” Daphnis ” dans Daphnis et Alcimadure, opĂ©ra en langue occitane de Jean-Joseph CassanĂ©a de Mondonville (chantĂ© dans la langue maternelle de l’auteur en Narbonais) ; Abaris dans les rĂ©pĂ©titions des BorĂ©ades, derniĂšre oeuvre de Rameau jamais crĂ©Ă©e au XVIIIe siĂšcle en raison de la mort du compositeur. RetraitĂ©, JĂ©liote se retire dans les PyrĂ©nĂ©es. Au programme de ce concert attendu : cĂ©lĂšbres pages de Rameau, quelques airs en occitan de Mondonville, extraits de Dauvergne, La Borde, Colin de Blamont, et un air extrait de ZĂ©ilisca, opĂ©ra composĂ© par le chanteur lui-mĂȘme, agrĂ©mentĂ©s de piĂšces instrumentales, ouvertures et danses, extraites d’opĂ©ras crĂ©Ă©s par Pierre de JĂ©liote.

 

 

Dimanche 17 juillet, Ă  Faucogney 11 h, chapelle Saint-Martin,
Vesontio, Rome le 1er octobre 1639…

En 1639, le cĂ©lĂšbre violiste français AndrĂ© Maugars rĂ©dige ses impressions sur la musique exĂ©cutĂ©e alors dans les diffĂ©rentes Ă©glises de Rome… Son enthousiasme dĂ©fend « la grande libertĂ© et l’exubĂ©rance des pratiques musicales italiennes, comparĂ©es aux habitudes françaises corsetĂ©es ». Le tĂ©moignage est unique et d’un apport exceptionnel : y sont Ă©voquĂ©s la disposition des musiciens dans les Ă©glises et leur nombre, l’omniprĂ©sence des orgues d’accompagnement, l’importance des violons, l’usage exacerbĂ© du chromatisme, le gĂ©nie du ” grand Frescobaldi ”, la possible prĂ©sence du claviorganum (encore appelĂ© clavecin organisĂ©), instrument chimĂ©rique, qui tient aussi la vedette de son concert « par la couleur proprement inouĂŻe qu’il viendra lui apporter : Maugars suggĂšre d’ailleurs entre les lignes que Frescobaldi en jouait
 »

 

 

Dimanche 17 juillet, Corravillers 17 h, Ă©glise Saint-Jean Baptiste,
a nocte temporis, cantate « Ich habe genug »

Ich habe genug met en musique la poĂ©sie du cantique de SimĂ©on (colonne vertĂ©brale de l’oeuvre) : ” J’en ai assez ” n’est autre que le soulagement du vieux SimĂ©on qui, ne pouvant mourir avant d’avoir vu le Messie, raconte – l’enfant JĂ©sus dans ses bras – qu’il peut enfin s’en aller en paix. La version rĂ©alisĂ©e par a nocte temporis est celle dĂ©diĂ©e par Bach Ă  sa femme Anna Magdalena, pour voix aiguĂ« et flĂ»te allemande. Au programme Ă©galement : Meine Seele rĂŒhmt und preist de Melchior Hoffman (- longtemps attribuĂ©e Ă  Johann Sebastian Bach) ; Ich armer Mensch, ich SĂŒndenknecht, unique cantate pour tĂ©nor seul du Cantor.

_____________________________

 

 

 

VOSGES DU SUD : le Festival Musique & MĂ©moire diffuse l'excellence au Pays des 1000 Ă©tangs

 

 

 

 

 

ACTE 2

Emmanuel Arakélian, Doulce Mémoire, a nocte temporis,
Les Traversées Baroques, Alia Mens, Ronald Martin Alonso, Olivier Spilmont
.

Du 18 au 24 juillet 22022

 

 

Lundi 18 juillet Ă  Luxeuil-les-Bains 21h, basilique Saint-Pierre et Saint-Paul,
Emmanuel Arakélian, orgue. Compositeurs du Grand SiÚcle

Charles Piroye, Jean-Adam Guilain, Johann Sebastian Bach mais aussi RĂ©gis Campo (Capriccio Ă©crite pour le grand- orgue de Mouzon), Nicolas de Grigny (versets du Veni Creator)

 

 

Mercredi 20 juillet à Lure 21h, parc botanique de l’abbaye,
Doulce MĂ©moire, Chanter en roulotte

DOULCE MÉMOIRE propose un concert Renaissance donnĂ© sur une roulotte dĂ©ployĂ©e en petit thĂ©Ăątre sur trĂ©teaux, comme Ă  l’époque des troupes itinĂ©rantes. Dans un registre franchement joyeux, le rĂ©pertoire abordĂ©, plein de grĂące et de saveurs, est composĂ© de chansons et de musiques inspirĂ©es des danses de la Renaissance , Ă©voquant le cadre du Val de Loire et de ses chĂąteaux Renaissance, Chenonceau, Chambord, Azay-le-Rideau, etc. PrĂ©voir une chaise pliante, une chilienne ou un transat.

