LEONIDAS KAVAKOS dirige la Symphonie n°4 de BRAHMS

kavakos-loenidas-meastro-chef-violon-concert-annonce-critique-classiquenews-brahmsPARIS, Ven 25 fév, 20h. BRAHMS : Symph n°4. Philhar Radio France. Leonidas Kavakos, direction. On connaît davantage Kavakos comme violoniste, en particulier inspiré dans le Concerto de Brahms justement, entre autres enregistré avec Chailly et le Gewandhaus Leipzig. Leonidas est un brahmsien de haut style, vif, fin, précis… Autant de qualités qui permettent d’espérer le meilleur dans son approche du tissu orchestral brahmsien… Motricité, détail, voire fièvre (Scherzo) seront-ils à la fête dans la 4è symphonie, comme dans le jeu concertant du Concerto pour piano n°4 ?

___________________________________

PARIS, Auditorium de la Maison de la Radio
Ven 25 février 2022, 20h

Programme :

Ludwig Van Beethoven
Concerto pour piano et orchestre n°4 en sol majeur op. 58
Allegro moderato / Andante con moto / Rondo
Emanuel Ax, piano

Johannes Brahms
Symphonie n°4 en mi mineur op.98
Allegro non troppo
Andante moderato
Allegro Giocoso – poco meno presto – Tempo I
Allegro energico e passionato – Più allegro

Orchestre Philharmonique de Radio France
Direction : Leonidas Kavakos

BRAHMS : Symphonie n°4 en mi mineur opus 98
Brahms dirige la création à Meiningen, le 25 octobre 1885. La chronologie est simple: ilBRAHMS HD pour GSTAAD reportage2018 compose en 1884 les deux premiers mouvements ; en 1885, les deux derniers. Le climat en est contrasté, même si l’on parle à son égard de teintes automnales, chaleureuses, crépusculaires. Sous un lyrisme engagé, Brahms exprime aussi le sentiment de profonde solitude, voire d’aspérité et de rudesse. C’est pourtant sur le plan de la forme, l’une des partitions les plus explicitement classiques, en particulier pour son mouvement final en forme de Chaconne (comme les opéras français baroques selon une tradition formelle instituée par Lully). Les premier et deuxième mouvements sont nettement inspirés par Dvorak, rencontré en 1878. En maints endroits, la 4ème de Brahms annonce les accents de la Symphonie du Nouveau Monde du Tchèque.

PLAN. Allegro non troppo. Les cordes portent la houle d’une vague haletante, entre héroïsme et intériorité. Le final très développé confirme le climat de grandeur libre mais sombre. Andante Moderato: son début distribué aux cors et aux bois annoncent directement le Concerto pour violoncelle de Dvorak. Marche, cantilène (violoncelles puis violons), la richesse des épisodes créée un surenchère poétique captivante. Allegro giocoso: exception dans toute l’oeuvre symphonique de Brahms, voici un troisième mouvement qui s’apparente au scherzo traditionnel, légué par Beethoven. Joie, frénésie marquée, entêtement même mais aussi indication dynamique oblige, lyrisme gracieux (violons). Les racines populaires du compositeur y paraissent sans masque avec une franche énergie. Amoureux des développements et des variations, Brahms dévoile une maîtrise formelle absolue dans l’Allegro energico e passionato. Le compositeur reprend le thème d’une cantate de Bach (huit mesures légèrement modifiées de la BWV150), afin d’édifier une construction encore supérieure à ses Variations sur un thème de Haydn (1873). Pas moins de 35 variations qui en découlent s’enchaînent sans impression artificielle. Du grand art.

logo_france_musique_DETOUREFRANCE MUSIQUE, concert en direct de l’Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique, ven 25 fév 2022, 20h.

 

 

 

 

 

______________________________________

APPROFONDIR

LIRE notre dossier sur les Symphonies n°2 et n°4 de BRAHMS :
http://www.classiquenews.com/johannes-brahms-1833-1897-presentation-des-symphoniessymphonies-n2-et-n4/

LIRE aussi notre critique complète de la SYMPHONIE n°4 de BRAHMS par Phil. Herreweghe, 2015 : http://www.classiquenews.com/cd-compte-rendu-critique-brahms-symphonie-n4-2015-alt-rhapsodie-2011orchestre-des-champs-elysees-philippe-herreweghe-1-cd-phi-2015/

LIRE aussi notre critique des Symphonies de Brahms par N Harnoncourt
http://www.classiquenews.com/cd-coffret-nikolaus-harnoncourt-brahms-symphonies-1-2-3-4-concertos-pour-piano-1-et-2-1996-1999-5-cd-warner-classics/

LIRE aussi notre critique du coffret des Symphonies de Brahms par Riccardo Chailly / Leonidas Kavakos : http://www.classiquenews.com/cd-compte-rendu-critique-coffret-brahms-complete-orchestral-music-integrale-de-la-musique-pour-orchestre-riccardo-chailly-direction-gewandhaus-orchester-leipzig-7-cd-decca-2006-2014/

////////////////////////////////

Comments are closed.