CRITIQUE CD événement. David Kadouch, piano. Les musiques d’Emma Bovary (1 cd Mirare juil 2021)

mirare david kadouch musiques emma bovary farrenc viardot fanny clara critique cd classiquenews CLIC de classiquenews critique cd reviewCRITIQUE CD événement. David Kadouch, piano. Les musiques d’Emma Bovary (1 cd Mirare juil 2021) – Comme dans son précédent album, Révolution, critiqué et distingué par CLASSIQUENEWS (CLIC de CLASSIQUENEWS, été 2019), le pianiste David Kadouch, parmi les plus convaincants de sa génération (né en 1985) interroge ici le romantisme sacrifié d’une héroïne de la littérature française du XIXè: Emma Bovary. Le pianiste défricheur suit les pas de l’auteur Flaubert et semble analyser les ferments d’une âme passionnée, très vite rattrapée par le sentiment de frustration, de dépression suicidaire. Le parallèle avec les saisons de Fanny Mendelssohn (de l’angélisme de la jeune mariée, aux premiers assauts d’une mélancolie croissante, dès “juin”, son élan amer, puis « septembre », ses accents paniqués…), l’hispanisme mélancolique de Pauline Viardot, les errements illusoires des Nocturnes de Chopin, l’emblème sentimental qu’incarne alors la Valse de Coppelia, transcrite par Dohnanyi d’après Delibes, concentré romantique par excellence… disent assez la complexité psychologique dont il est question.

 

 

 

David Kadouch joue Fanny, Clara, Pauline, Louise…
révélant le fabuleux piano d’Emma Bovary

 

 

 

Le jeu tout en nuances et subtilité du pianiste sublime le propos et rend même concrètement palpitant les rêves et vertiges d’Emma l’insatisfaite.
« A quoi-tu rêves, Emma… », aime entendre David Kadouch. Face à tant de miroitements et scintillements sonores, l’âme s’abandonne aux parfums d’une musique qui dévoile les profondes aspirations du sentiment. L’épouse Emma ne peut contraindre et contrôler les rêveries d’Emma amoureuse. Comme un frère inattendu, Liszt semble se rapprocher au plus près du cœur d’Emma : Réminiscence de Lucia di Lammermoor, l’opéra qui marqua tant Emma à Rouen, résonne comme une alarme secrète, tel le signal avant la tempête intérieure. Le Romantique Hongrois en synthétise les élans admirables comme les dangers illusoires. En un fabuleux parcours, jalonné de pièces de compositrices affûtées, rêveuses, et même éperdues, (Variations de Clara Wieck, future épouse Schumann / sublime Notturno en si mineur de Fanny Mendelssohn ; sans omettre l’ivresse nostalgique de l’air russe de Louise Farrenc), David Kadouch nous fait partager les aspirations d’Emma : il en produit l’indicible texture sonore, entre désir et regret, songe et dépression. Formidable hommage célébrant l’héroïne de Flaubert. Passionnant et convaincant.

 

 

 

__________________

CLIC_macaron_2014CRITIQUE CD événement. David Kadouch, piano. Les musiques d’Emma Bovary (1 cd Mirare – enregistré en juil 2021 au TAP Poitiers) – CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2022.

 

 

 

 

__________________

AUTRE CD de David Kadouch, critiqué sur CLASSIQUENEWS :

kadouch-david-revolution-cd-mirare-critique-cd-classiquenews-clic-de-classiquenews-cd-critique-piano-opera-critiqueCD, événement, annonce. RÉVOLUTION, DAVID KADOUCH, piano (1 cd Mirare, 2018). Né en 1985, le pianiste français DAVID KADOUCH fait partie des rares interprètes au toucher savoureux, capable d’une articulation nuancée, sachant murmurer ou rugir quand il le faut ; toujours au service de l’intériorité des oeuvres. A ces qualités, il ajoute dans ce nouvel album, une qualité complémentaire, celle de l’intelligence conceptrice. Le programme, enjeu de bien des réflexions pas toujours heureuses chez certain(e)s, s’avère dans son cas d’une intelligence sensible raccordant le chant du piano… à la mémoire, un temps passé, retrouvé sous le filtre recréateur du témoignage et de la réitération incarnée. Qu’on aime cet enchaîenment de pièces millimétrées où n’ont pas leur place la performance ni l’hystérie martelée / marketée (familières chez tant de ses confrères/sœurs). CLIC de CLASSIQUENEWS : en lire PLUS

Comments are closed.