CONCERT DU NOUVEL AN à VIENNE, histoire d’un rite devenu légendaire

NOUVEL AN à Vienne : Un 1er janvier sans publicCONCERT DU NOUVEL AN A VIENNE 2021 : Histoire d’un rituel légendaire. Ce 1er janvier 2021, tous à Vienne pour suivre le mythique concert du NOUVEL AN 2021, dès 11h, retransmis en mondiovision dans 90 pays (quand même) ; rien de mieux coupe de champagne en mains, pour fêter l’année nouvelle et son lot d’espoirs, d’autant plus opportuns après une année aussi désastreuse que celle de 2020. Sans public, – covid oblige, le concert du Concert du Nouvel An à Vienne ce 1er janvier 2021 doit sa renommée à l’excellence de son orchestre, le subtil et élégantissime Philharmonique de Vienne au passé prestigieux: expert dans l’interprétation de Strauss (Richard), Mozart, Mahler, Beethoven… la phalange légendaire a aussi imposé sa marque en célébrant chaque 1er janvier, les partitions des rois de la valse, spécialité viennoise, les Johann Strauss père et fils, mais aussi Josef Strauss frère de ce dernier.
En partenariat avec le Ballet de l’Opéra de Vienne, la célébration orchestrale est devenue au fil des 10 dernières années, un véritable spectacle chorégraphique, les ballets étant réaliser dans les lieux emblématiques du patrimoine viennois, véritable carte postale aussi pour doper le tourisme autrichien.

MUTI riccardo Muti_120128_041_crop_Todd_Rosenberg-e1365787405319Le 1er janvier 2021, le Concert du Nouvel An à Vienne fête ses 80 ans (opération lancée le 1er janvier 1941), comme leur chef invité à diriger les Wiener Philharmoniker, Riccardo Muti, familier de l’exercice (80 ans en juillet 2021, et voici sa déjà …7ème occassion de diriger les Wiener pour le Nouvel An) : il a récemment réalisé la direction musicale du Concert du Nouvel An à Vienne le 1er janvier… 2018 (Lire ici notre critique : Vienne, Musikverein, le 1er janvier 2018. CONCERT DU NOUVEL AN 2018. Wiener Philharmoniker / Riccardo Muti, direction /
http://www.classiquenews.com/compte-rendu-critique-concert-vienne-musikverein-le-1er-janvier-2018-concert-du-nouvel-an-2018-wiener-philharmoniker-riccardo-muti/ )

Dès 1939, c’est Clemens Kraus, grand spécialiste des opéras de Richard Strauss qui dirige le Philharmonique de Vienne pour un concert de l’an neuf, alors au sein du grand Reich nazi. Après la guerre 39-45, Joseph Krips dirige le Concert jusqu’en 1948, avant que Krauss ne remonte sur le podium jusqu’en 1954.
En 1959, le Concert devient rituel télévisé, touchant aujourd’hui 30 millions de téléspectateurs. Premier violon, Willi Boskowski, baguette lyrique et passionnée, dirige  l’orchestre jusqu’en 1979. Le cadre se fixe alors, comptant ses kitcheries désormais emblématiques : plans larges et serrés sur le décor néoclassique de la salle dorée du Musikverein (cariatides dorées aux seins dévoilés, gros plans sur les fleurs multicolores déployées pour l’occasion…).

Dans les années 1980, avec l’invitation de Lorin Maazel, le Concert du Nouvel An à Vienne devient défilé des grands chefs internationaux : certains reviennent comme une confirmation de leur charisme planétaire, ainsi Lorin Maazel (réinvité 4 fois entre 1994 et 2005), surtout le dieu de Berlin, Karajan (et un concert mythique avec Kathleen Battle en 1984), surtout l’argentin Carlos Kleiber, digne fils de son père (Erich, lui aussi immense chef), qui dirigea les Wiener en 1989 et 1992 ; puis Claudio Abbado, Zubin Mehta, Nikolaus Harnoncourt, Mariss Jansons, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim, Franz Welzer-Most, Christian Thielemann, Gustavo Dudamel ou l’unique français George Prêtre, jusqu’au plus lisse Andris Nelsons en 2020.

Et pour le 1er janvier 2021, qui sera l’heureux élu, se prévalant ainsi d’une reconnaissance médiatique et planétaire, un graal en quelque sorte ? Concernant Riccardo Muti, l’annonce en avait été faite dès  janvier 2020 : LIRE notre dépêche annonce Riccardo Muti dirige le CONCERT DU NOUVEL AN 2021…

Comments are closed.