 

 

Jeudi 21 juillet à Saint-Barthélemy 21h, église,
a nocte temporis, Quis ego domine

Petits motets de Campra et Salomon – AprĂšs plusieurs programmes de cantates profanes françaises, a nocte temporis aborde la musique sacrĂ©e en formation de chambre. Avant de se tourner vers l’OpĂ©ra, le prĂȘtre originaire d’Aix en Provence, AndrĂ© Campra excelle dans la musique religieuse. En tĂ©moignent ses petits motets pour voix d’hommes mis en parallĂšle avec ceux mĂ©connus de François-Joseph Salomon. CrĂ©ation / Commande du Festival Musique et MĂ©moire.

 

 

Vendredi 22 juillet Ă  Lure 21h, Ă©glise Saint-Martin,
Les Traversées Baroques, Bonaventura Aliotti, Il Trionfo della Morte

ComposĂ© et crĂ©Ă© en 1677 par Bonaventura Aliotti (1640-1690), ce « Dialogo »/ dialogue souligne les tourments d’Adam et Ève confrontĂ©s Ă  la tentation, que fragilise aussi leur passion amoureuse. RĂ©citatifs courts, duos, airs, chƓurs et arias accompagnati, sont autant de joyaux lyriques qui expriment les vertiges et la fragilitĂ© de l’ñme humaine. Le drame d’Aliotti illustre le genre de l’histoire sacrĂ©e ”, ou dialoghi sacri, proche de l’oratorio, indissociable de l’ordre religieux des Oratoriens crĂ©Ă© au XVIe siĂšcle autour de Saint Philippe NĂ©ri. Les religieux en leur oratoire aimaient y commenter des textes sacrĂ©s entrecoupĂ©s de piĂšces polyphoniques de courte durĂ©e. Peu Ă  peu, les piĂšces s’étoffent, deviennent drames et fresque vivante et spectaculaire, comme en tĂ©moigne le chef d’oeuvre d’Aliotti, reconstituĂ© par Musique et MĂ©moire.

 

 

Samedi 23 juillet Héricourt 17h, église luthérienne, Alia Mens, Bach / Vivaldi : Concerto pour violon en Mi Majeur et Cantate BWV 56 de J.S. Bach /
Nisi Dominus, Vivaldi. JS Bach fut marquĂ© dĂšs sa jeunesse par la furiĂ  inventive des Concertos italiens de Vivaldi. La notion de construction est le fil rouge de ce programme. Lisible dans la musique de Bach, elle innerve la foi luthĂ©rienne qui insiste sur la nĂ©cessitĂ© de construire une forteresse (Ein Feste Burg), un rempart contre l’adversitĂ©. Ainsi la Cantate Wiederstehe doch der Sunde exhorte Ă  cette rĂ©silience : « sois fort, fais face au pĂȘchĂ© avant qu’il ne te distille son poison ». Le psaume de Vivaldi (Nisi Dominus), dit que si Dieu n’est pas prĂ©sent, la construction est vaine.

 

 

Dimanche 24 juillet à Melisey 11h, chƓur roman,
Ronald Martin Alonso, Dialogues (Saint-Colombe / Hersant)

Voyage inĂ©dit, dans un dialogue sans paroles oĂč les sonoritĂ©s de la viole et les affects se mĂȘlent pour conter des histoires, rĂ©veiller des Ă©motions intenses, passant d’une profonde tristesse Ă  la joie vibrante. Du XVIIĂš au XXIĂš, de Sainte-Colombe Ă  Philippe Hersant (grand amateur de Baroque français), un miroir entre passĂ© et prĂ©sent Ă  travers un instrument qui a su revenir Ă  la vie.

 

 

Dimanche 24 juillet Ă  Faucogney 17h, chapelle Saint-Martin,
Olivier Spilmont, clavecin – Partitas (Bach) – Partitas BWV 826 et 828
PrĂ©ludes et fugues du Clavier Bien TempĂ©rĂ© – Le programme aborde un grand cycle de Suites que Johann Sebastian Bach nommait comme son premier Opus et peut-ĂȘtre comme le plus important Ă©crit pour le clavier. Ces Suites particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©es ont Ă©tĂ© les premiĂšres Ă  ĂȘtre Ă©ditĂ©es par le compositeur. Toutes les influences sont prĂ©sentes et rĂ©alisent la synthĂšse des goĂ»ts, français, italiens et allemands. DĂ©fendu par le seul clavecin, le programme interroge encore le principe de construction dans l’Ɠuvre de JS BACH, ses partitas Ă©tant tout aussi impressionnantes que ses grandes fresques, Passions ou grandes Cantates.

