CRITIQUE CD. Local Brass : Ravel, Debussy, Philippot (1 cd Klarthe)

K134 local brass quintet KLAERTHE reocrds critique reviw cd classiquenews CLIC Ravel Debussy PhilippotCRITIQUE CD. Local Brass : Ravel, Debussy, Philippot (1 cd Klarthe)Quintette de cuivres enchanteur
 A Matignon pour la FĂȘte de la Musique en 2018, Local Brass jouait dĂ©jĂ  La Fille aux cheveux de lin de Debussy. Le rĂ©sultat sonore sĂ©duit Gabriel Philippot qui Ă©tait venu Ă©couter son arrangement des Valses poĂ©ticos de Granados (constituant une bonne partie de leur premier cd chez Klarthe, “Stay Tuned ») : il ne faisait aucun doute que la fine texture debussyste allait parfaitement au quintette de cuivres. Le prĂ©sent enregistrement Ă©voque la complicitĂ© artistique qui a dĂ©coulĂ© de cette rencontre : pour Local brass (et ce 2Ăš disque), Philippot transcrit bon nombre de standards français; prĂ©cisĂ©ment de Ravel et Debussy, gĂ©nie des textures et des harmonies raffinĂ©es : un dĂ©fi d’autant plus opportun que les transcriptions pour la formation d’aprĂšs les deux compositeurs, sont rares ; pourtant la magie des timbres cuivrĂ©s opĂšre indĂ©fectiblement rĂ©vĂ©lant en une nouvelle lecture, la richesse sonore, l’acuitĂ© rythmique, le mĂ©lange heureux, gĂ©nĂ©reux des couleurs et des timbres, la subtilitĂ© des passages et de l’architecture harmonique


De Ravel, sa complexe sensibilitĂ© Ă  l’Ɠuvre dans son Quatuor en fa, les instrumentistes expriment tout l’allant expressif, l’humour rythmique du second mouvement ; comme ce sublime suspendu, d’un onirisme rĂȘveur de l’Adagio du Concerto pour piano en sol (avec la complicitĂ© de la pianiste Mathilde Nguyen), sans omettre, l’esprit chambriste de la mĂ©lodie de Don Quichotte Ă  DulcinĂ©e (dont les cuivres rĂ©activent en une urgence pleine de panache cette Espagne que Ravel campe entre hĂ©roĂŻsme et tendresse) ; les transcriptions de Philippot s’avĂšrent d’une grande dĂ©licatesse de conception, Ă©clairant et dĂ©taillant de façon inĂ©dite toute la matiĂšre active, son cheminement interne dans l’écriture musicale. MĂȘme rĂ©ussite chez Debussy, dont le Quintette de cuivres exprime les illuminations poĂ©tiques dans leurs nuances « picturales » (« La fille aux cheveux de lin », « La plus que lCLIC D'OR macaron 200ente », « Clair de lune », 
 aux cĂŽtĂ©s de l’ « Andantino » du Quatuor en sol, Ă©noncĂ© en sourdine comme un songe nocturne,et surtout l’érotique et langoureux « PrĂ©lude Ă  l’AprĂšs-midi d’un faune » de Debussy (avec concours du piano). L’accord, les frottements, l’alliage des 2 trompettes, avec le cor, le tuba et le trombone dessinent de nouvelles perspectives d’une suggestion idĂ©ale : c’est toute l’esthĂ©tique impressionniste qui surgit dans l’opulence et l’éloquence de ses dosages sonores si subtils.

L’ensemble a commandĂ© aussi une nouvelle partition Ă  Gabriel Philippot « Trois Danses », comme un Ă©cho aux deux monstres français ainsi cĂ©lĂ©brĂ©s.

____________________________

CRITIQUE CD. Local Brass Quintet : Ravel / Debussy / Philippot. 1 cd Klarthe records – 2021 – Plus d’infos sur le site du label Klarthe records :

https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/ravel-debussy-philippot-detail

/ CLIC de CLASSIQUENEWS été 2022

____________________________

Programme :

La fille aux cheveux de lin, L. 117 / Claude Debussy (Arr. Huug Steketee)

Quatuor à cordes en Fa Majeur, M. 35 (II. Assez vif, trÚs rythmé) / Maurice Ravel (Arr. Gabriel Philippot)

La plus que lente, L. 121 / Claude Debussy (Arr. Gabriel Philippot)

Concerto pour piano en Sol Majeur (II. Adagio assai)* / Maurice Ravel (Arr. Gabriel Philippot)

Trois danses pour quintette de cuivres (Création) / Gabriel Philippot

Clair de lune, L. 75 / Claude Debussy (Arr. Gabriel Philippot)

Danse (Tarentelle Styrienne) / Claude Debussy (Arr. Gabriel Philippot)

Quatuor Ă  cordes en Sol Majeur, Op. 10, L. 113 : (III. Andantino, doucement expressif) / Claude Debussy (Arr. Javier Rosetto)

Don Quichotte à Dulcinée, M. 84 / Maurice Ravel (Arr. Gabriel Philippot)

PrĂ©lude Ă  l’aprĂšs-midi d’un faune* / Claude Debussy – Arr. Gabriel Philippot pour quintette de cuivres et piano)

Local Brass Quintet

François PETITPREZ, trompette
Javier ROSSETTO, trompette
Benoit COLLET, cor
Romain DURAND, trombone
TancrĂšde CYMERMAN, tuba

*Mathilde NGUYEN, piano

____________________________________

VIDEO : Clair de lune / Debussy par Local Brass Quintet

Comments are closed.