MARCHÉ DU DISQUE : crise des matières, préemption des usines de pressage… les labels indépendants dénoncent une crise du secteur phonographique avant Noël.

MARCHÉ DU DISQUE : crise des matières, préemption des usines de pressage… les labels indépendants dénoncent une crise du secteur phonographique avant Noël.
vinyle et cd crise nov21Alors que l’Autriche vient d’annoncer qu’elle reconfinait sa population (vendredi 19 nov 2021), au moins jusqu’au 13 déc, avec obligation vaccinale à partir du 1er février 2022, la covid conquiert aussi l’actualité d’une toute autre façon, en imposant ses conséquences inédites. L’une d’elles, affecte les labels indépendants français. En effet, les 1500 labels parmi les plus créatifs du milieu musical à travers 3000 projets artistiques annuels, tous courants et esthétiques confondus, ne peuvent plus fabriquer leurs disques vinyles, en raison de la crise des matières premières. Le polymère indispensable à leur fabrication connaît une pénurie en raison de la baisse de la production de pétrole conjuguée à la pression économique des industriels (automobile en premier lieu, mais aussi majors de la musique qui n’hésitent pas à réserver des chaînes entières de fabrication au détriment des petits labels qui n’ont pas leur puissance financière). Les délais de fabrication sont rallongés, le prix d’un vinyle augmente ; la filière bois suit le même phénomène, compromettant à présent l’édition des pochettes et des livrets, exigeants en papier. Les cd sont aussi touchés.
La reprise économique est encore fragile et les labels indépendants craignent en étant écartés des chaînes de fabrication plastic et papier, de devoir cesser leur activité. D’autant que la cherté des matières premières fait aussi monter le prix final pour l’acheteur mélomane. Une crise malvenue à quelques jours de Noël et des achats de fin d’année…

« Pour que les œuvres de nos artistes trouvent leur place sous le sapin, la FÉLIN (Fédération Nationale des Labels et Distributeurs Indépendants) et le SMA (Syndicat des Musiques Actuelles) demandent des conditions favorables de production et un accès équitable aux usines de pressage », ainsi qu’il est précisé dans leur communiqué commun, édité le 18 nov dernier.

Comments are closed.