_____________________________

 

 

 

 Festival Musique et Mémoire au Pays des 1000 étangs

 

 

 

 

 

ACTE 3

Les Chanteurs d’Oiseaux, Ensemble Masques.

Du 27 au 31 juillet 2022

 

 

Mercredi 27 juillet à Fougerolles 21h, écomusée du Pays de la Cerise,
Les Chanteurs d’Oiseaux, Syrinx, un air d’envol
Syrinx dĂ©signe Ă  la foi l’organe sonore des oiseaux et aussi la flĂ»te de pan, instrument emblĂ©matique de l’AmĂ©rique Andine. Il porte en lui Ă©galement le parfum de l’AntiquitĂ©. Les oiseaux sont les guides et les maitres du premier univers sonore quand l’intelligence humaine fabrique des instruments et se montre sensible Ă  la construction musicale
 Premiers inspirateurs de la musique humaine, les oiseaux occupent la premiĂšre place de ce programme qui est une rencontre entre ancien et nouveau monde, entre l’AmĂ©rique prĂ©colombienne et Pierre Hamon, et la fantaisie unique des chanteurs d’oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse, sous le signe tutĂ©laire de l’oiseau.

 

 

Jeudi 28 juillet Ă  Écromagny 21h, Ă©glise Saint-Martin,
Ensemble Masques, Le monde avant Bach

Quel est ce monde d’avant JS BACH, dans lequel vĂ©curent de nombreux musiciens qui exercĂšrent une influence sur le Cantor de Leipzig. L’ensemble Masques jette un coup d’oeil Ă  ces fondations pour y dĂ©couvrir une atmosphĂšre Ă©tonnante de ce monde d’” avant ” Bach.

 

 

Vendredi 29 juillet Ă  Luxeuil-les-Bains 21h, basilique Saint-Pierre et Saint-Paul,
Ensemble Masques, Bach burlesque
ComposĂ©es, la premiĂšre, pour le divertissement des clients du cĂ©lĂšbre cafĂ© Zimmermann et l’autre pour la fĂȘte organisĂ©e Ă  l’occasion du 36e anniversaire de Carl Heinrich von Dieskau, surintendant des impĂŽts, deux cantates mettent en scĂšne – telles des opĂ©rettes miniatures – des personnages pittoresques, leurs prĂ©occupations, leurs intĂ©rĂȘts. L’ensemble Masques dĂ©voilent la verve du Bach humoristique qui amuse en mettant en musique des protagonistes aux caractĂ©ristiques humaines connues de tous. Deux piĂšces instrumentales viennent complĂ©ter ce programme.

 

 

Samedi 30 juillet Ă  Servance 17 h, Ă©glise Notre-Dame de l’Assomption,
Ensemble Masques, Le Théùtre musical de Telemann
Au programme, les Ouvertures-Suites théùtrales de Telemann, inspirées par son amour de la musique française et jouées dans une formation chambriste assumée par les Masques :  un musicien par partie.

 

 

Dimanche 31 juillet Ă  Luxeuil-les-Bains 21 h, basilique Saint-Pierre et Saint-Paul, Ensemble Masques, Oratorio La Morte Del cor Penitente (Legrenzi)
Giovanni_LegrenziCompositeur prolifique, Giovanni Legrenzi (1626-1690) excelle dans tous les genres et dans toutes les formes : l’église et l’opĂ©ra, la musique de chambre et les oratorios. CĂ©lĂ©brĂ©, il assure la relĂšve des plus grands : Gabrieli et Monteverdi et demeure un modĂšle pour tous, dont JS BACH
 (Fugue sur un thĂšme de Legrenzi ”, BWV 574). RĂ©citatifs, ariosos, arias, sinfonias d’introduction et divisions en deux sections qui correspondent aux actes des opĂ©ras, les oratorios de Legrenzi sont des modĂšles du genre. Des 8 composĂ©s, seuls 3 nous sont parvenus. La morte del cor penitente (La mort du cƓur pĂ©nitent), oratorio de chambre, probablement Ă©crit en 1671, exprime le dĂ©veloppement spirituel d’un ” pĂȘcheur ”, personnage central de l’Ɠuvre, qui doit payer sa dette Ă  Dieu en prenant Ă  cƓur les commandements moraux de la pĂ©nitence afin de restaurer son honneur, assurer son salut. Du pĂšlerinage de la croix jusqu’à la lumiĂšre, le pĂ©nitent se repent afin d’accĂ©der, Ă  la rĂ©demption finale.

_____________________________________

 

 

 

 

RÉSERVEZ VOS PLACES

BILLETTERIE sur le site du Festival MUSIQUE & MÉMOIRE

www.musiquetmemoire.com

////////////////

 

 

musique et memoire 2022 festival annonce critique classiquenews

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lieux du festival dans le territoire des Vosges du sud :

musique-et-memoire-2022-lieux-du-festivals-classiquenews

 

 

 

Comments are closed.