LILLE, ON LILLE, concert ven 25 juil 2021, 20h. Alexandre Bloch, Nemanja Radulovic

ONLILLE-Alexandre-Bloch-Nemanja-Radulovic-concert-critique-annonce-classiquenews-juin-2021LILLE, ON LILLE, concert ven 25 juil 2021, 20h. Alexandre Bloch, directeur musical de l’ON LILLE Orchestre National de Lille, retrouve (depuis 2016) un partenaire privilégié le violoniste Nemanja Radulovic dans le Concerto pour violon n°2 de Prokofiev. Avec les instrumentistes de l’orchestre lillois, Alexandre Bloch joue aussi la Symphonie n°38 dite « Prague » de Mozart. La virtuosité trépidante du Concerto n°2 de Prokofiev exige des qualités extrêmes au soliste comme à l’orchestre, en particulier dans le finale enflammé et virtuose. Le soliste requis doit impérativement maîtriser chant et souplesse. L’opus 63 en sol mineur, contemporain du ballet Roméo et Juliette (et aussi du Concerto pour violon d’Alban Berg, à la mémoire d’un ange), est créé à Madrid le 1er décembre 1935. L’allegro moderato fait valoir les ressources expressives et vocales du violon, en particulier dans la sublime cantilène du second thème, enrichie de subtiles modulations. L’andante assai associe violon et flûte sur un tapis / halo d’harmonies irisées, poétiques. Si les deux premiers mouvements tendent à l’intériorité, le dernier, Allegro ben marcato exprime une vitalité mordante et directe, parfois rude, qui contraste de façon géniale avec l’introspection recherchée des deux premiers.

JouĂ©e en dĂ©but de programme, la Symphonie Prague de Mozart indique la maturitĂ© ahurissante du compositeur ; crĂ©Ă©e Ă  Vienne le 6 dĂ©c 1786, la partition est ensuite triomphalement jouĂ©e Ă  Prague le 19 janvier 1787 ; après un adagio d’une rare noblesse de ton, le premier mouvement – allegro-, affiche une Ă©nergie proche de la FlĂ»te enchantĂ©e Ă  venir. L’Andante relève d’une main sĂ»re, d’un esprit au sommet de son inspiration, alliant tendresse et gravitĂ©. Le Presto final est digne d’une scène d’opĂ©ra, et retrouve la frĂ©nĂ©sie, l’élan passionnel de Cherubino dans les Les Noces qui pour Ă©viter le Comte Almaviva, saute par la fenĂŞtre… Mozart y dĂ©montre une clairvoyance nouvelle, une luciditĂ© qui n’écartant pas la grâce, est l’indice des plus grandes rĂ©ussites musicales. La « Prague » cĂ©lèbre un lien unique entre Wolfgang et les praguois qui avant les Viennois, ont su mesurer son immense talent, applaudissant Le Nozze di Figaro puis son Don Giovanni, sa force visionnaire.

recital_ concert nemanja radulovic_01_328px_20-21Artiste en résidence au sein de l’Orchestre National de Lille, pour la saison 2020 2021, Nemanja Radulovic n’avait pu, ayant été cas contact, réaliser le concert programmé le 24 sept à Lille.  Voici donc un opportunité attendue de l’écouter avec l’Orchestre Lillois et son directeur musical, Alexandre Bloch, dans une pièce particulièrement redoutable pour les violonistes. Ce concert exceptionnel clôt la saison 2020 2021 de l’ON LILLE Orchestre National de Lille. RV pris cet été, pour La Belle Hélène d’Offenbach, dans le cadre des Nuits d’été de l’Orchestre (7, 8, 10 juillet 2021).

________________________________________________________________________________________________

 

Jeudi 24 et Vendredi 25 juin 2021, 20hboutonreservation
LILLE, Nouveau Siècle
Concerts de clĂ´ture de la saison 2020 2021
https://www.onlille.com/saison_20-21/concert/concert-de-cloture-de-saison/

MOZART
Symphonie n°38 en ré majeur dite « Prague »

PROKOFIEV
Concerto pour violon n°2

Nemanja Radulović, violon
Orchestre National de Lille
Alexandre Bloch, direction

________________________________________________________________________________________________

 

RĂ©servations sur la site onlille.com
sur place et par téléphone au 03 20 12 82 40
https://www.onlille.com/saison_20-21/concert/concert-de-cloture-de-saison/

Photo © Ugo Ponte / ONL

Comments are closed.