EN DIRECT : GLI ANGELI interprète JS BACH

LIVE BACH mc leod concert critique annonce opera classiquenews Gli-Angeli-Geneve© FoppeSchutSTREAMING BAROQUE, cantates de JS BACH. GLI ANGELI, ce soir, lundi 8 fév 2021, 20h. Superbe concert angélique, baroque et sacré grâce au tempérament et à l’implication artistique du jeune ensemble genevois sur instruments anciens, GLI ANGELI. En direct depuis le Temple de Saint-Gervais à Genève, l’ensemble Gli Angeli présente 4 cantates sur mélodie de choral dont la sublime BWV 127 dont l’air « Die Seele ruht » est l’un des plus bouleversants de toute l’œuvre du Cantor de Leipzig. GLI ANGELI s’était distingué en mars 2020, il y a presque un an, en éditant leur propre lecture de la Passion selon Saint-Matthieu (LIRE ci après notre critique)

 

DISTRIBUTION
Le violon de Leila Schayegh, le traverso de Marc Hantaï, le hautbois d’Emmanuel Laporte dialogueront avec les voix d’Aleksandra Lewandowska, Alex Potter, Valerio Contaldo et Stephan MacLeod, tous les quatre déjà réunis pour la passionnante version de la Passion selon Saint-Matthieu / Matthäus Passion éditée par Gli ANgeli en mars 2020… Lire ci après, critique du cd.

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

VISIONNER LE CONCERT DE CE SOIR :

Lundi 8 février 2021 à 20h,
en direct depuis le Temple de Saint-Gervais à Genève,
JEAN SEBASTIEN BACH : 4 cantates sur mélodie de choral
dont l’extraordinaire BWV 127 et son air Die Seele ruht
A VIVRE EN DIRECT sur les sites :
www.gliangeligeneve.com, ainsi que YouTube et sur Facebook.
Présenté par Philippe Albèra

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

 

Malgré la pandémie et l’état d’urgence sanitaire qui interdisent les concerts en public, certains ensembles développent une résilience créative rétablissant l’activité artistique et le lien avec le public. En témoigne cette initiative bienvenue qui souligne la pertinence d’un collectif récemment constitué et dont la proposition chez Bach s’avère très intéressante.

De quoi revivre la musique en direct, en ces temps d’étouffement de la culture et du spectacle.

Prochain concert GLI ANGELI : suite des Cantates de Jean-Sébastien BACH,
le 10 mai 2021 au Temple Saint-Gervais à Genève

 

 

_____________________________________________________________________________________

 

CD / GLI ANGELI : Passion selon Saint-Mathieu / Matthäus Passion

 

bach js matthaus passion gli angeli stephan macleod cd critique review cd classiquenews 7619931301228_frontcover_grandeCD, critique. JS BACH : Passion selon Saint-Matthieu (Gli Angeli, McLeod – 1 cd CLAVES, avril 2019). Voyons d’abord les enjeux de la partition et ce qu’en souligne les interprètes…  Le nouvel ensemble genevois créé par le baryton Stephen MacLeod, un habitué du monde des cantates et des passions de JS BACH pour les avoir chanté partout dans le monde sous la direction des chefs les plus aguerris dans ce répertoire, aborde l’Everest du Baroque sacré (avec la messe en si). Donnée dès le Vendredi Saint 1727 à Saint-Thomas, avec ses orgues, chœurs, continuos doubles, dans les deux tribunes du vaisseau à Leipzig, la Passion selon saint-Matthieu est bien cette formidable machine fraternelle rayonnant de tendresse et de compassion. Après la Saint-Jean (1724), moins détaillée, plus abstraite, la Saint-Matthieu en deux parties, exprime les étapes de la Passion de Jésus, mais sans emprunter à l’opéra, selon le cadre strict des autorités religieuses de Leipzig. Tandis que l’Evangéliste (ténor) narre directement les faits, les textes additionnels de Picander, sollicité par Bach pour les arias, ariosos, choeurs (soit 12 chorals, repères pour le fervent luthérien) explore les champs de la ferveur chez ceux qui reçoivent le message évangélique : la poésie implique l’auditeur en un acte de participation et de compassion à chacune des situations du drame christique. Jésus humain souffre dans sa chair (Mon Dieu pourquoi m’as tu abandonné?). Pourtant le traitement musical, s’il doit s’écarter des ficelles de l’opéra, souligne les points forts de la narration : foule haineuse contre solitude impuissante et doloriste de Jésus. L’abandon, la souffrance, le désespoir y sont particulièrement aiguisés… EN LIRE PLUS

Comments are closed.